Page 1

Bilan d’activité 2012


SOMMAIRE

Préface SEMARDEL, UNE ENTREPRISE PATRIMOINE DE L’ESSONNE 1.0 MISSION DE SERVICE PUBLIC : LA PERFORMANCE GARANTIE AU MEILLEUR COUT 1.1 REPONDRE AUX BESOINS D’1 MILLION D’HABITANTS AVEC LE SIREDOM, 2E SYNDICAT DE TRAITEMENT DE DECHETS DE FRANCE Valoriser les déchets du SIREDOM Des prix compétitifs en nette baisse dans un marché en constante hausse Transparence et concertation

02

1.2 130 COLLECTIVITES NOUS FONT CONFIANCE 2.0 DES SOLUTIONS EFFICACES POUR LES ENTREPRISES 3.0 LES TEMPS FORTS DE L’ANNEE Inauguration de SEMAVAL centre de tri le plus moderne d’Ile-de-France Valoriser les déchets du BTP (SEMATERRE) Transformer le déchet bois en ressource Rouler propre Convertir les déchets en énergie Impliquer les riverains dans tous nos projets Faire connaître un Ecosite modèle Maîtriser nos impacts sur l’environnement grâce à des bio-indicateurs Construire un Ecosite durable 4.0 BILAN SOCIAL 2012 : DES COMPETENCES ET DES EMPLOIS 5.0 LES CHIFFRES-CLES 2012 SEMAER : service et disponibilité SEMARIV : des outils optimisés SEMAVERT : transparence et efficacité SEMARDEL : au service du territoire

12

6.0

UN PROJET D’AVENIR POUR LE TERRITOIRE Entretien avec Francis CHOUAT, Président du Conseil d’Administration de SEMARDEL

07 08 08 11 11

15 19 20 21 22 22 23 24 25 26 27 29 33 34 35 36 37 39


SEMARDEL, une entreprise patrimoine de l’Essonne Maîtriser la gestion des déchets à l’échelle du très vaste territoire de l’Essonne en Ile-de-France : c’est de cette promesse faite par des élus de diverses sensibilités qu’est né le projet d’entreprise de SEMARDEL. C’était il y a 30 ans. Le défi a été relevé, les promesses tenues et les résultats ont bien vite dépassé les objectifs. Aujourd’hui, SEMARDEL est un groupe performant au service de tous : essonniens, clients publics et privés. Il assure la valorisation des déchets du 2ème syndicat de traitement de France, répond aux besoins de 130 communes et compte plus de 1 000 entreprises clientes. Gouverné par des élus, travaillant comme une entreprise privée avec une exigence de résultat, notre modèle de Société d’Economie Mixte est une réussite. A l’heure où le secteur des déchets connaît des difficultés de financement, SEMARDEL investit pour innover et bâtir de nouvelles unités de valorisation, créer des emplois et protéger l’environnement.

Partout en France, le coût de la gestion des déchets augmente, d’année en année. Nous, nous baissons les prix et assurons la même qualité de service. C’est notre politique d’investissement, notre vision à long terme et notre expertise globale à l’échelle d’un très grand territoire qui constitue notre avantage compétitif et nous permet de diminuer les coûts. Au-delà, pour faire face à la précarité énergétique qui touche les habitants les plus modestes, nous produisons déjà les combustibles de substitution indispensables à l’avenir de nos villes. Autour de nous, en Suède, en Allemagne, en Italie et dans bien d’autres pays à travers le monde, les municipalités confient leur gestion à des entreprises comme la nôtre. Le service s’en trouve optimisé, les coûts réduits pour les habitants, comme pour les entreprises, avec la garantie d’un service innovant pensé pour et par le territoire. En France, ce service vous le trouvez chez nous. Bienvenue chez SEMARDEL !

Certification QSE pour l’ensemble des activités ISO 9001 – ISO 14001 – OHSAS 18001 Toutes nos activités ont obtenu la certification Qualité, Sécurité, Environnement dès 2008. Grâce à cette démarche, le groupe SEMARDEL garantit la qualité de ses prestations, la maîtrise totale des risques environnementaux, ainsi que la sécurité et la santé de ses collaborateurs et des populations riveraines. Une démarche ISO 26 000 a également été engagée dans le cadre de la Responsabilité Sociétale des Entreprises.


SEMARDEL › Activité 2012 › Préface

TOUTES LES ACTIVITES DU GROUPE SEMARDEL

80 millions d’€

de chiffre d‘affaires annuel

550

collaborateurs Un actionnariat à

72,34% 27,66 %

public privé

Valorise les déchets de près de

1 000 000 d’habitants et de

1 000

entreprises clientes

75 000

tonnes de déchets d’activités économiques et

60 000

tonnes de déchets ménagers collectés

40 000

tonnes de déchets ménagers recyclables triés

SEMARDEL AU COEUR D’UN RESEAU

LES 6 PILIERS DE SEMARDEL

MEMBRE DE LA FÉDÉRATION DES EPL La Fédération des EPL - Entreprises Publiques Locales - est, depuis 1956, l‘unique représentant des 1 111 Sociétés d‘Economie Mixte ou SEM, dont SEMARDEL fait partie. Elle est affiliée au réseau européen des 16 000 Entreprises Publiques Locales représentées par le Centre Européen des Entreprises à Participation Publique (CEEPP).

• l’intérêt général comme finalité • l’esprit d’entreprise et d’innovation • un mode de fonctionnement transparent • le contrôle des élus comme garantie • le territoire comme champ d’intervention • la mobilisation autour d’un projet d’entreprise

ACTEUR DE L’INSTITUT DE L’ECONOMIE CIRCULAIRE Créé à l’initiative du député des Bouches-du-Rhône, François-Michel Lambert et de la sénatrice Chantal Jouanno, l’Institut de l’Economie Circulaire a été lancé le 6 février 2013. Il rassemble différents acteurs attachés à promouvoir une nouvelle forme d’économie basée sur la réutilisation des produits et des déchets. SEMARDEL apporte à l’institut son expertise en matière de traitement et de valorisation des déchets au service d’un territoire. MEMBRE DU CERCLE NATIONAL DU RECYCLAGE Le Cercle National du recyclage regroupe des collectivités locales, des organisations professionnelles du secteur des déchets, des associations environnementales et de consommateurs et des sociétés d’économie mixte. Il a pour objectif de promouvoir la collecte sélective et le tri en vue du recyclage, d’aider les collectivités dans la mise en place de programmes de gestion des déchets et de représenter ses adhérents dans un souci de défense de l’intérêt public.

L’ACTIONNARIAT DE SEMARDEL Capital : 17 746 170 € Actionnaires publics : 1- SIREDOM

2- Communes du SIREDOM • Ville de Fleury-Mérogis • Ville de Grigny • Ville de Juvisy-sur-Orge • Ville de Morigny-Champigny • Ville de Sainte-Geneviève-des- Bois • Ville d’Epinay-sur-Orge • Communauté d’agglomération du Val d’Orge • Communauté de communes du Val d’Essonne 3- Collectivités hors SIREDOM • Conseil général de l’Essonne • Syndicat intercommunal des ordures ménagères de la Vallée de Chevreuse (Siom)

Actionnaires privés : • Caisse des Dépôts et Consignations • Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Essonne • Société Sorec

03


SEMARDEL › Activité 2012 › Préface

LES PERFORMANCES MÉTIERS DE SEMARDEL

Grâce à l’étendue de ses savoir-faire, SEMARDEL intervient sur l’ensemble de la chaîne de gestion des déchets publics et privés.

04

 Valorisation matière Le groupe, avec son service de valorisation, dispose de tous les outils nécessaires au traitement et au recyclage

des déchets ménagers et des déchets d’entreprises, en carton, papier, plastique, métal, bois... Capacité globale : 240 000 tonnes/an

 La collecte des déchets SEMAER collecte les déchets ménagers de nombreuses collectivités et les déchets d’activités de près d’un millier d’entreprises. Elle est un des principaux opérateurs de collecte du sud de l’Ile-de-France.

 Le conseil aux collectivités SEMARDEL apporte aux collectivités locales son expérience de la gestion publique des déchets à travers sa filiale SEMAPRO. Nous évaluons les besoins, propo- sons les solutions les plus adaptées et assurons l’assistance à la maîtrise d’ouvrage, ainsi que la formation et la communi - cation sur la mise en place des nouveaux équipements.


