Page 1

SetM_012_from_graveur.qxd:SetM_08

30/06/09

18:39

Page 2

N°12 JUILLET AOÛT SEPT. 2009

Entreprendre et réussir en Seine-et-Marne

&Seine-et-Marne :

destination tourisme

&Place aéroportuaire

Nord Île-de-France : “Hubstar Paris” prend son envol

& “TECHNEO 77”

le déclic innovation !

“La Vallée Village attire des touristes du monde entier.” Emmanuelle Delanoë, Directrice générale de Value Retail www.seine-et-marne-invest.com


SetM_012_from_graveur.qxd:SetM_08

30/06/09

18:39

Page 3

Instantané Seine-et-Marne

© P.Loison/CG77

par Yann Piriou

Chez “Des Lis Chocolat” à Nemours, l’arôme du coquelicot se retrouve en bonbon, liqueur, sirop, confiture, caramel et vinaigre – www.deslischocolat.com

Sommaire Actualités 04

Dossier “Seine-et-Marne : destination tourisme” 07

• Développement des usages TIC La Seine-et-Marne, Carrefour des Possibles • e-seine-et-marne.com L’e-communauté d’entreprises prend de l’ampleur • Place aéroportuaire Nord Île-de-France “Hubstar Paris” prend son envol • Logistique et distribution Bosch-Siemens crée 50 emplois à Tournan • Actualités – agenda • Actualités – en pratique

• Dépaysement garanti aux portes de Paris • La Seine-et-Marne en Classe Affaires • Interview d’ Emmanuelle Delanoë, Directrice générale de Value Retail en France • Ici, le tourisme ne manque pas d’air • Interview de Lionel Walker, Président du Comité Départemental du Tourisme de Seine-et-Marne

Enjeux 11

Success stories 14

• Matière grise “TECHNEO 77”, le déclic innovation • Quartier d’affaires Acticentre Meaux : IE77 persiste et signe • À la carte Seine-et-Marne côté tourisme

• Céleste à Torcy Céleste vise les sommets • Silec Cable à Montereau-Fault-Yonne Les bons réseaux de Silec Cable Pour plus de renseignements : p.montin@seine-et-marne-invest.com


SetM_012_from_graveur.qxd:SetM_08

30/06/09

18:39

Page 4

Juillet - Août - Septembre 2009 Trajectoires

Édito Le tourisme : un atout pour le développement économique seine-et-marnais. Par Gérard Eude, Président de Seine-et-Marne Développement

P

our ce numéro d’été, nous avons choisi de traiter du domaine du tourisme qui constitue aujourd’hui l’un des secteurs clés de l’économie seine-et-marnaise. Avec 27 000 emplois salariés et 1 900 entreprises, les activités liées au tourisme et aux loisirs constituent en effet l’un des éléments structurants de l’identité économique départementale. Si les restaurants et les hôtels représentent les “gros bataillons” du secteur, on trouve désormais chez nous des entreprises plus spécialisées dont l’offre, basée sur la nature, le patrimoine et tous les nouveaux types de loisirs, s’adresse à une clientèle francilienne adepte d’escapades de proximité. Les technologies liées à Internet ont fait leur entrée sur le secteur, apportant aux professionnels du tourisme de nombreuses facilités dans les domaines de la promotion et de la vente. Notons, par exemple, l’initiative innovante du Comité Départemental du Tourisme pour la clientèle d’affaires, à travers le site parisgrandest.fr, créé en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie et les professionnels du département. Le caractère stratégique du développement de ce secteur a conduit le Conseil général à adopter, au mois de mai dernier, un schéma départemental du tourisme pour la période 2009-2013. Ce document, élaboré en concertation avec l’ensemble des acteurs du tourisme seine-et-marnais, s’inscrit dans le cadre de l’agenda 21 départemental, et contribuera à l’élaboration du futur projet de territoire départemental mené par le Conseil général. Ce schéma définit, à partir d’un diagnostic partagé, les 6 ambitions et les 17 actions de la politique touristique départementale pour les prochaines années.

“Nouveaux produits, nouveaux services, les professionnels seine-et-marnais innovent pour une clientèle toujours plus exigeante.” Au-delà de la “locomotive” que constitue Disneyland® Resort Paris avec ses 15 millions de visiteurs annuels et 13 000 salariés, de nombreuses initiatives se sont développées ces dernières années dans des domaines aussi différents que le tourisme d’affaires, le tourisme commercial ou le tourisme thématique (parc animalier, tourisme nature, loisirs mécaniques…). La variété et la richesse de l’offre seine-et-marnaise concernent l’ensemble du département. C’est ce qu’illustre la création successive des trois “pôles régionaux” (Sud, Provinois, Marne-Ourcq) couvrant la quasi totalité du territoire. Le tourisme est enfin un élément structurant de l’identité départementale, tant vis-à-vis de l’extérieur que des seine-et-marnais, pour qui il constitue l’un des principaux vecteurs d’appropriation du territoire. Dans cette lignée, je souhaite que ces mois d’été vous permettent de découvrir de nouveaux aspects de la Seine-et-Marne ; n’hésitez pas à recourir aux services du Comité Départemental du Tourisme qui construira avec vous le parcours touristique le mieux adapté à vos envies.

D Vous souhaitez nous faire part de vos réalisations, projets : Contact : p.montin@seine-et-marne-invest.com

Tableau de bord BILAN DE L’ACTIVITÉ “IMPLANTATION” DE SEINE-ET-MARNE DÉVELOPPEMENT Au 31 mai 2009 672 dossiers en cours 31 implantations 514 emplois concernés

INDICE DE DYNAMISME ÉCONOMIQUE

TAUX DE CHÔMAGE

Sur un an courant de mars 2008 à avril 2009 :

Au 31 décembre 2008

5,8 %

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN SEINE-ET-MARNE, C’EST

ÎLE-DE-FRANCE : 6,8 % FRANCE MÉTROPOLITAINE : 7,8 %

60 210 emplois 19 % de l’emploi total 8 993 établissements

SEINE-ET-MARNE :

1,55 pour une entreprise qui disparaît, une et demi se crée

Évolution de l’indice au 1er trimestre 6

4

4,1

3,5

4,2

3,5

2

Source : Seine-et-Marne Développement 0

2006

2007

2008

2009

Source : INSEE – Traitement Seine-et-Marne Développement

ÉVOLUTION DÉCEMBRE 2007- DÉCEMBRE 2008 Seine-et-Marne : 0,2 Île-de-France : -0,1 France métropolitaine : 0,3 Source : Pôle Emploi Service - INSEE

Retrouvez l’intégralité des éléments dans la publication “Les services aux entreprises”, collection “Une filière économique en Seine-et-Marne”, sur www.seine-et-marne-invest.com Source : Seine-et-Marne Développement

03


SetM_012_from_graveur.qxd:SetM_08

30/06/09

18:39

Page 5

04

Actualités

Développement des usages TIC La Seine-et-Marne, Carrefour des Possibles La Seine-et-Marne lance un appel à projet pour multiplier et diversifier les usages et les contenus des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication). Résultats en octobre, avec le Carrefour des Possibles. Pour le Conseil général de Seine-etMarne, qui vient de se doter du plus grand réseau en fibre optique de France, le plus difficile commence : faire vivre cet outil exceptionnel en multipliant ses usages et en enrichissant ses contenus. “C’est une réelle opportunité, notamment en termes de développement économique et d’aménagement du territoire, souligne Sonia Dutartre, Directrice adjointe de Seine-et-Marne Développement. Dans des secteurs comme la solidarité, l’éducation, la culture ou l’environnement, les applications peuvent être multiples. Encore faut-il les imaginer... et les concrétiser.” C’est tout l’objet du Carrefour des Possibles qui, dès octobre prochain,

mettra en lumière 10 projets innovants. Créateurs, entrepreneurs ou associations présenteront leurs projets devant un public d’élus et d’acteurs socio-économiques, susceptibles de les aider à les mettre en œuvre. “La finalité première de cette opération, confiée à la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING), est avant tout de diffuser la culture de l’innovation numérique. Mais si elle aboutit à des créations d’entreprises, c’est tant mieux.”

