Page 1

« Un geste chrétien dans un monde qui souffre »

62

décembre 2008

20 ans Roumanie RDC «Challenge 2009» Dossier : Martin Luther King


62

décembre 2008

60

E DITO

publica Jean-M SEMO

Edit

Mise en pa Jacques-O NICO

Impress MISE EN PAGE 1 rue Baron Gérard 78230 LE PECQ

Siège social Espace Humanitaire et Citoyenneté ZAC du petit Parc

Juin 2008

o

Noël, le mot qui fait rêver ceux qui pensent déjà à la belle fête, à la chaleur de la maison familiale ou aux rencontres dans une amitié fidèle. Noël, le mot qui bouleverse quand on pense aux grands chagrins qui auront marqué l’année pour certaines familles, au dénuement et à la solitude des nombreuses personnes que la société met de côté ou broie dans sa course matérielle effrénée. Dans ce numéro vous découvrirez qu’en ces périodes d’hiver la collecte de denrées alimentaires peut réveiller le cœur des nantis comme celui des démunis. Et votre énergie pour le combat contre les oppressions et les pauvretés sera renouvelé par l’exemple de Martin Luther King, ou plus modestement par l’action menée en Roumanie depuis 15 ans par Nicolas Tomoniu, ou encore l’alphabétisation des enfants des rues à Tismana. Pour celui qui se demanderait quel geste est à sa portée, en particulier les jeunes, un défi est lancé avec le challenge 2009 qui offre de se lancer dans la préparation d’un camion : alors, que ton cœur te donne des idées ! Lors de ma visite sur le chantier d’insertion à l’occasion des 20 ans de La Gerbe, nous avons été encouragés par le regard porté par les officiels sur le travail accompli, mais le témoignage le plus fort pour moi reste celui d’une des salariées en insertion, qui m’a dit : « ici je travaille avec le cœur ». J’aimerais rappeler que Noël c’est la venue de Jésus comme un enfant. Plus tard dans sa vie, Jésus a beaucoup insisté sur l’accueil des enfants, sur la protection des enfants, sur la louange des enfants, et sur la nécessité de « devenir des enfants ». A la Ferme Claris récemment cette dernière expression a fait l’objet d’un partage avec les pensionnaires, et je vous livre quelques-unes de leurs réflexions, pour nous faire cheminer personnellement en ce temps de Noël. « Devenir comme un enfant » parce qu’un enfant c’est : celui qui pose des questions, qui ne sait pas, qui cherche à comprendre ; celui qui s’attend à ce qu’on soit bon envers lui ; celui qui est dépendant des autres ; celui qui joue, insouciant parce qu’il sait que d’autres se soucient pour lui ; celui qui n’a pas honte de sa petitesse (quand il joue avec les grands par exemple) ; celui qui sait qu’il doit encore grandir et qui en a envie. Que cela puisse nous aider à méditer, et à changer vers toujours un peu plus de souplesse et de petitesse en entrant dans une nouvelle année. Avec mes meilleurs vœux, au nom de toute l’équipe de rédaction Philippe Fournier

................... p 3-4 ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... es rt ve Journée portes ou ............................. p 5 ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... Insertion ...... ............................. p 6-11 ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... Roumanie .. encart 4 pages ... ... ... ... ... ... ... ... g in K er Dossier Martin Luth ................. p 12-13 ... e nc ge ur d’ l ei cu ac d’ îte G France / Lézan ........................... p 14 ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... Albanie ......... ................................. p 15 ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... RDC ...... 16 ...................................... p ... ... ... ... ... ... ... ... 09 20 e ng Challe Association Chrétienne de Solidarité Internationale Asso. loi 1901 créée en 1988 déclarée en Sous-Préfecture de Mantes la Jolie sous le n° 0781007848 n° Siret 419 824 669 000 40 APE : 9499Z - France : CCP : 46 261 09 V - LA SOURCE Suisse : en passant par la Fondation Mon Rocher (bulletin de versement sur le site internet)

Abonnement annuel : 10 € / 4 numéros N° ISSN : 1259-3621 - Commission Paritaire : 1008 G 78454 - Dépôt légal : à parution

Journal d’information - Tirage : 5 000 exemplaires Conformément à l’article 27 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux données vous concernant dans nos fichiers

e

C

e

a

a

I


ÕLˆ˜

`

iÃÊiÀœi ­ >˜°®

62

décembre 2008

",6 

France

Journée portes ouvertes

"Ϝ

Ecquevilly

 ,

,"91 ‡ 1 

œ˜`ÀiÃ

“ÃÌiÀ`>“

*9-‡  ÀÕÝiiÃ

,

Voici quelques extraits des paroles échangées à l’occasion de cette journée avec nos partenaires

iÀˆ˜

Présentation de Philippe Fournier – Président de l’association

 

+1 *>ÀˆÃ

et fête des 20 ans de l’association sur le site d’Ecquevilly

ÕÝi“LœÕÀ}

Je souhaite saluer en premier les salariés en insertion, … ˆiV…Ìi˜ÃÌiˆ˜ 1 [introduction et salutations -1-- offiÕL>˜ cielles] …

iÀ˜i

/

œ˜>Vœ ˜`œÀÀi

Retrouvez l’intégralité des discours sur le site

www.lagerbe.org sur la page consacrée aux 20 ans

En tant que président de La Gerbe, je souhaite vous partager ici quelques-unes de nos convictions. La Gerbe a été fondée il y a 20 ans dans cette région par un petit groupe de gens qui ont compris que les convictions chrétiennes qui les habitaient pouvaient être volontiers entendues dans notre société sécularisée, dans la mesure où elles ne se confondaient ni avec une religion froide et moralisatrice, ni avec un quelconque prosélytisme. Petit à petit, ils se sont rapprochés de leurs compagnons d’humanité souffrants, et encouragés par l’exemple de grands croyants comme ceux qui nous ont quittés récemment (l’abbé Pierre, sœur Emmanuelle), ils ont laissé cette proximité avec des démunis inspirer une nouvelle dimension à leur action. L’évangile à l’état brut, comme j’aime l’appeler, était désormais leur découverte, grâce à celles et ceux qu’ils accompagnent ici vers un travail, ailleurs vers un relogement, partout vers le tissage du lien social, encore et toujours vers la défense de leurs droits, mais aussi vers un engagement à leur tour au bénéfice d’autrui. Ce combat n’est jamais acquis et doit mobiliser toutes les forces et les imaginations, les nôtres et les vôtres.

pour changer sa route. Nous sommes là comme des catalyseurs, pour aider chaque accueilli à découvrir ce qu’il a, ou contribuer à lui rendre cette dignité qui lui a souvent été dérobée. Nous témoignons que la dimension spirituelle de l’être humain est une réalité pour nous incontournable et que la force quotidienne de nos équipes est renouvelée par le Dieu d’amour auquel nous croyons. Cependant l’absence de discrimination aucune dans notre accompagnement et l’égalité de notre accueil envers tous doivent être sans failles. …

Extrait de la présentation de JeanMarc Sémoulin – Directeur du pôle Ecquevilly … [après avoir décrit l’aide apportée en Roumanie par les convois]… Ainsi ce semi-remorque a permis de déclencher tout un processus, touchant de nombreuses personnes et déclenchant de nouvelles générosités. Mais voilà que pour le préparer, nous avons eu besoin d’aide, et elle est arrivée par les bénévoles et nos 12 salariés du chantier d’insertion, accompagnés parfois de jeunes en TIG ou en mesure de réparation. Avec un travail varié de collecte, de réparation et de reconditionnement, c’est aussi une éducation à la citoyenneté avec l’accueil de classes, d’Ecquevilly, des Mureaux, de Poissy, St Germain en Laye. Et voilà que nos salariés du chantier réalisent qu’il peuvent aussi encadrer et expliquer leur atelier, se retrouver formateurs.

