Page 1

CULTURE Le BDA de Sciences Po Aix vous propose trois spectacles pour novembre à des prix de rêve : précipitez-vous ! DANSE

PAR ICI LA SORTIE

Newsletter n°2 - Novembre 2010 THèATRE

SUIVRONT MILLE ANS DE CALME LA FEMME SANS PASSÉ de Ballet Preljocaj & Théâtre du Bolchoï Jeanne Mordoj (Cie BAL) au Grand Théâtre de Provence à Aixen-Provence

DANSE

LAST MEADOW

du collectif Miguel Gutierrez and the Powerful People au Pavillon noir à Aixen-Provence Cette création qui date de 2009 et nous vient tout droit des Etats-Unis est une adaptation chorégraphique des trois films qui ont construit la légende James Dean, À l’Est d’Eden, La Fureur de vivre et Géant. Miguel Gutierrez, chorégraphe qui a imposé sur la scène New-Yorkaise son style explosif, a choisi de représenter le célèbre acteur à travers les traits d’une femme, la danseuse Michelle Boulée, comme pour faire revivre la sensualité profonde de l’acteur. Quatre-vingt-dix minutes de spectacle, fortes en intensité sonore, visuelle et émotive, qui donnent le tournis. Effet voulu car c’est ainsi que les danseurs illustrent le « grand bazar » de l’histoire collective américaine.

“Suivront mille ans de calme voudrait effleurer cette dérive aveugle des corps, ballottés par des idéaux et des croyances, un peu perdus entre les lignes de l’Apocalypse“. Pour honorer l’année France-Russie, Angelin Preljocaj a réuni dix danseurs du Bolchoï et onze de sa compagnie. Ils dansent l’Apocalypse, fin des temps et renaissance à la fois, à l’image des révolutions que ces deux peuples ont endurées. Sur le rythme enlevé de la musique du DJ Laurent Garnier et dans une scénographie orchestrée par le plasticien indien Subodh Gupta, les danseurs expriment l’origine du monde, ses chaos et ses luttes jusqu’à l’apaisement final.

au théâtre du Merlan à Marseille Une femme est seule sur scène, sans histoire et sans passé. Et pourtant, un tas de poupées de tissu envahissent l’espace scénique. Des poupées que cette femme a confectionnées pour se composer une famille. Cette création questionne l’identité personnelle dans son rapport à la famille à travers un solo qui mêle des prouesses artistiques en tout genre (ventriloquie et contorsion) et un travail plastique considérable (80 poupées brodées). Magie et inattendu se dégagent de ce conte intime. Le vendredi 19 novembre à 20h30 : 10 places disponibles à 7 euros. Claire Bonnot

Le Mardi 23 novembre : pour plus d’informations, s’adresser au BDA.

SOMMAIRE ADMINISTRATION Réorganisation de la scolarité Plan quadriennal Nominations Pages 2 et 3 EN-TETE-A-TETE Christian Duval, Norbert Nourian et Pierre Langeron Pages 4 et 5 ZOOM La rentrée vue par les étudiants

Le vendredi 5 novembre à 20h30 : 15 places disponibles à 8 euros.

Pages 6 et 7 VIE ETUDIANTE Association étudiante et agenda

PAUSE CAFÉ L’été culturel de… Quel est le livre que vous avez lu cet été et qui vous a marqué ? Marie-Sophie Doudet : Le temps où nous chantions, Raphaël Liogier : Enfance, Nathalie Sarraute Jean-François Marchi : Le colosse de Maroussi, Henry Miller Richard Powers Jean-Charles Jauffret : Le Dit de Tianyi, François Cheng Roxana Nadim : La Fille de son père, Anne Berest Marion Castillo

Retrouvez sciencespo aix infos sur l’intranet de l’IEP Directeur de la publication : Christian Duval Responsable du comité éditorial : Daniel Van Eeuwen Rédacteurs : Claire Bonnot, Emile Bruant, Marion Castillo Relecture : Marie-Laure Cittanova Remerciements : Maud Jecker, Marie-Laure Cittanova, Yves Lefloch, Parina Hassanaly, Philippe Marchon-Arnaud, Daniel Van Eeuwen Crédits photos : Emile Bruant, Marion Castillo, Jérome Decoster, Romi Reinecke, Le Cercle des Economistes, Service Communication Sciences Po Aix, Ferjeux van der Stigghel Sciencespo aix Infos : 25 rue Gaston de Saporta- 13625 Aix-en-Provence. Cedex 1 http://www.intranet.sciencespo-aix.fr/

12

Pages 8 et 9 INTERNATIONAL Regards croisés sur l’IEP Page 10 EVENEMENTS L’IEP fait parler de lui Page 11

L’EDITO

Une élection qui confirme le rayonnement de l’Institut : Christine Lagarde succède à Philippe Séguin à la tête du Conseil d’Administration

Christine Lagarde a été élue, le 3 juillet 2010, Présidente du Conseil d’Administration de Sciences Po Aix, organe qui fixe les orientations stratégiques et adopte le budget de notre Grande Ecole en Provence. Seule une personnalité de premier plan pouvait succéder à Philipe Séguin qui occupa ses fonctions de septembre 2007 au 7 janvier 2010 – date de son décès – et qui était, comme elle, ancien élève de l’IEP d’Aix-en-Provence. Madame le Ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, a été diplômée de l’Institut en juin 1977. Etudiante de la section économique et financière, son mémoire (« Les moyens de défense des consommateurs américains ») manifestait déjà un intérêt pour les Etats-Unis où elle deviendra avocate d’affaires, accédant au classement des femmes de pouvoir les plus importantes dans le monde. Ses responsabilités actuelles la situent au cœur de la gouvernance de l’économie mondiale et son nouveau rôle à l’IEP confirmera l’excellence et la vocation internationale de l’Etablissement. Rentrée : ouverture et innovation pour préparer l’avenir

La rentrée 2010-2011 se caractérise par un souci de régulation et de recherche de la satisfaction des demandes étudiantes, par une véritable amélioration de la communication interne et par une démarche de la nouvelle mission « qualité », notamment en matière d’organisation de la scolarité. Le cursus en 5 ans se stabilise et l’ouverture se poursuit, tout comme la quête de l’innovation. Le prochain contrat quadriennal s’axe autour de l’égalité des chances, du développement des partenariats avec les entreprises et à l’international, de l’offre de nouvelles formations autour de la création de chaires, ainsi que de la restructuration des thématiques de recherche du CHERPA. Christian Duval, Directeur

Portrait Christine Lagarde

Daniel van Eeuwen, Vice-président du Conseil d’Administration

• Diplômée de l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence • Diplômée de la Holton Arms School de Bethesda (Etats-Unis) • Avocate à la cour d’appel de Paris, spécialiste de la législation du travail et du droit de la concurrence • De 1981 à 2004 : avocate puis présidente du comité stratégique mondial de Baker & Mc Kenzie (Chicago, Etats-Unis) • Ministre déléguée au Commerce extérieur (2005-2007) • Ministre de l’Agriculture et de la Pêche (mai-juin 2007) • Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi (juin 2007-mars 2008) • Ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi (depuis mars 2008)

CULTURE Les spectacles à Aix-en-Provence Page 12

DOSSIER SPECIAL RENTREE

Témoignages et Interviews Nouveautés Infos pratiques


EVENEMENTS

ADMINISTRATION RETOUR SUR

ça c’est fait

La session 2010 des Rencontres Economiques d’Aix-en-Provence

Décisions et projets administratifs Réorganisation du pôle scolarité

La réorganisation de la scolarité, achevée au début de cette année, s’est portée sur deux points principaux : une réorganisation physique et une réorganisation des tâches du personnel. La première est bien visible par tous puisque les nouveaux bureaux ont été installés au rez-de-chaussée du bâtiment principal de l’IEP et divisés en quatre espaces distincts : un bureau des gestionnaires du diplôme, ceux des gestionnaires des masters, du référent administratif de la scolarité et celui du planning et de la vie étudiante.

Cette réorganisation répond à une volonté de rendre le pôle scolarité plus pratique et plus adapté aux élèves Cet engagement s’illustre également dans la réorganisation du personnel dédié à ce service. En effet, il n’existe plus à l’IEP depuis cette année, un responsable par année, mais une organisation transversale, chacun pouvant répondre à tous, dans un but d’accueil et de renseignement plus efficace pour les étudiants. Il y a également trois gestionnaires attitrés aux Masters, qui effectuent des permanences à l’espace Philippe Séguin.

La scolarité devient un centre d’accueil pour les étudiants de l’IEP où la priorité n’est plus donnée à l’immédiateté, mais à la précision et à la rationalisation. Chacun sera accueilli et pris en charge dans un esprit d’efficacité. L’intranet joue également un rôle nouveau puisqu’il devient un élément clé pour la recherche d’informations mais aussi pour le téléchargement de documents, de dossiers… Les trois idées phares de cette nouvelle année pour la scolarité sont : accueil, vision d’ensemble et esprit pratique. Christine Lagarde et le Conseil d’Administration Le 3 juillet 2010, Christine Lagarde a présidé son premier Conseil d’Administration à Sciences Po Aix. Le prochain est prévu pour la fin de l’année. Marion Castillo

un simple clic et une identification sur le site. Si l’intranet a nécessité le travail et la formation de nombreuses personnes à Sciences Po Aix, il est maintenant bien installé, efficace, et l’information y est mise à jour de façon quasi instantanée. Il est de plus en amélioration continue puisque certaines fiches administratives pourront bientôt y être téléchargées et qu’une FAQ est en train d’être créée.

Nouveaux outils Mise à jour des moyens de communication à l’IEP

Améliorer les outils de communication était l’un des grands projets de l’IEP, c’est chose faite depuis la rentrée. En effet, sur le site de Sciences Po Aix, l’onglet « ressources » a laissé place à l’onglet « intranet », lien vers une interface sécurisée à destination des étudiants, mais aussi du personnel et des enseignants-chercheurs de l’école.

Cette mise en place de l’intranet, fait partie d’un projet global d’amélioration de la communication au sein de l’établissement. C’est pourquoi elle est couplée à un affichage électronique nouveau lui aussi. Dans les bâtiments rue Gaston de Saporta comme à l’espace Philippe Séguin, les écrans ont pour fonction de compléter l’intranet en affichant, à la vue de tous, les informations urgentes ainsi que les manifestations du jour.

Le but de ce nouvel intranet est de diffuser l’information de façon rapide et claire La publication sur le site rend l’information accessible partout et pour tous. Ce nouveau dispositif est un projet interne à l’IEP, commun à tous les services administratifs, qui vise à une meilleure diffusion de l’information, de manière transversale, mais aussi à faciliter la collaboration entre tous, services administratifs, étudiants, personnels et enseignants.

toutes les informations utiles à chacun : les projets de l’IEP en cours, les absences de professeurs, l’agenda, les informations administratives propres à l’année d’étude des étudiants, tout cela est publié sur le site.