D

s.dutartre@seine-et-marne-invest.com Prochain rendez-vous “Carrefour des Possibles” en octobre 2009.

e-seine-et-marne.com L’e-communauté d’entreprises prend de l’ampleur

© Polynotes

Le répertoire des compétences en ligne sur le site de l’agence économique du Département réunit déjà 600 entreprises seine-et-marnaises. Chaque mois, une vingtaine de sociétés s’y inscrivent gratuitement pour bénéficier d’une visibilité accrue.

Volet paysager d’un projet de maison écologique.

Polynotes, à Torcy, vient de rejoindre e-seine-et-marne.com, l’e-communauté des entreprises du département. Pour Fabien Laborie, le responsable commercial de cette société d’animation et de production 3D, ce référencement “est une belle opportunité de se faire connaître par les acteurs économiques seine-et-marnais et de trouver de nouveaux clients.” Comme 600 autres entreprises référencées, Polynotes dispose désormais de sa page dans le répertoire. L’internaute, qui y accède après une recherche par nom, secteur d’activité ou domaine de compétence, peut y découvrir les activités de l’entreprise, ses compétences, produits phares, références, un contact et un lien vers son site Internet. Simple, rapide et gratuite, l’inscription à ce répertoire des compétences, mis en ligne il y a deux ans par l’agence

de développement économique du département de Seine-et-Marne, ne pose aucune difficulté. Grâce à un mot de passe, toute entreprise référencée peut actualiser ses données personnelles en temps réel. Elle peut aussi publier des offres (partenariats, services, stages, emplois) et des recherches (fournisseurs, par exemple) avec l’assurance d’une grande visibilité, puisque le site est consulté en moyenne plus de 15 000 fois par mois. Chacun des membres reçoit régulièrement des e-mails l’informant du nombre de visites enregistrées sur sa propre fiche et des nouvelles sociétés, de plus en plus nombreuses, qui ont rejoint l’e-communauté.

D

www.e-seine-et-marne.com


SetM_012_from_graveur.qxd:SetM_08

30/06/09

18:39

Page 6

Juillet - Août - Septembre 2009 Trajectoires

05

Actualités

Place aéroportuaire Nord Île-de-France “Hubstar Paris” prend son envol

EN BREF… TGV à Fontainebleau Depuis le 5 juillet, Marseille n’est plus qu’à 4h40 de Fontainebleau. Après les dessertes de Chessy et Melun, cette nouvelle halte du TGV en Seine-et-Marne est une bonne nouvelle de plus pour les voyageurs du département.

La signature “Hubstar Paris” apparaîtra bientôt dans les salons internationaux (Cityscape à Dubaï, SITL à Hong Kong…) et sur les documents de promotion de la place aéroportuaire du Nord de l’Île-de-France. Elle vise à stimuler la croissance d’un territoire stratégique grâce aux deux aéroports Roissy CDG et le Bourget.

Cité Descartes au Grand Paris © Eric Veillon

L’Île-de-France, la Seine-et-Marne, la Seine-Saint-Denis, ADP et d’importantes entreprises du Nord de la région parisienne ont porté “Hubstar Paris” sur les fonts baptismaux le 17 juin au Salon du Bourget. Objectif de cette nouvelle marque : promouvoir à l’international la notoriété de la place aéroportuaire du Nord de l’Île-deFrance pour favoriser l’implantation d’entreprises. “Chaque million de passagers supplémentaires engendre la création de 4 500 emplois directs et indirects”, fait valoir François-Xavier Deflou, Directeur général de Seine-et-Marne Développement. Dans le contexte de concurrence très vive qui nous oppose à Dubaï, Londres ou Madrid, toute

“Hubstar Paris” - lancement le 17/06 au Salon du Bourget.

croissance en ce domaine rendait indispensable la mise en œuvre d’une stratégie marketing et d’un plan d’actions au service des clients.” Le groupe de travail réunissant institutions et entreprises, animé par l’Agence Régionale de Développement économique a choisi d’axer la valorisation de “Hubstar Paris”

autour de six filières à fort potentiel de croissance (aéronautique, logistiquefret, services aéroportuaires, tourisme, éco-activités, sécurité-sûreté). Premières applications dès le 2e semestre 2009.

D

fx.deflou@seine-et-marne-invest.com

Le Musée de la Cité de l’architecture et du patrimoine expose les 10 projets architecturaux autour du Grand Paris. Imaginé par Yves Lion (professeur à l’École d’architecture de la Ville & des territoires à Marne-la-Vallée) avec les laboratoires du LATTS et du CEREVE, le scénario sur la Cité Descartes y projette la Seine-etMarne dans la future métropole parisienne. Jusqu’au 22 novembre, entrée libre. citechaillot.fr

Maisonément primé

Logistique et distribution Bosch-Siemens crée 50 emplois à Tournan

© Architecte : Albat

Nouveau numéro 1 sur le marché français de l’électroménager “blanc”, le groupe allemand Bosch-SiemensHageräte reste fidèle à la Seine-et-Marne. À Tournan-en-Brie, il agrandit actuellement son unique site logistique national avec un souci constant de développement durable... et 50 emplois supplémentaires à la clé.

Extension du site BSH à Tournan - 20 700 m² livrés courant novembre 2009.

Le groupe allemand Bosch-SiemensHageräte engage l’extension de son unique entrepôt français situé dans la zone d’activités de Tournan-enBrie. Fin 2009, il disposera de 20 700 m² supplémentaires loués pour 10 ans à Argan (immobilier logistique). C’est le 3e agrandissement opéré par le spécialiste de l’électroménager “blanc” (lave-linges, réfrigérateurs, petit électroménager…)

depuis son installation dans le département, il y a 12 ans, avec l’aide de Seine-et-Marne Développement. À l’époque, le site avait été sélectionné pour son positionnement stratégique dans l’Est parisien et sa desserte ferroviaire. “Ce choix judicieux nous permet de rayonner dans toute la France et de privilégier autant que possible le transit des marchandises par le rail et l’eau. 2 à 3 trains par

semaine qui livrent l’entrepôt, ce sont 7 000 camions en moins chaque année sur la route”, se félicite Gabriel Schumacher, le directeur du site. Sur la nouvelle superficie totale de 60 000 m², BSH disposera d’une capacité de stockage de 225 000 équivalents lave-vaisselles. L’extension nécessitera le recrutement d’une cinquantaine de caristes supplémentaires formés en interne à un métier très technique. Cette opération immobilière intervient au moment où le géant allemand parvient pour la première fois à dépasser son grand rival francoespagnol Fagor-Brandt et à occuper la 1ère place du marché français sur 4 des 6 derniers mois.

D

l.benko@seine-et-marne-invest.com

Rendez-vous des centres commerciaux de France, la 10e édition du SIEC se déroulait début juin au Caroussel du Louvre. Parmi les 6 Trophées retenus cette année par le CNCC (Centre National des Centres Commerciaux), le concept Maisonément (à Sénart), conçu par le Groupe KlépierreSégécé/Immochan, dans la catégorie “Parc d’activités commerciales”.

