Fedi Jeromine

Page 1

FEDI




























PROJET 1

LES MOTIFS DÉCORATIFS D’UNE BOUCLE DE CEINTURON REPRENNENT DES IMAGES DES MONSTRES PEINTS PAR JÉROME BOSCH DANS LE JARDIN DES DÉLICES, EN 1515. OBJET QUI CEINTURE LE CORPS, QUI LIT LE CORPS, OBJET LIÉ À LA MODE, CETTE RÉALISATION INTERROGE AVANT TOUT CETTE MONSTRUOSITÉ QUE NOUS PORTONS TOUS EN NOUS.



PROJET 2 L’ARBRE PLONGE SES RACINES DANS LE SOL, IL S’APPRÉHENDE COMME UN MOTIF QUI NOUS RELIE AUSSI BIEN AU PAYSAGE, QU’À NOTRE HISTOIRE. ICI, IL DEVIENT LE SUPPORT D’IMAGES FAMILIALES, D’OBJETS LOURDS D’UN PASSÉ, ET DANS UNE PRATIQUE QUASIMENT CHAMANISME, DANS UN RITUEL QUOTIDIEN, L’HISTOIRE SE TISSE, LA MÉMOIRE S’APPARENTE À UN FILET QUI NOUS PIÈGE AUTANT QU’IL NOUS PROTÈGE.



WORKSHOP LES RÉALISATIONS PRÉSENTÉES JUSQU’AU 31 MARS 2019 AU PALAIS FESCH-MUSÉE DES BEAUX-ARTS D’AJACCIO SONT LE RÉSULTAT D’UN WORKSHOP QUI S’EST DÉROULÉ DU 15 AU 21 DÉCEMBRE 2018 SOUS LA CONDUITE D’AGNÈS ACCORSI ET DES ENSEIGNANTS DE LA CPES. CET ATELIER A PRIS APPUI SUR L’HISTOIRE DE LA CONSTITUTION DE LA COLLECTION DE PEINTURES DU CARDINAL FESCH. CE

PROJET S’INSCRIT DANS LE PROGRAMME

DÉVELOPPÉ PAR

PHILIPPE BÉRARD

«ADDICTION

À L’OEUVRE»

ET L’ASSOCIATION DFILMS DEPUIS

2014,

FAISANT DU CINÉMA LE POINT D’ANCRAGE D’UNE RÉFLEXION PORTANT SUR DES DOMAINES AUSSI VARIÉS QUE:

LA LITTÉRATURE, LA PEINTURE, LA PHOTOGRAPHIE, LA MUSIQUE, L’ARCHITECTURE

… ET LEUR REPRÉSENTATION.


LE MUSÉE CONSERVE, IL TENTE DE PRÉSERVER DU TEMPS. POURTANT, LA PEINTURE, COMME LA PEAU S’ALTÈRE. LES CORPS VIEILLISSENT, L’OEUVRE SE DÉGRADE, LE TEMPS FAIT SON ŒUVRE.


Bande Annonce



fedi.jeromine@gmail.com 06.89.34.18.96


Millions discover their favorite reads on issuu every month.

Give your content the digital home it deserves. Get it to any device in seconds.