Issuu on Google+

E

B

A

S

T

I

E

N

L

A

C

R

O

I

X

INVENTORY 1.77

S

Aliescia Brexston Editions


I

O

R

C

A

L

N

E

I

T

S

A

B

E

S

77.1 YROTNEVNI

X

snoitidE notsxerB aicseilA


inventory 1.77, Regroupe un ensemble de travaux de 2005 à 2011, résultat d’une réflexion autour de la notion de territoire et de la relation qu’entretient l’homme avec son environnement.


PHOTOGRAPHIE:: 2007/2011

04


FORETS PROVISOIRES :: 2007 Forêts provisoires, Zone Rouge, Champs de guerre de Verdun Reconstructions possibles, projection. Tirage lambda sous diasec Authentification ARTtrust 150x120 cm

PIPELINES :: 2010 Manifestation de l’homme dans sa conquête de nouveaux territoires. Approche minimale et esthétique. Tirage lambda sous diasec Authentification ARTtrust 125x100 cm

LOST :: 2011 travail inachevé A la recherche du sentiment d’être perdu. Tirage lambda sous diasec Authentification ARTtrust 125x100 cm ETHER 1:77 :: 2011 Ether représente un monde où la découverte de terres inconnues demeure principalement «mentale». Les corps ne se trouvent plus au contact du paysage mais bien dans un autre espace de sensation. Tirage lambda sous diasec Authentification ARTtrust 205x100 cm

FORETS PROVISOIRES :: 2007


06


08


010


PIPELINES ::2010


012


014


016


LOST :: 2011


022


ETHER :: 2011


024


026


028


030


65° 47.756’ N 16° 44.954’ W


032


65° 47.953’ N 16° 39.117’ W


034


64° 0.140’ N 22° 39.223’ W


036


038


040


FORMES :: 2005/2011

044


ICIMU :: 2005 Inventaire de Conifères Isolés en Milieu Urbain 2006, espace rural d’art contemporain le Vent des Forêts, Laheymeix, France Le projet ICIMU (Inventaire de conifère Isolé en Milieu Urbain) a débuté en octobre 2005. Il s’est développé sur plusieurs années. Ce projet est constitué de 3 étapes importantes. Aire Cellulaire en est la phase finale. La première étape a consisté à récupérer les semences de conifères isolés, trouvés selon un parcours effectué en milieu urbain le long du 7ème méridien. Sept villes européennes ont fait l’objet d’une investigation : Groningen (Hollande), Essen (Allemagne), Liège (Belgique), Luxembourg (Luxembourg), Strasbourg (France), Berne (suisse) et Turin (Italie). Les graines de 49 arbres (7 dans chaque ville) ont donc été récoltées. La deuxième étape, commencée en 2006, devait sélectionner, mettre en germination et planter ces semences récoltées en Europe dans une pépinière de l’INRA à Champenoux (France). La troisième étape consistait à récupérer les 49 plus beaux plants pour reconstituer une forêt, oeuvre forestière urbaine, selon un schéma de plantation précis, en avril 2010. Les huit espèces plantées sont : Larix décidua (Mélèze), Pinus sylvestris (Pin sylvestre), Picea pungens (Epicéa bleu), Pinus nigra (Pin noir), Cedrus atlantica (Cèdre de l’Atlas), Picea Abies (Epicéa commun), Picea Orientalis (Epicéa d’Orient), Abies Concolor (Sapin du Colorado). AIRE CUBE :: 2006 sanctuarisation, 2006, France 49 cubes, 70 mm, béton, résine, semences de conifères urbain 117x117x71 cm bois, métal, verre, 11 tubes néons AIRE CELLULAIRE :: 2010 architecture forestière urbaine, ICIMU évolution 2010, espace rural d’art contemporain le Vent des Forêts, Laheymeix, France surface circulaire de 17,7 m de diamètre, 49 conifères, plastique, métal « C’est par la reconstitution d’une forêt dite ”urbaine” pensée comme une oeuvre d’art que j’explore les possibilités de faire coexister paradoxalement urbanisme et milieu naturel. La forêt pensée comme une oeuvre architecturale, comme une sculpture végétale dont la matière première aurait une essence urbaine. L’approche de ce travail a suivi une codification intégrant une méthode et une esthétique bien définies, inspirées de protocoles scientifiques et de visions futuristes passées (tel que l’on a peu se les représenter dans les années 70). L’aspect symbolique du milieu forestier et architectural a été lui aussi revisité pour définir un ensemble, nommé Aire 177 qui constitue la base d’une réflexion et de recherches pour de nouvelles manières d’imaginer l’espace, à travers une explorations de territoires fantasmés, de nouveaux lieux pour de nouvelles pensées. Cette forêt, œuvre forestière urbaine, propose un symbole urbain de réunification et d’échange. Elle ouvre la voie à de nouvelles formes de forêt, des forêts hybrides, scène d’une nouvelle coexistence. » Sébastien Lacroix