Booster l’innovation En partenariat avec OSEO et d’autres acteurs régionaux du développement économique et de l’innovation, le Centre Francilien de l’Innovation lance la Plateforme Francilienne. Objectif de ce service Internet gratuit : offrir une visibilité aux entreprises qui recherchent des investisseurs. Si vous disposez d’un compte utilisateur OSEO Capital PME, connectez-vous et demandez votre rattachement à la communauté CFI. En savoir + : www.cfi.plateformefrancilienne.com. 01 44 61 72 34 reseau@innovation-id.org


SetM_012_from_graveur.qxd:SetM_08

30/06/09

18:39

Page 7

06

Actualités - agenda 14 septembre 13e Synapses Pôle Sud 77 “L’innovation dans la culture de végétaux et l’usage de leurs produits dérivés”. C’est le thème de cette nouvelle rencontre organisée par Pôle Sud 77. Rendez-vous lundi 14 septembre à la salle des fêtes municipale de Milly-la-Forêt, de 17h00 à 19h30. Possibilité de visiter le conservatoire des plantes de 15h00 à 16h30. Pour en savoir + : synapse@polesud77.asso.fr

15 septembre Rencontre des partenaires de l’innovation Vous êtes chef d’entreprise, porteur de projets innovants ? Lors de ses permanences, le Réseau Innovation 77 vous propose de rencontrer les partenaires de l’innovation : le Réseau Île-de-France Technologie, Seine-et-Marne Développement,

la CCI Seine-et-Marne, OSEO Innovation, le Centre Francilien de l’Innovation, CERVIA, DRIRE, INPI et JESSICA. Rendez-vous mardi 15 septembre 2009, dans les locaux de la CCI Seine-et-Marne, 38 rue Bancel, à Melun. Réservation obligatoire : Stéphane Beauvais 06 73 49 16 00 Pour en savoir + : www.innovation-idf.org La Chambre de Commerce et d’Industrie de Seine-et-Marne propose les 3 formations payantes suivantes, éligibles au DIF :

15 septembre “L’entreprise et la douane” Dédiée aux collaborateurs des services administration des ventes export, commercial, logistique ou achats, cette journée, qui se tient à Melun de 9h00 à 17h30, met à jour et renforce les connaissances sur la douane.

Pour en savoir + : viviane.guerin@seineetmarne.cci.fr 01 74 60 51 66

24 septembre “Maîtriser la réglementation et l’optimisation de vos déchets” Pour les ingénieurs ou responsables environnement (en entreprises, bureaux d’études ou collectivité territoriale) qui souhaitent perfectionner leurs connaissances sur la gestion des déchets, une journée de formation se tiendra à Melun, de 9h00 à 17h30. Pour en savoir + : sophie.chevillard@seineetmarne.cci.fr 01 64 52 45 01

commerciaux, export, logistique ou administratif, ces deux journées, qui se déroulent à Lognes, de 9h00 à 17h30, permettent d’acquérir ou actualiser tous les fondamentaux du sujet. Pour en savoir + : viviane.guerin@seineetmarne.cci.fr 01 74 60 51 66 À l’heure où nous bouclons ce numéro, toutes les manifestations de septembre ne sont pas encore définies ou communiquées. Connectez-vous régulièrement sur le site de Seine-et-Marne Développement pour accéder aux autres dates importantes.

D

www.seine-et-marne.invest.com

29-30 septembre “Maîtriser les techniques administratives du commerce extérieur” Destinées aux membres de services

Actualités - en pratique Le Capital Investissement de A à Z

E-conquête tient salon sur Internet

Le Médiateur du Crédit aux entreprises

Votre entreprise a besoin de capitaux ? Le Capital Investissement peut être la solution. Avec plusieurs milliards d’euros injectés chaque année en France dans des PME de toutes tailles, cette activité représente désormais un soutien fondamental de l’entreprise non cotée. Le site de l’AFIC (l’Association Française des Investisseurs en Capital), afic.asso.fr, mis à jour quotidiennement, constitue une mine précieuse d’informations et de conseils avec notamment un espace juridique et fiscal, des études statistiques, des offres de formation, un agenda des rencontres avec les professionnels du Capital Investissement ou encore un catalogue de publications.

Vous avez raté la 2e édition de la manifestation E-conquête 2009, organisée à l’ESIEE, Cité Descartes à Marnela-Vallée en mai dernier ? Le site e-conquete.fr est fait pour vous. L’événement phare de l’économie numérique y tient salon sur Internet. À l’heure de la dématérialisation et du virtuel, E-conquête propose en effet aux créateurs, dirigeants d’entreprise et commerçants, un portail d’échanges lié au développement d’Internet et aux technologies de l’information dans les entreprises. Parmi les offres, un show-room de partenaires et d’entreprises, des interviews et des témoignages.

Crise oblige, les entreprises en délicatesse avec leur banque sont de plus en plus nombreuses. Mediateurducredit.fr, le site du Médiateur du Crédit aux entreprises, a été conçu afin de leur venir en aide. Fonctionnel, il propose un descriptif clair de la mission du médiateur et du processus de médiation, illustre le propos par des témoignages de chefs d’entreprises passés par la médiation, détaille les entreprises éligibles, et surtout, fournit un dossier à remplir en ligne. Cette démarche simple lance une procédure particulièrement rapide... puisque quinze jours seulement séparent la demande de la solution proposée !

D www.afic.asso.fr

D www.e-conquete.fr

D www.mediateurducredit.fr

Page d’accueil du site www.afic.asso.fr

Page d’accueil du site www.e-conquete.fr.


SetM_012_from_graveur.qxd:SetM_08

30/06/09

18:39

Page 8

Juillet - Août - Septembre 2009 Trajectoires

07

Dossier

destination tourisme Au palmarès des régions touristiques françaises, l’Île-de-France occupe la toute première place. Paris y règne en chef de file bien sûr, mais, surprise, c’est la Seine-etMarne qui occupe la 2e place. Tous les genres y sont représentés : le tourisme traditionnel bien sûr, appuyé sur la richesse du patrimoine historique et naturel, mais aussi le tourisme d’affaires, les sports de nature et l’écotourisme. À tel point qu’aujourd’hui, il représente la 2e activité économique du département.

© Disney

© CDT77

Seine-et-Marne :

En haut : parcours aventure de la base régionale de plein air et de loisirs de Buthiers. En bas : les 2 centres de congrès de Disneyland® Paris accueillent plus de 1 000 évènements d'entreprises par an sur 23 500 m² dédiés aux conventions et séminaires. Un 3e centre de congrès, qui doublerait les capacités existantes, est actuellement à l'étude.


SetM_012_from_graveur.qxd:SetM_08

30/06/09

18:39

Page 9

08

Dossier Seine-et-Marne : destination tourisme

La forêt de Fontainebleau, 17 millions de visites annuelles.

LES CHIFFRES CLÉS L’Île-de-France 32,1 millions d’arrivée de touristes dont 45 % d’étrangers 32 milliards d’euros de chiffre d’affaires 350 000 emplois salariés 2 341 hôtels classés, 148 530 chambres et un taux d’occupation annuel de 74,3 % au 1er janvier 2009

La Seine-et-Marne 2e activité économique du département : 27 000 emplois salariés et 1900 entreprises. 21 % des séjours personnels des français en Île-de-France 2e capacité hôtelière d’Île-de-France : 18 258 chambres d’hôtels et 73,4 % de taux d’occupation (plus de 90 % pour les hôtels Disney) 60 % de l’offre d’hébergement rural d’Île-de-France (173 gîtes labellisés, 407 chambres d’hôtes)

Un patrimoine architectural et historique impressionnant, des espaces naturels préservés, un bel esprit d’innovation… Le tourisme seine-et-marnais a aujourd’hui toutes les qualités requises pour jouer dans la cour des grands. Et c’est bien ce qu’il fait.

lus de 32 millions d’arrivées de touristes dont 45 % d’étrangers, 32 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 350 000 emplois… Loin devant les régions ProvenceAlpes-Côte-d’Azur et Rhône-Alpes, l’Île-de-France est la première région touristique française. Bien sûr, l’offre spécifiquement parisienne est si attractive qu’il est facile de l’imaginer régnant seule, ne laissant aux autres départements franciliens que quelques miettes du gâteau. Un petit tour dans le RER suffit à se convaincre du contraire : anglais, espagnols, italiens, allemands, japonais et français de province s’y retrouvent en partance pour la proche et lointaine banlieue, avec une préférence nettement marquée pour... la Seine-et-Marne ! Halte aux idées reçues : notre département talonne en effet de très près la capitale, avec 21 % des séjours touristiques des français dans la région. Avec ses 27 000 emplois salariés, ses 1 900 entreprises, ses 18 258 chambres d’hôtels (soit la 2e capacité hôtelière de la région) avec un taux d’occupation de 73,4 %, le secteur représente aujourd’hui la seconde activité économique du département.

