{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade.

Page 1


Painting J’ai voulu jouer avec le hasard, faire saigner la peinture, rendre l’œuvre vivante en confrontant statique et dynamique. Alors que la peinture de couleur vive coule lentement sur les bouteilles, on découvre le cœur recouvert de jouet. Je lie alors l’amour et la tendresse aux jouets. Ces jouets qui ont tant d’importance pendant l’enfance, des objets d’usines sans peu de valeur que j’ai rendus précieux par cette couleur or. Je joue sur les apparences donnant une autre dimension aux jouets et à la peinture. C’est un projet que j’ai beaucoup aimé car il m’a fait étudier des artistes que j’apprécie sincèrement : Niki de Saint Phalle qui voulait faire saigner la peinture, Jakson Pollock qui joue finalement avec le hasard des médiums et bien sûr Marcel Duchamps pour ses ready made.


Decorps


J’ai voulu inclure le corps dans le décor des lieux de présentation de mon projet. Les photos sont impersonnelles car on ne voit pas de visage et les vêtements sont sobres, on reconnait un corps de femme. J’ai voulu lier architecture et photographie en faisant clairement jouer le modèle avec le lieu. Pour la présentation j’ai fait une mise en abîme en créant une installation pénétrable par le spectateur. Je voulais déranger le lieu en incluant des photos intimes dans un lieu public. On peut alors penser aux artistes tels qu’Ernest Pignon Ernest (avec ses installations géantes de dessin de corps en noir et blanc) mais également à Teo Hernandez qui s’amuse en photographie avec les mouvements flous de ses modèles.


Remake


Je me suis intéressée au travail de Jérome Bosch et j’ai voulu faire un remake de ses œuvres en confrontant sa version de la monstruosité et la mienne, j’ai donc reproduit des personnages de La Tentation de Saint Antoine sur du papier qui contrastent avec la création de mon monstre d’argile peinte. Cette installation nous amène alors à nous remémorer les travaux de Boltanski avec le théâtre d’ombres mais aussi à Gabriel Orozco pour son œuvre La Baleine qui revisite la nature animale. N’oublions pas Fontcuberta et son œuvre Fauna qui étudie l’hybridation.


Anonymes


Ce projet est né d’un constat : peu de personnes fréquentaient le lieu que j’avais choisi comme projet d’étude en architecture, j’ai voulu provoquer des réactions sur les passants, créer la curiosité. Ce projet s’est fait en deux étapes : aller à la rencontre des habitants pour pouvoir les photographier, puis placer les photos de façon in situ. Sur les lieux j’ai pu avoir des réactions en direct, des jeunes enfants m’ont imitée en mettant leur dessin au mur, des personnes reconnaissaient leurs amis sur les images, quelqu’un a arraché mes photos à plusieurs reprises, j’ai également vu des gens sourire. Clairement je me suis inspirée de JR pour son travail photographique in situ, c’est un artiste que j’admire énormément. Toutefois on peut citer Sophie Calle pour son travail Filature où elle suit un homme pendant quelques jours, elle entre alors dans son parcours quotidien, d’un œil objectif elle s’immisce dans cette vie inconnue.


Photo graphique


Passionnée de photographie, j’adore voir tous les aspects que celle-ci offre. J’ai voulu cette fois rendre la photographie plastique en scannant le visage de mes camarades ce qui rend finalement quelque chose de sculptural et de graphique de façon tridimensionnelle. On peut voir un jeu de clair-obscur mais également de transparence. Toutefois le but de ce projet était de revoir la présentation en photographie et c’est grâce au travail de Sinje Dillenkofer et de Christian Boltanski que j’ai pu concevoir une autre façon de présenter des clichés.


Architecture


Arts Appliques


Demarche creative


Croquis


Ppersonnels rojets


Photos en studio


Profile for Sebastien Plu / Alma Studio graphique

Book Debain Laetizia  

Book Debain Laetizia  

Advertisement