Avec un tel outil, le travail de chacun est simplifié puisque le passage dans L’avantage est d’avoir accès à un espace les bureaux de l’administration ou les de travail unique, où sont recensées appels téléphoniques sont remplacés par

2

Intranet comme affichages électroniques tendent ainsi au remplacement progressif des informations sur papier. S’ils nécessitent une adaptation et un changement des habitudes, c’est dans un but clair et cher à tous : optimiser la circulation de l’information entre tous les acteurs de l’IEP. Marion Castillo

L’été à Aix-en-Provence rime avec émulation intellectuelle et culturelle. Tandis que les férus d’art lyrique arpentent les petites ruelles du vieil Aix, des passionnés d’une toute autre espèce investissent pendant trois jours, et ce depuis dix ans, les bancs de l’université. Les Rencontres Economiques d’Aix-enProvence, journées exceptionnelles de réflexion sur l’actualité économique, réunissent les plus grands décideurs, industriels, entrepreneurs et penseurs économiques du monde. A l’initiative des trente membres du Cercle des Economistes, ces tables rondes ouvertes au public favorisent le débat économique. La session 2010 s’intitulait « A la recherche de la nouvelle croissance » : comme un mot d’ordre pour éviter le pessimisme ambiant, frein aux innovations. De conférences en conférences, chacun est venu apporter son diagnostic et donner ses idées pour la croissance de demain. Le Cercle des Economistes a conclu sur les dix mesures à mettre en place pour construire une croissance européenne car « Nos pays ont-ils

encore un avenir ? Oui ! ». A ceux qui prévoient un lent déclin de la « vieille Europe » face aux puissances émergentes, les Rencontres Economiques ont répondu par un appel au sursaut : « Il faudra (…) une vraie stratégie de rupture par une innovation et une politique industrielle repensées, l’éducation et la qualification revalorisées, le financement de la croissance et la régulation financière ré-imaginés, une croissance verte, une politique macroéconomique réactive, un Pacte social renouvelé, un multilatéralisme renforcé ». Depuis 2008, Jean Hervé Lorenzi, Président du cercle des Economistes et Christian Duval, président de l’IEP d’Aix en Provence, ont voulu concrétiser le partenariat qui lie Sciences-Po Aix à l’organisation. L’idée : rapprocher le monde professionnel et la communauté étudiante. Pour la troisième année consécutive, un groupe d’étudiants des sections « info-com » et « entreprise » ont organisé une rédaction qui a couvert l’ensemble des Rencontres, sous la forme d’un journal papier ou d’un blog : compte rendu des conférences, interview des économistes, réactions de l’assistance… Une

expérience, née de la volonté d’André Cartapanis, Professeur des Universités à l’IEP et membre du Cercle des Economistes, et de Sandra Montchaud, maître de conférences à l’Institut, très enrichissante, comme en témoigne le blog de la session 2010. (http://www.lesrencontreseconomiques.fr/) « C’était une opportunité exceptionnelle de pouvoir faire un vrai travail de journaliste dans une ambiance stimulante intellectuellement, grâce à tous ces débats sur les perspectives pour notre nouvelle croissance » ont déclaré Mathilde, Clémentine, Laurène, Claire, Arnaud, Clément, Pierre et Marie-Geneviève, l’équipe de rédacteurs 2010.

Organisées chaque année, ces Rencontres Economiques feront l’objet d’une nouvelle couverture journalistique étudiante en 2011. Journalistes en herbes et passionnés d’économie, n’hésitez pas. L’opportunité est à saisir ! Pour suivre l’actualité du Cercle des Economistes : http://www.lecercledeseconomistes.asso.fr/

Claire Bonnot

lu, vu, et entendu

Colloques et séminaires Médias • Dans le cadre du 59eme Congrès de l’AFSE (Association Française de Science Economique) qui s’est tenu les 9 et 10 septembre 2010 à l’Université Paris Ouest Nanterre, André Cartapanis a présenté une conférence en tant que président de l’AFSE sur le thème : « La crise financière et les politiques macroprudentielles : inflexion réglementaire ou nouveau paradigme ? ». La vidéo est disponible sur Dailymotion et les diapositives ainsi que le texte complet de l’intervention sur le site touteconomie.org. • Le vendredi 1er octobre s’est tenu au Groupe Hospitalier CochinSaint Vincent de Paul à Paris un colloque organisé par le CHERPASciences Po Aix en partenariat avec le LEEM, intitulé « Des solutions organisationnelles au déséquilibre financier de l’assurance-maladie en France ». A cette occasion, M. Christian Duval a prononcé une allocution d’ouverture. Sandra Montchaud, maître de conférence CHERPA à l’IEP et Jean-Paul Gassend, directeur d’hôpital et professeur à l’IEP ont animé les sessions du colloque en présence de nombreux professionnels du monde de la santé.

• Le 23 septembre, M. Jean-Charles Jauffret, professeur à Sciences Po Aix et spécialiste de la piraterie était l’invité de La Chaîne Média. Il a commenté dans le cadre de « La Grande Emission » (18H-20H) la prise d’otage des trois membres du groupe marseillais Bourbon par des activistes du Mouvement d’émancipation du delta du Niger (Mend). La vidéo est disponible sur le site de la Provence ainsi que sur la chaîne dédiée sur la plateforme Youtube. • Interrogé le 16 septembre 2010 par Guysen News, le professeur Raphaël Liogier s’est exprimé sur l’ouverture par la chaine Quick de restaurants halal. Il y a défendu l’idée que le halal ne fait pas partie du fondamentalisme, mais qu’ « il est au contraire la marque de la “mondialisation“ de l’Islam, et de sa “désarabisation“.

Publications • L’IEP relance sa collection de science politique comparative, avec la parution fin octobre d’un ouvrage de Sophie Daviaud, maître de conférences à l’IEP, intitulé L’enjeu des droits de l’homme dans le conflit colombien. Emile Bruant

11


ça c’est fait !

INTERNATIONAL

VUES D’AILLEURS Jérome Decoster - 21 ans Université d’origine Sciences Po Aix - France Université d’accueil Rhodes University – Afrique du Sud Comment s’est passé votre rentrée en tant qu’étudiant étranger ?

:

Romi Reinecke - 21 ans Université d’origine Rhodes University - Afrique du Sud Université d’accueil Sciences Po Aix - France Comment s’est passé votre rentrée en tant qu’étudiant étranger ?

Pour ma rentrée, mi-juillet, j’ai été bien accueilli pour la « semaine d’orientation». Il m’a fallu 2 semaines d’adaptation pour me sentir vraiment bien et depuis c’est super! Le choix de cours est large, c’est très intéressant, très interactif. Par contre il y a beaucoup de travail à fournir pour préparer les TD. Le campus est très agréable donc je pratique pas mal de sports (tennis, squash, natation...). Surtout, je passe beaucoup de weekend à faire des randonnées car je me suis engagé dans le « mountain club » dont je suis d’ailleurs membre du comité et avec qui je vais devoir organiser un ou deux week-ends et quelques soirées. Les vacances d’été sont ici entre fin novembre et mi-février donc je vais avoir 2 mois et demi pour voir du pays, jusqu’ici j’ai déjà voyagé le long de la belle et réputée Garden Route entre Grahamstown et Capetown.

A notre arrivée à l’IEP, il y a eu une semaine d’intégration spécialement pour les étudiants étrangers, pendant laquelle nous avons eu des cours spéciaux comme « Bienvenue en France », mais aussi une visite d’Aix ou des ateliers pour nous aider à remplir les dossiers administratifs. J’aimerai être membre d’AixONU et faire partie de l’équipe de tennis de l’IEP cette année. L’Association Internationale organise aussi beaucoup de visites, comme la Sainte-Victoire ou beaucoup de villages autour d’Aix. J’ai l’intention de voyager en France durant mon séjour, notamment au Mont Saint Michel et à Paris, et aussi rendre visite à d’anciennes étudiantes françaises de Rhodes University.

En quoi votre vie dans votre pays d’accueil est-elle différente de votre vie dans votre pays d’origine ?

Le logement est différent en Afrique du Sud, les cours aussi. Pour chaque classe, nous avons beaucoup à préparer. Chaque étudiant doit participer à l’écrit et à l’oral pour tous les cours. Nous n’avons pas de cours magistraux, mais le « système Oxford  »  : chaque étudiant prépare le sujet traité de son côté et le cours est plus un débat entre les élèves avec le professeur comme médiateur. Nous sommes rarement plus de 15 par classe.

Je vis en résidence (non mixte!) c’est donc une expérience nouvelle, mais c’est le bon moyen pour rencontrer les gens ! Il y a une identité réelle de résidences, des concours entre nous etc. Pour l’anecdote, on mange super tôt, le «dining hall» ferme le soir à 18H30. Je pensais que ça serait agaçant mais ça permet d’avoir des longues soirées. Qu’est-ce qui vous a frappé dans votre pays d’accueil ? Ce qui est frappant à Grahamstown c’est la mixité et le contraste entre le campus qui est beau, moderne et dans l’ensemble avec des étudiants qui ont relativement les moyens et la ville qui est bien pauvre, avec un taux de chômage de 75%! Donc le campus fait un peu «ghetto» au sein de la ville au début, mais on s’y fait.

En quoi votre vie dans votre pays d’accueil est-elle différente de votre vie dans votre pays d’origine ?

La vie est plus chère ici qu’en Afrique du Sud ! Mais ce qui m’a le plus frappé, c’est que les gens se font la bise ! C’est très étrange pour moi, je n’ai pas du tout l’habitude de voir ça. En Afrique du Sud, on se serre la main et uniquement lorsqu’on se connait très bien, on se prend dans les bras. Votre rentrée en UN mot ?