Ce semi-remorque qui devait faire du bien en Roumanie … est aussi en train de nous Je peux aussi rappeler ici que pour nous, chacun entraîner dans sa dynamique dès sa préparation des accueillis a entre ses mains les ressources ici sur place, permettant de faire travailler ensemble un public en difficulté sociale ou judiciaire, des permanents et des bénévoles.

p3


62

décembre 2008

France

ÕLˆ˜

Journée Portes ouvertes

 ,

,"91 ‡ 1 

20 ans œ˜`ÀiÃ

et fête des 20 ans de l’association sur le site d’Ecquevilly

“ÃÌiÀ`>“

i

*9-‡  ÀÕÝiiÃ

*>ÀˆÃ

,

Extrait de l’intervention de Mme Munch Département des Yvelines

ÕÝi“LœÕÀ}

iÀ˜i

œ˜>Vœ ˜`œÀÀi

}iÀ

g g d’un ancien salarié du chantier Merci beaucoupp pour ces 6 mois passés avec vous à La Gerbe. Je voudrais m’adresser pplus spécialement à ceux qqui travaillentl ici actuellement. Pour moi cela a été la découverte d’une véritable famille Aujourd’hui j j’ai retrouvé un emploi Bachir

p4

Direction de l’Action Sociale du Territoire de Seine et Mauldre

ˆiV…Ìi˜ÃÌiˆ˜

-1-- /

>`Àˆ`

Õ

 

+1

ÕL

[…]Ce qui est important de repréciser, c’est que le Conseil Général s’engage ,œ dans l’axe d’insertion, c’est une priorité d’intervention, ça le sera malheureusement encore pour de nombreuses années ; nous nous efforcerons de vous apporter notre soutien financier, mais également humain; il est aussi important de signaler que nos équipes sont particulièrement sensibilisées à votre action fournie au quotidien, elles ont aussi des nouvelles de l’évolution des parcours ; je pense que c’est également intéressant en tout cas pour nous, de voir toutes les réalisations.

soi, c’est l’exemple de courage, de dévouement et de refus de la fatalité, que vous nous donnez à tous. Vous avez également développé comme ici, des actions de citoyenneté et d’insertion. Au travers de ce chantier d’insertion, où là encore, vous redonnez de la dignité à des hommes et des femmes blessés dans leur chair, ou tout simplement dans leur vie. […] Alors, au delà de votre bilan, plus que flatteur, je voudrais insister sur deux points :

D’une part, la valeur de l’engagement des équipes de l’association. Nous savons tous Nous avons pour l’avenir d’autres projets, que l’ensemble de vos réalisations n’auraient j’espère qu’on pourra les mener à bien, j’en suis pu connaître le succès que nous connaissons, convaincue en tout cas, nous nous donnerons sans cet engagement des personnes qui vouent les moyens de les réaliser. leur vie au service des autres. Et je tiens tout particulièrement à saluer cet engagement Voilà ce que je voulais vous dire, bravo et longue et en féliciter chaleureusement chacune des vie encore à cette association.» personnes qui, même dans l’ombre, contribuent à ce magnifique palmarès. Cet engagement Extrait de l’intervention a d’ailleurs été reconnu puisque La Gerbe de Mr Thierry HEGAY, a bénéficié, en 2004, du label grande cause Sous-Préfet de Mantes-la-Jolie nationale qui vous a été décerné. … [salutations officielles] … Le second point est que, grâce à vous, c’est c’est pour moi un réel non seulement la dignité humaine que vous plaisir d’être parmi avez redonnée à des défavorisés de la vie, mais vous aujourd’hui aussi la liberté et le sentiment de se sentir afin de fêter le 20 e un homme à part entière et non plus un anniversaire de votre homme entièrement à part ! C’est grâce a des association. […] Pour associations comme La Gerbe, que finalement, vous, 20 ans ce sont la politique en faveur de la cohésion sociale de de très nombreuses l’Etat est mis en place en vous transmettant personnes que vous un relais au travers des aides, notamment avez accompagnées, sur l’insertion. Votre association permet à la que vous avez aidées cohésions sociale de prendre sons sens. à redresser la tête, à reprendre espoir En ce sens, vous portez au plus haut la devise p o u r s’ e n g a g e r de la France : liberté, égalité, fraternité […] de nouveau résolument dans la vie. Ce sont Pour ce travail de tous les jours et en ce 20e 20 années où vous avez développé des actions anniversaire, il ressort, au grand jour que vous de solidarité, et pour vous la solidarité n’est pas avez droit au plus grand respect et je vous un vain mot, ni un but en soi, mais le moteur remercie beaucoup encore de m’avoir invité à de vie de votre association. À une époque où participer à cet événement. cette valeur de l’autre se perd face au repli sur


ÕLˆ˜

Àˆ`

62

",6 

décembre 2008

"Ϝ

France

Chantier d’insertion

Ecquevilly

 ,

,"91 ‡ 1 

œ˜`ÀiÃ

“ÃÌiÀ`>“

*9-‡ -

es nouvelles L sont bonnes sur le chantier, rythmé

ÀÕÝiiÃ

par les convois, la récupération de beaucoup de matériel, le nettoyage, iÀ˜i ˆiV…Ìi˜ÃÌiˆ˜ la remise en état …. , -1-- Bref les activités ne manquent pas. Les Õ / journées sont bien œ˜>Vœ remplies. De nouveaux ˜`œÀÀi membres ont rejoint ,œ notre équipe pendant que d’autres, eux nous quittaient et entamaient une formation pour travailler auprès de personnes âgées, ou encore depuis le 19 juin, j’ai dû : pour le permis poids lourds. Nous apprécions la apprendre à gérer mon rapidité d’adaptation et l’efficacité des nouveaux stress, pouvoir prendre venus. Le stock de linge descend à vue d’œil, les conscience que travailler ateliers sont propres, ordonnés, et cela facilite en équipe n’est pas si facile grandement l’organisation. Toutefois, nous car il faut savoir écouter, partager sans attendre n’oublions pas pour autant A. et son copain rien en retour, pouvoir M. qui dégringolent à nouveau dans de vieilles comprendre pourquoi galères, oscillant dangereusement entre la prison mon réveil sonne le matin et la drogue. Nous gardons régulièrement et me faire une place contact avec d’anciens salariés pour qui quantité dans une journée, savoir de choses sont difficiles à vivre. avancer malgré les durs +1

*>ÀˆÃ

 

