Page 1

SÊgolène Thuillart -Portfolio-

segolenethuillart.tumblr.com segolene.thuillart@gmail.com segolene.thuillart@yahoo.com +33(0)698951349


Remerciements : Textes : Harold Mollet Photos : Michel Collet Petit Christophe Lavaud Alexandre Minard GaĂŤlle CintrĂŠ


La performeuse poursuit ses questionnements, dans une démarche proche de l’art processuel. “Mon travail ne fait que se répondre, il passe d’un médium à l’autre,

Diplômée avec mention de l’Ecole des Beaux-arts de Lyon,

d’une page à la scène, d’un objet au geste. Il donne sans cesse à voir une

Ségolène Thuillart explore les champs de la performance, de l’installation

nouvelle forme d’un même objet, à regarder d’un œil différent les rouages

et de l’édition.

d’une même pensée.”

L’artiste plasticienne s’attache à déconstruire strate par strate les éléments

De l’objet activé par la performance et de la performance comme force

constitutifs du langage, du geste, de l’architecture, pour atteindre les

créatrice de l’objet, en une lecture de la fin vers les origines et des origines

fondations mêmes du monde qui l’entoure et entamer un travail de

vers la fin, Ségolène Thuillart souligne et s’empare de ce qui nous meut : du

reconstruction de l’objet ou du discours. Son travail met en lumière la

souffle au langage en passant par les sphères que nous habitons, utilisant

trame qui préside l’apparition, les liens d’assemblage qui créent la parole,

la définition comme outil de pensée. Elle poétise les espaces qu’elle

la structuration de l’espace. Ses performances se situent dans l’instant où

traverse : celui de la parole lors de ses performances, celle de la page dans

l’idée devient forme, dans l’interstice même entre les deux, au moment

ses éditions et celui du monde architectural par ses sculptures et peintures

charnière entre deux paroles, deux pages, entre espace symbolique et

murales. Passant du micro au macro, de l’individuel au collectif, l’artiste

espace concret.

réfléchit sur sa place autant que celle du spectateur dans la société.

Ce processus de recherche des parties invisibles qui sous-tendent et soutiennent le monde l’amène a créé un ensemble de quatre pièces qui seront le point de départ, d’ancrage de ces réflexions : Scories d’un magnéto autour du souffle présent dans tout discours, Espace Respiration centré sur la ponctuation qui module ce souffle, Aleph, tentative infinie de définition du langage et Templum, interpénétration de la langue et de l’architecture. De ces travaux fondateurs, naissent des cycles d’oeuvres qui se nourrissent d’un même énoncé logique.


Performance / Juin 2018 -en attendant de ne rien faire-15 minutes

La performance proposée pour le Metaxu -en attendant de ne rien faireprend place au croisement de deux axes de réflexion développés par Ségolène Thuillart. Son questionnement autour du statut social de l’artiste et sa relation au public, débuté avec la série de performance Tout sur ce que je ne suis pas, est amené à sa plus simple expression : un travailleur au milieu des travailleurs, face à un système organisé de catégorisation. À travers le langage, matériau de recherche depuis sa performance Aleph, l’artiste-performeuse cherche à déconstruire le vocabulaire administratif, qui ne dit jamais son nom. Dans un jeu linguistique, qui prend place dans un temps d’attente, propice à l’égarement poétique, Ségolène Thuillart partage sa vision de la société.

Captures de la performance -en attendant de ne rien faire-, 28 juin 2018, Galerie Metaxu, Toulon


Installation/ Juin 2018 Numéro suivant, bureau C-

-activée durant la performance «-en attendant de ne rien faire-»

Zone d’attente, zone-tampon, l’espace créé par l’installation Numéro suivant, bureau C détourne les codes d’une salle d’attente. La forme peinte, îlot de couleur sur le mur blanc, s’affiche comme un logo, qui accueille le visiteur. Son titre, fusion des coordonnées GPS de deux centres administratifs de la ville de Toulon, conserve la sensation d’anonymat du lieu. En face, des formulaires administratifs vierges, punaisés à même le mur sur une seule ligne, s’affichent comme des trophées, des exemples à suivre, comme des ordonnances datées de mois en mois. Leur lecture laisse apparaitre le détournement qu’ils ont subi : aux questions classiques se mêlent des questions plus improbables. A la fin de cette ligne chronologique, gisent au sol les nouveaux formulaires, rédigés pour cette installation. Ils se déversent en pluie de papier d’une machine en délire, perchée au plafond imprimant en boucle le support de la performance -en attendant de ne rien faire-. Face à elle, à une hauteur inhabituelle, un dévidoir à ticket et un écriteau "Un seul ticket suffit" invitent le visiteur à s’avancer jusqu’à la rangée de chaises où se déroule la performance.