SEMARDEL › Activité 2012 › Préface

 La valorisation énergétique des déchets ménagers Avec SEMARIV, nous incinérons et transformons en électricité les ordures ménagères des 750 000 habitants

du SIREDOM et des 35 000 habitants de la Communauté de communes de Lacq. Capacité globale : 235 000 tonnes/an 1 Fosse de déchargement 2 2 lignes de four 3 Production de vapeur 4 Valorisation énergétique 5 Traitement des fumées 6 Turbo-alternateur A Traitement des NOx B Electrofiltre C Atomiseur - Traitement des dioxines et furannes D Filtre à manche E Captage des réfioms

 La valorisation des déchets verts Sur l’Ecosite de Vert-leGrand, SEMAVERT transforme en compost les déchets végétaux des habitants du SIREDOM, des services techniques communaux et d’entreprises de parcs et jardins. Capacité : 40 000 tonnes/an

 Le stockage des déchets ultimes SEMAVERT stocke les déchets ultimes des entreprises et des collectivités locales dans l’ISDND (Installation de

Stockage de Déchets Non Dangereux) du Cimetière aux Chevaux. Capacité : 220 000 tonnes/an. 1 2 3 4 5 6

Plateforme de déchargement Plateforme de tri des matériaux Alvéole de stockage Production d’électricité avec 4 moteurs dédiés Bassins de rétention du centre de stockage Station de traitement des eaux de percolation

05


06


SEMARDEL › Activité 2012 › Mission de service public

MISSION DE SERVICE PUBLIC : LA PERFORMANCE GARANTIE AU MEILLEUR COUT Etre au service de l‘intérêt général, c‘est assurer les meilleures prestations tout en baissant les prix

07


SEMARDEL › Activité 2012 › Mission de service public

Répondre aux besoins de près d’un million d’habitants avec le SIREDOM Opérant quotidiennement pour le SIREDOM, SEMARDEL apporte une réponse globale au traitement de cet acteur majeur du traitement des déchets : réemploi, recyclage et production d’énergie.

 SIREDOM : Syndicat Intercommunal pour la Revalorisation des Déchets et des Ordures Ménagères Le SIREDOM est le deuxième syndicat de traitement de déchets de France, après le SYCTOM de Paris. Il regroupe 130 communes de l‘Essonne et de Seine-et-Marne. 08

VALORISER LES DÉCHETS DU SIREDOM Traiter et valoriser les déchets ménagers des 750 000 habitants de 130 communes membres du SIREDOM, c’est faire face à une impressionnante diversité de déchets en volume et en nature. Pour chaque déchet, nous apportons une réponse efficace à faible coût et respectueuse de l’environnement. Pour le SIREDOM, SEMARDEL assure la gestion des 13 déchèteries du syndicat, valorise ses déchets végétaux en compost et gère les déchets triés de ses habitants dans ses installations de Vert-le-Grand (Essonne). Pour les ordures ménagères non recyclables, leur incinération est assurée dans le Centre Intégré de Traitement de Déchets (CITD) de l’Ecosite. Objectif global : augmenter la part des déchets valorisables et diminuer les coûts.


SEMARDEL › Activité 2012 › Mission de service public

 Déchèteries : le traitement indispensable des

ordures occasionnelles

SEMAER EN PRATIQUE :

Les déchèteries ont un rôle très important sur un territoire : elles accueillent tous les matériaux qui ne peuvent être collectés par le service de ramassage traditionnel des ordures ménagères, en raison de leur taille (encombrants), de leur volume (déchets verts), de leur densité (gravats, déchets de démolition, déblais, terre), ou de leur nature (batteries, huiles usagées, médicaments, solvants, peintures, acides et bases, produits phytosanitaires, déchets d‘équipements électriques et électroniques…).

SEMARDEL gère pour le compte du SIREDOM, via sa filiale SEMAER, 13 déchèteries d’une capacité totale annuelle de

Autant de matériaux qui peuvent – en l’absence de déchèterie – se retrouver en dépôt sauvage, polluer l’environnement et représenter un risque sanitaire pour les populations.

tonnes.

SEMAER, filiale du groupe SEMARDEL, gère les 13 déchèteries intercommunales du SIREDOM en accueillant les habitants et en les guidant vers les bennes appropriées. Les déchets sont ensuite orientés vers des filières de valorisation pour les déchets qui peuvent être valorisés ou vers des filières spécifiques lorsqu’il s’agit de déchets dangereux ou toxiques. Mettre à disposition suffisamment de déchèteries pour une population, c’est éviter les dépôts sauvages et les sources de pollution.

 Le cercle vertueux des déchets végétaux Sur de vastes et verts territoires comme l’Essonne, les végétaux sont une source importante de déchets hautement valorisables. Tontes de gazon, résidus de jardinage, de taille... se transforment en compost réutilisable comme engrais pour l’agriculture ou dans les jardins. Ce qui vient de la terre, revient à la terre… Pour les transformer en compost, les déchets sont broyés une première fois, puis mis en andains (*) où ils mâturent pendant plusieurs semaines. Les bactéries présentes dans les andains dégradent les végétaux. Le compost est ensuite criblé pour retirer les indésirables qui auraient pu encore s’y trouver (ex. morceaux de plastique) puis tamisé et dimensionné aux besoins des utilisateurs qui peuvent être des agriculteurs, des entreprises de parcs et jardins ou des communes. L’autre grand avantage de la valorisation des déchets végétaux est qu‘elle permet de réduire le volume des ordures. Le cercle vertueux des déchets végétaux qui retournent à la terre fournit une illustration parfaite de l’économie circulaire : une économie durable et relocalisée. (*) Bande continue de résidus végétaux étalés sur une parcelle

 Compost gratuit en libre-service Le compost produit par SEMAVERT est disponible gratuitement en libre-service dans les 13 déchèteries du SIREDOM. Ce compost de haute qualité est régulièrement contrôlé et répond aux normes de qualité les plus sévères : il est l’un des rares en France à avoir obtenu l’Eco-label européen lui permettant d’être utilisé en agriculture biologique. Le refus de criblage du bois est utilisé en bois-énergie.

100 000

L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE L’économie circulaire est un système économique dont les flux de production et de consommation suivent un cycle fermé. Dans ce type d’économie, les flux sortants, tels que les déchets, sont réintégrés dans le processus de production comme matières premières industrielles ou agricoles. Cette approche circulaire s’oppose au modèle linéaire qui consiste à extraire, fabriquer, utiliser et jeter : un modèle plus durable et poussant à une relocalisation de l’économie.

EN PRATIQUE : SEMAVERT, filiale de SEMARDEL reçoit

40 000

tonnes de végétaux par an avec lesquels elle produit

15 000

tonnes de compost d’excellente qualité.

09


SEMARDEL › Activité 2012 › Mission de service public

 Prolonger le geste de tri des habitants

 Les ordures ménagères :

L’un des grands enjeux du traitement des déchets est de parvenir à capter le maximum d’éléments recyclables et réutilisables. Le geste de tri des habitants est crucial, mais en raison de la complexité des matériaux et des produits jetés, il est nécessaire de le prolonger. SEMARDEL reçoit dans son centre de tri automatisé du CITD de Vert-le-Grand les déchets ménagers recyclables des 130 communes du SIREDOM.

Les déchets non recyclables n’ont guère que deux destinations possibles : l’enfouissement ou l’incinération. Des étapes qui permettent, l’une comme l’autre, de capter de l’énergie à partir de déchets : électrique quand il s’agit de leur incinération et sous forme de biogaz lorsqu’ils sont enfouis. Au bout du compte, la production d’énergie est loin d’être négligeable.

Ces déchets sont réceptionnés, puis triés à l’aide de machines automatiques. Ce tri est affiné par un tri manuel destiné à garantir à nos clients un produit parfaitement aux normes. Il est mis en balles et envoyé dans les filières professionnelles. SEMARDEL privilégie les filières de recyclage de proximité pour valoriser ces matières triées et conditionnées.

Que deviennent les déchets triés ?

- Les journaux, revues, magazines sont retransformés en papier. - Les contenants en plastique, triés par couleur, sont envoyés dans différentes usines de recyclage en fonction de leur composition (plastique transparent, plastique en couleur et plastique opaque). - Les PET servent, par exemple, à faire de la laine polaire et les PEHD sont utilisés dans la fabrication de tuyaux… - Les contenants en fer et en aluminium (canettes, boîtes de conserve...) sont refondus pour refaire de l‘acier ou de l’aluminium utilisables pour de multiples usages. - Les cartons sont envoyés dans des cartonneries pour refaire des emballages.