ÕÝi“LœÕÀ}

moments de la vie, mais surtout savoir que quand nous sommes au travail, il faut faire la part des choses, les soucis les laisser dehors et s’ouvrir aux autres sans peur, angoisse ou infériorité et se dire que si nous sommes à La Gerbe c’est pas pour rien. C’est bel et bien pour concrétiser son projet en 6 mois et ce n’est pas ce qui est le plus simple mais tellement d’envie, d’espoir de m’en sortir. Je pense avoir ma place parmi cette association et pouvoir par la suite concrétiser mon projet de devenir aide-soignante, pouvoir apporter ce que je ne sais ou savais pas toujours apporter : sourire, joie, disponibilité, écoute, douceur aux personnes dans le besoin. L»

«Un cœur qui déborde, une reconnaissance infinie, un but nouveau… Merci à l’équipe de la Gerbe qui m’a si bien accueillie. Une équipe qui se donne à fond pour un Dieu unique, puissant, grand et magnifique… Merci aux salariés qui m’ont permis de comprendre tellement de choses : donner grâce à leur travail un sourire à un enfant ou un vieillard à l’autre bout de l’Europe. Un fauteuil roulant réparé, des vélos, des lits d’hôpitaux, des vêtements, des chaussures… et tout ça, part là-bas, dans ces pays de l’Est, préparé grâce à vous…

Merci les gars !

J’ai aussi appris à voir l’autre avec ses craintes, son manque de confiance et les marques que laisse la vie. Ne pas le mépriser mais l’aimer et Depuis quelques mois, Gratiela venait donner vouloir aider ! Voir un humain, un homme que des cours de français aux personnes non Dieu aime ! francophones et assurait aussi la remise à niveau. Ainsi plusieurs personnes qui ne parlaient pas Confiance, Aide et Ecoute, quelques mots qui français en arrivant peuvent aujourd’hui nous font partie du quotidien ici. Des hommes et raconter leurs week-end, mais aussi répondre à des femmes meurtris par la vie et pourtant des consignes etc… Mais Gratiela ne travaillait qui mettent à disposition leur temps et leurs qu’un jour par semaine et a finalement trouvé mains pour d’autre qui sont encore plus dans le un travail à temps plein. C’est donc Michael « pétrin » qu’eux. Des journées très différentes les qui a pris la suite depuis qu’il a rejoint notre unes des autres, quantité de chose à apprendre, équipe. Bienvenue à lui. apprendre tous les jours plus… Dès le début du chantier, j’espérais que les Merci Seigneur ! Merci à toute l’équipe de la activités du chantier deviennent un moyen de Gerbe…! » consolider les «savoirs de base» le travail en réseau nous a permis de mettre en place des sessions de formation pour lutter contre l’illettrisme et pour améliorer ces savoirs de nos salariés, par le moyen de leurs activités. Marie, d’un centre de formation d’un département voisin, est venue nous apporter son expertise ! Quelques séances ont suffi pour que certains visualisent la notion de mètre cube, et appréhendent les nombres décimaux, la division de manière très concrète, venant en appui aux cours d’Esther Lydia Zandlviet et de Michael. Encouragés par l’enthousiasme des participants, nous nous préparons à aborder la lecture des plans et le repérage sur une carte routière. Sylvie Cuendet

p5


Lˆ˜

`

62

décembre 2008

iÃÊiÀœi ­ >˜°®

France

Arrivée de Michael à Ecquevilly

Ecquevilly

",6  "Ϝ

i

-1

 ,

,"91 ‡ 1 

œ˜`ÀiÃ

“ÃÌiÀ`>“

*9-‡ -

iÀˆ˜

ÀÕÝiiÃ

 

+1 *>ÀˆÃ

Mardi 7 octobre 2008, premier jour à La Gerbe. L e m e i l l e u r m oye n d’intégrer une nouvelle équipe est de participer activement aux diverses tâches qui se présentent. Me voilà servi, un camion doit partir le lendemain pour la Roumanie, et les cartons ne vont pas se charger seuls. On m’invite donc à commencer par la pratique avant la théorie ce qui me convient parfaitement.

A 28 ans, un fort goût pour les langues étrangères, un bagage linguistique en conséquence et le privilège d’avoir été à la rencontre d’autres peuples et cultures, l’idée de trouver une place dans l’humanitaire me chatouille depuis déjà plusieurs années. Avec un parcours académique me destinant initialement à l’enseignement et le désir d’agir sur le terrain ce poste de responsable de la solidarité internationale se présente comme un beau challenge en adéquation avec les valeurs auxquelles je crois. Ajoutez à cela le plaisir de pouvoir donner quelques cours de français au niveau du chantier d’insertion et la boucle est bouclée.

Après un stage de quelques mois chez ASAH l’opportunité de postuler pour un poste à La Gerbe (dont j’ignorais l’existence 7 mois plus tôt) s’est présentée de manière plutôt inattendue. Les choses ne se passent pas toujours comme on les avait prévues, et c’est très bien comme ça.

C’est pour moi un privilège de rejoindre une équipe engagée et impressionnante d’humanité de laquelle j’apprendrai, de toute évidence, beaucoup et que j’espère renforcer à la mesure de mes capacités.

1ère mission

prennent vie, prennent sens et l’engagement des uns comme des autres est un encouragement puissant.

œ«i˜…>}Õi

ÕÝi“LœÕÀ}

*À>}Õi

, *°Ê/  +1

,

iÀ˜i

ˆiV…Ìi˜ÃÌiˆ˜

6ˆi˜˜i

1/, 

-1--

-œÛj˜ˆi /

ÕL>˜>

,"/

<>}

œÃ˜

œ˜>Vœ

->À

˜`œÀÀi ,œ“i

Atterrissage à Bucarest, jusque-là tout va bien. Le vol s’est passé sans encombre et le passage à la douane n’est qu’une formalité dans la Roumanie désormais européenne. Si l’Europe politique existe bel et bien, celle d’une culture commune est encore en chemin et nous autres, citoyens d’un même continent, sommes bien vite perdus dans un pays qui n’est pas le nôtre. Nos premiers partenaires sont à Bucarest et cela fait du bien, pour moi en particulier qui suis nouveau dans ce pays, de mettre des visages et des histoires de vies sur ce qui n’était jusque là qu’un espace géographique à peu près à mi-chemin entre la France et la Russie. Au fil des jours, les rencontres se multiplient et la fraîcheur de la fin d’automne fait place à l’accueil chaleureux de nos amis. Nous sommes reçus avec beaucoup d’affection et au delà du travail, le plaisir de se connaître est réel et profond. Les projets, jusqu’ici décrits sur le papier,

p6

Michael PAÏTA Responsable Pôle Solidarité Internationale

Les témoignages de vies transformées affluent : orphelins désormais aimés et accompagnés, pauvreté un peu moins douloureuse, maisons et… familles reconstruites. La portée d’un geste d’aide, aussi simple soit-il, reste souvent insoupçonnée. Tous ces projets se bousculent maintenant dans nos têtes et il nous tarde de pouvoir les réaliser pour aider ces personnes qui désormais font bel et bien partie de notre existence.