Vues de l’insatallation Numéro suivant, bureau C, Galerie Metaxu, juin 2018, Toulon


Installation/ Juin 2018 Tout ce qu’il reste-

Installation «Tout ce qu’il reste» deux ans d’archives mis en lumière.

Depuis la première performance du cycle Tout sur ce que je ne suis pas, Ségolène Thuillart propose au public de compléter une série de formulaires administratifs détournés. Depuis 2016, elle a ainsi récolté plus de deux cents formulaires complétés. Ces archives poétiques créées ainsi compilent les réponses de chaque visiteur face au questionnement du statut social d’un individu

et

ses

obligations de retranscription détaillée face à l’administration. L’installation Tout ce qu’il reste expose à la vue de tous 187 formulaires choisis et marouflés sur le mur de la galerie Metaxu à Toulon, posant la question du traitement et de la monstration des archives d’un artiste. Le soir du vernissage de l’exposition, à l’issue de la performance -en attendant de ne rien faire-, chaque personne était invitée à remplir un nouveau formulaire et à l’intégrer à son tour au mur d’archives.

Vues de l’installation, formulaires marouflés et peinture murale bleue, 2,40 x 2,20 m, juin 2018, Galerie Metaxu, Toulon


Edtiiton/ Juin -Septembre 2018 464 jours calendaires

-éditon en cours d’impression, avec le soutien de la Galerie Metaxu composée d’un ensemble de calques imprimés et d’impressions couleurs dans une pochette carton-

L’édition 464 jours calendaires se propose comme un bilan du cycle de performances réalisées de 2016 à 2018, autour du lien entre la valeur du travail et sa vision par l’administration. Chaque formulaire reproduit à la main sur calque a été créé pour un lieu donné, un espace administratif circonscrit, qui s’affiche par transparence en aplat de couleurs. Ces formes composent un répertoire architectural des territoires que Ségolène Thuillart a parcourus au cours de ces deux dernières années, reprenant les contours des bâtiments de l’administration. A l’inventaire du scribe, s’ajoute une anthologie des grands ensembles, dans un objet éditorial sensible et poétique.

Edition composée d’une pochette cartonnée imprimée, première de couverture : titre dessinée, quatrième de couverture : photocopie d’un extrait de «L’Eloge de l’Oisiveté» de Bertrand Russell, 1935, Editions Allia. - Copies sur papier calque de formulaires recopiés à la main, format A4 - Impressions couleur des ilots architecturaux de l’anthologie des grands ensembles


Extraits de l’édition 464 jours calendaires, papier calque et coton, format A4, en cours d’impression, 2018


Dessin-texte / Juin 2018 Pour ce qu’il reste- en collaboration avecHarold Mollet -Parution dans Revue Méninge

Tu les entends les fumeurs noirs Spit, spytte, sputare Approches de ma bouche Sputar, spuug, sputi Tout chante dans l'océan de ma gorge Spugen, spuwen, speien Borborygme incessant des glaires Spucken, spotta, esputa Ca racle, ça déchire, ça lacère Kraĉi, cuspir, chrlit Ca crépite, ça casse, ça gicle Crash, crassus, crache La trachée qui rejette des sons gutturaux Rochelen, rauque, racle Scories blanchâtres d'un mot raté *** Pour ce qu'il reste Des morceaux de métal arrachés à la glissière Des fragments de muqueuses écrasés sur la terre Des éclats de bronze échappé d'une tuyère Des tâches de sang sur les mains des ouvrières Des traces noirs au flanc des poudrières Pour ce qu'il reste Des braises éteintes Des baises succinctes Des brèches disjointes De rêche quintes Pour ce qu'il reste Capture de la parution dans Revue Méninge, Juin 2018


Performance / Installation / mars 2018 Partition pour une respiration -15 minutes Lien vers un extrait de la performance

Partition pour une respiration s’attache à rendre du souffle et de l’énergie aux lettres administratives sans âmes, à sortir de l’apnée dans laquelle elles nous plongent à leur réception. La ponctuation, soutènement de toute la parole, devient ici la partition d’une lecture qui humanise l’objet menaçant. La performance est accompagnée de la présentation de l’édition Frappé d’invisible et d’une installation sonore.