ICIMU/ AIRE CUBE /AIRE CELLULAIRE 2005 :: 2010


046


048


050


052


054


LES AIRES CELLULAIRES :: 2005 utopic architecture design 100x125 cm sérigraphie & impression «Notre fondation a pour fin de connaître les causes et le mouvement secret des choses ; et de reculer les bornes de l’empire humain en vue de réaliser toutes les choses possibles.» Francis Bacon - La Nouvelle Atlantide. [1627] L’immense forêt coniférienne, s’étendait à l’horizon comme une seconde peau d’écailles verdâtres, tout en nuance, avant d’abandonner au soleil un sol de sable blanc. Les grandes tours semblaient transpercer cette membrane verte pour s’élancer vers le ciel, comme des cathédrales modernes. Dispersées symétriquement, elles communiquaient par de longs remparts de béton, à hauteur des cimes, semblables à des routes suspendues ; de sorte qu’on ne pouvait qu’admirer l’ensemble. Jamais la nature n’avait coexisté si harmonieusement avec l’architecture. Les éléments harmoniques v.11 Ernst Lacse Nova – Les cités utopiques. [_1917]

LES AIRES CELLULAIRES :: 2005


056


058


060


062


AIRE PARALL7LE :: 2008 Observatoire immersif campement temporaire, 2008 Vosges, France 7 x 5 x 3,5 m, bois, mĂŠtal, toile

AIRE PARALL7LE::2008


064


066


068


LES NOUVELLES MYTHOLOGIES :: 2009 Stuctures monolithiques, 2009 Vosges, France 7 x 4 x 3 m, bois, peinture, métal

LES NOUVELLES MYTHOLOGIES :: 2009


070


072


074


MAGNETIC SUN :: 2010 light connexion 2010, Ăžingvellir National Park, Iceland 1,2x1,77m, 0,49x5,3m, aluminium

MAGNETIC SUN :: 2010


076


078


perspective :: 2010 Projection structurale, Appréhension, Acquisition d’un territoire. dimensions variables lignes élastiques, lignes de fer, lignes organiques, lignes numériques.

PERSPECTIVE :: 2010


080


082


AIRE SATELLITE :: 2011 2011, Athis de l’orne, Suisse Normande, France Volume 3,54x1,17x1,17 m, polystyrène extrudé, câbles et tube d’acier, métal Aire Satellite, objet intriguant, dans un état paradoxal d’instabilité et d’immobilité, est prêt à répondre à ce désir absolu d’explorer de nouveau territoire, sur notre planète et au delà. « Aire Satellite » définie l’ère de nouveau découvreur «i. mobile».

A I R E S AT E L L I T E : : 2 0 1 1


084


FILMS :: 2006/2009

086


Mon approche de l’image-mouvement se décline selon deux axes. Une approche esthétique et narrative où j’explore de nouvelles formes documentaires et fictionnelles. Une approche plus immersive et expérimentale, objet de dispositifs sonores et d’installations vidéo. ART FILMS Recherche esthétique et narrative Approche de nouvelles formes documentaires Exploration de nouveaux territoires Emergence d’une Mythologie moderne -AIRE CONIFERIK :: 2006 Aire coniférik © 2006/ produced, directed and sound design Sébastien Lacroix/ co-producted Vent des Forêts, Drac lorraine, Expressions/ ~22 min., 4:3/ French/ / synopsis/ Dans un univers minéral, absent de toute nature, une jeune femme projette la reconstitution d’une forêt.
 Sans connaître la méthode, elle imagine et réinterprète des connaissances lointaines, pour s’immerger peu à peu dans cette nouvelle aire. S.EVE :: 2007 S.eve © 2007/ produced, directed and sound design Sébastien Lacroix/ co-producted Hors.serie.films/ ~7 min., 4:3/ French/ / synopsis/ S.eve est une drogue fictive. Elle trouve sa place dans une société entièrement
 minérale, absente de toute nature. Elle donne la sensation de se retrouver en forêt pendant un certain temps et de se couper de la réalité. La sensation peut être violente.
 Ce kit très rare est à utilisation unique. Il se présente comme un gel translucide 
vert conditionné dans un petit sachet. On l’utilise rapidement après ouverture en respirant le
 contenu. 
Sa vente est interdite, elle trouble le «bon fonctionnement» de la société et peut, comme toute drogue, produire un effet de dépendance. PARALL7LE :: 2008 Parall7le ©2008/ directed & produced Sébastien Lacroix/ Co-producted Conseil Général des Vosges _Parc N. des Ballons des Vosges/ sound design Sébastien Lacroix/ credits sound Marc Génatio, Julien Lacroix/ © 2008 ~24min./ 16:9 / French/ / synopsis/ «Tel un explorateur sur un nouveau continent, j’ai parcouru, arpenté, sillonné ce territoire, comme une terre vierge, puis je suis allé à la rencontre de sa population. / Je me suis projeté dans une époque lointaine …/ un bon de 10000 ans au moins …/ Tout ce que j’ai pu voir et entendre, alors, prenait tout à coup une autre saveur, une autre dimension. / Ce qui se produisait devant moi, n’était autre que l’émergence d’une mythologie moderne. /» Les Explorations fantasmées t.1 / Ernst Lacse Nova / - Initiative d’un mythe. [_1929]