i

/



˜

/


62

/>ˆ˜˜

-̜VŽ…œ“

-/" 

décembre 2008

 //" 

Roumanie

Association BETHEL

,ˆ}>

}Õi

/1 

Bethel 6ˆ˜ˆÕÃ

,ÕÃÈi

ʈ˜ÃŽ

 ",1-- 6>ÀÜۈi

*""

ˆiÛ

+1

’est avec grande joie que nous avons C retrouvé Maria et Cristian Mateescu, responsables de l’association Bethel. Pour

1,

-"6+1 À>̈Ï>Û>

" 6

Õ`>«iÃÌ

rappel, l’association gère 2 magasins de vêtements de “seconde main”, permettant d’employer 4 personnes et de dégager un fond de soutien de 1000 euros chaque mois. Ces fonds permettent de soutenir 120 familles de plusieurs manières:

ˆÃˆ˜ŸÛ

" , ,"1 

<>}ÀiL

ÕV>ÀiÃÌ

œÃ˜ˆi ->À>iۜ i}À>`i

1,

9"1"-6 -œvˆ> /ˆÀ>˜>

-Žœ«i

 "   

• Distribution de repas à 87 familles les vendredi et samedi

, ̅m˜iÃ

• Parrainages d’étudiants

Le convoi pour Béthel (Roumanie) est bien arrivé. Ils remercient et saluent toute l’équipe qui a préparé ces affaires et chargé le camion. septembre 2008

• Soutien financier à des familles (achat d’équipement, aide à la construction et remise en état de maisons).

«Bonjour, votre visite nous a fait beaucoup de bien et nous espérons nous revoir plusieurs fois l’année prochaine. Me voilà devant l’ordinateur qui marche de nouveau. Hier nous avons distribué tous les lits d’hôpital dans deux sections: psychiatrie et chirurgie et les lits en bois+ chevets, tables pour l’orphelinat; l’espace de l’ancien atelier est vide, donc nous pouvons recevoir un nouveau convoi (complet ou la moitié) pour début décembre, au plus tard le 15 (pour Noël, il y a une grande demande).»

Nous avons eu le privilège de participer au déchargement du poids-lourd parti de La Gerbe la semaine précédente! Une vingtaine de personnes étaient présentes pour aider et remplir l’atelier de Bethel du sol au plafond. Aux dernières nouvelles, l’atelier est déjà vide et le matériel a été donné à l’hôpital.

Maria Mateescu, novembre 08

• Don de matériel (via la Gerbe) à diverses familles, à un orphelinat et à un hôpital.

Témoignages: Lors de notre visite à l’orphelinat, Maria nous racontait l’histoire de deux orphelins qui avaient été témoins de l’assassinat de leur mère par leur père. Au cour de leur séjour dans ce centre, les enfants ont connu Dieu. Les voilà qui affirmaient ensuite qu’une fois que leur père sortirait de prison ils iraient le trouver pour lui annoncer l’Evangile afin que lui aussi il croit !

Don de matériel médical à l’ADRA pour leur contact en Roumanie. Traduction d’un des mots de remerciements : «chers frères et sœurs français vous m’avez fait un grand bien, depuis je peux mieux me déplacer. Je vous remercie beaucoup pour le fauteuil roulant que vous m’avez envoyé. Que Dieu vous bénisse pour tout ce que vous faites pour les personnes en difficulté, c’est-à-dire pour moi et les autres personnes. Merci Beaucoup Necsoiu Mircea»

p7


-

 //" 

62

,ˆ}>

/1  ,ÕÃÈi



décembre 2008

6ˆ˜ˆÕÃ

Roumanie

Fondation Tismana

ʈ˜ÃŽ

Tismana Arad  ",1--

6>ÀÜۈi

*""

ˆiÛ

*

«J’ai renoncé à écrire un article pour Espérance 1, -"6+1 parce qu’ entre temps, j’ai pensé que c’était le 20 À>̈Ï>Û> " 6 ème anniversaire de La Gerbe. Or, un article dans Õ`>«iÃÌ ˆÃˆ˜ŸÛ ce cas n’est rien. Il faut raconter la vraie histoire: " , ,"1  raconter notre histoire ensemble, enfleurissante, ÀiL ÕV>ÀiÃÌ épanouissante, émouvante, avec nos visites réciproques, ˆi >iۜ i}À>`i avec les projets communs de théatre, spectacles, les 1, 9"1"-6 vacances à Moneasa avec les enfants du village de -œvˆ> Tismana et vos équipes, nommer aussi la réhabilitation /ˆÀ>˜> -Žœ«i  " de la maison de Florica Munteanu, la construction de    la maison Balteanu, le transport spécial de matériel , pour le Centre Communautaire de Topesti, pour le siège ̅m˜ià de la Fondation Tismana, la donation des livres pour la bibliothèque de Tismana et le lycée, le programme de parrainage qui a soutenu les études de plus de 30 jeunes et 9*, beaucoup, beaucoup d’autres actions communes. Des 20 ans de La Gerbe, nous avons vécu ensemble presque 15, est responsable (1994) donc nous (Fondation Tismana) avons décidé faire de la Fondation plus qu’un simple article: un CD-ROM peut-être un DVD Tismana qui soutient plusieurs étudiants qui sera distribué en France, à Noël. Le DVD s’appellera par des parrainages «15 ans ensemble» et tu peux éventuellement, dans le soutenus par La Gerbe. prochain numero de l’Espérance, annoncer son lancement à côté de nos meilleures félicitations pour la Gerbe, de la part de Fondation Tismana et de ma part ensemble avec la famille.

Que le Seigneur soit dans l’avenir, à côte de vous, pour continuer le grand ouvrage démarré il y a 20 ans!» -«Pour N. (une marraine), il faut dire que dans son cas, il est arrivé une vraie merveille. Le premier parrainage, la réhabilitation de la maison Munteanu, a permis à la fille de Munteanu de se marier. Son mari a continué les travaux. Maintenant, la maison a 6 pièces, bien grande et totalement changée. A chaque rencontre, cette femme me dit de vous remercier et prie à l’église pour vous, chaque dimanche. Vous devez être très fiers de cette merveille, bonne pour un article dans l’Espérance.»

Nicolas Tomoniu

ADMR

ADMR est une association à but non lucratif créée en 1992 dont les activités se développent sur la base du bénévolat. Son but est de pallier les affections neuro-musculaires par tous les moyens médicaux, sanitaires, sociaux, familiaux et humanitaires possibles. Voici les principales activités de l’association : Conseil et accompagnement des personnes avec handicap, distribution de matériel biomédical, diverses activités ludiques, excursions.

