Page 1

Aline

Silva Cruz


Sommaire 16

03

Arts Platsiques

Infographie

26

Architecture

09

Croquis

28

Arts Appliquées

32

Photographies

31

Cinéma


Les

masques

Pour ce projet j’ai choisi de travailler sur les notions de fragmentation, de masque, de l’être, d’assemblage, et de formes géométriques. A base de matériaux récupérés j’associe découpages, collages tridimensionnels. Je me suis appuyée sur les oeuvres des masques cubistes tels que le masque Grebo et la Guitare de Pablo Picasso. Les masque prennent des allures abstraites dans leurs déconstructions. Faits de récupération, j’ai décidé de rompre avec les codes traditionnels de la sculpture.


Distorsion architectural Dans ce projet, j’ai décidé de travailler sur la notion de corps et espace, en associant architecture et corps. Je voudrais amener le spectateur à se questionner sur la représentation du lieu, et du modèle, qu’il en vienne à se questionner sur la projection : à quoi correspond t-elle, si c’est de l’architecture, des images créées.


Le corps support du temps Dans ce projet, j’ai choisi de représenter une évolution de la vie à travers un body painting. Reprenant mon corps comme support, je décide de créer la naissance de l’être à partir d’une graine qui germe et s’éparpille, s’imprégnant de mon corps tout au long du stop motion jusqu’à l’aboutissement de la vie. Qui mène à une question de perception et de la représentation du corps dans l’espace et à travers le temps. Nous pouvons citer Bill Viola dans Three Women qui symbolise le temps qui passe, la vie,la mort,la présence et l’absence,le visible et l’invisible ou rien n’est figé tout évolue.


Le Remake Pour ce projet j’a i choisi de travailler sur les notions Remake, Espace et Aménagement. En m’appuyant sur les tableaux Le jardin des Délices et La Tentation de SaintAntoine, j’a i choisi de représenter certains monstres des tableaux en les reproduisant à taille « humaine » pour que le spectateur ait une vision et une approche différente du monde de Bosch. J’a i par ailleurs choisi de retravailler les couleurs en prenant des nuances plus éclatantes, plus claires que celles dans les tableaux. On peut citer des artistes comme Martial Raysse avec son oeuvre Made in Japan, pour sa vision kitsch qu’offre le pop art, les tons acidulés ainsi que les couleurs vives et provocatrices qui s’o pposent à la palette neutre des tableaux de Bosch.


L’emprisonnement Dans ce projet, j’ai décidé de travailler sur la notion principale qui est l’emprisonnement qui s’accompagne ensuite de la perte d’identité, la métamorphose. Pour cela, l’autoportrait photographique était le support adéquat à mon projet. On peut se référer aux séries d’autportraits d’Arnulf Rainer, mais aussi de Pipilotti Rist dans I’m Not The Girl Who Misses Much, je traite des termes d’aliénation, d’oppression, d’emprisonnement liés au corps qui veut se défaire de lui et évoluer vers autre chose.


Photos roman


Maison Rocca Serra


Friche


SILVA CRUZ Aline 0644881342 silvacruz.aline@yahoo.fr

Profile for Sebastien Plu / Alma Studio graphique

Book Silva Cruz Aline  

Book Silva Cruz Aline  

Advertisement