Aventure Propos recueillis par Marion Castillo

NOUVELLES DESTINATIONS Destinations ouvertes en 2010-2011 : • Université d’Etat de commerce et d’économie de Russie, Moscou, Russie • IDC – Interdisciplinary Center Herzliya, Tel Aviv, Israël • Rhodes University, Grahamtown, Afrique du Sud • Universidad Nacional de Cordoba, Cordoba, Argentine • Simon Fraser University, Vancouver, Canada • Sun Yat-sen University, Canton, Guangdong, Chine • Institut des Hautes Etudes de Management, Marrakech, Rabat, Tanger et Casablanca, Maroc • Wellesley College, Wellesley, Massachusetts, USA

10

La rédaction du plan quadriennal a mobilisé la direction pendant plusieurs mois. Il interviendra dès le début de l’année scolaire prochaine, s’échelonnera de 2012 à 2015 et confirmera l’attachement de l’IEP à une logique de projet. Propositions, suivi et évaluations sont les maîtres mots de cette démarche qui répond à un cadrage national. Ainsi, explique Norbert Nourian, directeur des études à l’IEP, « les établissements doivent rendre un document qui expose ce qui a été fait, avec quels moyens et quels résultats. Il s’agit aussi d’expliquer la vision, les objectifs stratégiques et la façon de les mettre en œuvre ». Le plan quadriennal est donc un document qui définit la ligne de conduite de l’Institut. Comme l’explique Christian Duval, l’IEP a voulu mettre la notion de qualité au cœur du plan 20122015. « Il s’agit d’améliorer le service rendu aux usagers par des procédures de régulation. C’est pour cela que cette année a été mise en place une mission qualité qui visera la scolarité, avec notamment la volonté de parvenir à un planning mieux géré ainsi qu’à un accès personnalisé à l’intranet pour chaque étudiant », détaille le directeur. Le CHERPA aura aussi une place de choix dans le prochain plan, avec pour mot d’ordre : fédérer les enseignants chercheurs de l’IEP d’Aix avec ceux de l’extérieur et ainsi favoriser l’accueil d’experts internationaux. Le plan insistera aussi sur le programme d’égalité des chances mis en place par l’IEP. L’objectif étant de proposer un soutien aux étudiants des milieux défavorisés de l’Institut, afin de leur permettre de préparer les concours administratifs les plus presti-

gieux, et notamment celui de l’ENA, dans les meilleures conditions. C’est dans cette optique que l’ENA et l’IEP ont signé un accord de partenariat le 23 Mars dernier. Il s’agira enfin d’améliorer et de développer les partenariats afin d’une part de trouver de nouveaux financements pour développer des formations originales, d’autre part de diversifier les contacts avec le monde de l’entreprise et ainsi faciliter les recherches de stage et d’emploi pour les étudiants. La création d’un club des partenaires interviendra dans ce sens.

Faire de la recherche un moteur d’excellence pour l’établissement Améliorer l’efficacité d’un enseignement réformé et valoriser les dispositifs de formation Faire de Sciences Po Aix un acteur de la promotion sociale Enrichir les dispositifs relatifs à la vie étudiante Faire de l’international un atout stratégique de développement Optimiser la gouvernance Emile Bruant

Qu’est-ce qui vous a frappé dans votre pays d’accueil ?

Votre rentrée en UN mot ?

Enrichissante

Le plan quadriennal

DISTINCTIONS L’IEP et le CHERPA ont été distingués en la personne de J.C JAUFFRET qui vient de recevoir le 1er Prix Histoire Verdun 2010 pour son ouvrage : Afghanistan, 2001-

2009 : Chronique d’une non-victoire annoncée, paru chez Autrement au printemps

Le 2ème prix est accordé à un autre membre du CHERPA, Remy PORTE pour son livre Haute Silésie, 1920-1922. Laboratoire des « leçons oubliées » de l’armée française et perceptions nationales, paru chez Riveneuve Editions en 2009.

Daniel van Eeuwen a été nommé membre du Conseil d’Administration de l’Association Française de Science Politique (AFSP). André CARTAPANIS a été nommé membre du jury du second concours national d’agrégation de l’enseignement supérieur pour le recrutement de professeurs des universités dans les disciplines juridiques, politiques, économiques et de gestion.

Destinations ouvertes prochainement 2011-2012 : • Université de Freiburg, Freiburg, Allemagne • Pontificia catolica del Perù, Lima, Pérou • Université d’Etat, haut collège d’économie de Russie, Moscou, Russie • Universidade de Sao Paulo, Sao Paulo, Brésil

NOUVELLES NOMINATIONS • Scolarité / Mobilité stages 3ème année : Directeur : Pierre LANGERON

BIENVENUE À : • Gestion Financière : Gestionnaire : Cécile ARAUJO • Pilotage : Partenariat entreprises, Observatoire de l’Insertion Professionnelle : Anne MARTIN • Scolarité : Masters Valorisation de l’information et Sciences Po parcours Affaires et projets culturels internationaux / Mécénat : Charlotte LE TâN • Relations Internationales : Secrétariat : Julia PECH

3


EN TÊTE-A-TÊTE Christian Duval, professeur des universités Directeur de Sciences Po Aix Travail, Rigueur, Confiance : mon message pour les étudiants 1997 à 2006 : Directeur du CPAG Depuis 2006 : Directeur de l’IEP d’Aix 2007 : A été à l’origine de la création du concours commun à 6 IEP 2007 : Représentant des 6 Directeurs pour le concours commun

Pierre Langeron, maître de conférences Nouveau directeur du bureau des stages de Sciences Po Aix

Profitez au mieux de votre chance d’être à l’IEP 1987 : Entrée à l’IEP en tant que chargé de CMS Droit Public 1995 : Premier directeur des études de l’IEP 2004 : Responsable des accords avec les universités étrangères au service des RI 2010 : Directeur des stages

La rentrée 2010 se place sous quel signe : nouveautés ou continuité ?

Le but cette année est de s’inscrire dans la continuité des changements engagés il y a désormais 3-4 ans. En effet, l’IEP bouge sur toutes ses lignes et dans tous ses services, en atteste l’ouverture de l’institut sur le monde socio-économique. Le travail, désormais, est de stabiliser ces bases récentes. Il y a cependant une grande nouveauté pour cette rentrée 2010 : l’amélioration de la circulation de l’information. Pour la communication interne, nous faisons un gros travail sur l’image de l’institut à travers le logo, la charte graphique, le site intranet et la newsletter Sciences Po Aix Infos. Cette communication interne est plus qu’une nouveauté, c’est une nécessité car il y a une demande forte des étudiants d’être mieux informés.

Quel est plus précisément votre nouveau rôle au sein de l’IEP ?

Le rôle du directeur du bureau des stages est de diriger le service, tout en s’occupant de manière plus poussée des 3ème années. Avant la rentrée 2009-2010, le service des stages et celui des Relations Internationales étaient rattachés et ne formaient qu’une seule entité. Nous avons maintenant deux services dans l’esprit que lorsque l’on s’agrandit, il est bon de distinguer pour mieux évoluer. Guy Scoffoni est maintenant responsable des universités et moi responsable des stages, cela va permettre à chaque service de devenir plus complet, plus spécifique afin de répondre au mieux aux demandes des étudiants.

Caroline Declas, secrétaire générale de l’association, affirme que le but premier à AixONU est « d’oublier ses a priori occidentaux en passant un bon moment », à tel point qu’il lui est parfois arrivé de se sentir « plus déléguée Afghane qu’étudiante française » l’espace d’une réunion. André Ory, nouveau président, souligne qu’en plus d’offrir une ouverture culturelle importante, l’association permet à chacun de s’exercer à la prise de parole en public, tout en affinant son charisme et son carnet d’adresses. Isabella Troconis, étudiante vénézuélienne à Madrid qui a elle aussi participé au dernier WorldMun, déclare que les vénézuéliens se préparent souvent avec enthousiasme et sérieux pour ces simulations, notamment parce qu’ils y participent en général depuis le collège. Elle insiste également sur le fait que les difficultés rencontrées pour obtenir un visa ces derniers temps au Venezuela poussent les étudiants à se dépasser lorsqu’ils ont l’opportunité d’effectuer ce type de voyages, ils cherchent ainsi à sortir de la masse en exploitant au maximum leurs capacités.

Oublier ses a priori occidentaux en passant un bon moment

Tous les nouveaux membres du bureau s’accordent à dire qu’AixONU reste avant tout un loisir, « il n’y a aucune pression et aucune sélection ». Seuls impératifs pour ces réunions hebdomadaires : motivation et respect des règles onusiennes simplifiées sur des sujets aussi variés que la guerre en Irak, les maladies tropicales ou encore les diamants du sang.

Pour ceux qui aiment le challenge sans pouvoir pour autant parcourir le globe, AixONU s’est lancé depuis mars dernier dans l’organisation de sa propre simulation annuelle au niveau nationa : le AixMUN, qui a déjà attiré en 2010 une centaine de participants et espère faire encore mieux cette année. Lors de sa première simulation le 28 septembre, l’association a attiré environ 30 participants, qui sont ressortis très motivés après deux heures de discussions enflammées, certains rêvant déjà de lever leur pancarte à Singapour. Cette année, les réunions ont lieu tous les mardis soirs, en anglais et en français dans deux salles différentes en simultané, alors n’hésitez plus, les négociations sont ouvertes. Pour contacter l’association : aixonu@gmail.com Retrouvez aussi AixONU sur Facebook Marion Castillo

Ingénieur d’études à Sciences Po Aix Cette année, nous avons véritablement la possibilité d’entreprendre 1995 - 2002 : Chargé d’enseignement à l’IEP (analyse de la vie politique, science administrative, culture générale, théorie des organisations) 1998 - 2001 : membre du groupe de recherche de la DATAR « prospectives territoriales et actions publiques » Depuis 2004 : Directeur des études de l’IEP

4

Pourquoi cette année diffère-t-elle de la précédente ?

Il y a 3 ans, le diplôme de l’IEP passait de 4 à 5 ans. A l’époque, il a fallu à la fois concevoir et mettre en œuvre une nouvelle façon de fonctionner. L’année dernière a été celle de la mise en forme avec la création de la commission de mobilité qui a réclamé un véritable travail d’investigation pour évaluer les projets réclamés par les élèves. Le cadre de la 5ème année s’est alors affiné. Cette année, nous avons véritablement la possibilité d’entreprendre, avec par exemple la création d’un nouveau master « affaires et projets culturels internationaux » (voir notre rubrique « Cursus », page 8), qui répond toujours à la logique de l’IEP et qui a été conçu en dialogue avec les partenaires culturels locaux.

Partiels du second semestre et vacances de Noël : Examens écrits du 1er semestre (+ examens du Delta) : Du lundi 13 décembre au samedi 18 décembre 2010 Examens oraux du 1er semestre : Du lundi 3 janvier après-midi au samedi 8 janvier 2011 Vacances de Noël : Du samedi 18 décembre 2010 au soir au lundi 3 janvier 2011 au matin

évènements à venir : Forum Entreprise : Mardi 23 novembre 2010 entre 12h et 18h à l’espace Philippe Séguin, avenue J. Dalmas. Forum sur le thème « de l’amphi à la vie active » pour les étudiants de Sciences Po Aix, organisé par le service pilotage. • Conférence sur « le marché de l’emploi » par l’APEC dès 12h. • Conférence sur les dispositifs VIA (volontariat international en administration) et VIE (volontariat international en entreprise) par UBI France à 13h. • « Rencontres avec des entreprises telles que Cma

Cgm, BNP, Crédit Agricole, Chocolaterie de Puyricard, La Poste, Société des Eaux de Marseille, Coface, Ricard… Vous trouverez aussi des partenaires tels que Pole Emploi International, APEC, UBI France qui peuvent être des aides précieuses pour l’élaboration de votre projet professionnel ».

• Simulations d’entretiens

Conférences : Vendredi 19 novembre 2010 à 18h dans l’amphithéâtre Cassin à Sciences Po Aix. • Conférence sur le thème « Approche géopolitique de l’Asie Centrale », organisée par l’IEP. Jeudi 25 novembre 2010 à 18h Amphithéâtre Cassin

Cette formation prépare essentiellement aux métiers de :

Norbert Nourian

À vos agendas !