Captures de Partition pour une respiration, invitation de Le 19 pour Le TRAC, 2018


Edition / décembre 2017 FRAPPE D’INVISIBLE -

-éditon imprimée et frappée sur presse typographique, format A5, 4 pages, tirée à 50 exemplaires Lien vers l’édtion en ligne (le scan de cette édition ne permet pas de saisir les détails du projet)

L'édition Frappé d'invisible s'inscrit dans la continuité de Tout sur ce que je ne suis pas, série de 7 performances autour du langage administratif. La page blanche, imprimée et marquée de la ponctuation qui demeure, laisse apparaître avec subtilité la pauvreté de l'écriture. La rareté des signes et l'absence de certains, parmi les plus vivants (point d'interrogation, d'exclamation), dessinent la trame de la mécanique silencieuse et lapidaire de l'administration. Par leur transposition sur un papier et une encre choisis, le soin qui leur est témoigné s'adresse également aux destinataires initiaux, aux oubliés «frappés d'invisible» derrière un identifiant impersonnel.

Extraits de l’édition, scans, 2017


Extraits de l’édition, scans, 2017


Performance /mai 2016-octobre2017 Lien vers l’intégralité des partitions

TOUT SUR CE QUE JE NE SUIS PAS Cycle de 7 performances sur une période de 486 jous

d’une durée de 105 minutes

Avec Je d’une minute, description en creux, selon les critères des formulaires de demande de RSA, de tout ce qu’elle n’est pas, Ségolène Thuillart crée la première partition d’une série de sept performances. Soulignant les limites du système administratif, elle met en lumière la rigidité et l’aspect mécanique de ces imprimés. En explorant sans relâche la négation, elle construit une réflexion sur l’identité de l’artiste. Elle invite le visiteur à agir au cœur de son discours, en remplissant ces mêmes formulaires lors du second volet. En explorant les réponses lors de l’étape III, elle révèle l’absurdité de nos systèmes de catégorisations et de notre besoin de définition des éléments environnants ou de nous-mêmes. Au Installation pour l’ETAPE II&III , Capture du BILAN et couverture de l’édition

fil des performances, à sa voix s’ajoute celle artificielle d’une administration déshumanisée ; au cœur des listes sans fin se glissent de nouvelles définitions.


Performance / mai 2016 ETAPE I - Je d’une minute - tout ce que je ne suis pas -15minutes

Installation pour Je d’une minute, Centre d’art Aponia,2016

JE D’UNE MINUTE - ETAPE I partition en boucle pour une performance en colère

Je ne suis pas du sexe masculin je ne suis pas suisse ou autre je ne suis pas inscrite à un autre organisme je ne suis pas mariée je ne suis pas pacsée je ne suis pas séparée je ne suis pas divorcée je ne suis pas veuve je ne suis pas en concubinage je ne suis pas sans activité professionnelle je ne suis pas salariée je ne suis pas en alternance je ne suis pas travailleuse saisonnière je ne suis pas stagiaire de la formation professionnelle je ne suis pas rémunérée je ne suis pas affiliée à la MSA, au RSI, à la CGSS je ne suis pas conjoint d’un travailleur indépendant je ne suis pas gérant salarié je ne suis pas indemnisée je ne suis pas étudiante je ne suis pas élève je ne suis pas apprenti je ne suis pas chemineau je ne suis pas retraitée, pensionnée y compris réversion je ne suis pas en congé maladie en congé maternité en congé paternité en congé parental en congé sabbatique en congé sans solde en disponibilité en détention hospitalisée Extrait de la partition de l’ETAPE I


Performance / novembre 2016 ETAPE II -TOUT CE QUE JE NE SUIS PAS-

TOUT CE QUE JE NE SUIS PAS - ETAPE II

Partition de la performance avec extraits sonores

-15minutes

Musique d’attente de la CAF

PARTIE I / Le père nöel est une ordure -Ca dépend ça dépasse- extrait de 00:25 secondes

« EXERCEZ_VOUS UNE ACTIVITEE PROFESSIONNELLE? » ——> CA DEPEND : AUJOURDHUI vendredi 18 novembre 2016 à 19:30 sur un formulaire du pôle emploi JE NE SUIS PAS INTERMITTENT DU SPECTACLE JE NE SUIS PAS SALARIEE JE NE SUIS PAS FONCTIONNAIRE JE NE SUIS PAS RETRAITE JE NE SUIS PAS AUTO-ENTREPRENEUR JE NE SUIS PAS ARTISAN JE NE SUIS PAS SANS ACTIVITE JE NE SUIS PAS EN FORMATION JE NE SUIS PAS ETUDIANT JE NE SUIS PAS RENTIER JE NE SUIS PAS EXHILE FISCALE JE NE SUIS PAS FEMME AU FOYER JE NE SUIS PAS MARIN PÊCHEUR SUR UN BATEAU DE MOINS DE 50 TONNEAUX OU DE 25 MÊTRES (OU MOINS) JE NE SUIS PAS EXPATRIE NON AFFILIE AU REGIME D’ASSURANCE CHÔMAGE JE NE SUIS PAS DOCKER OCCASIONNEL JUSTIFIANT DE 130 A 173 VACATIONS JE NE SUIS PAS DETENU RECEMMENT LIBERE PARTIE II/ Le père nöel est une ordure -Ca dépend ça dépasse- extrait de 00:25 à la fin de l’extrait