P

la cité épiscopale de Meaux et une foule de villages préservés, souvent minutieusement restaurés. À ces réalisations humaines s’ajoutent des sites naturels de très grande qualité : la forêt de Fontainebleau (17 millions de visites annuelles) bien sûr, mais aussi celles d’Armainvilliers, de Bréviande, de Crécy-la-Chapelle ou de Ferrières, le Parc naturel régional du Gâtinais français... sans oublier les deux tiers du patrimoine naturel fluvial d’Île-de-France. La pointe de l’innovation

Riche de tous ces atouts, la Seine-etMarne ne s’en repose pas sur ses lauriers pour autant et multiplie les innovations pour améliorer son offre. Témoins, les 10 circuits du Sud Seine-et-Marne pour lesquels un audioguide est téléchargeable sur tout MP3. Ou, grande première nationale, le “Flash Code” du lavoir et de l’église de Savins : un code barre en 2 dimensions délivrant un reportage vidéo sur la plupart des

téléphones mobiles. Ces innovations permettent aux territoires ruraux d’offrir une information patrimoniale et touristique facile d’accès, sans la contrainte d’embaucher un guide à demeure. Dans ces zones de moindre densité, l’apport des nouvelles technologies compense l’isolement en améliorant l’accessibilité aux services. Autre illustration du dynamisme du secteur, le festival Dépayz’arts, lancé en décembre 2008, qui présente durant cinq jours des créations d’artistes de tous horizons, dans des lieux souvent atypiques, toujours exceptionnels. En pleine basse saison touristique, ce véritable succès populaire est parvenu à attirer plus de 25 000 visiteurs dans des sites historiques tels que les Châteaux de Fontainebleau et de Blandy-les-Tours mais aussi plus insolites, comme l’ancienne usine de papiers peints Leroy, à Saint-FargeauPonthierry ou les carrières de silice d’Ormesson, mettant ainsi en valeur un précieux patrimoine industriel.

Le premier site d’Europe est seine-et-marnais

Bien sûr, il y a Disneyland® Paris, premier site touristique européen, avec un taux d’occupation hôtelière de plus de 90 %. Mais limiter la Seine-et-Marne touristique à ce seul parc serait tout à fait injuste. Disneyland® Paris n’est en effet que l’exemple le plus récent d’une étonnante palette de sites touristiques majeurs. En Seine-et-Marne, le visiteur a rendez-vous avec l’histoire : un patrimoine architectural remarquable avec notamment le château de Fontainebleau et la ville de Provins (toutes deux inscrites au patrimoine mondial par l’Unesco), la cité médiévale de Moret-surLoing, le château de Vaux-le-Vicomte,

© Patrick Loison CG 77

© CDT77

Dépaysement garanti aux portes de Paris

Installations architecturales et sensorielles au Château de Blandy-les-Tours, lors du festival Dépayz’arts.


SetM_012_from_graveur.qxd:SetM_08

30/06/09

18:39

Page 10

Juillet - Août - Septembre 2009 Trajectoires

09

© La Vallée Village

Dossier Seine-et-Marne : destination tourisme

À 35 min de Paris, dans un cadre très convivial, la Vallée Village propose, 7 jours sur 7, des centaines de grandes marques de la mode et de la décoration à des prix irrésistibles.

La Seine-et-Marne en Classe Affaires La Seine-et-Marne est de mieux en mieux positionnée sur le terrain, particulièrement porteur, du tourisme d’affaires. En qualité d’abord : son offre est aussi attractive qu’innovante. Mais aussi en quantité : par sa surface d’accueil, la plus forte d’Île-de-France. n séminaire d’entreprises à 45 minutes de Paris ? 20/20 pour le côté pratique, mais côté dépaysement ? Pas de front de mer vivifiant ni d’excursion exotique, pas d’hôtel sous les tropiques ni de cimes enneigées. Comment, dès lors, attirer les prospects ? La Seine-et-Marne relève le défi avec la création d’un “Club Tourisme d’affaires” baptisé Destination Paris Grand Est. À la manœuvre, la CCI Seine-et-Marne, le Comité Départemental du Tourisme, le Groupement des Professionnels de l’Industrie Hôtelière et Seine-et-Marne Développement, associés aux représentants des acteurs locaux du Tourisme d’Affaires. Adossé à ce nouveau réseau et inauguré en octobre dernier, le site Internet www.parisgrandest.fr mutualise tous les moyens et toutes les compétences utiles aux organisateurs de

U

séminaires, réunions, congrès et autres voyages de stimulations : hôtels, traiteurs, transports, animations, offices du tourisme, etc. Un outil réactif, interactif à la hauteur d’une offre particulièrement abondante. L’originalité fait vendre

La Seine-et-Marne dispose en effet de plus de 140 sites dédiés au tourisme d’affaires représentant 50000 m2 d’espace d’accueil, soit l’offre la plus forte d’Île-de-France, juste après Paris. Cette position de force ne doit rien au hasard : la proximité immédiate de l’aéroport de Roissy, dont une bonne part est en Seine-etMarne, optimise l’accessibilité depuis les grandes villes de province comme les capitales européennes. La Seineet-Marne dispose, en outre, d’une richesse patrimoniale considérable, d’une nature préservée et surtout, fait preuve d’efforts croissants dans

l’innovation et l’originalité. Exemple parmi d’autres, Aérosphalte, le plus grand pôle européen de loisirs mécaniques, récemment inauguré à La Ferté-Gaucher, qui propose des journées à thème et des séminaires ludiques. Dans un autre registre mais tout aussi novateur, Cap Sensoria, sur le Domaine du Val de Seine à SeinePort, un “parc d’affaires et de loisirs” alliant infrastructures d’hébergement (cottages, suites hôtelières, chambres d’hôtel, appartements), de séminaires (salles de réunions, de formations et d’événementiels) et de loisirs (restaurant, bar, piscine, tennis, spa). Plus insolite enfin, à deux pas de Disneyland ® Paris, la luxueuse Résidence 4 étoiles Home Business, directement reliée au Spa Aquatonic, une villa de style italien offrant sur 2 000 m2, un spa, des salles de soins et un espace bien-être. Un tourisme d’affaires de première classe !

Destination Paris Grand Est Le “Club” Paris Grand Est associe tous les acteurs locaux du tourisme d’affaires. Ses fonctions : optimiser les ressources du département en termes d’accueil et d’offre (séminaires, restauration, hébergement…), mais aussi faciliter les relations B to B entre les membres et leur donner les moyens de mutualiser communication et démarches marketing. Ultra pratique, son site permet aux entreprises de concevoir en direct leurs événements et d’obtenir des devis.

D

info@parisgrandest.fr

Interview “ Nous avons des accords de partenariat avec le CDT et les principaux sites touristiques à proximité. ”

Emmanuelle Delanoë Directrice générale de Value Retail en France, société qui a créé et qui gère le site de La Vallée Village.