• chefs de projets culturels (institutions, collectivités, ONG) • gestion des événements culturels • mécénat : relations avec les entreprises • responsables de grandes fondations et de l’action culturelle au sein de grandes entreprises • coopération culturelle : montage de projets européens, diplomatie culturelle (y compris celle des grandes collectivités territoriales) Elle est clairement orientée vers la culture à l’international avec une dominante euro-méditerranéenne. La formation s’articule autour d’enseignements fondamentaux (management, marketing, gestion, échanges culturels internationaux et mécénat) et d’une pédagogie qui privilégie les études de terrain et de cas concrets, en étroite liaison avec des professionnels. Les partenariats avec des institutions culturelles, le MAE, des entreprises et des structures de mécénat, l’existence d’un réseau s’appuyant sur les anciens diplômés garantissent des stages professionnalisants aux étudiants.

• Conférence sur le thème « Le trésor des Médicis » (parallèlement à l’exposition au musée Maillol à Paris), organisée par les amis du musée Granet et de l’œuvre de Cézanne. Mercredi 1er décembre 2010 à 18h Amphithéâtre Cassin

• Conférence sur le thème « La réunification allemande : un évènement historique sans précédents », organisée par le Centre Franco-Allemand de Provence. Jeudi 9 décembre 2010 à 18h Amphithéâtre Cassin

• Conférence sur le thème « Autour de Monet, l’impressionnisme, le néo-impressionnisme, le post-impressionnisme », organisée par les amis du musée Granet et de l’œuvre de Cézanne. Se référer au site intranet de Sciences Po Aix pour actualiser les informations

Daniel van Eeuwen

9


VIE ETUDIANTE

Le oin étudiant Les négociations reprennent à AixONU Après son succès à Taïwan en Mars dernier, c’est pour le WorldMun de Singapour qu’AixONU, association de Simulation des Nations Unies, se prépare depuis la rentrée. Le WorldMun a pour but de former des étudiants aux négociations internationales. Les participants prennent le rôle des ambassadeurs des ministres des Affaires étrangères en participant à des simulations de sections internationales de l’ONU. Seuls représentants d’un établissement français avec

Sciences Po Paris, c’est sous les couleurs du Chili que les 14 IEPiens aixois ont remporté l’Award de la meilleure délégation lors de la simulation organisée par Havard à l’échelle mondiale. L’obtention de cette récompense, en plus de représenter un exploit, reste un excellent souvenir, mélange de festivités, de rencontres inoubliables et d’adrénaline. Mais la conquête d’un award supplémentaire ne constitue pas le seul objectif pour cette nouvelle année.

Avec la nomination, le 3 juillet 2010, de Madame la ministre Christine Lagarde à la tête du CA, y a-t-il de nouvelles orientations ? Sa succession à la tête du Conseil d’Administration était tout à fait logique car c’est une ancienne étudiante de l’IEP. C’est aussi une figure « symbole » de par sa grande carrière aux Etats-Unis, son investissement en politique, son statut actuel de ministre de l’économie. Cette nomination va permettre de renouveler en partie le Conseil d’Administration. Le but est de faire venir des personnalités de premier plan, précieux appuis pour faire bouger l’institut. Quel message voulez-vous faire passer aux étudiants pour l’année à venir ? Mon message pour les étudiants se résume en trois mots : travail, rigueur, confiance. Un travail qui se décline différemment selon les années et leurs objectifs. Une rigueur indispensable à un travail de qualité : les étudiants de l’IEP ont un esprit d’ouverture, de la curiosité et une faculté précieuse d’ana-

Ce qui change beaucoup avec cette nouvelle nomination, c’est la structure du service, divisé comme je l’ai expliqué.

Sous quel signe se place la rentrée au bureau des stages ?

Parcours Master 2

« Affaires et projets culturels internationaux / Mécénat »

La dernière chose, c’est la partie stage/emploi située sur l’intranet, sur

La formation se positionne sur un double secteur novateur, celui de la dimension internationale et méditerranéenne de la culture et celui du financement privé de la culture.

Objectifs scientifiques et professionnels de la spécialité

Elle répond à plusieurs défis : la professionnalisation de la culture, l’internationalisation des échanges culturels devenus instrument diplomatique des Etats et des régions, les coproductions et le nouveau rapport partenariat public/privé incarné par l’intensification du mécénat, y compris pendant la crise et face à la crise (une nouvelle fondation se crée, en France, tous les 7 jours).

Ce projet part d’un triple constat. L’acquisition des fondamentaux pluridisciplinaires est une caractéristique du cursus de l’IEP où la « culture générale » inclut bien évidemment le secteur culturel. Sciences Po Aix est inséré, par de nombreuses conventions, dans l’environnement culturel exceptionnel de la ville et de la région (dont atteste Marseille-Provence, capitale euro-

Les entreprises, les collectivités, les fondations et associations ont besoin de professionnels formés. Notre démarche a été précédée d’une série d’entretiens d’employabilité des futurs diplômés sur l’adaptation à l’emploi du contenu de la formation avec des responsables du Musée du Louvre, de l’UNESCO et de grandes fondations d’entreprise.

Propos recueillis par Claire Bonnot

laquelle nous allons beaucoup travailler tout au long de l’année afin qu’elle devienne de plus en plus complète et utile pour tous.

La deuxième chose que nous allons mettre en place désormais, c’est un meilleur suivi des stages, que ce soit du côté des étudiants ou du côté des maîtres de stage. Il y aura des aller-retours entre eux et nous plus réguliers, pour leur montrer que « la maison ne les a pas oubliés ».

Cursus

Les étudiants doivent en prendre conscience et le travail sur une meilleure communication à l’IEP s’inscrit dans cette optique : redonner confiance. N’oubliez-pas : votre diplôme a de la valeur !

Est-ce que « nouveau directeur » signifie « nouvelle politique des stages » ?

Mais il y a aussi en effet une nouvelle politique des stages. Ce que l’on veut pour cette année, c’est recentrer les stages de nos étudiants vers plus de cohérence avec leur projet professionnel, vers ce qui est idéal pour eux en terme de stage.

péenne de la culture 2013). Enfin l’IEP d’Aix est le seul de France ouvert sur la façade méditerranéenne et privilégie l’ouverture internationale vers cet espace.

lyse. Il faut de la rigueur pour bien exploiter toutes ces qualités et cet enthousiasme. Enfin, le maître mot pour de jeunes étudiants et futurs diplômés : la confiance. Le passage à un diplôme en cinq ans a inquiété certains étudiants. Il faut leur montrer que ce diplôme à une valeur unanimement reconnue et notamment sur le marché du travail. L’IEP devient, de plus en plus, un élément de référence pour les entreprises et les partenaires. Un profil « sciences-po » est apprécié pour son esprit de transversalité et d’analyse.

Cette rentrée se passe sous le signe de la bonne humeur et de l’optimisme. Cette réorganisation va demander beaucoup de travail, mais nous sommes prêts à faire face et surtout, nous faisons confiance à nos étudiants. Généralement, tout se passe très bien, surtout si on garde en tête que choisir un stage c’est choisir une expérience qui apporte autant au niveau professionnel qu’au niveau personnel. Quel est votre message pour les étudiants pour cette année 2010-2011 ? Profitez au mieux de votre chance d’être à l’IEP. Propos recueillis par Marion Castillo

En quoi le passage au cursus en 5 ans a-t-il bousculé le processus Pouvez-vous nous détailler une des nouveautés pédagogiques de cette d’apprentissage? année ? Il a fallu remodeler ce processus tout en gardant l’identité propre à notre école. Aujourd’hui, nous avons un bloc de deux premières années qui incarne l’identité pluridisciplinaire de l’école. C’est un socle qui a été conservé et aménagé, au sein duquel l’accent est mis sur les conférences de méthode qui permettent aux étudiants de développer les qualités de synthèse et de réflexion prisées par les employeurs. Le schéma est le suivant : ces deux années constituent la dominante de l’IEP. Viennent ensuite une année qui correspond à une démarche d’orientation, et enfin la cinquième qui est axée sur l’apprentissage d’une technique professionnelle.

Le partenariat passé avec l’école de l’air de Salon en est une. L’école militaire a pour la première fois ouvert ses portes à des non scientifiques, et les élèves de l’IEP peuvent dorénavant passer le concours après la troisième année et bénéficier de la formation militaire. Les étudiants seront à terme diplômés de l’Ecole de l’Air et de Sciences Po Aix. Il s’agit d’intégrer les sciences sociales enseignées à Aix à l’enseignement technique de Salon. C’est un champ qui s’ouvre, une innovation porteuse. Les étudiants auront ainsi une double compétence : ils seront à la fois préparés à un haut niveau de recherche et de formation.

Propos recueillis par Emile Bruant

8

5


ZOOM

SUR LA ÉE RENTR

Fabien , 2 année sou 2ème année ont été Lucie 1ère année particularités de la es ell Qu e? tré réunion de ren eillis à l’IEP ? ère lignées lors de cette née ont-ils été accu Comment les 1 an t invités à la fois hybride, où les élèves son rs goûts pour bord félicités pour ée d’a a ann ne us no d’u , git val s’a Du Il leu Le directeur, Christian naissances et à affiner té l’IEP, en rappeà approfondir leurs con rs. Ensuite il a présen andé à chacun de dem da est il mo e les titr ce crit l’obtention du concou A dé . a lité telle ou telle spécia pluridisciplinarité, et es. endait lant sa vocation à la pondant à ses préférenc a indiqué ce qu’il att Il s. an 5 choisir des options corres en sus cur si ain er uli rég l lités de notre vai tra première année : un des élèves pour cette culières ? tamment à travers Des échéances parti ns la vie étudiante, no da ion cat de ge ga un qu’une impli me com nné, ons, qu’il a décrit Grand Oral a été mentio le fait l’adhésion aux associati s d’un travail de fond. Le s ont ensuite insisté sur plu ts nou à an git en s’a déj Il t erv ven int doi Les qui P. t réussite à l’IE de culture générale, les élèves pouvaien l rs ue cou leq les orsur que imp le r si soc leu ain un sûr que l’IEP constituait s’épanouir. Pour ce. Les cours auront bien préparer à cette échéan à bien leurs projets et s, si prendre le temps de on aus t ati fau oci il ass is s s’appuyer pour mener ma de , s iés ble ire tance et seront var nnée aux responsa choix d’un sujet de mémo à venir finir, la parole a été do r un projet personnel. Le ont invité les étudiants ppe et , elo ter dév sen pré se us qui sont ven dans ce sens. nion. dès cette année va aussi patio à l’issue de la réu les rencontrer dans le lors de cette réution ? t’a le plus marqué i cia so qu e as e t-c un ’es ns Qu da Vas-tu t’engager nion ? ernationale et le plus ter vers l’association int és proposées en ori m’ pte née était pour moi le com je i, Ou tant les activit rs sur la troisième an des isir cou u cho dis rea de Le bu le du fici eur dif st ect rclub ciné. C’e s instructif. Le dir rencontrer des pe plu de t le tou et sur té nt est sen ssa i pré ére mo a int ) ur P.5 on est à lire en sont diverses. L’idée po nt (l’interview de M. Langer rêt proches des miens. cce nté L’a ges . d’i sta tes s tre cdo cen ane s des de é c crets, racont sonnes ave beaucoup d’exemples con érable que pouvait présenter le consid a été mis sur l’atout ème rivée à Aix s pour autant dénigrer le Un mot sur ton ar ge pour la 3 année, san s sta du ix cho est des universités, on nou n cultune université. Pour ce qui ats a encore grandi cette e, stimulante sur le pla d’u iqu ix am cho dyn e vill e s un J’y ai trouvé des partenari ations culturelle a signalé que le nombre ations » en cinémas et des manifest r une certaine rel, avec beaucoup de ue « Nouvelles destin rde riq ga rub de tre ile no fac ir s (vo plu st ée c’e ann e qu sûr st là. C’e de qualité. comme cellepage 10). d on est dans une ville ouverture d’esprit quan ème