«Bonjour Philippe, Voici une image avec notre équipe de basket du Club Sportif «Temerarii-Arad». Les garcons ont été très forts, ils ont gardé le titre de «champions nationaux». Gloire au Seigneur, les préparatifs pour la Coupe d’ Arad intitulée «Cupa Ziridava», qui fait partie

Un envoi de fauteuil roulant pour ARAD est prévu d’ici la fin de l’année.

p8

de la Coupe de Roumanie pour le basket en fauteuil roulant se sont très bien déroulés, ainsi que dimanche pendant les matchs (le résultat: 51/4 contre Galati et 53/6 contre Bucarest) malgré les fauteuils roulants plus performants des autres… A bientôt, famille Fighir»

ˆ

>

/


/>ˆ˜˜

-̜VŽ…œ“

-/" 

62

 //" 

“Fundatia Missiunea Est-Vest”

/1 

Roumanie 6ˆ˜ˆÕÃ

,ÕÃÈi



décembre 2008

,ˆ}>

Brasov

« Mission Est-Ouest »

ʈ˜ÃŽ

 ",1--

6>ÀÜۈi

*""

ˆiÛ

1,

-"6+1

À>̈Ï>Û>

" 6

Õ`>«iÃÌ

ˆÃˆ˜ŸÛ

" , ,"1 

iL

ÕV>ÀiÃÌ

ˆi

Marta et Hanna doivent souvent faire face à des situations difficiles et leur persévérance et leur dévouement est pour notre équipe un grand encouragement. Les situations rencontrées ne sont pas simples :

>iۜ i}À>`i

1,

9"1"-6 -œvˆ>

/ˆÀ>˜>

-Žœ«i

 "    , ̅m˜iÃ

Mihai Oprita, c’est sa femme Marta et sa fille Hanna qui dirigent l’association, qui parraine 120 familles grâce au soutien d’une entreprise allemande et de La Gerbe. Actuellement les besoins en vêtements se font ressentir, surtout à l’approche de l’hiver. Les besoins en matériel hospitalier sont aussi très importants. Un nouvel envoi de matériel devrait être expédié par La Gerbe d’ici la fin de l’année.

Une famille d’un village tzigane est sur le point de se faire mettre à la porte par sa belle-famille qui prétexte que leur petite fille (mentalement diminuée) est la cause de leur pauvreté. Les parents ont acquis un terrain sur lequel ils ont posé des fondations mais n’ont pas les fonds nécessaires à l’achat des matériaux de construction (environ 5000€). Comment les aider au mieux sans susciter de jalousie dans le village? D’autres familles montrent la voie par leur changement de comportement : le père est un ancien alcoolique violent qui a pratiquement brisé sa famille mais, grâce à l’intervention de Mihaï a trouvé la paix pour lui et dans sa vie familiale. Maintenant, il prend soin des siens en travaillant dur. Marta a appris à lire à la mère. Cet homme est désormais respecté dans son village et sa famille rayonne sur son entourage. Une moitié de chargement du dernier semiremorque leur était destinée. Mais ils sont preneurs de vêtements chauds encore avant la fin de l’année si possible.

Un nouveau partenaire en Roumanie il s’agit de l’association “Semn de Viata”

manuela et Pavel Chitirescu dirigent E un centre accueillant de jeunes mères, généralement abandonnées par leur mari

A la fin de son séjour au centre la mère trouve, avec l’aide de l’équipe encadrante de Semn de Viata, un appartement et reçoit ou leur compagnon, et dont la situation une aide financière et matérielle pendant peut les amener à abandonner leur enfant. encore 6 mois, cette aide diminuant avec le Cette initiative a été lancée il y a 7 ans par temps. une église. La maison d’accueil actuelle a été achetée il y a 3 ans et offre assez de place Outre cet accompagnement vers un nouvel pour recevoir 8 mères et leur enfant. emploi, le centre s’efforce de faire acquérir quelques compétences de bases (couture, Les jeunes femmes restent généralement informatique…) aux mères afin de leur de 6 à 9 mois. A partir du quatrième mois, permettre, dans la mesure du possible, de elles commencent à travailler à l’extérieur trouver un meilleur travail. grâce à l’aide que le centre leur fournit pour trouver un emploi. Durant la journée, le De même selon les personnes, le centre centre d’accueil prend soin des bébés afin de demande aux mères de gérer leur propre donner la possibilité à la mère d’exercer son argent, leur demande de cuisiner pour ellesactivité professionnelle. mêmes ou les autres.

p9


-/" 

62

 //"  ,ˆ}>

décembre 2008

i

/1 

Roumanie

Nouvelles de Brasov

6ˆ˜ˆÕÃ

,ÕÃÈi

ʈ˜ÃŽ

ADDIP

 ",1--

}

6>ÀÜۈi

*""

ˆiÛ

1

1,

-"6+1 À>̈Ï>Û>

" 6

Õ`>«iÃÌ

+

ˆÃˆ˜ŸÛ

" , ,"1 

>}ÀiL

ÕV>ÀiÃÌ

؈i

>À>iۜ i}À>`i

1,

9"1"-6 -œvˆ> /ˆÀ>˜>

-Žœ«i

 "    , ̅m˜iÃ

La Gerbe et la Mission Est-Ouest sont à l’origine de la création de l’ADDIP en 2006, afin de proposer aux jeunes issus d’orphelinats une formation et une réintégration progressive. Reprise intégrale de la dernière lettre de nouvelles de l’ADDIP

p10


62

/>ˆ˜˜

-̜VŽ…œ“

-/" 

décembre 2008

 //"  ,ˆ}>

Roumanie

i˜…>}Õi

/1 

ADDIP 6ˆ˜ˆÕÃ

,ÕÃÈi

ʈ˜ÃŽ

 ",1-- 6>ÀÜۈi

*""

ˆiÛ

i

 +1

˜i

/

" 6

Õ`>«iÃÌ



˜ˆi

1,

-"6+1 À>̈Ï>Û>

ˆÃˆ˜ŸÛ

" , ,"1 

<>}ÀiL

ÕV>ÀiÃÌ

œÃ˜ˆi ->À>iۜ i}À>`i

1,

9"1"-6 -œvˆ> /ˆÀ>˜>

-Žœ«i

 "    , ̅m˜iÃ

p11


-1

62

 , décembre 2008

,"91 ‡ 1 

œ«i

France œ˜`ÀiÃ

Lezan

“ÃÌiÀ`>“

*9-‡ -

iÀˆ˜

ÀÕÝiiÃ

 

+1

ÕÝi“LœÕÀ}

*>ÀˆÃ

*À>}Õ

, *°Ê/

,

ˆiV…Ìi˜ÃÌiˆ˜

iÀ˜i

6ˆi˜

1/, 

-1--

-œÛj˜ /

ÕL>˜>

,"

œ˜>Vœ ˜`œÀÀi ,œ“i

}iÀ

À

,

/՘ˆÃ

/1 -

Nous aimerions vous faire partager l’admiration pour ces personnes qui sont / accueillies dans notre établissement. Le fait de demander de l’aide est parfois une urgence, parfois un geste auquel il a fallu se résoudre, parfois une sorte de honte, et toujours cela va mettre en lumière ma fragilité ou mes échecs relationnels. Combien les personnes qui arrivent ont besoin de sentir du réconfort et du respect pour ne pas s’effondrer. ne personne arrive après un séjour U de longue durée en hôpital, une autre après avoir échappé avec 3 enfants à un conjoint qui s’est retrouvé en prison après une crise de violence, une autre espère reprendre un équilibre de vie après plusieurs années dans la drogue et cherche à retrouver ses enfants, une autre arrive avec un nouveau-né.

la Ferme Claris, gîte d’accueil de l’association La Gerbe, accueille depuis l’an 2000 des personnes en rupture brutale de logement, principalement des femmes victimes de violences.

p12

poterie, français. Le dernier soir avant son départ, une jeune femme déclare avec émotion : « ici j’ai appris que je suis quelqu’un ; même si ailleurs on me dit le contraire, je sais maintenant que ce n’est pas vrai ; j’ai appris aussi que je suis une femme ; j’ai appris qu’on peut aimer, être aimé et être simplement soi-même ». Tous sont bouleversés par cette grande affirmation.