D

www.lavalleevillage.com

Quelle est la part du “tourisme commercial” dans vos ventes ? E.D. : Plus de 50 % de nos ventes sont effectuées grâce aux touristes, avec pas moins de 40 nationalités. La fréquentation de ces touristes internationaux ne cesse d’augmenter.

D’où viennent ces touristes étrangers? E.D. : D’Europe mais aussi de Russie, de Chine, du Brésil, du Liban… Ils sont attirés par les marques de renommée internationale présentes à La Vallée Village, avec une large sélection de marques françaises.

Y a-t-il eu un “effet crise” ? E.D. : Oui. Avec la crise, notre concept de “Chic Outlet Shopping”, c’est-à-dire des grandes marques qui proposent leurs collections précédentes à prix réduits, est encore plus attractif.


SetM_012_from_graveur.qxd:SetM_08

30/06/09

18:39

Page 11

10

Dossier Seine-et-Marne : destination tourisme

© Castorama CDT77

Ici, le tourisme ne manque pas d’air Le département le plus vert d’Île-de-France est une terre d’élection toute naturelle pour les adeptes des activités de plein air. Bien décidé à capitaliser sur cet atout, le département accompagne et encourage l’essor de l’écotourisme et des sports de plein air.

Plusieurs organismes et associations développent des offres originales, alliant découverte et information “écocitoyenne”. Quelques exemples : • L’Association pour la valorisation des espaces nature du Grand-Voyeux organise des observations ornithologiques guidées invitant les visiteurs à une découverte respectueuse. • Les Amis de la Forêt de Fontainebleau organisent des soirées d’écoute du brame du Cerf. • Nemorosa propose une initiation à la sculpture végétale et la réalisation d’un carnet de randonnées. Découvrez toutes les activités de plein air et l’ensemble de l’offre touristique sur tourisme77.fr, et abonnez-vous à Cap Seine-et-Marne, pour recevoir tous les mois des idées de sorties.

Leader francilien de l’écotourisme

Le développement des activités de plein air va de pair avec un intérêt de plus en plus vif du grand public pour les problématiques écologiques. Rien d’étonnant, dès lors, à ce que la

© CDT 77

QUAND LE TOURISME SE MET AU VERT

On ne manque pas d’air”. C’est le nom de la brochure que consacre cette année le Comité Départemental du Tourisme aux sports de loisirs. Une première, révélatrice de sa volonté de rompre avec l’image d’une nature essentiellement agricole, pour exploiter pleinement l’impressionnant potentiel du département : près de 3 800 km de sentiers balisés, 125000 ha de forêts, 1800 km de rivières dont 800 km de voies d’eau navigables et un parc naturel régional. Ces atouts, qui font de la Seine-et-Marne le département le plus vert d’Île-de-France, convainquent de plus en plus les adeptes des loisirs de plein air. Aviron, canoë kayak, ski nautique, voile, randonnées pédestres, équestres ou à vélo, parcours d’aventure dans les arbres et golfs… la Seine-et-Marne permet de pratiquer la quasi totalité des sports de nature et tous, dans un environnement particulièrement préservé.

Des sensations pour tous à La Ferté-Gaucher, dans le plus grand pôle de loisirs mécaniques d’Europe.

Seine-et-Marne soit devenue le leader de l’écotourisme en Île-deFrance. Le tourisme vert, durable, centré sur la découverte, sied particulièrement bien à ses nombreux espaces naturels préservés, comme la réserve de biosphère de la forêt de Fontainebleau et les Gorges de Franchard, au cœur de son massif forestier, qui verront en 2010 la réouverture d’une auberge, la réserve ornithologique du Grand-Voyeux ou

encore la réserve naturelle nationale de La Bassée. Jouant à fond cette carte, le tourisme seine-et-marnais propose même certains hébergements aussi écologiques qu’insolites. L’écotouriste pourra ainsi séjourner sous la yourte à La Chapelle-Gauthier ou dans une cabane perchée dans les arbres de la forêt du Château de Graville. Idéal pour faire le plein de nature et d’air pur !

Interview “ Notre département offre presque toutes les pratiques des sports de nature.”

Lionel Walker Président du Comité Départemental du Tourisme de Seine-et-Marne.

D

www.tourisme77.com

Que peut-on retenir du schéma départemental du tourisme voté en mai dernier ? L.W. : L’écotourisme et les sports de nature sont de plus en plus mis en avant. Les fédérations sportives sont prêtes à travailler à nos côtés. Pourquoi cette orientation “plein air” ? L.W. : Les touristes vont de plus en plus chercher près de chez eux ce qu’ils allaient chercher loin, avec un attrait croissant pour les loisirs de

plein air. De par notre proximité et la richesse de notre patrimoine naturel, nous sommes donc particulièrement bien placés pour attirer les millions de touristes potentiels du Bassin parisien. Quels sont les points à améliorer ? L.W. : Sans aucun doute la capacité d’hébergement de groupes le long des itinéraires de randonnées, aussi bien pédestres, équestres que cyclistes.


SetM_012_from_graveur.qxd:SetM_08

30/06/09

18:39

Page 12

Juillet - Août - Septembre 2009 Trajectoires

11

Enjeux Matière grise

“TECHNEO 77”, le déclic innovation Le site Internet de Seine-et-Marne Développement s’enrichit d’un nouveau moteur de recherche pour aider les entreprises à identifier les centres de compétences technologiques du département. Objectif : inciter les PME à innover et faciliter les rapprochements entre l’offre et la demande.

vec “TECHNEO 77”, le nouvel annuaire des compétences technologiques mis en ligne sur le site de l’agence économique du Département, les entreprises seine-et-marnaises disposent, depuis quelques semaines, d’un nouveau service d’aide à l’innovation. Qu’elles souhaitent développer un nouveau produit, définir un procédé de fabrication plus économique ou plus respectueux de l’environnement, diversifier leur production... “TECHNEO 77” a réponse à tout, ou presque. Il suffit de taper un mot clé, complété éventuellement par un secteur d’application ou un type de prestation, pour que ce serveur propose immédiatement les équipes de recherche publiques ou privées les mieux à même d’accompagner leur projet.

A

14 centres de ressources

Présentation des compétences, exemples concrets de projets aboutis ou en cours de réalisation avec des entreprises : quelques minutes de lecture attentive des fiches des partenaires préconisés permettent alors à l’entreprise de faire son choix. “Pour parvenir à ce résultat, Seine-etMarne Développement a effectué pendant près d’un an une enquête exhaustive auprès des 14 structures de recherche présentes sur son territoire (voir l’encadré ci-contre), détaille Anne-Sophie Calais, chargée de mission Innovation à l’agence. Cette recherche systématique, unique à ce jour pour un département francilien, est le fruit d’un partenariat étroit avec le Réseau de Développement Technologique d’Île-deFrance et du soutien de la DRIRE”. Elle donne de fait aux entreprises seine-et-marnaises l’assurance de frapper à la bonne porte, première étape indispensable pour pouvoir expliquer ses attentes et instaurer un partenariat. Mais ce n’est pas tout. “TECHNEO 77” leur permet aussi

Salle de réalité virtuelle – Laboratoire Gaspard Monge.