Où sont-ils recyclés ?

A titre d’exemple, le papier est envoyé en Seine-Maritime, le plastique dans les Yvelines, la ferraille dans le Nord, l’aluminium dans l’Oise et les cartons dans la Somme.

10

une importante source d’énergie

L’Ecosite de Vert-le-Grand est devenu un important producteur d’énergie en Ile-de-France. Avec l’incinération de 220 000 tonnes de déchets non recyclables, nous produisons chaque année 100 000 mégawatts/heure d‘électricité : de quoi alimenter en permanence en électricité une ville de la taille d’Evry ! Quant au biogaz issu de la décomposition des ordures ménagères stockées dans le centre d’enfouissement, il fournit une électricité pour alimenter une ville de 40 000 habitants. La réglementation européenne encadre très strictement l’incinération des déchets et SEMARDEL respecte scrupuleusement, sous le contrôle de l’Administration, les nombreux paramètres de l’incinération et de ses émissions dans l’atmosphère. Nous analysons en continu les émissions de chlorure d’hydrogène, de carbone, de dioxyde de soufre, d’oxyde d’azote et de poussière ainsi que les émissions de dioxines et de furanes.


SEMARDEL › Activité 2012 › Mission de service public

DES PRIX COMPÉTITIFS, EN NETTE BAISSE DANS UN MARCHÉ EN CONSTANTE HAUSSE Servir l’intérêt général, c’est proposer les meilleures solutions au territoire et en maîtriser les coûts. En France, les coûts de collecte et de traitement n’ont cessé d’augmenter : environ 5% par an entre 2004 et 2010 selon la Cour des Comptes ; mais pas chez nous… Entre 2009 et 2012, à tonnages constants et hors TGAP (*), nos tarifs de valorisation et d’incinération ont baissé de 6% pour le SIREDOM. Ils sont parmi les plus bas d’Ile-de-France, à performances environnementales comparables. (*) Taxe Générale sur les Activités Polluantes

Des investissements pour une baisse des coûts En 2009, nous avons automatisé le centre de tri de déchets ménagers recyclables du CITD.

Aujourd’hui, nous sommes passés de 3 tonnes à l’heure à 11 tonnes à l’heure. Le coût de cette modernisation s’est élevé à 4 millions d’euros. L’augmentation de la productivité qui s’en est suivie nous a permis de réduire les coûts facturés au SIREDOM. Une situation sans précédent et une stratégie gagnante grâce à la raison d’être d’une entreprise comme SEMARDEL : servir l’intérêt général. Ceci est rendu possible parce que SEMARDEL est une entreprise performante qui réalise des bénéfices et les réinvestit intégralement dans l’amélioration de ses équipements. Nous ne versons pas de dividendes à nos actionnaires, ce qui nous permet d’améliorer constamment nos outils de travail au service des collectivités. VIGILANCE ENVIRONNEMENTALE Nous attachons la plus grande importance à la maîtrise des impacts de nos activités sur l’environnement. C’est pourquoi, en plus des analyses imposées par la réglementation, nous avons mis en place des indicateurs biologiques (abeilles, choux, lichens…) qui nous permettent de compléter nos informations sur les polluants émis par nos installations. L’ensemble des analyses est présenté chaque année à la commission de suivi du site composée de représentants de l’Etat, de l’exploitant, des élus et des associations des communes riveraines.

TRANSPARENCE ET CONCERTATION

EN PRATIQUE

SEMARDEL décide de sa stratégie avec tous ses actionnaires, et en particulier avec le SIREDOM, son premier actionnaire.

En 2012, SEMARDEL a reçu plus de

C’est une entreprise ouverte et tournée vers toutes les communes qui utilisent ses services. Nous mettons à disposition de tous notre site et notre savoir-faire.

visiteurs sur l’Ecosite.

Nous communiquons régulièrement avec les Essonniens : - visite des installations sur simple demande, - journées portes ouvertes périodiquement organisées, - visites de délégations françaises et étrangères, - visites d‘entreprises, - réunions avec les associations locales, - mise en place d’outils de communication, - organisation de conférences, de formations...

1 000 Visiter l’Ecosite sur demande : 01 64 56 75 00

ou lors de nos journées portes ouvertes qui ont lieu plusieurs fois par an.

11


SEMARDEL › Activité 2012 › Mission de service public

130 COLLECTIVITES NOUS FONT CONFIANCE pour répondre à leurs besoins et trouver un partenaire efficace et concurrentiel Une entreprise de terrain, un groupe à taille humaine.

Notre expertise au service d’un nouveau défi : la redevance incitative.

L’histoire de SEMARDEL a démarré il y a 30 ans. Le groupe s’est construit avec le territoire : il a pris sa source sur le terrain, a grandi avec les besoins locaux. Cette culture du « terrain » n’a pas changé. Chaque problématique déchet est différente, et nos clients savent qu’à chacun de leurs problèmes, nous trouvons des solutions adaptées, éprouvées mais également innovantes pour leur territoire. Les déchets sont des flux complexes : avec des contraintes globales, mais aussi locales, très fortes. La maîtrise de cette composante locale est la clé de notre métier.

Notre savoir-faire et nos valeurs sont des atouts, notamment pour mettre en place de nouvelles façons de gérer les déchets. Tout le monde s’accorde sur la définition d’un bon déchet : c’est celui que l’on ne produit pas. Mais comment faire ? Une piste actuelle est la redevance incitative, qui consiste à facturer le contribuable à la levée ou au volume jeté. Notre expérience de terrain et notre expertise sont sollicitées pour accompagner la mise en œuvre de ce nouveau système de collecte des déchets. La Communauté de communes du Val d’Essonne et le Sictom de la région d’Auneau nous ont confié cette mission.

Même si notre groupe emploie aujourd’hui plus de 550 personnes, nous sommes restés une entreprise à taille humaine. Nos clients le savent, c’est ce qui fait notre force. Etre assuré du suivi, connaître les acteurs-clé de la chaîne, c’est ce qui garantit la bonne gestion des déchets. Cela fait 30 ans que cela dure, et cela n’est pas prêt de changer.

La mise en place de la redevance incitative en 3 étapes :

Une stratégie commerciale cohérente qui stimule la concurrence Etre une entreprise d’intérêt général comme SEMARDEL a un grand avantage : nous sommes obligés de voir les choses à long terme. Notre raison d’être est d’apporter les meilleurs services aux meilleurs coûts pour notre territoire. Nous ne sommes pas là simplement pour rentabiliser des machines, des process ou vendre un produit phare. Nous sommes tenus de regarder au-delà et d’apporter une réponse globale créatrice d’emplois et de valeurs, tournée vers une croissance verte et à forte dominante locale. En un mot, remplir notre mission de service public. Si nous sommes performants, c’est parce que nous ne nous éparpillons pas. Nous répondons aux appels d’offres quand nous sommes sûrs que notre groupe et sa vision peuvent apporter de la cohérence et de la plus-value au territoire concerné. Nous remercions les collectivités locales qui nous ont retenu cette année pour effectuer leurs collectes ou gérer leurs déchèteries.

SEMAER, la filiale collecte du groupe

12

a remporté 10 nouveaux marchés publics en 2012 et en a renouvelé 4.

- Les bacs sont équipés de puces d’identification : ainsi pas d’erreur possible avec celui du voisin. - Les camions bennes identifient les bacs, constatent leur levée et transmettent directement les données à un terminal. - Le terminal gère automatiquement la facturation pour les collectivités qui n’auront plus qu’à répercuter les coûts à leurs administrés.