Le séjour dure de un à trois mois et puis il va falloir partir. Moment tant espéré et parfois redouté aussi. Une maman vient de quitter le gîte pour un appartement qu’elle a trouvé à quarante kilomètres d’ici, une autre va s’installer dans quelques jours.

Pour l’équipe c’est le retour de Sara après une année de congé parental. Plusieurs des coéquipières travaillent à temps partiel cette année.

Plusieurs personnes nous ont fait signe ces temps-ci pour donner de leurs nouvelles, pour dire qu’elles se sentent mieux, parfois qu’elles ont de nouvelles relations. L’une d’entre elles est installée non loin et revient nous voir. Il faut du temps pour réaliser qu’on n’est plus obligé d’être victime, comme quand nous sortons d’un tunnel et que nos yeux sont éblouis par la lumière. Et sur le plan spirituel, la bonté de Dieu ne peut s’accueillir que doucement quand on a été blessé par la vie.

Le réseau Santé Vie Sociale du Bassin Alésien auquel adhère la Ferme Claris est passé par des moments difficiles sur le plan financier, mais sans affecter le dynamisme des participants. Plusieurs sessions de travail ou d’échanges étaient organisées sur les difficultés de santé pendant la maternité et aussi sur les addictions. L’Action Sociale Evangélique avait pris également ce dernier thème pour sa journée annuelle où nous avons rencontré des travailleurs sociaux chrétiens : temps de partage sur les pratiques et de ressourcement. Philippe Fournier

Pendant le séjour, nous vivons ensemble l’apprentissage de la vie des bébés, la convalescence de certaines pensionnaires, les difficultés de la vie en communauté pour d’autres, et puis les sorties en forêt, les découvertes des châteaux dans les environs, les parties de ballons ou de vélos pour les enfants, les activités de couture,


ÕLˆ˜

`

iÃÊiÀœi ­ >˜°®

62

décembre 2008

",6 

France

Collecte Nationale Banques Alimentaires

"Ϝ

Lezan ,"91 ‡ 1 

œ˜`ÀiÃ

Echos du Gard

Comme chaque année, un des derniers vendredis/samedis de novembre est consacré à la collecte de denrées alimentaires et produits d’hygiène pour la Banque Alimentaire, organe fédératif qui redistribue ensuite aux associations *9-‡ membres qui œuvrent au service des démunis, parmi lesquelles la plus célèbre,   +1 la Croix Rouge, et dans sa petite mesure, La Gerbe. ÕÝi“LœÕÀ}

 ,

“ÃÌiÀ`>“

iÀˆ˜

ÀÕÝiiÃ

*>ÀˆÃ

,

iÀ˜i

ˆiV…Ìi˜ÃÌiˆ˜ 1

-1--

/

ÕL>˜

Un autre monsieur arrive, fort occupé dans une conversation animée qu’il conduit à voix haute à l’aide de son téléphone portable. Il affirme : « tu comprends, moi je suis un humaniste »… au même moment on lui tend la liste des produits recommandés pour la collecte et le voilà qui continue sa conversation : « voilà les gens de la Banque Alimentaire qui vont encore m’arnaquer quelque chose, eh humaniste cela ne veut pas dire humanitaire, » dit-il en riant. Mais en sortant il dépose lui aussi sa contribution.

œ˜>Vœ ˜`œÀÀi

Cette année, en dépit de la crise, nous avons collecté en deux jours 750 kg de denrées, soit 11 % de plus qu’en 2007 !

Ont tenu le stand les 28 et 29 novembre: Claire, Françoise, Martine F., Martine M., Mickaël, Natacha, Philippe, Priscille, Sophie. Merci à chacun

passera finalement un bon moment sur le stand et repart avec le souhait que Dieu lui fasse du bien.

Plus tard deux dames remettent un carton de provisions plus important que ce qu’elles ont acheté pour elles. Elles partent à leur voiture décharger leur sac. Mais en voilà une qui revient es salariés et bénévoles, accompagnés cette avec deux paquets de biscuits : « je me suis année encore de pensionnaires de la Ferme trompée, j’avais oublié de vous les remettre ». Claris, se tiennent à l’entrée du magasin Lidl Pourquoi a-t-elle pensé que ce qu’elle avait eu de St-Christol-les-Alès et invitent les acheteurs l’intention de donner était comme consacré, au du jour à prévoir dans leur caddie une part point de s’excuser comme si elle avait volé ! pour les exclus, « pour ceux qui n’ont pas assez à manger » comme l’explique un papa à son En fin d’après-midi, voici une personne que la fils intrigué. Partant du principe que ceux qui Ferme Claris aide régulièrement pour subvenir s’approvisionnent au Lidl ne sont pas les plus à ses besoins et à ceux de sa petite. Aujourd’hui fortunés de nos concitoyens, nous sommes elle a touché une aide financière annoncée par toujours touchés et admiratifs de la participation l’assistante sociale. Elle aperçoit le stand et elle de chacun, par un paquet de sucre ou une boîte va acheter quelque chose pour donner à son de conserves. tour.

L

Imaginez : en deux jours nous récoltons Avec tous ces petits fragments de vie, chacun l’approvisionnement en huile pour l’année ! sait que ce qui comptera ce soir ce ne sera pas seulement la quantité récoltée, mais la lumière Eric, un RMIste, s’informe, visiblement content qui s’est levée dans un cœur ou un autre, que des gens se donnent de la peine pour les simplement en pensant à ceux qui sont moins exclus. Il reste près du stand tenu par Françoise bien lotis. Oui, en ce monde, rappelons à toute et encourage les donateurs. Une personne personne qui aura voulu faire du bien sans se s’approche pour déposer ce qu’elle a acheté : faire valoir, que Dieu a dit qu’il la voit dans le « Dieu vous le rendra » s’exclame alors Eric. Puis secret et qu’il n’est pas loin d’elle. il se retourne étonné vers Françoise et lui dit : Philippe Fournier « pourquoi est-ce que je dis cela, moi je ne crois pas en Dieu ! ». La beauté du geste lui a fait penser à Dieu. Françoise lui suggère que peutêtre croît-il « un peu » au fond de lui-même. Eric réfléchit et répond : « oui, sans doute ; estce que je peux rester un peu avec vous » ? Il

p13


62

/>ˆ˜˜

-̜VŽ…œ“

-1

-/" 

 //" décembre 

2008



Classe d’alphabétisation

,ˆ}>

Albanie

œ«i˜…>}Õi

/1  6ˆ˜ˆÕÃ

,ÕÃÈi

Alo Mik

Grandes lignes d’un projet

ʈ˜ÃŽ

 ",1--

Àˆ˜

6>ÀÜۈi

*""

ˆiÛ

*À>}Õi

, *°Ê/  +1 À>̈Ï>Û>

6ˆi˜˜i

,"/

ˆÃˆ˜ŸÛ

" ,

-œÛj˜ˆi >˜>

" 6

Õ`>«iÃÌ

1/, 

,"1 

<>}ÀiL

ÕV>ÀiÃÌ

œÃ˜ˆi ->À>iۜ i}À>`i

1,

9"1"-6

“i

-œvˆ> /ˆÀ>˜>

Voilà maintenant 3 ans et demi que nous poursuivons le programme d’alphabétisation pour les enfants vivants sur la décharge de Tirana.