1700 chercheurs à votre écoute

de chercher s’il existe déjà des brevets susceptibles de répondre tout de suite à leur attente exacte ou à un besoin proche”. Pour “ratisser large”, les recherches effectuées sur “TECHNEO 77” sont même élargies à tous les centres de compétence référencés ailleurs en France... Une stratégie gagnante

Couplée avec la publication du guide de la recherche partenariale en Seineet-Marne (voir Trajectoires n°11), disponible en version papier ou téléchargeable sur le site de l’agence, la mise en ligne de “TECHNEO 77” participe de la volonté du Conseil général d’inciter les entreprises à innover – une démarche toujours délicate, surtout pour les plus petites

“TECHNEO 77” permet aux entreprises de repérer très rapidement les compétences technologiques seine-et-marnaises les mieux appropriées à leurs problématiques, parmi 14 structures de recherche (dont quatre, CSTB, INRETS, M.I.N.E.S et VITRES, sont labellisées “Institut Carnot”), un centre technique industriel et un centre de ressources technologiques. Au total, ce sont ainsi 72 équipes et près de 1 700 chercheurs qui se tiennent à leur disposition, dans des thématiques très diversifiées.

➜ www.seine-et-marne-invest.com, rubrique “Innovation” d’entre elles. “Dans la période de crise et de concurrence aiguë que nous connaissons actuellement, élaborer de nouveaux process de production ou créer de nouveaux produits, c’est l’unique stratégie gagnante. Fort de cette conviction, le Conseil général de Seine-et-Marne est d’ailleurs le seul Département d’Île-de-France à avoir institué un fonds départemental d’aide à l’innovation pour financer les partenariats de

recherche/développement en complément de la Région”, explique Gérard Eude, Vice-président du Conseil général. À noter : le Département aide aussi financièrement les entreprises intéressées par un projet collaboratif dans le cadre des trois pôles de compétitivité auxquels il a adhéré : ADVANCITY (ville durable et écotechnologies), ASTECH Paris Région (aéronautique) et CAP DIGITAL (numérique).


SetM_012_from_graveur.qxd:SetM_08

30/06/09

18:39

Page 13

12

Enjeux Quartier d’affaires

Acticentre Meaux : IE77 persiste et signe IE77, c’est l’union d’entités publiques et privées décidées à offrir aux PME et PMI seine-et-marnaises des locaux adaptés à leurs besoins. Situé à Meaux, le nouvel ensemble Acticentre est leur 2e projet à voir le jour.

n 2005, une étude révèle que la Seine-et-Marne manque de petites surfaces locatives pour les PME-PMI. “Or, une entreprise locale qui ne trouve pas à s’installer rapidement risque de quitter le département, avec ce que cela induit en termes d’emplois perdus sur place”, observe Michel Portes, Directeur général d’Aménagement 77. Réponse logique, deux ans plus tard : Immobilière d’entreprises 77 (IE77), une société d’investissement chargée de louer, en Seine-et-Marne, des locaux adaptés aux besoins et exigences des PME-PMI, a été créée. Ses cinq actionnaires – la Caisse des Dépôts et Consignations, le Crédit Agricole, le CIC Est, Aménagement 77 et Seineet-Marne Développement – se sont mobilisés autour d’un double enjeu : pérenniser l’emploi et stimuler le dynamisme économique local. En septembre 2008, son 1er projet est inauguré à Provins. Son 2e “bébé”, baptisé Acticentre, vient de voir le jour.

E

ACTICENTRE EN CHIFFRES… 11 000 m2 superficie totale de la parcelle

3 800 m2 de bureaux et ateliers

8 cellules d’ateliers possibles (de 260 à 450 m2), chacune couplée à 90 m2 de bureaux

7 à 8 places de parking (véhicule léger) par cellule

4,3 millions d’euros investis

… ET EN DATES Juillet 2008

Modularité et qualité de l’environnement

La construction de cet ensemble de 3 800 m2, situé au cœur de la zone industrielle nord de Meaux, s’est achevée le 30 avril dernier. Pour répondre aux attentes les plus spécifiques, ses concepteurs ont opté pour un programme ateliers-bureaux, soignant la modularité des locaux comme la qualité de l’environnement, entièrement paysagé, et jouant à fond la carte des services : signalétique claire et attractive, système de portail électrique, badges sécurisés, accès possible aux poids lourds… Très vite, le succès est au rendez-vous : dès le 1er mai, la société CGE Distribution (matériel électrique) investit les lieux. Elle occupe aujourd’hui 2 cellules sur les 8 disponibles. Attirées par le raccordement de la zone à la fibre optique (accès possible au très haut débit) et par une conception architecturale écologique (limitation des rejets d’eaux usées, système économe de

début du chantier

Avril 2009 livraison des locaux

Mai 2009 installation de la première entreprise (7 salariés déjà sur place)

Acticentre – Programme de locaux mixtes au cœur de la ZI Nord de Meaux.

chauffage au gaz, qualité des matériaux…), deux autres entreprises envisageraient de rejoindre Acticentre. “En Île-de-France, nous sommes la seule structure de ce type, composée de capitaux publics et privés, à proposer de l’immobilier d’entreprise. Et si, bien sûr, nous sommes soucieux de préserver nos fonds propres et attachés à la rentabilité d’IE77, notre objectif est avant tout le maintien et le développement de l’emploi local.

Aussi proposons-nous des loyers situés sur la fourchette basse”, explique Michel Portes. Et bien que, crise oblige, les projets se soient un peu ralentis, IE77 va poursuivre, sous peu, ses investissements. Deux nouvelles localisations, à Melun ou à Nemours, sont aujourd’hui à l’étude.

D

ahillebrand@amenagement77.fr


SetM_012_from_graveur.qxd:SetM_08

30/06/09

18:39

Page 14

Juillet - Août - Septembre 2009 Trajectoires

13

Enjeux À la carte

Seine-et-Marne côté tourisme

CE QUI ATTIRE LES TOURISTES…

Plus grand département d’Île-de-France, la Seine-et-Marne s’appuie sur la richesse et la mise en valeur de son territoire pour proposer une offre touristique complète et diversifiée.

Le potentiel naturel : 133 000 ha de forêts (dont Fontainebleau) à visiter à pied, à vélo ou à cheval et 4 000 km d’itinéraires balisés. Très belle randonnée des 3 châteaux (Fontainebleau, Vauxle-Vicomte et Blandy-les-Tours), dont la 2e édition a rassemblé 10 000 randonneurs le 5 avril dernier.

Oise

Lille

Villers-Cotteret Crouy-sur-Ourcq

Val d’Oise

Coulombs-en-Valois Dammartin-en-Goële Lizysur-Ourcq Le Mesnil-Amelot

Reims

Congis-sur-Thérouanne A4

Aéroport Charles de Gaulle

50

-E

Meaux Jouarre Boutigny 4 A10

M

Paris

Thorigny-sur-Marne

M

Torcy Champs-sur-Marne

M Chatillon-sur-Marne

Couilly-Pont-aux-Dames Crécy-la-Chapelle

DISNEYLAND® RESORT PARIS

Lagnysur-Marne

Noisiel

St-Cyr-sur-Morin

M

0

Chelles

Coupvray

A14

M

Vaires-sur-Marne

Ferrières-en-Brie

Doue

Val d’Europe Villiers-sur-Morin

Guermantes

Jossigny A4

Rebais

50

-E

Bussy-St-Georges

G

rand M

Coulommiers

n ori

St-Rémy-de-la-Vanne La FertéGaucher

N104

PontaultCombault Ozoir-la-Ferrière

Val-de-Marne

Gretz-Armainvilliers

Lésigny Chevry-Cossigny

Marne Beton-Bazoches

Tournan-en-Brie

Nesles

Brie-Comte-Robert

M

Sézanne

A ub

tin

Voulton

Beauchery-St-Martin

A5

A

Essonne

Melun Seine-Port Le-Mée-sur-Seine Sein e

M

Champeaux

Savigny-le-Temple

Provins

Blandy-les-Tours Vaux-le-Vicomte

Nangis

St-Loup-de-Naud

Rampillon

M

M

St-Fargeau Ponthierry

Vaux-le-Penil

Aube

Longueville

M

Dammarie-lès-Lys

M

Donnemarie-Dontilly Gouaix

Chailly-en-bière A5

Bois-le-Roi

54

Vulaines-sur-Seine

M

M

Thomery

Samoreau

Fontainebleau

La GrandeParoisse M MontereauFault-Yonne

Vernou la Celle-sur-Seine Moret-sur-Loing

M

M Bourron-Marlotte

ine Se

Bray-sur-Seine

Yon ne

Troyes

Varennes-sur-Seine

Montigny-sur-Loing

Sens - Auxerre r vanne

La Chapelle-la-Reine Nemours

Larchant

Points d'information touristique Tourist information centres

Nonville

Parc naturel régional du Gâtinais français Regional, natural Park of the French Gâtinais

