Issuu on Google+

LE PROJET DE L’ARCHE Et si le projet de L’Arche était d’abord d’offrir un lieu où se laisser surprendre ? Se laisser surprendre par la qualité des personnes qui y vivent, les personnes accueillies du fait de leur déficience intellectuelle aussi bien que les assistants qui les accompagnent au quotidien... Se laisser toucher, transformer, par ceux-là même qu’on croyait aider, éduquer ... Réapprendre, à leur contact, la simplicité et la spontanéité, se réconcilier avec nos faiblesses et tricoter un peu chaque jour une oeuvre de paix. « Toute personne, quels que soient ses dons et ses limites partage une humanité commune*. Elle a une valeur unique et sacrée, et possède une égale dignité et les mêmes droits ». Extrait de la charte de L’Arche. Cette citation de la Charte des communautés de L’Arche adoptée en 1993, annonce bien la primauté donnée à l’individu, qui avec ou sans déficience, a quelque chose à apporter à son entourage, qu’il soit tout proche ou plus éloigné. Une personne avec un handicap mental doit pouvoir bénéficier des mêmes droits fondamentaux qu’une personne « normale ». L’Arche s’engage à promouvoir par tous les moyens à sa disposition les droits de la personne avec une déficience intellectuelle à savoir : l’accès aux soins, à l’éducation, au travail, le droit à la vie en société et à l’amitié, la possibilité d’aimer et d’être aimée. La vie dans un des foyers de L’Arche, est un premier pas dans la reconnaissance de ces droits, grâce notamment aux assistants qui viennent y vivre pour un temps. Assistants, et beaucoup plus encore … Tout comme Jean Vanier à l’époque, chacun est invité à laisser de côté les préjugés à propos des personnes handicapées, à abandonner les valeurs propres à notre société que sont l’individualisme, la performance, la recherche du succès et de la renommée, le pouvoir et l’argent … pour aller vers les plus faibles que soi et découvrir leur qualité de cœur. Pour l’assistant, il ne s’agit pas seulement de faire quelque chose pour quelqu’un, c’est lui faire découvrir en quoi il est unique, précieux et digne d’attention. Son rôle n’est pas seulement de s’assurer que le repas sera servi à l’heure, mais aussi d’être à l’écoute de celui qui, parfois, a été rejeté dès le début de sa vie. L’Assistant à L’Arche s’inscrit dans un projet personnel qui va audelà d’un simple projet professionnel mais englobe la dimension personnelle et implique un engagement et un investissement fort. L’Arche repose sur un principe de mixité : mixité entre les âges, les nationalités, les religions, les statuts, les origines sociales, les capacités physiques et intellectuelles … C’est toute la richesse de la vie dans un foyer de L’Arche qui puise sa force dans les multiples rencontres, de celles qui nous changent en profondeur dans notre vision du monde.

« Partager une humanité commune » Jean Vanier -Fondateur de L’Arche

Si l’on va au-delà des apparences, tout homme, qu’il ait ou non une déficience intellectuelle, partage une même condition humaine avec ses mêmes besoins. Jean Vanier les a retrouvé dans l’expérience vécue à l’Arche. > Nous avons tous besoin d’amour et d’amitié. Tout homme est seul face à lui-même et expérimente l’angoisse de la solitude. > Nous avons tous besoin d’appartenir à un groupe : une famille, une nation, une ethnie qui nous définit et nous enracine en tant qu’homme ou femme. > Nous devons tous faire le chemin pour accepter notre imperfection fondamentale. Nos limites et nos vulnérabilités fondent notre humanité autant que nos dons et nos talents. > Nous devons tous nous libérer de nos peurs avant d’être capable d’inclure dans notre vie celui qui est exclu; de lui offrir un rôle à jouer; de lui reconnaître une valeur et des qualités uniques.

« Une élite du cœur essentielle à l’humanité. » Les personnes avec une déficience intellectuelle ont des qualités d’accueil, d’émerveillement, de vérité et de spontanéité qui peuvent nous toucher profondément et inverser notre vision du monde.

www.arche-france.org L’Arche en France, 12 rue Copreaux - 75015 Paris. Téléphone : 01 45 32 23 74


Le projet de L'Arche