Barnabé, 4ème année Quelles sont les grandes lignes de cette réunion de rentrée de 4ème année ? Cette année nous a été présentée comme une année charnière. D’une part c’est l’année du retour au projet IEP, d’autre part c’est là que vont se préciser les parcours de chacun. Le discours était axé sur les échéances de cette année, et on a beaucoup insisté sur le fait que beaucoup d’efforts étaient attendus des élèves de 4ème année. Justement, comment ces échéances vous ont-elles été présentées ? Les deux plus importantes : le mémoire et le Grand Oral. La réunion a été l’occasion de rappeler l’importance de ces deux exercices. Le Grand O nous a été présenté comme faisant partie de la tradition et comme étant la vitrine de l’IEP. Quant au mémoire, il s’agit d’un espace de créativité et de liberté, qui peut aussi inciter certains élèves à s’orienter vers la recherche. Y a-t-il eu des ponts jetés vers la 5ème année ? Des plaquettes présentant les différents masters 2 ont été distribuées à l’entrée. Ensuite, les intervenants ont rappelé la volonté de rapprocher les enseignements de l’IEP avec le monde de l’entreprise. Il y a une volonté de conserver un maximum d’étudiants dans le giron de l’IEP pour la 5ème année, afin qu’ils puissent profiter de l’accent mis sur la professionnalisation. Une nouveauté qui t’a marqué ? La création d’un espace « carrière réussite » a été évoquée, qui devrait permettre d’optimiser les recherches de stage, les CV et la préparation des entretiens d’embauche.

Kaïna, 5ème année Que faut-il savoir de cette 5ème année ? Cette année est celle de la professionnalisation. Les intervenants ont tous insisté sur l’importance du stage à venir. Dans ce cadre, des séminaires de projet professionnel sont mis en place au sein du delta (qui comprend des cours thématiques ainsi que des séminaires de projet professionnel), ainsi qu’un espace « carrière réussite » afin d’aider les étudiants dans leur parcours. En ce qui concerne le stage, M. Salord (président de l’association des anciens diplômés) a insisté sur l’importance d’intégrer cette association pour partager ses réseaux Y a-t-il un interlocuteur particulier pour les étudiants de master ? La direction a présenté l’interlocutrice qui s’occupera des masters cette année, Sylvie Leclercq. En tant que responsable pédagogique des masters, elle a promis d’être à l’écoute des questions que se posent les étudiants de 4ème et 5ème année. Elle sera présente le mardi et le vendredi à l’espace Philippe Seguin pour accueillir les élèves qui souhaitent obtenir des renseignements. Comment s’est déroulée la réunion spécifique au master ? Il y a eu une présentation du master, ainsi qu’un passage en revue de tous les cours, avec leur sommaire et leur contenu. Les intervenants sont tous des professionnels, et il existe dans chaque master un représentant pour effectuer le relais et faciliter la communication. Il a aussi été rappelé que les cours sont obligatoires en 5ème année, et que les notes peuvent dorénavant se compenser.

Propos recueillis par Emile Bruant

Lire l’interview croisée rubrique vues d’ailleurs page 10

6

1ère année :

2ère année :

• Félicitations ! • Initiation à la pluridisciplinarité

• Préparation de l’année à l’étranger

• Implication dans la vie étudiante

• Choix et dépôt du sujet de mémoire • Choix de la section

3

ère

année :

• Ouverture à l’international • Stages ou universités • Rédaction du mémoire

4ère année :

5ère année :

• Rendu du mémoire • Grand Oral

• Recherche de stage • Professionnalisation

• Choix du master 2

• Obtention du diplôme

7


VIE ETUDIANTE

Le oin étudiant Les négociations reprennent à AixONU Après son succès à Taïwan en Mars dernier, c’est pour le WorldMun de Singapour qu’AixONU, association de Simulation des Nations Unies, se prépare depuis la rentrée. Le WorldMun a pour but de former des étudiants aux négociations internationales. Les participants prennent le rôle des ambassadeurs des ministres des Affaires étrangères en participant à des simulations de sections internationales de l’ONU. Seuls représentants d’un établissement français avec

Sciences Po Paris, c’est sous les couleurs du Chili que les 14 IEPiens aixois ont remporté l’Award de la meilleure délégation lors de la simulation organisée par Havard à l’échelle mondiale. L’obtention de cette récompense, en plus de représenter un exploit, reste un excellent souvenir, mélange de festivités, de rencontres inoubliables et d’adrénaline. Mais la conquête d’un award supplémentaire ne constitue pas le seul objectif pour cette nouvelle année.

Avec la nomination, le 3 juillet 2010, de Madame la ministre Christine Lagarde à la tête du CA, y a-t-il de nouvelles orientations ? Sa succession à la tête du Conseil d’Administration était tout à fait logique car c’est une ancienne étudiante de l’IEP. C’est aussi une figure « symbole » de par sa grande carrière aux Etats-Unis, son investissement en politique, son statut actuel de ministre de l’économie. Cette nomination va permettre de renouveler en partie le Conseil d’Administration. Le but est de faire venir des personnalités de premier plan, précieux appuis pour faire bouger l’institut. Quel message voulez-vous faire passer aux étudiants pour l’année à venir ? Mon message pour les étudiants se résume en trois mots : travail, rigueur, confiance. Un travail qui se décline différemment selon les années et leurs objectifs. Une rigueur indispensable à un travail de qualité : les étudiants de l’IEP ont un esprit d’ouverture, de la curiosité et une faculté précieuse d’ana-

Ce qui change beaucoup avec cette nouvelle nomination, c’est la structure du service, divisé comme je l’ai expliqué.

Sous quel signe se place la rentrée au bureau des stages ?

Parcours Master 2

« Affaires et projets culturels internationaux / Mécénat »

La dernière chose, c’est la partie stage/emploi située sur l’intranet, sur

La formation se positionne sur un double secteur novateur, celui de la dimension internationale et méditerranéenne de la culture et celui du financement privé de la culture.

Objectifs scientifiques et professionnels de la spécialité

Elle répond à plusieurs défis : la professionnalisation de la culture, l’internationalisation des échanges culturels devenus instrument diplomatique des Etats et des régions, les coproductions et le nouveau rapport partenariat public/privé incarné par l’intensification du mécénat, y compris pendant la crise et face à la crise (une nouvelle fondation se crée, en France, tous les 7 jours).

Ce projet part d’un triple constat. L’acquisition des fondamentaux pluridisciplinaires est une caractéristique du cursus de l’IEP où la « culture générale » inclut bien évidemment le secteur culturel. Sciences Po Aix est inséré, par de nombreuses conventions, dans l’environnement culturel exceptionnel de la ville et de la région (dont atteste Marseille-Provence, capitale euro-

Les entreprises, les collectivités, les fondations et associations ont besoin de professionnels formés. Notre démarche a été précédée d’une série d’entretiens d’employabilité des futurs diplômés sur l’adaptation à l’emploi du contenu de la formation avec des responsables du Musée du Louvre, de l’UNESCO et de grandes fondations d’entreprise.

Propos recueillis par Claire Bonnot

laquelle nous allons beaucoup travailler tout au long de l’année afin qu’elle devienne de plus en plus complète et utile pour tous.

La deuxième chose que nous allons mettre en place désormais, c’est un meilleur suivi des stages, que ce soit du côté des étudiants ou du côté des maîtres de stage. Il y aura des aller-retours entre eux et nous plus réguliers, pour leur montrer que « la maison ne les a pas oubliés ».

Cursus

Les étudiants doivent en prendre conscience et le travail sur une meilleure communication à l’IEP s’inscrit dans cette optique : redonner confiance. N’oubliez-pas : votre diplôme a de la valeur !

Est-ce que « nouveau directeur » signifie « nouvelle politique des stages » ?

Mais il y a aussi en effet une nouvelle politique des stages. Ce que l’on veut pour cette année, c’est recentrer les stages de nos étudiants vers plus de cohérence avec leur projet professionnel, vers ce qui est idéal pour eux en terme de stage.

péenne de la culture 2013). Enfin l’IEP d’Aix est le seul de France ouvert sur la façade méditerranéenne et privilégie l’ouverture internationale vers cet espace.

lyse. Il faut de la rigueur pour bien exploiter toutes ces qualités et cet enthousiasme. Enfin, le maître mot pour de jeunes étudiants et futurs diplômés : la confiance. Le passage à un diplôme en cinq ans a inquiété certains étudiants. Il faut leur montrer que ce diplôme à une valeur unanimement reconnue et notamment sur le marché du travail. L’IEP devient, de plus en plus, un élément de référence pour les entreprises et les partenaires. Un profil « sciences-po » est apprécié pour son esprit de transversalité et d’analyse.

Cette rentrée se passe sous le signe de la bonne humeur et de l’optimisme. Cette réorganisation va demander beaucoup de travail, mais nous sommes prêts à faire face et surtout, nous faisons confiance à nos étudiants. Généralement, tout se passe très bien, surtout si on garde en tête que choisir un stage c’est choisir une expérience qui apporte autant au niveau professionnel qu’au niveau personnel. Quel est votre message pour les étudiants pour cette année 2010-2011 ? Profitez au mieux de votre chance d’être à l’IEP. Propos recueillis par Marion Castillo

En quoi le passage au cursus en 5 ans a-t-il bousculé le processus Pouvez-vous nous détailler une des nouveautés pédagogiques de cette d’apprentissage? année ? Il a fallu remodeler ce processus tout en gardant l’identité propre à notre école. Aujourd’hui, nous avons un bloc de deux premières années qui incarne l’identité pluridisciplinaire de l’école. C’est un socle qui a été conservé et aménagé, au sein duquel l’accent est mis sur les conférences de méthode qui permettent aux étudiants de développer les qualités de synthèse et de réflexion prisées par les employeurs. Le schéma est le suivant : ces deux années constituent la dominante de l’IEP. Viennent ensuite une année qui correspond à une démarche d’orientation, et enfin la cinquième qui est axée sur l’apprentissage d’une technique professionnelle.