Captures de l’ETAPE II, Le 87, 2016

HIER 11H20 sur les papiers de ma mutuelle Je ne suis pas - actuellement- en traitement médical Extrait de la partition de l’ETAPE II


Formulaires remplis lors de l’ETAPE II


Performance / janvier 2017 ETAPE III -TOUT CE QUE NOUS NE SOMMES PAS-

-15minutes

TOUT CE QUE NOUS NE SOMMES PAS- ETAPE III

Partition d’une performance en duo : Ségolène Thuillart humaine et Audrey voix artificelle.

Bonjour à tous, Merci d’avoir rempli les formulaires de notifications vous concernant sur l’année 2016. Aujourd’hui, vendredi 27 janvier 2017, nous accusons réception de vos informations et, nous vous informons qu’elles sont en cours de traitement. Pour de plus amples informations nous vous invitons à joindre un conseiller au 0810 17 17 17 2€34 la minute 8:30 du matin-Au téléphone avec un organisme administratif musique MUTUELLE (lecture faite par une voix électronique nommée Audrey présente sur mac)

Si vous n’êtes pas : chanteuse musicienne bibliothécaire photographe acteur mais un peu à vos heures perdues chorégraphe dessinateur linguiste du tout écrivain journaliste chauffeur ouvrier prêtre contrôleur inactive Tapez 1 Si vous n’êtes pas : Captures de l’ETAPE III, Le 87, 2017

pupille de la nation célibataire mariée Extrait de la partition de l’ETAPE III


Edition / 2017 TOUT SUR CE QUE JE NE SUIS PAS-Recueil de partitions, format A5, impression laser Lien de l’édition complète

Extraits de l’edition A5, Tout sur ce que je ne suis pas , 2017


Performance / mars & juin 2017 ETAPE IV

ETAPE V-

-15minutes musique d’attente

-15minutes

TOUT CE QUE JE NE SUIS PAS- ETAPE IV Partition d’une performance en duo : Ségolène Thuillart humaine et Audrey voix artificelle.

-Piste cocteau, le poete

MUSIQUE D’ATTENTE

-piste ura ulu..

Lecture dans la pénombre Après mon premier anniversaire comme demandeur d’emploi, je reçois alors un e-mail qui m’explique que je vais basculer- sans pour autant bouger d’un iota- du CSP au ARE sans SVP.

Tout Tout sur Tout sur ce Tout sur ce que Tout sur ce que je Tout sur ce que je ne Tout sur ce que je ne suis Tout sur ce que je ne suis pas

NI : Ni en étude Ni en emploi Ni en Formation NI NI NI NI : Lien Monty Python Sacré Graal ! - Chevaliers qui disent NI : 00:28 —1:47 https://www.youtube.com/watch?v=uGBPaJfFCvw

ura ulu e di aura ulu e di aurai ulu e di aurai ulu e dir aurai oulu e dire aurais voulu e dire aurais voulu te dire j’aurais voulu te dire -piste-jean cocteau_les mondes

NI : Ni en étude Ni en emploi Ni en Formation

-piste bonjour-voix audrey Bonjour,

REPRISE DE LA MUSIQUE D’ATTENTE AVEC VOIX ORDI -voix ordinateur En vue d’une amélioration de nos services, nous développons un pôle expérimental. Dans le cadre de ce projet d’action, vous êtes susceptible d’être enregistré. La lumiere s’allume -voix performeurMesdames, messieurs bienvenue dans l’espace Activ’emploi à domicile. -voix performeur--voix ordinateur Vous trouverez non loin de vous, un formulaire vous permettant de vous Extrait de la partition de l’ETAPE IV

bienvenue à l’étape 5, dans la suite logique des choses mais qui à lieu après l’étape 6. Un volet déstructuré d’un certain citoyen faisant le point sur ce qu’il n’est toujours pas -En dialogue avec un certain JC Veuillez patienter un conseiller va s’occuper de vous -musique d’attente ————— Aujourdhui mercredi 28 juin 2017 à 19H34. A l’école d’architecture après les législatives -jean cocteau_jespere que JE NE SUIS PAS UN ROBOT MAIS ON TEND A ME LE FAIRE DEVENIR