1,

-"6+1

-Žœ«i

 "    , ̅m˜iÃ

/

près avoir découvert les règles de la A vie en groupe, mais aussi après s’être familiarisés avec la chaise, la table et les crayons, la quinzaine d’enfants a ensuite découvert la lecture et l’écriture. Cependant, Alo!Mik n’est pas reconnu comme établissement scolaire. Malgré un début d’apprentissage, les enfants restaient toujours en marge du système scolaire et donc d’une intégration sociale normale.

9*,

Sylvain et Ruth Vergnon sont engagés depuis 2003 avec la fondation Alo Mik, issue de celle du Grain de Blé, dans un travail auprès des enfants des rues en Albanie.

Nous avons finalement pu obtenir une dérogation spéciale pour enregistrer 9 de ces enfants en école publique, lors de la rentrée de septembre 2007. A cause du rejet, du racisme, les débuts furent difficiles. Mais grâce à la persévérance de chacun, les efforts ont porté leurs fruits: tous les enfants furent admis en 2° classe, 2 d’entre eux étant en tête de classe. En septembre 2008, c’est avec beaucoup de joie que nous avons repris l’école avec eux. Cependant un événement important allait prendre place: la fermeture de la décharge.

d’intégration sociale ou d’apprentissage scolaire, nous nous réjouissons. C’est là notre récompense que de savoir ces enfants un tout petit peu moins Ces familles n’ont plus le droit d’accéder à la vulnérables dans leur avenir. Nous croyons que, décharge, qui est dirigée maintenant par une quand leur tour viendra d’élever des enfants, ils entreprise italienne. Comme elles vivaient du auront espoir en l’intégration scolaire de leurs recyclage de ces détritus, les familles des enfants propres enfants. n’ont plus de raison d’habiter sur ce lieu de la décharge. Certaines sont retournées dans Merci pour votre intérêt qui a rendu possible leur village d’origine, mais la plupart se sont ce projet. éparpillées dans le centre ville de Tirana, vivant Sylvain et Ruth Vergnon, Fondation Alo!Mik, Tirana. dans des abris de fortune, et survivant grâce au tri dans les poubelles du centre ville. Actuellement, nous continuons à amener à l’école chaque jour Enri et Ada: leur famille est l’une des rares a être restée sur la décharge. D’autre part Enri, Ada et leurs parents ont un intérêt très sérieux pour l’école, et nous désirons continuer à les soutenir même s’il ne sont que deux, jusqu’à ce qu’ils puissent trouver une situation plus stable. Voici donc en quelques mots le résumé de ce qui nous a occupé presque quotidiennemnet pendant plusieurs années. Evidemment il ne s’agit que d’une goutte d’eau dans un océan… mais quand nous repensons à la joie de ces enfants d’aller à l’école, aux acquis en terme

p14

Õ


Faya-Largeau

Atb

62

Khartoum

Al Fashir décembre

TCHAD

RDC

SOUDAN

N’Djamena

Sud Kivu

Moundou

oundere

2008

A

Ndele

Waw

REPUBLIQUE Bossangoa CENTRE AFRICAINE

Sud Kivu

Courrier de notre partenaire de la CBCA

Juba

Bangui

Bangassou

erberati

Gulu

«Bonjour, nous sommes préoccupés par la situation de guerre qui fait de nombreuses CONGO victimes au Nord-Kivu. Des milliers de Kigali République démocratique Bukavu nos frères se retrouvent dans des camps Mwa e du CONGO Bujumbura de réfugiés après avoir perdu les leurs et Kinshasa Tabo leurs biens. Ils sont estimés à plus d’un tous adi Kalemi Kananga million et demi nos frères du Nord-Kivu qui Kamina Mb se retrouvent dans les camps de réfugiés sans Malange Kasama Likasi compter ceux qui sont partis se réfugier Lubumbashi Luena enMALAW brousse, dans des familles à Bukavu, ANGOLA Huambo Chipata Goma et en Ouganda fuyant les exécutions ZAMBIE Li ango Lusaka sommaires, les pillages, les exactions et les Blantyre Mongu combats. Livingstone Harare Bumba

OUGAND Kampala

Kisangani

Mbandaka

RWANDA

BURUNDI

Victoria Falls BIE

Tsumeb

Maun

ZIMBABWE

p p du conteneur de La Gerbe en février 2008, que de rebondissements dans ce transport ! Le conteneur est finalement bien arrivé à Bukavu le 1err décembre. Alors que nous écrivons ces lignes, il reste encore une étape à franchir, et non la moindre, ni la plus simple : le dédouanement du contenu, afin que nos partenaires de la CBCA puissent enfin disposer du matériel.

Notre dernière réunion du Staff bureau s’est penchée sur la situation au Nord-Kivu ; nous avons décidé d’être solidaires avec nos frères du Nord-Kivu en détresse. Pour ce faire, nous avons décrété une semaine de prière et de collecte de vivres et de matériel divers dans toutes les paroisses du poste Muku pour venir en aide à ces frères. Cette semaine va du 17 au 23 novembre 2008. Le 24 et 25.11.2008 nous pourrons emballer et le 26.11.2008, nous enverrons le colis à Goma pour les familles en détresse.

Nous attendons toujours avec patience l’arrivée du conteneur à Muku dans un futur proche. Nous ne savons pas encore sa position mais nous supposons qu’il peut déjà se retrouver en route de Dar es Salaam vers ici. Merci et à la prochaine. Mufumu

Témoignage de victimes. Le Pasteur Kahotole raconte la disparition de sa mère, sa sœur, sa nièce et son cousin, tous tués la même nuit à Buramba, dans le territoire de Rutshuru. Selon lui, lors de l’enterrement, pendant que le monde pleurait, il consommait ses larmes. Actuellement cet homme de Dieu est en train de prier pour le salut de ces malfaiteurs, a-t-il confirmé.

Selon Madame Kaswera, elle a été violée par cinq militaires quand elle était aux champs. Un chasseur accompagné de son chien l’a trouvée dans le coma dans la brousse de Oïcha en territoire de Beni. Le chasseur avait appelé les passants pour transporter cette victime à l’hôpital. Kaswera raconte que, quand son époux a su que sa femme a été violée, il l’a abandonnée, soit disant qu’il ne Nous craignons que la situation au Nord-Kivu peut pas supporter une femme qui a été violée. ne déstabilise toute la région par contagion. Quand elle a quitté l’hôpital, son époux lui a dit Priez pour la fin des hostilités et pour la paix d’aller se faire pendre et qu’il ne veut plus d’elle. véritable dans notre pays. La femme est partie au village dans sa famille. Deux enfants sont partis avec elle, un est resté Ici au sud- Kivu, nous respirons encore l’air de avec leur père, et trois autres les plus âgés se sont la paix, mais comme nous sommes des jumeaux dispersés dans la nature. Actuellement Kaswera avec le Nord-Kivu, un malaise sur tous les plans remercie le Seigneur car elle s’est jointe à une est perceptible. association d’autres femmes violées et ensemble elles se consolent. Sa prière est que le Seigneur lui donne la force de pardonner.