SEMARDEL › Activité 2012 › Mission de service public

QUELQUES EXEMPLES DE PRESTATIONS Réseaux de déchèteries : SIEVD et SIREDOM Nous avons la responsabilité de leurs réseaux : - Surveillance - Préservation de l’environnement avec du matériel motorisé au GNV ou gazole Euro V de dernière génération - Contrôle de qualité permanent et sécurisation de nos collaborateurs et des usagers

Collecte et Traitement : Ecole Polytechnique et Université Paris-Sud L’Ecole Polytechnique et l’Université Paris-Sud nous ont confié la collecte et le traitement de leurs déchets. - Pose de bennes - Collectes régulières

Dépôts Sauvages : Conseil général de l’Essonne

Nous assurons la résorption des dépôts sauvages pour le Conseil général de l’Essonne. - Camions-grues - Equipe de collaborateurs polyvalents pour le ramassage en accès difficiles

Nettoyage de la voirie : Breuillet, Villiers-sur-Orge, Leuville et Cerny

- Nettoyage de la voirie par matériel de balayage mécanique - Soufflage des feuilles en automne

NOUS TRAVAILLONS POUR EUX Des communautés : - - - -

C.A. du Val d’Orge C.A. Evry Centre Essonne C.A. des Lacs de l’Essonne C.C. Etampois Sud Essonne…

Des villes :

- Morsang-sur-Seine - Nozay - Saulx-les-Chartreux - Tigery…

Des syndicats :

- Sictom de la région d’Auneau - Sictom de la région de Chateauneuf-sur-Loire… MOURENX (PYRÉNÉES-ATLANTIQUES) SEMARIV exploite depuis 2002 l’Unité de Valorisation Energétique de Mourenx, à proximité de Pau (PyrénéesAtlantiques) pour le compte de la Communauté de Communes de Lacq. L’unité dispose d’un four de 2 tonnes/ heure avec une unité de récupération de chaleur.

11 000

tonnes incinérées par an

25 000

MWh de vapeur produite

7 900

heures de fonctionnement par an

Nos prestations d’optimisation des coûts pour les collectes d’ordures ménagères : - - - - -

Rationalisation de l’utilisation des matériels Bennes polyvalentes permettant les collectes d’ordures ménagères, de tri sélectif, d’encombrants et de végétaux Camions à crochets adaptés au vidage des bacs d’apports volontaires Véhicules spécifiquement adaptés aux contraintes des rues étroites Camions équipés de moteurs fonctionnant au GNV pour un plus grand respect de l’environnement

13


14


SEMARDEL › Activité 2012 › Des solutions efficaces pour les entreprises

DES SOLUTIONS EFFICACES POUR LES ENTREPRISES Plus de 1 000 entreprises nous font confiance pour gérer leurs déchets au meilleur coût dans le respect des normes les plus strictes

15


SEMARDEL › Activité 2012 › Des solutions efficaces pour les entreprises

Normes et fiscalité : accompagner nos clients

Assurer tous les services et tous les besoins

Les normes et la fiscalité encadrant les déchets sont en constante évolution. Les entreprises grandes ou petites ont besoin de compétences pour traiter leurs déchets dans un contexte très encadré.

Grâce à ses différentes filiales, notre groupe répond à tous les besoins des entreprises :

Notre groupe et toutes nos activités ont reçu toutes les certifications nécessaires (ISO 9001 – ISO 14001 – OHSAS 18001). Chez nous, la gestion des déchets est garantie en terme de sécurité, de santé et de respect l’environnement. Pour une entreprise, c’est un gage de tranquillité que de pouvoir compter sur un groupe compétent. La gestion des déchets d’une entreprise représente en moyenne 0,5% de son chiffre d’affaires. La gestion de ces déchets peut être optimisée grâce à l’accompagnement que nous offrons à nos clients. Chaque entreprise est différente et les aider à évaluer leurs besoins dans une logique de coûts optimisés, c’est ce que nous apportons. Afin de rester à la pointe des techniques et des réglementations, SEMARDEL participe à différents réseaux : l’Observatoire Régional des Déchets d’Ile-de-France (ORDIF), le Cercle National du Recyclage (CNR), FEDEREC (Fédération des entreprises du recyclage).

16

Tri et Valorisation :

Pour les déchets des entreprises et des encombrants de collectivités, SEMAVAL, notre centre de tri automatisé unique en Ile-de-France, propose une offre attractive non soumise à TGAP (Taxe Générale sur les Activités Polluantes). L’automatisation et la modernité des équipements du centre de tri permettent un maximum de valorisation matière des déchets entrants à un coût réduit. Nous y traitons deux grands types de déchets : les déchets propres et secs et les encombrants.

Collecte :

Au service des entreprises et des artisans-commerçants, notre filiale SEMAER spécialisée dans la collecte a une expertise de plus de 40 ans dans ce domaine. A l’écoute des professionnels et des particularités propres à chaque entreprise, SEMAER apporte des solutions personnalisées et accompagne chaque entreprise dans la mise en œuvre d’un service de qualité au meilleur coût.

Stockage des déchets ultimes :

Forte de son expérience, SEMAVERT exploite une installation de stockage de déchets ultimes non dangereux avec récupération et valorisation du biogaz. Ce centre et son unité de cogénération témoignent d’une exploitation hautement sécurisée et respectueuse de l’environnement.


SEMARDEL › Activité 2012 › Des solutions efficaces pour les entreprises

Valoriser les déchets ou payer des taxes ?

Audit gratuit

Les entreprises qui font valoriser leurs déchets dans des équipements comme SEMAVAL sont exonérées de taxe sur le traitement de leurs déchets : elles bénéficient avec notre centre de tri de déchets d’activités économiques d’une garantie de valorisation et d’une traçabilité complète des déchets apportés.

La maîtrise des déchets est complexe et requiert des compétences. Pour mieux répondre aux besoins des entreprises, nous mettons en place un audit valo gratuit. Il permet aux petites et grandes entreprises de mieux évaluer leurs obligations et leurs besoins, et de prendre les meilleures décisions.

La TGAP

Nos engagements

Les déchets réceptionnés sur une installation de stockage de déchets ménagers et assimilés ou d’incinération sont soumis à une taxe générale sur les activités polluantes dans le cadre de la responsabilité élargie du producteur. Cette TGAP de base (hors minoration prévue par la loi), d’un montant de 15 € la tonne en 2009, passera à 40 € la tonne en 2015. Quelques références clients : BOVIS TRANSPORTS, CARREFOUR, CNES, CNRS, CRAWFORD, FAURECIA, FRANCE BONBONS CARAMELS, FRANCO BELGE LECLERC, LEROY MERLIN, MAC DONALD’S, MARTIN BROWERS NORBERT DENTRESSANGLE, PIXMANIA, QUICK, SCI PARIS AVENUE, SIN & STES, UNIVERSITE PARIS SUD

SEMARDEL : « votre moteur de recherche pour la valorisation de vos déchets ! »

pour les entreprises par SEMAVAL

Répondre à vos besoins et attentes :

- - - -

Maîtrise budgétaire Réduction de l’impact environnemental de la collecte des déchets Augmentation du taux de valorisation de vos déchets Adaptabilité, réactivité et traçabilité (reporting)

Tenir compte de vos contraintes : - Réglementation - Risques environnementaux et sanitaires - Organisation et cycle de production - Règles internes (protocole de sécurité, etc.)

17


18


SEMARDEL › Activité 2012 › Les temps forts de l’année

LES TEMPS FORTS DE L’ANNÉE Valoriser grâce à des équipements uniques en Ile-de-France, mieux protéger l’environnement, diminuer l’impact de nos activités pour devenir un Ecosite exemplaire : l’année 2012 a été riche d’actions et de décisions importantes pour l’avenir

19


SEMARDEL › Activité 2012 › Les temps forts de l’année

INAUGURATION DE SEMAVAL CENTRE DE TRI LE PLUS MODERNE D’ILE DE FRANCE REPÈRES SEMAVAL, le nouveau centre de tri automatisé : Capacité de traitement :

200 000 tonnes/an

Valorise les déchets d’activités économiques et encombrants de collectivités Types de déchets valorisés : bois, cartons, papiers, ferrailles, plastiques… Inauguré le

20.09.12 30 emplois créés

Superficie des bâtiments :

12 859 m2  L’ESSONNE,

département exemplaire

Aujourd’hui encore, 1 million de tonnes de déchets d’activités économiques sont mis en décharge en Ile-de-France sans aucun tri préalable. Avec SEMAVAL, nous apportons une solution efficace pour faire de l’Essonne un département exemplaire.

 CSR Combustible solide de récupération préparé à partir de déchets non dangereux, utilisé pour la valorisation énergétique. Le terme préparer signifie : traiter, homogénéiser, pour atteindre une qualité pouvant faire l’objet d’échanges commerciaux entre les utilisateurs et les producteurs. (Afnor)

20

Inspiré des grands équipements du nord de l’Europe, le nouveau centre de tri automatisé, SEMAVAL est unique en Ile-de-France. Grâce aux dernières technologies de reconnaissance et de séparation des matières, il trie automatiquement les déchets d’activités économiques et les encombrants des collectivités. Inauguré en septembre 2012, sa capacité de valorisation atteint 200 000 tonnes de déchets

annuels qui étaient, jusque-là, le plus souvent destinées à l’enfouissement. Installé au cœur de l’Ecosite, ce centre de tri fonctionne en synergie avec les autres équipements de valorisation gérés par le groupe SEMARDEL. SEMAVAL permet aux entreprises de valoriser leurs déchets secs, pré-triés ou non, sous forme de nouvelles matières premières ou de combustible solide de récupération (CSR).