Yonne

Thoury-Ferottes

M

M

Collections et Musées Collections and museums

M

Musées Départementaux Departmental museums

Lorrez-le-Bocage A6 A77

E15

Souppes-sur-Loing

M

Château-Landon

Golfs Golf courses

Châteaux – Remparts – Tours Castles – Ramparts – Towers

Bases de Loisirs et de Plein air Leisure grounds

Monuments religieux remarquables Remarkable religious architecture

Parc animalier et de loisirs Leisure parks, animal parks and zoos

Egreville

Lyon

Loiret

Parcours dans les arbres Acrobatic adventures in the trees Classement au Patrimoine Mondial de l’Humanité (UNESCO) World Heritage Site (UNESCO)

Beaumont-du-Gâtinais Orléans Montargis

Vélo rail Aérosphalte

0

Kms

10

Des activités exclusives : bien sûr, il y a Disneyland® Paris (1ère destination touristique française avec 15,3 millions de visiteurs en 2008). Plus atypiques encore : le vélo rail (espace naturel sensible du Val du Haut Morin) ou Aérosphalte (La FertéGaucher), une nouvelle aire de sports mécaniques unique en Europe, mais aussi le Parc des Félins à Nesles.

Misy-sur-Yonne

Grez-sur-Loing

Buthiers

Nogent-sur-Seine - Troyes

Gurcy-le-Châtel

-E

Cely-en-Bière Barbizon

M

La qualité et la diversité de l’hébergement : avec 200 hôtels, 56 % des gîtes ruraux d’Île-de-France, 52 campings (de 1 à 4 étoiles), la plus grande capacité hôtelière de la région après Paris.

er

Rozay-en-Brie

N104

M

Les escapades fluviales : 2000 km de voies d’eau et des haltes fluviales tout au long de la Marne, de la Seine, du canal du Loing ou de l’Ourcq.

La-Fertésous-Jouarre

rcq

Seine-St-Denis

Aisne

M

Jablines

Source : CDT

CE QUI VOUS FACILITE LA VIE… Balad’pass77 sur www.tourisme77.fr (83 sites partenaires) : une carte réservée aux seine-et-marnais, pour obtenir entrées gratuites ou réductions si achat d’au moins une entrée plein tarif. www.resa77.fr : réservez en ligne séjours, gîtes, chambres d’hôtes, billets d’entrée, monuments, spectacles…


SetM_012_from_graveur.qxd:SetM_08

30/06/09

18:39

Page 15

14

Success stories Céleste à Torcy Céleste, c’est quoi ? 3 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2008 (+ 40 % par rapport à 2007)

1 000 clients et 2 000 sites connectés

24 salariés dont 8 en R&D

Les dates 2001 : Création 2005 : Céleste devient opérateur 2006 : Lancement du programme Semafor par le Conseil général de Seine-et-Marne : 230 zones d’activités et 834 sites publics deviennent raccordables aux 1 200 km de fibres optiques déployées.

2009 : Saint-Fargeau-Ponthierry, 1ère ville de Seine-et-Marne connectée par Céleste à la fibre optique.

Nicolas Aubé, fondateur et dirigeant de Céleste.

Céleste vise les sommets Depuis 4 ans, une jeune société seine-et-marnaise propose aux entreprises et aux collectivités des connexions Internet à très haut débit, grâce à la fibre optique, notamment. Avec un nom prédestiné, Céleste, idéal pour viser les sommets. Céleste naît d’une constatation. Diplômé de Polytechnique et des Ponts et Chaussées, Nicolas Aubé est consultant chez France Télécom lorsqu’il remarque que l’opérateur historique, focalisé sur le marché des particuliers, laisse un peu de côté les besoins des entreprises. En 2001, le jeune ingénieur décide donc de créer sa propre société en télécommunications. Cible privilégiée : les PME. Nom de baptême : Céleste. “Parce que c’est clair, que cela élève et inspire confiance.” Les premiers locaux sont implantés à Champs-sur-Marne. “J’ai connu la Cité Descartes quand l’École des Ponts a quitté Paris pour s’y implanter”, se souvient Nicolas Aubé. “Je me suis immédiatement plu dans cette atmosphère de campus, moderne et agréable, où beaucoup de laboratoires, de grandes écoles et de chercheurs se

“En matière de télécommunications, les entreprises exigent un service testé, ultra fiable et 100 % adapté à leurs besoins.” Nicolas Aubé, fondateur et dirigeant de Céleste.

sont très vite regroupés.” Au début, l’entreprise propose surtout de la maintenance et de l’ingénierie. Entre 2003 et 2005, elle accède progressivement au statut d’opérateur et propose dès lors des services d’accès à Internet, notamment grâce à la fibre optique. Comment une PME peut-elle accéder à un marché aussi technologique et concurrentiel ? La réussite, c'est d'abord le choix des bonnes opportunités. À ses débuts, l’entreprise utilise un logiciel libre au développement communautaire et gratuit. Par ailleurs, elle s’adresse à Seine-etMarne Développement, qui vient garantir le premier prêt participatif souscrit à OSEO, une autre aide appréciable. Mais sa réussite s'explique surtout par sa capacité à répondre aux besoins les plus spécifiques des PME qui lui vaut le succès. “Une PME n’exige pas forcément le moins cher, mais quelque chose qui marche à coup sûr. Pas un hotliner lambda, mais des techniciens capables de rétablir à tout moment, en moins de 4 heures, n’importe quel incident. Elle doit pouvoir se consacrer pleinement à son métier, sans s’embarrasser de soucis de télécommunications. C’est cela, notre engagement”, explique Nicolas Aubé. Le succès, c’est aussi la capacité à rester en permanence sur le qui vive, grâce notamment à des échanges réguliers avec les autres entrepreneurs.

“Sur des marchés innovants, on peut avoir tendance à s’isoler mais il n’y a rien à y gagner. Il faut au contraire multiplier les rencontres et se faire connaître.” Associée depuis le début de l’aventure, l’épouse de Nicolas Aubé, diplômée de l’ESSEC, travaille avec lui depuis 2006. Il voit dans ce partage du management, une source de projets innovants : “Nous allons construire à la Cité Descartes un data center écologique. Objectif : faire en sorte que les serveurs informatiques que nous hébergerons soient deux fois moins énergétivores.” Épargné par la crise, Nicolas Aubé a toutes les raisons de voir l’avenir avec sérénité : l’ADSL montre ses limites et les besoins en bandes passantes vont continuer d’exploser. Les prévisions sont donc à la croissance et Céleste pourrait multiplier par 2 ses effectifs d’ici 3 ans. “Mais nous voulons progresser de façon organique, conserver notre indépendance financière et nous développer sur la croissance naturelle de nos clients”, conclut l’heureux fondateur de Céleste. Être gagnant c’est aussi savoir être circonspect.