Extrait de la partition de l’ETAPE V


Captures de l’ETAPE IV, Hors Lits, 2017


Performance / juin 2017 ETAPE VI-APRES L’ETAPE IV MAIS AVANT L’ETAPE V

- 15 minutes

TOUS LES JOURS pour être certain d’employer les bons mots ABECEDAIRE ADMINISTRATIF -piste 3

Captures de l’ETAPE VI, Le 19 Crac, 2017

ABECEDAIRE A Allocation, Actualisation, Activité,Aide de Retour à L’emploi, Actif B Bureau, Besoin, Bureau C Chômage, Courrier, Convocation,Conseiller, Courrier D Demission, Déclaration de situation Mensuelle, Décompte, Droit E Emploi, Erreur, Euro F Formulaire, Fichier, Formulaire, Formation G Génération Y, Génération X, Génération RSA H Horaire, Heure, Horaire, Heure I Identifiant, Information, Indemnité, Invalidité J Journalière, Journalier, Jeunesse K -Aucun objet ne répond à ce critèreL L. 5426-8-1 du code du travail M Mensualité N Notification, Ni en emploi Ni en formation Ni en étude, O Objet, objectif, Obligation P Proposition, Prélèvement, Perçu Q Questionnaire, Question, Questionnement R RSA—> Revenu Social de l’Artiste, Réglement S Somme trop perçu, Somme en attention de décision administrative, Situation T Trop perçu, Télé-actualisation U Urgence V Vérification W 5536027W X TC56T7XD Y XY Z Zero

Extrait de la partition de l’ETAPE VI


Performance / octobre 2017 LE BILAN-

début de la fete noire à 1m50 — BILAN musique Bilan de compétence musique je vais faire le bilan de ce que je ne suis toujours pas je ne suis toujours pas ..

-15minutes

Je ne suis pas du sexe masculin je ne suis pas suisse ou autre je ne suis pas inscrite à un autre organisme je ne suis pas mariée je ne suis pas pacsée je ne suis pas/plus en concubinage je ne suis pas - selon le portail des antonymies du centre national de ressources textuelles et lexicales attaché collectif commun conjoint couplé fréquenté joint sociable je ne suis pas séparée musique fête noire une bilan c’est quoi? musique fête noire lecture de la def de bilan : Un bilan c'est quoi ? Inventaire de la situation financière, établi à un moment donné et dressant un état de l'actif et du passif. Bilan d'exploitation; faire un bilan; bilan positif : Inventaire général des éléments d'une situation. Opération, légalement obligatoire dans certaines conditions et faisant l'objet d'un document, qui consiste en un dénombrement ordonné des biens se trouvant en la possession d'un particulier au moment où cette opération est menée (notamment en cas de décès). musique pole emploi 2015-2017 le va et vient des émotions

Captures de LE BILAN, Le Génarateur, 2017

en 2 ans j’ai appelé, j’ai composé, j’ai patienté, j’ai attendu j’ai appelé 657 fois, j’ai composé 56 fois mon identifiant, j’ai patienté 120 jours, j’ai attendu 2880 heures j’ai reçu 350 e-mails, 1..

Extrait de la partition de LE BILAN


Formulaire de notification

Madame

Monsieur

Art. L. 2642-1 et L. 262-237-1 du code de l’inaction sociale et des familles

Autre

Si vous n’êtes pas inscrit au registre veuillez cocher la case sinon veuillez ne rien cocher :

Attention, la dispense n’est pas accordée automatiquement : si nécessaire, expliquez les raisons de cette demande dans une lettre.

Emplacement réservé NE PAS REMPLIR Date de la demande n°1 N° de demande Service instructeur N° Page 1/700 IDX PP 1173007 TT Emplacement réservé NE PAS REMPLIR Date de la demande n°2 N° de demande Service instructeur N° Page 1/700 IDX PP 1173007 TT Emplacement réservé NE PAS REMPLIR Date de la demande n°3 N° de demande Service instructeur N° Page 1/700 IDX PP 1173007 TT

tout sur ce que je ne suis pas - Ségolène Thuillart- juin 2017, tout sur ce que je ne suis pas - Ségolène Thuillart- juin 2017, tout sur ce que je ne suis pas - Ségolène Thuillart- juin 2017, tout sur ce que je ne suis pas - Ségolène