SEMARDEL › Activité 2012 › Les temps forts de l’année

 ECO-ORGANISMES ECOLOGIC SEMARDEL assure pour Ecologic, l’éco-organisme des déchets électriques et électroniques, la collecte, le regroupement et le traitement de ce type de déchets pour l’Essonne, le Val-de-Marne et le sud de la Seine-et-Marne. VALDELIA Valdelia, nouvel éco-organisme chargé des déchets d’ameublement professionnel a confié à Semardel la valorisation de ses déchets au centre de tri automatisé de déchets d’activités économiques SEMAVAL. Valdelia envoie à SEMAVAL le mobilier professionnel en fin de vie d’Eure-et-Loir, du Loiret, des Yvelines et de l’Essonne. Canapés, sièges, bureaux… vont être broyés, triés et serviront de nouvelle matière première.

Valdelia, agréé par les pouvoirs publics, s’est lancé le défi d’atteindre un taux de réutilisation/recyclage/valorisation de près de 75%. ECO-MOBILIER 33 kilos par habitant, c’est le poids des déchets d’ameublement qui serait à collecter chaque année auprès des particuliers, estime l’Ademe. Une situation à laquelle souhaitent remédier 24 distributeurs et fabricants de mobilier. Eco-mobilier a pour objectif d’organiser une véritable filière de recyclage et de valorisation des déchets d’ameublement. La finalité : parvenir à un taux de 45% de réutilisation et de recyclage de ces déchets d’ici 2015. SEMARDEL a déposé son offre pour valoriser les déchets d’Ile-deFrance. Le démarrage d’Eco-Mobilier aura lieu le 1er septembre 2013.

VALORISER LES DECHETS DU BTP Le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics (BTP) est l’un des plus grands producteurs de déchets. Il en génère près de 340 millions de tonnes par an au niveau national Pour valoriser ce type de déchets en Essonne

et en Ile-de-France, une nouvelle plateforme : SEMATERRE vient compléter les équipements de l’Ecosite. Avec ce nouvel équipement, les déchets du bâtiment - jusque-là enfouis en centre de stockage - seront recyclés et valorisés en nouveaux matériaux.

REPÈRES Bâtiments et Travaux Publics : des problématiques différentes.

LES TRAVAUX PUBLICS génèrent environ

75%

des déchets du BTP. Les déchets sont essentiellement des minéraux inertes : pierres naturelles, bétons, céramiques, briques, tuiles...

LE BÂTIMENT ne génère que

25%

des déchets du secteur. Mais ces derniers sont plus complexes, composés de minéraux, et d’autres déchets non dangereux (peintures, métaux, plastiques, papiers cartons, plâtres, colles, bois...) et dangereux (amiante, certains déchets électriques et électroniques...).

21


SEMARDEL › Activité 2012 › Les temps forts de l’année

TRANSFORMER LE DECHET BOIS EN RESSOURCE EN PRATIQUE Le déchet bois :

12 millions de tonnes de déchet bois sont produites au sein des entreprises de première et seconde transformation (sciage, emballage et conditionnement, construction et ameublement).

4 millions

de tonnes supplémentaires sont produites sur les chantiers du bâtiment.

Qu’il soit brut ou traité, le bois est un matériau réutilisable. Pour répondre à une meilleure valorisation des déchets bois, notre plateforme d’accueil et de traitement SEMAVERT a été entièrement revue pour travailler en synergie avec le nouveau centre de tri automatisé des déchets d’activités économiques, SEMAVAL. Nous traitons les différentes sortes de bois et les transformons pour les proposer ensuite comme nouvelle matière première aux fabricants de panneaux, aux chaufferies industrielles, etc.

ROULER PROPRE EN PRATIQUE Les plus du GNV (Gaz Naturel pour Véhicule) • Moins de bruit • Moins de polluants

L’activité de collecte des déchets nécessite un ballet incessant de véhicules lourds et fortement émetteurs de polluants. Pour diminuer cet impact, SEMARDEL équipe progressivement sa flotte de véhicules de collecte de déchets ménagers et de d’entreprises d’une carburation au GNV (Gaz Naturel pour Véhicule). Une station de compression du gaz a été mise en place en 2010 sur notre site. Ce carburant ne produit aucune fumée et réduit les nuisances sonores.

22


SEMARDEL › Activité 2012 › Les temps forts de l’année

CONVERTIR LES DECHETS EN ENERGIE Les déchets de l’agriculture, de l’industrie agroalimentaire et de la grande distribution sont une source très importante de matières fermentescibles. Résidus végétaux ou organiques peuvent directement alimenter un méthaniseur pour produire de l’énergie en grande quantité, limiter les rejets de CO² ainsi

que le volume de déchets à enfouir ou incinérer. Pour utiliser ces déchets, SEMARDEL travaille à une unité de valorisation. Avec ce nouvel équipement, SEMARDEL pourra répondre à un besoin crucial des entreprises qui depuis 2012 ont obligation de valoriser leurs déchets fermentescibles.

TRAITER LES DECHETS RESIDUELS Nous travaillons à valoriser une part importante des 500 000 tonnes de déchets d’activités économiques des entreprises de l’Essonne en les transformant en nouvelles matières premières. Mais, dans l’état actuel des techniques, ces déchets ne peuvent être intégralement valorisés. Les déchets ultimes sont enfouis dans l’Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux gérée par SEMAVERT, dans le strict respect des normes réglementaires.

23


SEMARDEL › Activité 2012 › Les temps forts de l’année

IMPLIQUER LES RIVERAINS DANS TOUS NOS PROJETS Les essonniens sont les premiers acteurs et clients de la filière déchets. Pour SEMARDEL, les informer et les impliquer le mieux possible sur ses activités c’est aussi servir l’intérêt général. Nous organisons des Journées Portes Ouvertes et nous diffusons régulièrement de l’information sur nos activités. Nous impliquons les citoyens dans notre développement : nous rencontrons chaque trimestre les associations de protection de l’environnement et les associations des familles riverai-

EN PRATIQUE Les rendez-vous de SEMARDEL : Opérations portes ouvertes plusieurs fois par an. Rencontres trimestrielles avec les associations de protection de l’environnement et les associations des familles. Journées « L’avenir de l’Ecosite, parlons-en... ». En septembre 2012, 200 personnes sont venues échanger avec les élus, les associations et les dirigeants de SEMARDEL. Lettres d’informations et SMS sur les activités du site, les tonnages traités au CITD, les mesures de protection de l’environnement Site Internet pour tout comprendre des activités de SEMARDEL et consulter les données d’émissions de l’incinérateur, les résultats des analyses réglementaires et celles spécifiquement mises en place sur l’Ecosite.

24

nes pour les informer de l’évolution de nos projets. Nous présentons nos orientations et nos investissements lors de grands rendez-vous publics intitulés « L’avenir de l’Ecosite, parlons-en... ». Nous mettons tout en oeuvre pour éviter les nuisances olfactives. Grâce à notre réseau de nez composé de 30 habitants bénévoles des communes voisines, nous sommes informés à tout moment de ces nuisances et pouvons ainsi réagir plus rapidement pour les faire cesser.


SEMARDEL › Activité 2012 › Les temps forts de l’année

FAIRE CONNAITRE UN ECOSITE MODELE Respect de l’environnement, transparence et technologies de pointe : notre Ecosite est le fruit d’une vision à long terme intégrant performance et protection du cadre de vie. Et nous aimons la partager ! Tout au long de l’année, SEMARDEL organise des visites de l’Ecosite pour faire connaître ses activités à tous : habitants de l’Essonne, élus, associations, professionnels, étudiants et délégations de nombreux pays étrangers. En 2012, nous avons accueilli plus de 1 000 visiteurs dans nos installations.

L’Ecosite en 2012 : des visiteurs parfois venus de très loin...

Délégations étrangères : Brésil, Burkina-Faso, Chine, Corée du Sud, Japon, Portugal, Turquie, Venezuela.

Etablissements universitaires ou de formation : - CNFPT, - ESIGELEC Rouen, - IUT de l’Aisne, - IUT de Brétigny-sur Orge, - IUT d’Evry Val d’Essonne, - Université de Marnela-Vallée, - Université Paris Sud.