D

www.celeste.fr


SetM_012_from_graveur.qxd:SetM_08

30/06/09

18:39

Page 16

Juillet - Août - Septembre 2009 Trajectoires

15

Success stories Silec Cable à Montereau-Fault-Yonne

Les bons réseaux de Silec Cable Silec Cable, un des leaders mondiaux des systèmes haute et très haute tension, réalise des chantiers internationaux de construction/enfouissement des réseaux électriques et de développement de la toile Internet à très haut débit, des secteurs encore peu touchés par la crise. Les câbles en fibre optique de Sem@for77, le nouveau réseau Internet à haut débit de la Seineet-Marne, c’est Silec Cable. Le plus long réseau enterré de lignes électriques à très haute tension (entre le Canada et New York), encore Silec Cable, pour une bonne partie. Le réseau en cours de construction à Abu-Dhabi, qui demain est en passe de raccorder une centrale nucléaire, c’est toujours Silec Cable ! Des références aussi prestigieuses, Emmanuel Sabonnadière, son Président, pourrait en aligner beaucoup d’autres : l’entreprise qu’il dirige conduit en ce moment même une quarantaine de chantiers aux quatre coins de France et du monde entier. Tous les câbles posés ont une seule et même provenance : la Seine-et-Marne. Plus particulièrement Montereau-Fault-Yonne, une commune des bords de Seine sélectionnée il y a tout juste 75 ans pour faire transiter commodément les livraisons de cuivre et d’aluminium et les expéditions de câbles par voie navigable. Aujourd’hui, ce moyen de transport ne représente plus qu’environ 10 % des expéditions, mais Silec Cable reste fidèle au site qui a abrité sa formidable réussite. “De vendeurs de câbles, nous sommes devenus des vendeurs de solutions câblées, résume Emmanuel Sabonnadière. Grâce à nos équipes R&D (60 personnes), nous maintenons notre avance technologique pour faire face à la concurrence internationale dans les secteurs très porteurs du transport et de la distribution électrique, de la production d’énergies nouvelles, des infrastructures électriques dans l’industrie ou les transports et de la montée en puissance des réseaux de communication.” Silec Cable fut notamment la pionnière, en 1991, du câble supportant du 500 kV et elle entend d’ici quelques années être la 1 ère à proposer le câble 800 kV. On lui doit aussi la

Marie-Thérèse Blanot, Directrice industrielle de Silec Cable.

“Depuis 4 ans, tous nos bénéfices ont été réinvestis pour innover et moderniser notre outil de production.” Emmanuel Sabonnadière, Président de Silec Cable. technique des câbles optiques ultra-compacts... Depuis la fin 2005 et son rachat par l’américain General Cable, l’un des leaders mondiaux des câbles d’énergie et de communication (6,2 milliards de dollars de CA et 13 000 salariés), la société seine-et-marnaise a investi plus de 75 millions d’euros sur son site de Montereau-FaultYonne. “Nous avons notamment installé de nouvelles lignes de production, modernisé notre ligne d’isolation verticale dans un puits de 100 m de profondeur unique au monde et créé une plateforme d’essai dédiée au 800 kV”, détaille la directrice industrielle Marie-Thérèse Blanot. Autant d’investissements qui pourraient permettre à la société de se positionner sur deux marchés exceptionnels programmés dans les prochaines années pour sécuriser notre fourniture électrique : la réalisation de réseaux en courant continu entre la France et l’Espagne d’une part, entre la France et l’Italie, de l’autre. La construction européenne passe aussi par le câble !

D

www.sileccable.com

Silec Cable, c’est quoi ? 1 350 salariés + 20 % en deux ans

470 millions de chiffre d’affaires en 2008

43 ha à Montereau-Fault-Yonne dont 11 ha d’ateliers

75 000 tonnes de câbles produits chaque année

Les dates 1932 : Création de Silec à Chalette dans le Loiret 1934 : Déménagement à Montereau-Fault-Yonne 1982 : Silec rejoint le groupe Sagem 2005 : Silec intègre le Groupe Safran en mai, puis le groupe américain leader General Cable et devient Silec Cable


SetM_012_from_graveur.qxd:SetM_08

30/06/09

18:39

77 c’est eux

Page 1

77 c’est eux, c’est une collection de portraits renouvelée à chaque parution. Des acteurs économiques de tous horizons, public comme privé, jeunes et moins jeunes, artisans locaux, entrepreneurs internationaux... tous unis par leur confiance dans l’avenir de la Seine-et-Marne.

Thierry Jacquet

Charlotte Fauveau

Rémi Dourthe

Président de Phytorestore à La Brosse-Montceaux

Directrice de production et cofondatrice de Titcha à Mitry-Mory

Chargé de mission développement économique et touristique pour la Communauté de communes de Fontainebleau-Avon (CCFA)

“Notre spécialité : la dépollution par les plantes de l’air, de l’eau et des sols. Nos solutions végétales sont utilisées par les collectivités et l’industrie : cosmétique, luxe, agroalimentaire, chimie ou sidérurgie.”

“Nous réalisons des vidéos pour les entreprises, la télévision et les scènes artistiques, surtout des films promotionnels ou institutionnels. Nos points forts, le dynamisme et la réactivité, nous ont valu le trophée B to B de E-conquête 2009.”

“La CCFA favorise le développement du tourisme sur son territoire et soutient les créateurs d’entreprises dans le cadre de la pépinière du Pays de Fontainebleau.”

Olivier Corbin

Patricia Galvaing

Christian Soize

Dirigeant et fondateur de Némorosa à La Grande Paroisse

Directrice générale de Galvaing à Noisy-sur-École

Vice-président à la Recherche, Université Paris-Est Marne-la-Vallée

“Notre originalité : proposer des randonnées à pied ou à vélo, d’une demi-journée à une semaine, avec un encadrement professionnel, afin d’explorer la nature et le patrimoine, notamment dans le Sud Seine-et-Marne.”

“Nos maisons en ossatures bois, pour les particuliers ou les entreprises, sont construites en matériaux écologiques. Grâce à des systèmes d’isolation efficaces, elles consomment peu d’énergie.”

“Pour nos 5 pôles scientifiques, nous définissons la politique scientifique, attribuons des moyens humains et financiers, pilotons la recherche internationale et organisons la recherche partenariale.”

Christelle Lefort

Patrick Picili

Céline Grangeon

Directrice de l’agence ZEBRA Communication à Moret-sur-Loing

Président de PMP Diffusion à Esbly

Chargée de mission Réseau et Territoire au Centre Francilien de l’Innovation

“Depuis 15 ans, nous accompagnons nos clients et, hormis les demandes ponctuelles, recommandons des outils en cohérence avec un plan de communication réfléchi. Objectif : conjuguer pertinence et originalité.”

“Depuis 1972, nous diffusons des objets publicitaires et promotionnels avec une évolution récente vers les articles « green ». Les stocks sont sur place et les personnalisations se font dans nos ateliers.”

“Sur le département, nous mettons les partenaires de l’innovation (Seine-et-Marne Développement, OSEO, INPI, CCI 77…) en réseau pour faciliter l’échange et la coordination. Avec, au centre, le projet de l’entreprise à accompagner.”

Trajectoires est édité par Seine-et-Marne Développement, agence pour le développement économique du Conseil général de Seine-et-Marne • Directeur de la publication Gérard Eude • Comité de rédaction François-Xavier Deflou, Dominique Marinov • Rédacteur en chef Patricia Montin • Journalistes Carole Galland, Claire Judrin et Emmanuel de Lestrade • Réalisation agencebeaurepaire.com • Photos yannpiriou.com • Hôtel du Département 77010 Melun Cedex • Contact p.montin@seine-et-marne-invest.com • www.seine-et-marne-invest.com • Imprimeur Printed and Co 77500 Chelles • Imprimé sur du papier recyclé Cyclus couché print • N°ISSN 1958-8372.

Trajectoires n°12  

Trajectoires n°12

Advertisement