Le partenariat passé avec l’école de l’air de Salon en est une. L’école militaire a pour la première fois ouvert ses portes à des non scientifiques, et les élèves de l’IEP peuvent dorénavant passer le concours après la troisième année et bénéficier de la formation militaire. Les étudiants seront à terme diplômés de l’Ecole de l’Air et de Sciences Po Aix. Il s’agit d’intégrer les sciences sociales enseignées à Aix à l’enseignement technique de Salon. C’est un champ qui s’ouvre, une innovation porteuse. Les étudiants auront ainsi une double compétence : ils seront à la fois préparés à un haut niveau de recherche et de formation.

Propos recueillis par Emile Bruant

8

5


EN TÊTE-A-TÊTE Christian Duval, professeur des universités Directeur de Sciences Po Aix Travail, Rigueur, Confiance : mon message pour les étudiants 1997 à 2006 : Directeur du CPAG Depuis 2006 : Directeur de l’IEP d’Aix 2007 : A été à l’origine de la création du concours commun à 6 IEP 2007 : Représentant des 6 Directeurs pour le concours commun

Pierre Langeron, maître de conférences Nouveau directeur du bureau des stages de Sciences Po Aix

Profitez au mieux de votre chance d’être à l’IEP 1987 : Entrée à l’IEP en tant que chargé de CMS Droit Public 1995 : Premier directeur des études de l’IEP 2004 : Responsable des accords avec les universités étrangères au service des RI 2010 : Directeur des stages

La rentrée 2010 se place sous quel signe : nouveautés ou continuité ?

Le but cette année est de s’inscrire dans la continuité des changements engagés il y a désormais 3-4 ans. En effet, l’IEP bouge sur toutes ses lignes et dans tous ses services, en atteste l’ouverture de l’institut sur le monde socio-économique. Le travail, désormais, est de stabiliser ces bases récentes. Il y a cependant une grande nouveauté pour cette rentrée 2010 : l’amélioration de la circulation de l’information. Pour la communication interne, nous faisons un gros travail sur l’image de l’institut à travers le logo, la charte graphique, le site intranet et la newsletter Sciences Po Aix Infos. Cette communication interne est plus qu’une nouveauté, c’est une nécessité car il y a une demande forte des étudiants d’être mieux informés.

Quel est plus précisément votre nouveau rôle au sein de l’IEP ?

Le rôle du directeur du bureau des stages est de diriger le service, tout en s’occupant de manière plus poussée des 3ème années. Avant la rentrée 2009-2010, le service des stages et celui des Relations Internationales étaient rattachés et ne formaient qu’une seule entité. Nous avons maintenant deux services dans l’esprit que lorsque l’on s’agrandit, il est bon de distinguer pour mieux évoluer. Guy Scoffoni est maintenant responsable des universités et moi responsable des stages, cela va permettre à chaque service de devenir plus complet, plus spécifique afin de répondre au mieux aux demandes des étudiants.

Caroline Declas, secrétaire générale de l’association, affirme que le but premier à AixONU est « d’oublier ses a priori occidentaux en passant un bon moment », à tel point qu’il lui est parfois arrivé de se sentir « plus déléguée Afghane qu’étudiante française » l’espace d’une réunion. André Ory, nouveau président, souligne qu’en plus d’offrir une ouverture culturelle importante, l’association permet à chacun de s’exercer à la prise de parole en public, tout en affinant son charisme et son carnet d’adresses. Isabella Troconis, étudiante vénézuélienne à Madrid qui a elle aussi participé au dernier WorldMun, déclare que les vénézuéliens se préparent souvent avec enthousiasme et sérieux pour ces simulations, notamment parce qu’ils y participent en général depuis le collège. Elle insiste également sur le fait que les difficultés rencontrées pour obtenir un visa ces derniers temps au Venezuela poussent les étudiants à se dépasser lorsqu’ils ont l’opportunité d’effectuer ce type de voyages, ils cherchent ainsi à sortir de la masse en exploitant au maximum leurs capacités.

Oublier ses a priori occidentaux en passant un bon moment

Tous les nouveaux membres du bureau s’accordent à dire qu’AixONU reste avant tout un loisir, « il n’y a aucune pression et aucune sélection ». Seuls impératifs pour ces réunions hebdomadaires : motivation et respect des règles onusiennes simplifiées sur des sujets aussi variés que la guerre en Irak, les maladies tropicales ou encore les diamants du sang.

Pour ceux qui aiment le challenge sans pouvoir pour autant parcourir le globe, AixONU s’est lancé depuis mars dernier dans l’organisation de sa propre simulation annuelle au niveau nationa : le AixMUN, qui a déjà attiré en 2010 une centaine de participants et espère faire encore mieux cette année. Lors de sa première simulation le 28 septembre, l’association a attiré environ 30 participants, qui sont ressortis très motivés après deux heures de discussions enflammées, certains rêvant déjà de lever leur pancarte à Singapour. Cette année, les réunions ont lieu tous les mardis soirs, en anglais et en français dans deux salles différentes en simultané, alors n’hésitez plus, les négociations sont ouvertes. Pour contacter l’association : aixonu@gmail.com Retrouvez aussi AixONU sur Facebook Marion Castillo

Ingénieur d’études à Sciences Po Aix Cette année, nous avons véritablement la possibilité d’entreprendre 1995 - 2002 : Chargé d’enseignement à l’IEP (analyse de la vie politique, science administrative, culture générale, théorie des organisations) 1998 - 2001 : membre du groupe de recherche de la DATAR « prospectives territoriales et actions publiques » Depuis 2004 : Directeur des études de l’IEP

4

Pourquoi cette année diffère-t-elle de la précédente ?

Il y a 3 ans, le diplôme de l’IEP passait de 4 à 5 ans. A l’époque, il a fallu à la fois concevoir et mettre en œuvre une nouvelle façon de fonctionner. L’année dernière a été celle de la mise en forme avec la création de la commission de mobilité qui a réclamé un véritable travail d’investigation pour évaluer les projets réclamés par les élèves. Le cadre de la 5ème année s’est alors affiné. Cette année, nous avons véritablement la possibilité d’entreprendre, avec par exemple la création d’un nouveau master « affaires et projets culturels internationaux » (voir notre rubrique « Cursus », page 8), qui répond toujours à la logique de l’IEP et qui a été conçu en dialogue avec les partenaires culturels locaux.

Partiels du second semestre et vacances de Noël : Examens écrits du 1er semestre (+ examens du Delta) : Du lundi 13 décembre au samedi 18 décembre 2010 Examens oraux du 1er semestre : Du lundi 3 janvier après-midi au samedi 8 janvier 2011 Vacances de Noël : Du samedi 18 décembre 2010 au soir au lundi 3 janvier 2011 au matin

évènements à venir : Forum Entreprise : Mardi 23 novembre 2010 entre 12h et 18h à l’espace Philippe Séguin, avenue J. Dalmas. Forum sur le thème « de l’amphi à la vie active » pour les étudiants de Sciences Po Aix, organisé par le service pilotage. • Conférence sur « le marché de l’emploi » par l’APEC dès 12h. • Conférence sur les dispositifs VIA (volontariat international en administration) et VIE (volontariat international en entreprise) par UBI France à 13h. • « Rencontres avec des entreprises telles que Cma

Cgm, BNP, Crédit Agricole, Chocolaterie de Puyricard, La Poste, Société des Eaux de Marseille, Coface, Ricard… Vous trouverez aussi des partenaires tels que Pole Emploi International, APEC, UBI France qui peuvent être des aides précieuses pour l’élaboration de votre projet professionnel ».

• Simulations d’entretiens

Conférences : Vendredi 19 novembre 2010 à 18h dans l’amphithéâtre Cassin à Sciences Po Aix. • Conférence sur le thème « Approche géopolitique de l’Asie Centrale », organisée par l’IEP. Jeudi 25 novembre 2010 à 18h Amphithéâtre Cassin

Cette formation prépare essentiellement aux métiers de :

Norbert Nourian

À vos agendas !

• chefs de projets culturels (institutions, collectivités, ONG) • gestion des événements culturels • mécénat : relations avec les entreprises • responsables de grandes fondations et de l’action culturelle au sein de grandes entreprises • coopération culturelle : montage de projets européens, diplomatie culturelle (y compris celle des grandes collectivités territoriales) Elle est clairement orientée vers la culture à l’international avec une dominante euro-méditerranéenne. La formation s’articule autour d’enseignements fondamentaux (management, marketing, gestion, échanges culturels internationaux et mécénat) et d’une pédagogie qui privilégie les études de terrain et de cas concrets, en étroite liaison avec des professionnels. Les partenariats avec des institutions culturelles, le MAE, des entreprises et des structures de mécénat, l’existence d’un réseau s’appuyant sur les anciens diplômés garantissent des stages professionnalisants aux étudiants.

• Conférence sur le thème « Le trésor des Médicis » (parallèlement à l’exposition au musée Maillol à Paris), organisée par les amis du musée Granet et de l’œuvre de Cézanne. Mercredi 1er décembre 2010 à 18h Amphithéâtre Cassin

• Conférence sur le thème « La réunification allemande : un évènement historique sans précédents », organisée par le Centre Franco-Allemand de Provence. Jeudi 9 décembre 2010 à 18h Amphithéâtre Cassin

• Conférence sur le thème « Autour de Monet, l’impressionnisme, le néo-impressionnisme, le post-impressionnisme », organisée par les amis du musée Granet et de l’œuvre de Cézanne. Se référer au site intranet de Sciences Po Aix pour actualiser les informations

Daniel van Eeuwen

9


ça c’est fait !

INTERNATIONAL

VUES D’AILLEURS Jérome Decoster - 21 ans Université d’origine Sciences Po Aix - France Université d’accueil Rhodes University – Afrique du Sud Comment s’est passé votre rentrée en tant qu’étudiant étranger ? Pour ma rentrée, mi-juillet, j’ai été bien accueilli pour la « semaine d’orientation». Il m’a fallu 2 semaines d’adaptation pour me sentir vraiment bien et depuis c’est super! Le choix de cours est large, c’est très intéressant, très interactif. Par contre il y a beaucoup de travail à fournir pour préparer les TD. Le campus est très agréable donc je pratique pas mal de sports (tennis, squash, natation...). Surtout, je passe beaucoup de weekend à faire des randonnées car je me suis engagé dans le « mountain club » dont je suis d’ailleurs membre du comité et avec qui je vais devoir organiser un ou deux week-ends et quelques soirées. Les vacances d’été sont ici entre fin novembre et mi-février donc je vais avoir 2 mois et demi pour voir du pays, jusqu’ici j’ai déjà voyagé le long de la belle et réputée Garden Route entre Grahamstown et Capetown. En quoi votre vie dans votre pays d’accueil est-elle différente de votre vie dans votre pays d’origine ? Je vis en résidence (non mixte!) c’est donc une expérience nouvelle, mais c’est le bon moyen pour rencontrer les gens ! Il y a une identité réelle de résidences, des concours entre nous etc. Pour l’anecdote, on mange super tôt, le «dining hall» ferme le soir à 18H30. Je pensais que ça serait agaçant mais ça permet d’avoir des longues soirées. Qu’est-ce qui vous a frappé dans votre pays d’accueil ? Ce qui est frappant à Grahamstown c’est la mixité et le contraste entre le campus qui est beau, moderne et dans l’ensemble avec des étudiants qui ont relativement les moyens et la ville qui est bien pauvre, avec un taux de chômage de 75%! Donc le campus fait un peu «ghetto» au sein de la ville au début, mais on s’y fait. Votre rentrée en UN mot ?