Formulaire réalisé pour l’ETAPE VI


Performance / octobre 2015 Geste d’air- en collaboration avec Lisa Biscaro Balle

-20 minutes Résidence au Centre Chorégraphique Ramdam de Maguy Marin

Geste d’air traite des questions liées aux forces de la nature, aux rythmes puissants de la mer déchaînée, de l’inondation dévastatrice, du tremblement de terre ravageur. Le langage, comme le corps, se trouve emporté, soulevé, et malmené par les assauts du ressac et les tressaillements profonds qui balayent tout, à ce moment précis où l’air se met à vibrer au rythme des éléments. Le projet remet en cause nos certitudes et la relation de l’homme et du monde. «C’est peut-être parce que le monde - qui a l’air de nous surplomber - est habité par un corps, qu’il nous donne ce relief» (Michel Foucault, Le discours de la Folie, 4. Le corps et ses doubles, 1963). Le spectateur, plongé dans le noir lors de la représentation, dispose de lampes de poches, seules sources de lumières disponibles. Devenant un élément actif du projet, il fait le choix de mettre en lumière - ou non - ce qui lui est donné à voir, de saisir le corps dans sa fragilité, dans ses retranchements. Comme mis à nu.

Captures de Geste d’air lors de la sortie de résidence, 2015


Captures de Geste d’air lors de la sortie de rÊsidence, 2015


Installation / septembre 2015 900 litres d’air expulsé-

-Aquarium de 900 litres rempli de buée & édition avec impression laser, format 13x18cm, tirée à 12 exemplaires Dans le cadre du Festival de Curry Vavart

À une cadence de course, un individu expulse environ 60 litres d’air par minute. La performance Mécanique des corps a durée environ 15 minutes, donnant naissance à l’installation et l’édition 900 litres d’air expulsé.

Captures de l’installation 900 litres d’air expulsé, 2015


Extraits de l’edition 900 litres d’air expulsé, 2015


Projet curatorial/ 2015 MODULE B.-

Proposition curatorial en partenariat avec Agnès Werly

MODULE B. est un projet curatorial participatif, initié par Ségolène Thuillart et Agnès Werly, qui explore la notion de bibliothèque comme espace de classement, de présentation et de collection d’un savoir personnel ou collectif. MODULE B. se construit dans le temps, avec la participation active du public, dit « Cercle de lecteurs », à travers des événements ponctuels qui prennent place dans différents lieux. Les rencontres ne sont pas déterminées à l’avance, mais ouvertes dès le début à la participation active du Cercle de lecteurs, par le biais de fiches, de propositions et collaborations. MODULE B. peut être vu comme un laboratoire de réflexion, un atelier d’écriture, une fabrique de l’image dont les participants définissent les orientations et les mises en forme et qui donne lieu à une bibliothèque imaginaire et virtuelle. A l’ère du numérique, il s’agit aussi de dégager la signification de la bibliothèque, sa manière d’agencer un espace, sa définition matérielle et les formes de sa virtualisation. Chaque événement organisé par MODULE B. est conçu autour des intitulés des fiches et en développe les intitulés ainsi que les réponses qui en ont été données par le Cercle de lecteurs. Il s’agit de donner à voir, à entendre, à lire les propositions correspondantes. Les participants qui le souhaitent sont ainsi invités en amont à venir présenter leur contribution (lecture, performance, production de pièces…). Ils peuvent également demander à ce que leur fiche soit interprétée par quelqu’un d’autre. Parallèlement, l’équipe de MODULE B. propose une programmation en résonance avec chaque fiche. Ainsi, l’étape I se consacrait à la diffusion et à l’emprunt des fiches, l’étape II à l’exposition des propositions des emprunteurs et, l’étape III proposait la première étape d’activation des fiches. Prise de vue de l’étape I, ,juin 2015 & Retour des fiches avec les propositions des emprunteurs, fevrier 2016


MODULE MODULEB.B. N°1 N°5: :BIBLIOTHEQUE BIBLIOTHEQUEALEATOIRE D’UN PERSONNAGE IMAGINAIRE

MODULE MODULEB.B. N°6: :GESTES ARCHEOLOGIE DE LA LECTURE D’UN LIVRE N°2 DE LECTOR

Description Description

Description Description

Raconter personnage imaginaire à travers constitution Proposer ununlivre qui doit figurer dans toutelabibliothèque de de sa cebibliothèque, son emplacement, son classement, digne nom. l’aspect de ses livres, Après le retour des fiches,leur vousétat. serez amené à proposer un classement pour les livres réunis par tous les emprunteurs de cette fiche (Ce classement peut être envisagé sous diverses formes et peut s’inscrire physiquement dans l’espace ou exister à l’état de projet).

Observer et rendre compte L’exercice consiste à : des gestes d’un lecteur. - essayer de retrouver les lecteurs qui vous ont précédé dans la lecture d’un livre; - retrouver les livres qui ont pu inspirer l’auteur; - ou toute autre fouille que vous inspirera cet énoncé.