AIRE CONIFERIK :: 2006


088


090


092


094


S.EVE :: 2007


096


098


PARALL7LE :: 2008


0100


0102


0104


INSTALLATIONS VIDEOS Expériences immersives Expériences visuelles et sonores -EXPLORATION :: 2009 Exploration © 2009/ producted, directed & sound design Sébastien Lacroix/ ~9 min., HD/ French/ / synopsis/ «L’horizon à l’infini...Une chaleur écrasante./ Cette vision me poursuit inlassablement.../Toujours à lesprit, fouler à nouveau des territoires inconnus./ probablement jamais ne séteindra, ce désir dexploration immuable et constant.»/ Les Territoires fantasmés t.7 / Ernst Lacse Nova / - L’horizon à l’infini... [_1927] EXPANSION :: 2009 Expansion © 2009/ producted, directed & sound design Sébastien Lacroix/ ~3 min., HD/ French/ L’expansion de l’univers semble répondre à l’évolution linéaire de l’Histoire. Un mouvement sourd et invisible qui entraîne l’Humanité vers on ne sait où...

E X P L O R AT I O N / E X P A N S I O N : : 2 0 0 9


0106


0108


Design graphique et suivi d’impression, Eth Productions pages 31 à 34 série Ether «Through and Transform the Territory» South West and North East of Iceland, map from en.ja.is pages 42 et 43 «Night Green» view of the Rover Spirit, Bonneville crater, Mars © 2011 Sébastien Lacroix – Tout droits réservés www.1-7-7.org

Imprimé à Geneva corp. pour Aliescia Brexston Editions


-neics seduté sed sèrpa ,xiorcaL neitsabéS ercasnoc es ,seuqihpargotaménic te seuqifit ùo neicitsalp ed liavart nu à tnemerèitne aménic el ,oédiv tra’l ,eihpargotohp al .noitcudorp as tnenimodérp noitallatsni’l te -ua euqitsitra ehcraméd as tiurtsnoc lI ,f i t c e p s o r p ,latnemirépxe srevinu nu’d ruot ,tnemennorivne’l rus noixelfér enu’d erdac -naf seriotirret ed te snoitarolpxe’d ruotua sehtym sel tnemmaton egorretni lI .sémsat .séicossa tnos y iuq selatnem segami te -inoC ed eriatnevnI( UMICI tejorp el ceva tse’C ésopxe te étnesérp )niabrU ueiliM ne sélosI serèf el niaropmetnoc tra’d larur ecapse’l à 6002 ne a s e d s e s a b s e l e u q , ) e s u e M ( s t ê r oF s e d t n eV noitcepsorp al ed ruotua einiféd été tno noixelfér seélôrtnoc non snoitasinoloc sed ,seriotirret ed .secèpse sed étinnerép al ed te )snoitanimatnoc( -emmoh’l ed snoitcaretni sel isnia ennoitseuq lI srevart A .tnemennorivne’l ceva ruetarolpxe ,secneics sel te ,eirtémoég al ,erutcetihcra’l ruop ervuœ ne sesim sedohtém sel ertsulli li .secapse xuaevuon ed resirtiam te reirporppa’s selocotorp sel etèrpretniér li siaib ec raP -se enu’d siofrap ehcorppar es te seuqifitneics ellet ,etsipotu te etèlosbo etsirutuf euqitéht .07 seénna sel snad eémsatnaf été a elle’uq . e s u e M n e n u d r eV à é n t s e , x i o r c a L n e i t s a b é S 1102 siuped evèneG ed étimixorp à tiv lI .seplA-enôhR ne te eniarroL ne elliavart te

gro.7-7-1.www


Sébastien Lacroix, après des études scientifiques et cinématographiques, se consacre entièrement à un travail de plasticien où la photographie, l’art vidéo, le cinéma et l’installation prédominent sa production. Il construit sa démarche artistique autour d’un univers expérimental, p r o s p e c t i f, cadre d’une réflexion sur l’environnement, autour d’explorations et de territoires fantasmés. Il interroge notamment les mythes et images mentales qui y sont associés. C’est avec le projet ICIMU (Inventaire de Conifères Isolés en Milieu Urbain) présenté et exposé en 2006 à l’espace rural d’art contemporain le Ve n t d e s Fo r ê t s ( M e u s e ) , q u e l e s b a s e s d e s a réflexion ont été définie autour de la prospection de territoires, des colonisations non contrôlées (contaminations) et de la pérennité des espèces. Il questionne ainsi les interactions de l’hommeexplorateur avec l’environnement. A travers l’architecture, la géométrie, et les sciences, il illustre les méthodes mises en œuvre pour s’approprier et maitriser de nouveaux espaces. Par ce biais il réinterprète les protocoles scientifiques et se rapproche parfois d’une esthétique futuriste obsolète et utopiste, telle qu’elle a été fantasmée dans les années 70. S é b a s t i e n L a c r o i x , e s t n é à Ve r d u n e n M e u s e . Il vit à proximité de Genève depuis 2011. Il travaille en Lorraine et en Rhône-Alpes.

www.1-7-7.org


Inventory 1.77