Enrichissante

:

Romi Reinecke - 21 ans Université d’origine Rhodes University - Afrique du Sud Université d’accueil Sciences Po Aix - France Comment s’est passé votre rentrée en tant qu’étudiant étranger ?

A notre arrivée à l’IEP, il y a eu une semaine d’intégration spécialement pour les étudiants étrangers, pendant laquelle nous avons eu des cours spéciaux comme « Bienvenue en France », mais aussi une visite d’Aix ou des ateliers pour nous aider à remplir les dossiers administratifs. J’aimerai être membre d’AixONU et faire partie de l’équipe de tennis de l’IEP cette année. L’Association Internationale organise aussi beaucoup de visites, comme la Sainte-Victoire ou beaucoup de villages autour d’Aix. J’ai l’intention de voyager en France durant mon séjour, notamment au Mont Saint Michel et à Paris, et aussi rendre visite à d’anciennes étudiantes françaises de Rhodes University. En quoi votre vie dans votre pays d’accueil est-elle différente de votre vie dans votre pays d’origine ?

Le logement est différent en Afrique du Sud, les cours aussi. Pour chaque classe, nous avons beaucoup à préparer. Chaque étudiant doit participer à l’écrit et à l’oral pour tous les cours. Nous n’avons pas de cours magistraux, mais le « système Oxford  »  : chaque étudiant prépare le sujet traité de son côté et le cours est plus un débat entre les élèves avec le professeur comme médiateur. Nous sommes rarement plus de 15 par classe. La vie est plus chère ici qu’en Afrique du Sud  ! Mais ce qui m’a le plus frappé, c’est que les gens se font la bise ! C’est très étrange pour moi, je n’ai pas du tout l’habitude de voir ça. En Afrique du Sud, on se serre la main et uniquement lorsqu’on se connait très bien, on se prend dans les bras. Votre rentrée en UN mot ?

Aventure

NOUVELLES DESTINATIONS • Université d’Etat de commerce et d’économie de Russie, Moscou, Russie • IDC – Interdisciplinary Center Herzliya, Tel Aviv, Israël • Rhodes University, Grahamtown, Afrique du Sud • Universidad Nacional de Cordoba, Cordoba, Argentine • Simon Fraser University, Vancouver, Canada • Sun Yat-sen University, Canton, Guangdong, Chine • Institut des Hautes Etudes de Management, Marrakech, Rabat, Tanger et Casablanca, Maroc • Wellesley College, Wellesley, Massachusetts, USA

10

La rédaction du plan quadriennal a mobilisé la direction pendant plusieurs mois. Il interviendra dès le début de l’année scolaire prochaine, s’échelonnera de 2012 à 2015 et confirmera l’attachement de l’IEP à une logique de projet. Propositions, suivi et évaluations sont les maîtres mots de cette démarche qui répond à un cadrage national. Ainsi, explique Norbert Nourian, directeur des études à l’IEP, « les établissements doivent rendre un document qui expose ce qui a été fait, avec quels moyens et quels résultats. Il s’agit aussi d’expliquer la vision, les objectifs stratégiques et la façon de les mettre en œuvre ». Le plan quadriennal est donc un document qui définit la ligne de conduite de l’Institut. Comme l’explique Christian Duval, l’IEP a voulu mettre la notion de qualité au cœur du plan 20122015. « Il s’agit d’améliorer le service rendu aux usagers par des procédures de régulation. C’est pour cela que cette année a été mise en place une mission qualité qui visera la scolarité, avec notamment la volonté de parvenir à un planning mieux géré ainsi qu’à un accès personnalisé à l’intranet pour chaque étudiant », détaille le directeur. Le CHERPA aura aussi une place de choix dans le prochain plan, avec pour mot d’ordre : fédérer les enseignants chercheurs de l’IEP d’Aix avec ceux de l’extérieur et ainsi favoriser l’accueil d’experts internationaux. Le plan insistera aussi sur le programme d’égalité des chances mis en place par l’IEP. L’objectif étant de proposer un soutien aux étudiants des milieux défavorisés de l’Institut, afin de leur permettre de préparer les concours administratifs les plus presti-

gieux, et notamment celui de l’ENA, dans les meilleures conditions. C’est dans cette optique que l’ENA et l’IEP ont signé un accord de partenariat le 23 Mars dernier. Il s’agira enfin d’améliorer et de développer les partenariats afin d’une part de trouver de nouveaux financements pour développer des formations originales, d’autre part de diversifier les contacts avec le monde de l’entreprise et ainsi faciliter les recherches de stage et d’emploi pour les étudiants. La création d’un club des partenaires interviendra dans ce sens.

Faire de la recherche un moteur d’excellence pour l’établissement Améliorer l’efficacité d’un enseignement réformé et valoriser les dispositifs de formation Faire de Sciences Po Aix un acteur de la promotion sociale Enrichir les dispositifs relatifs à la vie étudiante Faire de l’international un atout stratégique de développement Optimiser la gouvernance Emile Bruant

Qu’est-ce qui vous a frappé dans votre pays d’accueil ?

Propos recueillis par Marion Castillo

Destinations ouvertes en 2010-2011 :

Le plan quadriennal

DISTINCTIONS L’IEP et le CHERPA ont été distingués en la personne de J.C JAUFFRET qui vient de recevoir le 1er Prix Histoire Verdun 2010 pour son ouvrage : Afghanistan, 2001-

2009 : Chronique d’une non-victoire annoncée, paru chez Autrement au printemps

Le 2ème prix est accordé à un autre membre du CHERPA, Remy PORTE pour son livre Haute Silésie, 1920-1922. Laboratoire des « leçons oubliées » de l’armée française et perceptions nationales, paru chez Riveneuve Editions en 2009.

Daniel van Eeuwen a été nommé membre du Conseil d’Administration de l’Association Française de Science Politique (AFSP). André CARTAPANIS a été nommé membre du jury du second concours national d’agrégation de l’enseignement supérieur pour le recrutement de professeurs des universités dans les disciplines juridiques, politiques, économiques et de gestion.

Destinations ouvertes prochainement 2011-2012 : • Université de Freiburg, Freiburg, Allemagne • Pontificia catolica del Perù, Lima, Pérou • Université d’Etat, haut collège d’économie de Russie, Moscou, Russie • Universidade de Sao Paulo, Sao Paulo, Brésil

NOUVELLES NOMINATIONS • Scolarité / Mobilité stages 3ème année : Directeur : Pierre LANGERON

BIENVENUE À : • Gestion Financière : Gestionnaire : Cécile ARAUJO • Pilotage : Partenariat entreprises, Observatoire de l’Insertion Professionnelle : Anne MARTIN • Scolarité : Masters Valorisation de l’information et Sciences Po parcours Affaires et projets culturels internationaux / Mécénat : Charlotte LE TâN • Relations Internationales : Secrétariat : Julia PECH

3


EVENEMENTS

ADMINISTRATION RETOUR SUR

ça c’est fait

La session 2010 des Rencontres Economiques d’Aix-en-Provence

Décisions et projets administratifs Réorganisation du pôle scolarité

La réorganisation de la scolarité, achevée au début de cette année, s’est portée sur deux points principaux : une réorganisation physique et une réorganisation des tâches du personnel. La première est bien visible par tous puisque les nouveaux bureaux ont été installés au rez-de-chaussée du bâtiment principal de l’IEP et divisés en quatre espaces distincts : un bureau des gestionnaires du diplôme, ceux des gestionnaires des masters, du référent administratif de la scolarité et celui du planning et de la vie étudiante.

Cette réorganisation répond à une volonté de rendre le pôle scolarité plus pratique et plus adapté aux élèves Cet engagement s’illustre également dans la réorganisation du personnel dédié à ce service. En effet, il n’existe plus à l’IEP depuis cette année, un responsable par année, mais une organisation transversale, chacun pouvant répondre à tous, dans un but d’accueil et de renseignement plus efficace pour les étudiants. Il y a également trois gestionnaires attitrés aux Masters, qui effectuent des permanences à l’espace Philippe Séguin.

La scolarité devient un centre d’accueil pour les étudiants de l’IEP où la priorité n’est plus donnée à l’immédiateté, mais à la précision et à la rationalisation. Chacun sera accueilli et pris en charge dans un esprit d’efficacité. L’intranet joue également un rôle nouveau puisqu’il devient un élément clé pour la recherche d’informations mais aussi pour le téléchargement de documents, de dossiers… Les trois idées phares de cette nouvelle année pour la scolarité sont : accueil, vision d’ensemble et esprit pratique. Christine Lagarde et le Conseil d’Administration Le 3 juillet 2010, Christine Lagarde a présidé son premier Conseil d’Administration à Sciences Po Aix. Le prochain est prévu pour la fin de l’année. Marion Castillo

un simple clic et une identification sur le site. Si l’intranet a nécessité le travail et la formation de nombreuses personnes à Sciences Po Aix, il est maintenant bien installé, efficace, et l’information y est mise à jour de façon quasi instantanée. Il est de plus en amélioration continue puisque certaines fiches administratives pourront bientôt y être téléchargées et qu’une FAQ est en train d’être créée.

Nouveaux outils Mise à jour des moyens de communication à l’IEP

Améliorer les outils de communication était l’un des grands projets de l’IEP, c’est chose faite depuis la rentrée. En effet, sur le site de Sciences Po Aix, l’onglet « ressources » a laissé place à l’onglet « intranet », lien vers une interface sécurisée à destination des étudiants, mais aussi du personnel et des enseignants-chercheurs de l’école.

Cette mise en place de l’intranet, fait partie d’un projet global d’amélioration de la communication au sein de l’établissement. C’est pourquoi elle est couplée à un affichage électronique nouveau lui aussi. Dans les bâtiments rue Gaston de Saporta comme à l’espace Philippe Séguin, les écrans ont pour fonction de compléter l’intranet en affichant, à la vue de tous, les informations urgentes ainsi que les manifestations du jour.