Proposition Proposition de de l’emprunteur l’emprunteur

Proposition Proposition de de l’emprunteur l’emprunteur

N.B. N.B. : l’idée : l’idée de bibliothèque de bibliothèque peut peut être être envisagée envisagée aussi aussi bien bien comme comme contenu contenu que que comme comme contenant. contenant. Les Les modèles modèles de référence de référence peuvent peuvent être être des des bibliothèques bibliothèques papier, papier, digitale digitale ou imaginaire. ou imaginaire. Feuillet Feuillet supplémentaire supplémentaire et pièce-jointe et pièce-jointe acceptés. acceptés.

N.B. N.B. : l’idée : l’idée de bibliothèque de bibliothèque peut peut être être envisagée envisagée aussi aussi bien bien comme comme contenu contenu que que comme comme contenant. contenant. Les Les modèles modèles de référence de référence peuvent peuvent être être des des bibliothèques bibliothèques papier, papier, digitale digitale ou imaginaire. ou imaginaire. Feuillet Feuillet supplémentaire supplémentaire et pièce-jointe et pièce-jointe acceptés. acceptés.

NOM NOM PRENOM PRENOM ADRESSE MAIL ADRESSE MAIL DATE D’EMPRUNT DATE D’EMPRUNT DATE RETOUR DATE DE DE RETOUR

NOM NOM PRENOM PRENOM ADRESSE MAIL ADRESSE MAIL DATE D’EMPRUNT DATE D’EMPRUNT DATE DE DE RETOUR DATE RETOUR

contact.module.b@gmail.com contact.module.b@gmail.com / 14 / 14 ruerue du du Capitaine Capitaine Marchal,75020 Marchal,75020 Paris Paris

contact.module.b@gmail.com contact.module.b@gmail.com / 14 / 14 ruerue du du Capitaine Capitaine Marchal,75020 Marchal,75020 Paris Paris

MODULE B. N°12 : LES VIDES D’UNE BIBLIOTHEQUE

N°13 : RAMES DE BIBLIOTHEQUE

Description

Description

Dans le rayonnage de son choix, combler les manques ou les espaces vacants. Garder une trace de cette action.

Etablir la liste des livres qui sont lus dans les transports en commun le temps d’un trajet (correspondance comprise).

Proposition de l’emprunteur

Proposition de l’emprunteur

N.B. : l’idée de bibliothèque peut être envisagée aussi bien comme contenu que comme contenant. Les modèles de référence peuvent être des bibliothèques papier, digitale ou imaginaire. Feuillet supplémentaire et pièce-jointe acceptés.

N.B. : l’idée de bibliothèque peut être envisagée aussi bien comme contenu que comme contenant. Les modèles de référence peuvent être des bibliothèques papier, digitale ou imaginaire. Feuillet supplémentaire et pièce-jointe acceptés.

NOM PRENOM ADRESSE MAIL DATE D’EMPRUNT DATE DE RETOUR

NOM PRENOM ADRESSE MAIL DATE D’EMPRUNT DATE DE RETOUR

contact.module.b@gmail.com / 14 rue du Capitaine Marchal,75020 Paris

Prise de vue de L’étape III, activation des fiches n°2 et n°5, juin 2016

MODULE B.

contact.module.b@gmail.com / 14 rue du Capitaine Marchal,75020 Paris

Extraits des 16 fiches MODULE B., 2015


Performance /2015-2018 Crieur public-

Intervention dans le 18 ème arrondissement de Paris -15 minutes

Qu’est ce qu’un crieur public? Le crieur public est une personne chargée d’annoncer au public de l’information. Profession généralement itinérante, sa fonction consiste à se promener dans la localité, s’arrêter à certains endroits (place publique, balcon de l’hôtel de ville appelé bretèche, carrefour, parvis des églises, square), annoncer sa présence par un appel sonore (tambour, clochette, trompette, sifflet...) et commencer à lire son texte. Ségolène Thuillart s’empare de l’activité de crieur public pour questionner la frontière entres les différentes pratiques artistiques. Elle performe certes, mais avec les mots des autres, ceux qu’elle reçoit sur sa boîte mail. Elle lit et compile les messages d’amour, les envolées lyriques jusqu’aux spams car -comme elle dit- «eux aussi je les recois».

Prises de vue d’une criée, Halle Pajol, mars 2017


Performance/ septembre 2014 Mécanique des corps-

-15minutes Lien vers la captation sonore Dans le cadre du Festival de Curry Vavart

En temps de crise, nous nous tournons vers l’essentiel, le vital. Il me parait important de laisser parler son corps, d’écouter ce qu’il a à nous dire, de mettre en avant les temps de pause entre deux urgences. Nous nous demandons rarement : quelle place laissons-nous à notre instinct, à tous les mouvements involontaires de nos corps dans ces moments d’urgence et de violence ? La partition de Mécanique des corps attache une importance égale aux gestes du danseur qu’à sa respiration, qui tient le spectateur dans cet état de crainte mêlé d’espérance.