Entreprises : - Renault, - Thalès, - Snecma Nombreuses associations de riverains

25


SEMARDEL › Activité 2012 › Les temps forts de l’année

MAITRISER NOS IMPACTS SUR L’ENVIRONNEMENT GRACE A DES BIO-INDICATEURS De par la nature de notre activité nous avons une responsabilité : celle de préserver l’environnement que nous partageons avec nos riverains. En complément des analyses réglementaires, nous disposons sur l’Ecosite de 3 types de bio-indicateurs qui nous permettent de traquer d’éventuelles anomalies :  Des choux cultivés dans des potagers dans les 5 communes proches et qui sont régulièrement analysés en laboratoire.  Des lichens, traceurs de dioxines qui sont prélevés pour analyse, sur l’Ecosite et les communes voisines.  Des abeilles qui peuplent les ruches de l’Ecosite sont nos sentinelles de l’air et nous en indiquent la qualité.

 REPÈRES

Bio-indicateur Un bio-indicateur est constitué d’une espèce végétale, fongique ou animale ou d’un groupe d’insectes dont la présence ou l’état renseigne sur la qualité de l’environnement.

 REPÈRES

40 kg de miel récoltés en 2012 La récolte du miel de l’Ecosite est constante par rapport aux années passées : les 8 colonies d’abeilles installées sur l’Ecosite ont produit 40 kg de miel qui a été analysé par un laboratoire indépendant et a permis de confirmer sur le site la bonne qualité de l‘environnement.

26


SEMARDEL › Activité 2012 › Les temps forts de l’année

CONSTRUIRE UN ECOSITE MODELE Insérer naturellement l’Ecosite dans son environnement, c’est ce que prévoit le Schéma d’Aménagement Durable de l’Ecosite à horizon 2030 lancé cette année et dans lequel SEMARDEL s’est engagé. Elaboré et piloté avec les élus des communes riveraines, les associations de protection de l’environnement

et les agriculteurs, il permettra le développement de nouvelles activités de pointe dans un environnement stimulant pour la biodiversité : une politique de développement sur le long terme, protectrice des écosystèmes et créatrice de nouvelles activités.

EN PRATIQUE Les grands axes du projet : Intégrer les paysages avec « la trame verte » : pour pérenniser l’activité agricole autour de l’Ecosite, mais aussi boiser les voies de circulation, assurer la continuité écologique avec les bois alentours et l’unité paysagère. Stimuler la biodiversité avec « la trame bleue » : grâce à la création de couloirs écologiques composés de mares, fossés, haies pour mieux accueillir et faire circuler la faune et la flore sur l’Ecosite. Proposer de nouveaux accès à l’Ecosite : dans le cadre d’une meilleure intégration de l’Ecosite dans son environnement, SEMARDEL propose d’ouvrir de nouveaux accès routiers pour mieux répartir la circulation des poidslourds sur les différentes voies d’accès.

SEMARDEL SOUTIENT LE SPORT EN ESSONNE

SEMARDEL a soutenu la montée en Pro D2 du RCME (Rugby Club Massy Essonne). Liste des clubs soutenus : - Association Sainte-Geneviève Triathlon - Club Montgeron Athlétisme - Club de St- Michel Sports - Section Hand Ball - Etampes Rugby Club - Football Club d’Etampes - Lisses Athletic Club - SGSJ – Sainte-Geneviève Sport Judo - Stade Vertois Athlétisme - USRO Union Sportive Ris Orangis - Rugby - Vélo Club d’Etampes

27


28


SEMARDEL › Activité 2012 › Bilan social

BILAN SOCIAL : LE BOOM DES EMPLOIS DURABLES Avec un effectif en hausse de + de 40% de 2009 à 2012, le Groupe SEMARDEL contribue au développement du bassin économique essonnien. Une croissance établie sur la base d’un modèle social durable.

29


SEMARDEL › Activité 2012 › Bilan social

 Des métiers

nombreux et diversifiés.

Ripeur, Chauffeur, Agent de quai, Agent de pesée, Agent de déchèterie, Opérateur de tri, Opérateur Polyvalent, Agent d’entretien, Conducteur d’engin, Conducteur de presse, Mécanicien, Soudeur/ Chaudronnier, Technicien de maintenance, Chef de quart, Pontier, Rondier, Encadrant d’équipe, Responsable d’activité. Et toute une palette de métiers liée à l’administration du groupe SEMARDEL : Commercial(e), Comptabilité/ Finance, Communication, Informatique, Administration des Ventes, Ressources Humaines, Qualité Sécurité Environnement…

EN PRATIQUE : Les emplois de SEMARDEL

550 +40 %

salariés

d’emplois en 3 ans

18 % 80 %

de femmes

des collaborateurs habitent en Essonne

20 %

des collaborateurs habitent à proximité de l’Essonne (Yvelines, Seine-et-Marne, Eure-et-Loir)

16

embauches

seniors depuis 3 ans

21

nationalités présentes

30

DES EMPLOIS LOCAUX EN HAUSSE DE 40% POUR UNE CROISSANCE VERTE Le groupe SEMARDEL est en très rapide croissance. Une croissance verte bénéfique au développement du territoire car elle crée des emplois durables et non-délocalisables avec un fort potentiel de recherche et développement. Dans un contexte pourtant difficile,

nous avons créé 40% d’emplois en plus en 3 ans. Des emplois locaux, regroupés principalement sur l’Ecosite de Vert-le-Grand/Echarcon. Nous comptons aujourd’hui 550 salariés en emplois directs dont 80% sont domiciliés en Essonne.

DES MÉTIERS DURABLES EN PLEINE EXPANSION La filière déchets a évolué. Elle offrait autrefois des emplois peu qualifiés, car les techniques de gestion des déchets étaient simples et peu encadrées. Aujourd’hui, les normes sociales et environnementales ainsi que l’extraordinaire évolution des techniques offrent des métiers très diversifiés et requièrent des compétences pointues. Ingénieur Ressources, Technicien Environnement, Technicien qualifié de maintenance, Chef de projet développement, etc. : les métiers liés au développement, à l’exploitation, à la maintenance et à l’évolution des nouvelles installations ont explosé.

Gérer des déchets à l’échelle d’un territoire, c’est s’attacher les meilleures compétences et c’est aussi les former. L’enseignement supérieur est passé au vert ces dernières années avec l’apparition de nouveaux cursus de formation, mais nous allons plus loin. Chaque année nous accueillons 10 étudiants en contrat de professionnalisation (contrat d’alternance) et les formons aux métiers de la croissance verte. Notre groupe a entrepris également la création d’une pépinière de compétences en intégrant des ingénieurs généralistes pour les former aux spécificités de nos métiers.

DES FEMMES DE PLUS EN PLUS NOMBREUSES DANS LE GROUPE Nous comptons 18% de femmes dans l’effectif du groupe. On les trouve en nombre dans les fonctions supports (finances, comptabilité, ressources humaines) et de plus en plus dans les activités opérationnelles, comme les centres de tri en tant qu’opératrices (70% de femmes). Les femmes gagnent également du terrain dans les activités en déchèterie. Il y a moins de femmes dans les métiers où les con-

traintes physiques sont importantes, comme les métiers de la collecte, même s’il y a des exceptions. Les femmes sont de plus en plus nombreuses dans les postes d’encadrement à l’exploitation, métiers qui étaient traditionnellement masculins. Les recrutements se font uniquement sur la base des aptitudes et des compétences : le tempérament et la volonté n’ont pas de sexe !


SEMARDEL › Activité 2012 › Bilan social

LA SÉCURITÉ D’ABORD Nos métiers sont parmi ceux qui connaissent des taux d’accidents élevés. Pour l’entreprise, la sécurité est un combat de tous les instants, qu’elle soit passive ou active. Dans un objectif permanent d’amélioration de la sécurité au travail et de la qualité de service, nos

actions sont quotidiennes. Notre démarche en matière d’Hygiène et de Sécurité est basée sur l’identification, sur l’évaluation annuelle de nos risques professionnels et sur la mise en œuvre d’actions associées.