Plus d’info sur la situation :

www.portail-humanitaire.org/infospays/afrique/republiquedemocratiqueducongo/ - Service Abonnement LA GERBE ZAC du Petit Parc - 13 rue des Fontenelles - 78920 Ecquevilly

Prénom :

NOM :

Abonnement

Adresse :

1 an 10 J e d é s i r e

Code Postal :

VILLE :

Email (Facultatif) :

:

Renouveler mon abonnement à Espérance pour 2009 : 10 €. Soutenir le journal Espérance et les abonnements gratuits : 15 €. Continuer de recevoir Espérance à titre découverte. Ne plus recevoir Espérance.

Soutenir l’association en général par un chèque de : _ _ _ ____________________________________ Soutenir un projet particulier : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ par un chèque de : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

p15


62

décembre 2008

DEFI 2009

pour des classes ou des groupes de jeunes

www.lagerbe.org/fr/challenge2009/ par des classes, des groupes Nous sommes régulièrement sollicités haiteraient mener une action de jeunes, des équipes scoutes qui sou concrète, porteuse de sens. pistes ous proposons à chacun de ces Quelques ent : gro upe s de rele ver le déf i de de financem

N par tici per au fina nce me nt d’u n des

• Bol de riz tter qui t von qui es • Course solidaire 11 semi-remorqu de tion tina des à 9 l’entrepôt en 200 • Paquets cadeaux pour Noël t rne inte ce ren réfé ir nos partenaires (vo • Soirée solidaire en bas de cette page). s • Parcours Cette opération propose un défi, sou 80 handicap forme d’un jeu, qui met en compétitionr 70 leu % les onze groupes pour atteindre n 60 afi née l’an sur 0€ 300 lter objectif : réco % e de permettre à « leur » semi-remorqu 50 % d’atteindre sa destination. t rne inte 40 Une page spécifique du site e % ntr mo et on ati pér l’o d ren rep l’avanc ée de cha que équ ipe , pou r 30 favoriser l’émulation. En fin d’année, % a nir une soi rée con viv iale réu les dif fére nts équ ipie rs, pou r déc ouv rir les fru its du trav ail 20 réalisé. % %

90 %

10

100 %

Relève le défi !

6

1.Trouve une équipe motivée

4

7

2.Inscris ton groupe dans l’aventure un kit 3.Tu«recevras challenge 2009 » ton poids lourd 4.Place sur la ligne du départ Puis, si possible, 5.équipe viens avec ton participer

8

3

11

au chargement de votre poids lourd !

10

%

2 1 1

2

9

5 3

4

5

6

7

8

9

10

11

Pour en savoir plus? Prenez contact avec Michael PAITA michael.paita@lagerbe.org L’envoi de camions à nos différents partenaires fait partie d’un programme complet, dont l’expédition de produits de première nécessité est une des composantes. Ces projets sont établis à la demande de nos partenaires locaux dans un cadre précis.

Une présentation spécifique de l’envoi de marchandises est présentée sur notre site internet.


Bougie à l’huile essentielle de bois de Santal Réf. 67182K

Prix: 14.90 € Bougie à l’huile essentielle de Vanille Réf. 67181K

Prix: 14.90 € Bougie à l’huile essentielle de Mandarine Réf. 67180K

Prix: 14.90 €

Grand bougeoir en bambou avec sa bougie

Une ligne d’Extrème Orient, sobre et exotique à la fois. Bougeoir de belle taille avec sa bougie intégrée. Dimensions: Diam. 10cm Haut. 28cm Réf. 22101T

Prix : 16.40 €

u ! l e u r  s  de f D

Bougie à l’huile essentielle de Lavande

Bougie à l’huile essentielle de Vanille

Bougie à l’huile essentielle de Mandarine

Bougie à l’huile essentielle de Pomme Verte

Réf. 67193K

Réf. 67192K

Réf. 67191K

Réf. 67190K

Prix: 9.90 €

Prix: 9.90 €

Prix: 9.90 €

Prix: 9.90 €

Document intégré au numéro 62 61 du trimestriel Espérance, Dec sept 2008 - Prix valables jusqu’à parution du numéro suivant en mars 2009

La boutique du commerce équitable vous propose :


Chers amis lecteurs,

En effet, si nous ne pouvons justifier de 80 % Vous recevez Espérance, depuis plusieurs années pour d’abonnements payés, le tarif préférentiel de la poste ne certains d’entre vous, et nous espérons qu’au delà nous sera plus renouvelé par la commission paritaire : des nouvelles directes concernant l’association, vous nous serions alors obligés d’augmenter le montant de appréciez les sujets et réflexions qui y sont abordés. l’abonnement pour supporter les frais postaux normaux. Nous vous remercions d’avance de penser Merci d’avance de bien vouloir y penser, et merci à tous à règler votre abonnement pour 2009. ceux qui l’ont déjà fait ! - Service Abonnement -

LA GERBE ZAC du Petit Parc - 13 rue des Fontenelles - 78920 Ecquevilly

Prénom :

NOM :

Abonnement

1 an 10

Adresse : Code Postal :

Email (Facultatif) :

VILLE :

je désire : Renouveler mon abonnement à Espérance pour 2009 : ci-joint 10 €. Soutenir la publication Espérance et les abonnements gratuits : ci-joint 15 €. Continuer de recevoir Espérance à titre découverte. Ne plus recevoir Espérance. Soutenir lʼassociation en général : ci-joint un chèque de : …………………………………… Soutenir un projet particulier : ………………………………………… : ci-joint un chèque de :……………

Transmission de contacts Vous pouvez envoyer de ma part un exemplaire découverte dʼEspérance à :

En nous faisant connaître auprès de vos amis c’est une aide importante que vous nous accordez. Prénom :

NOM : Adresse :

Code Postal :

VILLE :

Vente par correspondance – Commerce équitable

…Retrouvez les articles alimentaires à la boutique ou sur www.lagerbe.org La Gerbe - Boutique du commerce équitable ZAC du Petit Parc - 13 rue des Fontenelles - 78920 Ecquevilly Du lundi au vendredi de 14h à 18h, samedi de 10h à 12h A d r e s s e d e l i v r aison : NOM Prénom :

Prix unitaire

Quantité Prix unité total

Désignation €

Rue :

Code postal : Ville :

Frais de port et d’emballage :

inclus !

TOTAL Votre commande est traitée à réception du règlement par chèque à l’ordre de «La Gerbe»

Esperance 62  

Journal d'information trismestriel de l'association humanitaire La Gerbe N°62 décembre 2008

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you