Captures de Geste d’air, 2015


Installation/ 2014 Mécanique du ciel-

-Installation d’une pièce en sapin de 1,83x0,15 mètres, d’une carte postale de 10,2x14,8 cm et d’un mur bleu ciel de dimension variable

L’installation Mécanique du ciel s’inscrit à la suite des réflexions commencées lors de la création de la sculpture Templum. Sélectionner une pièce qui entre dans la construction d’un moulin à vent et en écrire l’histoire. La braie est une composante physique essentielle du moulin, servant à soulager les meules et assurant le bon fonctionnement de l’installation mécanique. Elle est comme la ponctuation dans la phrase, elle donne le répit nécessaire à calmer l’action du vent, du souffle. En l’isolant, percevoir ce qu’il reste de cette objet dans le monde contemporain, sentir le glissement entre architecture et langue. Cette pièce de bois que l’on ne rencontre plus que rarement continuer d’exister dans les verbes et les mots dont il est la source : débrayer, embrayage.

Vues d’une installation en atelier, dimensions variables, 2014


Performance/ octobre 2013- réactivée en octobre 2017 Aleph-

-15minutes Lien vers la vidéo

2013 : Dans le cadre de l’exposition Maison de la construction 2017 : Dans le cadre de l’expostion Quand les attitudent deviennent informe pour la Nuit Blanche 2018 : Dans le cadre de l’étape II de QLADI en septembre à la Villa Belleville

Tout commence avec l’aleph. A partir de la définition de la première lettre de l’alphabet hébreu, commence une déambulation dans le labyrinthe des langues. Aleph se déploie dans l’espace, sa lecture donne naissance à un chaos au sein duquel seul un infime écho se laisse entendre. Aleph évoque le mythe de Babel, la quête sans fin d’une proto-langue, la volonté d’appréhender le langage dans sa globalité, de trouver ce point de l’espace dont parle Jorge Luis Borges dans la nouvelle «L’Aleph» (1945).

Prise de vue d’un des rouleaux d’Aleph, 2013


Captures de la performance Aleph à la Galerie Espace sans titre n°42, 2013 Captures de la performance Aleph à la Nuit Blanche, 2017


Edition / 2012 espace

respiration-

-édition réalisée en offset, format 20x13 cm, tirée à 50 exemplaires, papier elementa 45g

« La ponctuation est ce qui règle la langue mais la règle en mesure ; ce qui inscrit en elle notre voix et notre corps ; ce qui fait entendre, même dans le silence, qu’il y a dans l’organisation de la phrase, du texte, une rigueur et une folie. » D. Sallenave à propos de «Traité de la ponctuation» de Jacques Drillon.

Couvertures de l’édition, scans


Extraits de l’edition espace respiration, scans, 2012


Installation/ 2012 Scories d’un magnéto-

Installation de magnétophones en fonctionnement et leurs cassettes vierges, dimension variable, 2012

Sur les bandes magnétiques vierges des cassettes qui tournent sur ces cinq magnétophones, réside toujours un bruit, un souffle. Un bruit diffus, propre au dispositif même. Scories d’un magnéto invite le spectateur à prêter attention à ces faibles variations, à ces imperfections, que l’on chercher d’ordinaire à supprimer. L’installation met en avant cette polyphonie silencieuse, en un rappel poétique au rayonnement diffus cosmologique, bruit de fond de l’univers, son fondamental.

Prise de vue de l’installation Scories d’un magnéto, 2012


Sculpture/ 2012 Templum-

Sculpture en bois de charpente, 2x2 mètres, 2012

La sculpture sert ici à la transposition dans l’espace des recherches de Ségolène Thuillart autour du langage et de ses origines. L’étymologie du mot "templum", qui a donné par métonymie le mot "temple", se retrouve traduit en une construction, en un assemblage de deux grandes poutres de bois massif. L’objet poétique réunit les définitions d’un même mot : templum comme action de délimiter un espace sacré d’un espace profane, templum comme technique d’assemblage en charpenterie, templum comme espace de parole sacrée. L’espace symbolique de la langue et l’espace concret de l’architecture sont réunis par l’artiste dans la sculpture créée en 2012.

Vue d’exposition, Poutres de charpente, 2X2m, 2012

Documentation 2018  
Documentation 2018  
Advertisement