UNE DIVERSITÉ RICHE AU CŒUR DE L’ESSONNE 16 embauches seniors depuis 3 ans ; plus de 20 nationalités représentées (Africaine, Asiatique, Européenne, Indienne, et Sud-Américaine) : SEMARDEL est un véritable acteur de la diversité en Essonne. Nous nous concentrons sur des actions très concrètes. Concernant l’égalité hommes/femmes dans notre entreprise, elle progresse et vient bousculer les a priori qui accompagnent souvent nos métiers. Dans le domaine du handicap, nous agissons également avec notre programme « Handicap’actions » lancé en 2010, en partenariat avec l’AGEFIPH. Nous communiquons auprès de tous nos collaborateurs pour lever les a priori et inciter les employés concernés à faire reconnaître leur handicap.

Pour SEMAER le taux de fréquence d’accidents du travail a été divisé par 3 en 3 ans (de 158 en 2009 à 45 en 2012). Le taux de gravité est, lui, passé de 4,8 en 2009 à 1,6 en 2012.

 Insertion

SEMARDEL travaille avec l’Etat, les collectivités locales et les associations d’insertion à une politique d’insertion basée sur l’intégration dans nos métiers de plusieurs jeunes sans diplôme par l’intermédiaire des emplois d’avenir et de l’interim d’insertion avec Pro Emploi Interim 91. Babilou SEMARDEL permet à ses collaborateurs de bénéficier, depuis 2011, de la crèche inter-entreprises Babilou, située à Echarcon. 

Affaires de mots Affaires de mots est un programme de formation personnalisé et individualisé mis en place par SEMARDEL pour ses collaborateurs dans les domaines d‘ordre alphabétique, l’écriture, le vocabulaire, la lecture de tableaux et le repérage sur plan. 

L’EXEMPLE SEMAVAL La nouvelle activité SEMAVAL est le meilleur exemple de notre modèle social : 14 nouveaux postes au démarrage, dont 10 pourvus par le biais de la mobilité interne, permettant à des collaborateurs d’évoluer tout en ouvrant 14 emplois au sein du groupe. Des perspectives de croissance de 30 postes à terme. 31


32


SEMARDEL › Activité 2012 › Les chiffres clés

LES CHIFFRES CLES 2012 Fort d’une croissance de 11% de son chiffre d’affaires en 2012, le Groupe SEMARDEL renforce son engagement dans le respect de l’environnement. Il s’implique dans une collecte de qualité et développe la valorisation de déchets ménagers et d’activités économiques sur l’Ecosite de Vert-le-Grand/Echarcon

33


SEMARDEL › Activité 2012 › Les chiffres clés

SEMAER : SERVICE ET DISPONIBILITÉ  CHIFFRES

SEMAER

Repères économiques, sociaux et environnementaux : Economiques :

900 000 habitants desservis

345 000 habitants collectés

1 000

entreprises clientes

135 000

tonnes de déchets collectés, dont

75 000

tonnes de déchets industriels et

60 000 tonnes de déchets de collectivités

110

véhicules spécialisés,

150 000 bacs et conteneurs

16

déchèteries gérées

Sociaux :

289

collaborateurs

Environnementaux :

21

véhicules au GNV. Renouvellement régulier du parc par des véhicules aux normes Euro 5.

34

SEMAER témoigne, grâce à la qualité de ses services et l’implication de ses équipes, d’un développement continu de ses activités de collecte et propreté urbaine. Dotée d’équipements de collecte récents et mécanisés et de quatre entrepôts : Vert-leGrand (91), Etampes (91), Maisons (28), St Martin d’Abbat (45), SEMAER a poursuivi en 2012 le développement de son parc de camions fonctionnant au Gaz Naturel Véhicule. Elle assure également l’exploitation du nouveau centre de tri automatisé de déchets d’activités économiques (SEMAVAL).

Les activités de SEMAER : - - - - - -

Collecte de déchets ménagers et d’activités économiques Maintenance de véhicules Gestion de déchèteries fixes ou mobiles Propreté urbaine Location, vente et maintenance de bacs et conteneurs Exploitation du centre de tri de déchets d’activités économiques


SEMARDEL › Activité 2012 › Les chiffres clés

SEMARIV : DES OUTILS OPTIMISÉS SEMARIV exploite le Centre Intégré de Traitement de Déchets de Vert-le-Grand pour le compte du SIREDOM et de ses 750 000 habitants dans le cadre d’une délégation de service public. SEMARIV exploite également l’incinérateur de Mourenx pour le compte de la Communauté de communes de Lacq. L’optimisation du centre de tri automatisé de déchets ménagers recyclables Pendant l’été 2012, le centre de tri automatisé de déchets ménagers a fait l’objet d’investissements complémentaires permettant une meilleure récupération des papiers, une diminution des refus de tri et une ouverture possible vers de nouvelles recettes pour les collectivités. Les équipes d’exploitation ont mis en oeuvre de nouvelles procédures pour optimiser le fonctionnement du centre de tri.

 ECOFOLIO En 2012, SEMARDEL a été choisie par l’éco-organisme des papiers, EcoFolio pour tester une innovation technologique permettant de récupérer les papiers de bureau présents dans les collectes sélectives de journaux, revues et magazines. Ce nouveau dispositif permettra d’augmenter le taux de recyclage des papiers.

Les activités de SEMARIV : - Centre de tri automatisé de déchets ménagers - Incinérateur avec valorisation énergétique - Plateforme de valorisation des mâchefers

 CHIFFRES

SEMARIV

Repères économiques, sociaux et environnementaux : Economiques :

58 000 tonnes de déchets ménagers recyclables

215 000

tonnes de déchets incinérés

100 000 MW/h de production d’électricité

32 000

tonnes de mâchefers valorisés en soubassement routier

Sociaux :

165

collaborateurs

Environnementaux :

SEMARIV analyse en continu les rejets atmosphériques de l’unité de valorisation énergétique du CITD, conformément aux normes de son arrêté préfectoral d’exploitation. Ces rejets sont très inférieurs aux seuils fixés dans l’arrêté préfectoral d’exploitation du 4 août 2004. A titre d’exemple, le seuil à ne pas dépasser pour les poussières est de 5 mg par m3 d’air : les rejets constatés en 2012 ont été 5 fois inférieurs. Les rejets sont consultables mensuellement sur le site www.semardel.fr SEMARIV a également mis en place des mesures de contrôle complémentaires avec des indicateurs biologiques : choux, lichens...

35


SEMARDEL › Activité 2012 › Les chiffres clés

SEMAVERT : TRANSPARENCE ET EFFICACITÉ  CHIFFRES

SEMAVERT Repères économiques, sociaux et environnementaux : Economiques :

220 000 tonnes de déchets stockés

35 000

MW/h d’électricité produite

15 000

tonnes de compost valorisées

20 000

tonnes de bois recyclées

Sociaux :

35

collaborateurs

Environnementaux :

30

membres dans le réseau de nez de l’Ecosite

 UN RÉSEAU

DE NEZ

Pour faciliter ses relations avec ses voisins, SEMAVERT a mis en place, depuis 2004, un réseau d’habitants bénévoles membres des communes de Vert-le-Grand, Echarcon, Lisses, Bondoufle et Courcouronnes. Formés à la reconnaissance des odeurs émanant du site, ils contribuent activement à la réduction des nuisances de l’installation de stockage de déchets ou de la plateforme de compostage de déchets végétaux en nous les signalant.

35 36

SEMAVERT exploite une installation de stockage de déchets non dangereux dans le respect strict des réglementations environnementales. SEMAVERT agit pour limiter les impacts de ses activités tout en assurant une complète transparence sur ses activités. Au-delà des contrôles réglementaires, SEMAVERT développe des moyens de contrôles complémentaires. Elle organise des rencontres avec les associations de protection de l’environnement et des familles tout en impliquant les riverains membres de son réseau de nez.

Les activités de SEMAVERT : - Plateforme de valorisation de déchets de bois - Plateforme de compostage de déchets végétaux - Centre de stockage de déchets non dangereux - Carrière de graves et sablons - Plateforme de valorisation et de recyclage de déchets du BTP


SEMARDEL › Activité 2012 › Les chiffres clés

SEMAPRO : UN SERVICE D’ACCOMPAGNEMENT ET D’INGÉNIERIE PUBLIQUE SEMAPRO propose un service indépendant et innovant pour accompagner les collectivités locales. Il a pour objet de permettre aux

décideurs publics de répondre à l’enjeu d’une qualité de service irréprochable avec une meilleure maîtrise des coûts.

 CHIFFRES

SEMARDEL Repères économiques, sociaux et environnementaux : Economiques :

80,9

millions d‘€ de chiffre d’affaires

GROUPE SEMARDEL : AU SERVICE DU TERRITOIRE Fort de sa stratégie au service de l’intérêt public, SEMARDEL s’investit dans la recherche et le développement d’outils performants pour renforcer la valorisation matière, organique et énergétique des déchets.

Cela lui permet de répondre aux nouveaux enjeux environnementaux de la Directive cadre européenne sur les déchets et à ceux du Grenelle de l’environnement et de la planification régionale francilienne.

La raison d’être du groupe SEMARDEL : Maîtriser la collecte, le traitement et la valorisation de tous déchets et matériaux, dans le respect de l‘environnement, en anticipant sur toutes les évolutions réglementaires et tech-

Chiffre d’affaires consolidé k€

niques afin de garantir le moindre coût de traitement pour les collectivités adhérentes au SIREDOM. Ce service global s’adresse à toutes communes, collectivités et entreprises.

EBE consolidé k€

Résultat net consolidé k€

Sociaux :

550

collaborateurs

Environnementaux :

SEMARDEL a fait réaliser en 2010 un Bilan carbone des activités de l’Ecosite.

Renouvellement de la Certification ISO 9001, ISO 14001 et OHSAS 18001

Le Groupe SEMARDEL a obtenu en 2012 le renouvellement de sa certification Qualité, Sécurité et Environnement de façon intégrée pour l’ensemble de ses activités et filiales. Cette certification intègre le nouveau centre de tri de déchets d’activités économiques. Délivrée par AFNOR-Certification, elle reconnaît et garantit le bon fonctionnement et l’efficacité de son Système de Management Intégré au bénéfice de la protection de l’environnement, de la qualité et de la sécurité de l’ensemble de ses activités.

 UN SERVICE Bilan carbone

FIABLE

Au cours de l’année 2012, SEMARDEL a déployé son nouveau système informatique de gestion orienté métier. Ce nouveau système a facilité la planification des services pour ses clients, diminué les temps d’attente sur site et fiabilisé la facturation.

37


38 35


SEMARDEL › Activité 2012 › Un Projet d’avenir pour le territoire

SEMARDEL : UN PROJET D’AVENIR POUR LE TERRITOIRE Entretien avec Francis CHOUAT, Président du Conseil d’Administration de SEMARDEL.

39 37


SEMARDEL › Activité 2012 › Un Projet d’avenir pour le territoire

« L’ESSONNE VA DEVENIR DANS LES PROCHAINS MOIS UN DÉPARTEMENT EXEMPLAIRE POUR LA VALORISATION DES DÉCHETS. »

Dans le monde des déchets, l’entreprise que vous dirigez, une Société d’Economie Mixte, ne passe pas inaperçue. Récemment, un article de presse qualifiait même SEMARDEL d’OVNI. Est-ce mérité ? FRANCIS CHOUAT : Depuis plusieurs années, de nombreuses collectivités reprennent la maîtrise de la gestion de l’eau, qui est un bien public. Mais il est vrai qu’en matière de valorisation et de traitement des déchets ce modèle de gestion est plus rare en France, bien que ce soit aussi un enjeu public. Pourtant si l’on regarde la réalité européenne, on s’aperçoit que de nombreuses collectivités prennent en charge la gestion de leurs déchets, avec succès d’ailleurs. En Essonne, les collectivités qui ont créé et permis de développer SEMARDEL, il y a 30 ans déjà, ont fait preuve de modernité et d’audace.

Oui, des objectifs sont atteints, parce qu’après avoir réussi le lancement de notre centre de tri de déchets des entreprises et des encombrants, nous continuons à investir dans les équipements nécessaires à la valorisation des déchets organiques, des déchets verts et des déchets du bâtiment. En revanche, nos objectifs seront tous atteints quand tous les déchets valorisables de nos territoires seront valorisés. Nous y travaillons et c’est ce qui marque aussi notre différence.

Qu’est-ce qui rend SEMARDEL si différent de ses concurrents ?

Comment comptez-vous réussir à valoriser tous les déchets du territoire ?

FC : Les objectifs poursuivis par SEMARDEL sont transparents. Notre mission première est de traiter les déchets du SIREDOM dans des conditions techniques et financières optimales. Nous investissons dans des équipements de plus en plus performants tout en diminuant les coûts, c’est ce qui nous démarque. Et cela va permettre à l’Essonne de devenir dans les prochains mois un département exemplaire en matière de valorisation des déchets.

FC : Nous avons trois atouts : nos équipes, nos clients, nos actionnaires.

Vos objectifs sont-ils atteints ? FC : Oui, parce que, depuis plusieurs années, SEMARDEL baisse les prix facturés au SIREDOM, alors que partout en France le coût de traitement des déchets augmente très fortement. Ce 40 35

qui oblige d’ailleurs au niveau national les collectivités locales à augmenter en moyenne de 5% la fiscalité sur la gestion des ordures ménagères. Nous avons pu baisser les prix grâce à des investissements massifs et en particulier pour la meilleure valorisation des papiers, des cartons et des plastiques. C’est un formidable résultat.

Le professionnalisme des 550 salariés du groupe est la clé de notre succès. La plupart de nos métiers sont exigeants et demandent du courage et de la rigueur. Et en ce qui concerne nos ingénieurs et nos fonctions supports, nous devons faire les meilleurs choix. Du SIREDOM aux entreprises des zones d’activités, nous sommes conscients que notre réussite passe par la confiance de nos clients. Ils nous choisissent pour nos prix attractifs, bien sûr, mais aussi sur notre fiabilité et notre strict respect des normes environnementales. La gestion des déchets ne peut être confiée qu’à des entreprises sérieuses.


SEMARDEL › Activité 2012 › Un Projet d’avenir pour le territoire

Enfin, depuis sa création, aucun dividende n’a été perçu par les actionnaires du groupe. Les résultats ont été intégralement investis dans la modernisation des outils de traitement et de valorisation de l’Ecosite de Vert-le-Grand/Echarcon. Ce choix politique a été déterminant et nous permet d’offrir aujourd’hui aux collectivités locales et aux entreprises de l’Essonne des outils très performants et économiques. Pourquoi concentrez-vous vos équipements sur l’Ecosite de Vert le Grand/Echarcon ? FC : C’est très simple : si vous souhaitez trier et valoriser sérieusement des déchets de différentes natures, vous devez limiter le plus possible les coûts de transport. La part non valorisable doit être traitée au plus près des équipements de valorisation. Notre Ecosite est aujourd’hui un formidable atout pour développer la valorisation sans multiplier les déplacements en camions inutiles. Toutefois, comme élu local, je sais que le développement de l’Ecosite doit s’accompagner d’initiatives, afin que tous les camions passent par des itinéraires diversifiés. Cette année nous allons proposer des solutions concrètes aux mairies riveraines.

Vous avez signé récemment un partenariat avec la fondation Danielle Mitterrand France Libertés, pourquoi ? FC : Danielle Mitterrand s’est beaucoup battue en France et dans le monde pour que les biens indispensables à la vie ne soient pas entre les seules mains des multinationales. Aujourd’hui, la fondation qu’elle a créée travaille sur l’eau et l’ensemble des biens et services indispensables à la vie des gens. La gestion des déchets en fait partie. Nous nous sommes associés à la semaine « Déchets et Citoyenneté », une initiative de France Libertés avec de nombreux organismes de l’économie sociale. SEMARDEL, Société d’Economie Mixte, démontre que la valorisation des déchets permet de créer, au-delà des emplois aidés, de vrais emplois stables et non délocalisables. Quels que soient nos engagements, l’ensemble des élus et des responsables économiques s’accorde pour dire que la valorisation de nos déchets est un secteur qui peut créer de nombreux emplois. Alors il faut agir. Et c’est ce que nous faisons.

41 37


Ecosite de Vert-le-Grand/Echarcon

www.semardel.fr

Réalisation : Groupe Semardel - Marie Beuzard -

91810 Vert-le-Grand Tél : 01 64 56 75 00 Fax : 01 64 56 09 11 contact@semardel.fr

| Photographies : Patrick Labi | Impression sur papier 100% recylé avec encre végétale : Willaume Egret

Bilan activité 2012 Groupe semardel  

Au sommaire : Préface : SEMARDEL, une entreprise patrimoine de l’Essonne 1.0 Mission de service public : la performance garantie au meill...

Bilan activité 2012 Groupe semardel  

Au sommaire : Préface : SEMARDEL, une entreprise patrimoine de l’Essonne 1.0 Mission de service public : la performance garantie au meill...

Advertisement