Le but de ce nouvel intranet est de diffuser l’information de façon rapide et claire La publication sur le site rend l’information accessible partout et pour tous. Ce nouveau dispositif est un projet interne à l’IEP, commun à tous les services administratifs, qui vise à une meilleure diffusion de l’information, de manière transversale, mais aussi à faciliter la collaboration entre tous, services administratifs, étudiants, personnels et enseignants.

toutes les informations utiles à chacun : les projets de l’IEP en cours, les absences de professeurs, l’agenda, les informations administratives propres à l’année d’étude des étudiants, tout cela est publié sur le site.

Avec un tel outil, le travail de chacun est simplifié puisque le passage dans L’avantage est d’avoir accès à un espace les bureaux de l’administration ou les de travail unique, où sont recensées appels téléphoniques sont remplacés par

2

Intranet comme affichages électroniques tendent ainsi au remplacement progressif des informations sur papier. S’ils nécessitent une adaptation et un changement des habitudes, c’est dans un but clair et cher à tous : optimiser la circulation de l’information entre tous les acteurs de l’IEP. Marion Castillo

L’été à Aix-en-Provence rime avec émulation intellectuelle et culturelle. Tandis que les férus d’art lyrique arpentent les petites ruelles du vieil Aix, des passionnés d’une toute autre espèce investissent pendant trois jours, et ce depuis dix ans, les bancs de l’université. Les Rencontres Economiques d’Aix-enProvence, journées exceptionnelles de réflexion sur l’actualité économique, réunissent les plus grands décideurs, industriels, entrepreneurs et penseurs économiques du monde. A l’initiative des trente membres du Cercle des Economistes, ces tables rondes ouvertes au public favorisent le débat économique. La session 2010 s’intitulait « A la recherche de la nouvelle croissance » : comme un mot d’ordre pour éviter le pessimisme ambiant, frein aux innovations. De conférences en conférences, chacun est venu apporter son diagnostic et donner ses idées pour la croissance de demain. Le Cercle des Economistes a conclu sur les dix mesures à mettre en place pour construire une croissance européenne car « Nos pays ont-ils

encore un avenir ? Oui ! ». A ceux qui prévoient un lent déclin de la « vieille Europe » face aux puissances émergentes, les Rencontres Economiques ont répondu par un appel au sursaut : « Il faudra (…) une vraie stratégie de rupture par une innovation et une politique industrielle repensées, l’éducation et la qualification revalorisées, le financement de la croissance et la régulation financière ré-imaginés, une croissance verte, une politique macroéconomique réactive, un Pacte social renouvelé, un multilatéralisme renforcé ». Depuis 2008, Jean Hervé Lorenzi, Président du cercle des Economistes et Christian Duval, président de l’IEP d’Aix en Provence, ont voulu concrétiser le partenariat qui lie Sciences-Po Aix à l’organisation. L’idée : rapprocher le monde professionnel et la communauté étudiante. Pour la troisième année consécutive, un groupe d’étudiants des sections « info-com » et « entreprise » ont organisé une rédaction qui a couvert l’ensemble des Rencontres, sous la forme d’un journal papier ou d’un blog : compte rendu des conférences, interview des économistes, réactions de l’assistance… Une

expérience, née de la volonté d’André Cartapanis, Professeur des Universités à l’IEP et membre du Cercle des Economistes, et de Sandra Montchaud, maître de conférences à l’Institut, très enrichissante, comme en témoigne le blog de la session 2010. (http://www.lesrencontreseconomiques.fr/) « C’était une opportunité exceptionnelle de pouvoir faire un vrai travail de journaliste dans une ambiance stimulante intellectuellement, grâce à tous ces débats sur les perspectives pour notre nouvelle croissance » ont déclaré Mathilde, Clémentine, Laurène, Claire, Arnaud, Clément, Pierre et Marie-Geneviève, l’équipe de rédacteurs 2010.

Organisées chaque année, ces Rencontres Economiques feront l’objet d’une nouvelle couverture journalistique étudiante en 2011. Journalistes en herbes et passionnés d’économie, n’hésitez pas. L’opportunité est à saisir ! Pour suivre l’actualité du Cercle des Economistes : http://www.lecercledeseconomistes.asso.fr/

Claire Bonnot

lu, vu, et entendu

Colloques et séminaires Médias • Dans le cadre du 59eme Congrès de l’AFSE (Association Française de Science Economique) qui s’est tenu les 9 et 10 septembre 2010 à l’Université Paris Ouest Nanterre, André Cartapanis a présenté une conférence en tant que président de l’AFSE sur le thème : « La crise financière et les politiques macroprudentielles : inflexion réglementaire ou nouveau paradigme ? ». La vidéo est disponible sur Dailymotion et les diapositives ainsi que le texte complet de l’intervention sur le site touteconomie.org. • Le vendredi 1er octobre s’est tenu au Groupe Hospitalier CochinSaint Vincent de Paul à Paris un colloque organisé par le CHERPASciences Po Aix en partenariat avec le LEEM, intitulé « Des solutions organisationnelles au déséquilibre financier de l’assurance-maladie en France ». A cette occasion, M. Christian Duval a prononcé une allocution d’ouverture. Sandra Montchaud, maître de conférence CHERPA à l’IEP et Jean-Paul Gassend, directeur d’hôpital et professeur à l’IEP ont animé les sessions du colloque en présence de nombreux professionnels du monde de la santé.

• Le 23 septembre, M. Jean-Charles Jauffret, professeur à Sciences Po Aix et spécialiste de la piraterie était l’invité de La Chaîne Média. Il a commenté dans le cadre de « La Grande Emission » (18H-20H) la prise d’otage des trois membres du groupe marseillais Bourbon par des activistes du Mouvement d’émancipation du delta du Niger (Mend). La vidéo est disponible sur le site de la Provence ainsi que sur la chaîne dédiée sur la plateforme Youtube. • Interrogé le 16 septembre 2010 par Guysen News, le professeur Raphaël Liogier s’est exprimé sur l’ouverture par la chaine Quick de restaurants halal. Il y a défendu l’idée que le halal ne fait pas partie du fondamentalisme, mais qu’ « il est au contraire la marque de la “mondialisation“ de l’Islam, et de sa “désarabisation“.

Publications • L’IEP relance sa collection de science politique comparative, avec la parution fin octobre d’un ouvrage de Sophie Daviaud, maître de conférences à l’IEP, intitulé L’enjeu des droits de l’homme dans le conflit colombien. Emile Bruant

11


CULTURE Le BDA de Sciences Po Aix vous propose trois spectacles pour novembre à des prix de rêve : précipitez-vous ! DANSE

PAR ICI LA SORTIE

Newsletter n°2 - Novembre 2010 THèATRE

SUIVRONT MILLE ANS DE CALME LA FEMME SANS PASSÉ de Ballet Preljocaj & Théâtre du Bolchoï Jeanne Mordoj (Cie BAL) au Grand Théâtre de Provence à Aixen-Provence

DANSE

LAST MEADOW

du collectif Miguel Gutierrez and the Powerful People au Pavillon noir à Aixen-Provence Cette création qui date de 2009 et nous vient tout droit des Etats-Unis est une adaptation chorégraphique des trois films qui ont construit la légende James Dean, À l’Est d’Eden, La Fureur de vivre et Géant. Miguel Gutierrez, chorégraphe qui a imposé sur la scène New-Yorkaise son style explosif, a choisi de représenter le célèbre acteur à travers les traits d’une femme, la danseuse Michelle Boulée, comme pour faire revivre la sensualité profonde de l’acteur. Quatre-vingt-dix minutes de spectacle, fortes en intensité sonore, visuelle et émotive, qui donnent le tournis. Effet voulu car c’est ainsi que les danseurs illustrent le « grand bazar » de l’histoire collective américaine.

“Suivront mille ans de calme voudrait effleurer cette dérive aveugle des corps, ballottés par des idéaux et des croyances, un peu perdus entre les lignes de l’Apocalypse“. Pour honorer l’année France-Russie, Angelin Preljocaj a réuni dix danseurs du Bolchoï et onze de sa compagnie. Ils dansent l’Apocalypse, fin des temps et renaissance à la fois, à l’image des révolutions que ces deux peuples ont endurées. Sur le rythme enlevé de la musique du DJ Laurent Garnier et dans une scénographie orchestrée par le plasticien indien Subodh Gupta, les danseurs expriment l’origine du monde, ses chaos et ses luttes jusqu’à l’apaisement final.

au théâtre du Merlan à Marseille Une femme est seule sur scène, sans histoire et sans passé. Et pourtant, un tas de poupées de tissu envahissent l’espace scénique. Des poupées que cette femme a confectionnées pour se composer une famille. Cette création questionne l’identité personnelle dans son rapport à la famille à travers un solo qui mêle des prouesses artistiques en tout genre (ventriloquie et contorsion) et un travail plastique considérable (80 poupées brodées). Magie et inattendu se dégagent de ce conte intime. Le vendredi 19 novembre à 20h30 : 10 places disponibles à 7 euros. Claire Bonnot

Le Mardi 23 novembre : pour plus d’informations, s’adresser au BDA.

SOMMAIRE ADMINISTRATION Réorganisation de la scolarité Plan quadriennal Nominations Pages 2 et 3 EN-TETE-A-TETE Christian Duval, Norbert Nourian et Pierre Langeron Pages 4 et 5 ZOOM La rentrée vue par les étudiants

Le vendredi 5 novembre à 20h30 : 15 places disponibles à 8 euros.

Pages 6 et 7 VIE ETUDIANTE Association étudiante et agenda

PAUSE CAFÉ L’été culturel de… Quel est le livre que vous avez lu cet été et qui vous a marqué ? Marie-Sophie Doudet : Le temps où nous chantions, Raphaël Liogier : Enfance, Nathalie Sarraute Jean-François Marchi : Le colosse de Maroussi, Henry Miller Richard Powers Jean-Charles Jauffret : Le Dit de Tianyi, François Cheng Roxana Nadim : La Fille de son père, Anne Berest Marion Castillo

Retrouvez sciencespo aix infos sur l’intranet de l’IEP Directeur de la publication : Christian Duval Responsable du comité éditorial : Daniel Van Eeuwen Rédacteurs : Claire Bonnot, Emile Bruant, Marion Castillo Relecture : Marie-Laure Cittanova Remerciements : Maud Jecker, Marie-Laure Cittanova, Yves Lefloch, Parina Hassanaly, Philippe Marchon-Arnaud, Daniel Van Eeuwen Crédits photos : Emile Bruant, Marion Castillo, Jérome Decoster, Romi Reinecke, Le Cercle des Economistes, Service Communication Sciences Po Aix, Ferjeux van der Stigghel Sciencespo aix Infos : 25 rue Gaston de Saporta- 13625 Aix-en-Provence. Cedex 1 http://www.intranet.sciencespo-aix.fr/

12

Pages 8 et 9 INTERNATIONAL Regards croisés sur l’IEP Page 10 EVENEMENTS L’IEP fait parler de lui Page 11

L’EDITO

Une élection qui confirme le rayonnement de l’Institut : Christine Lagarde succède à Philippe Séguin à la tête du Conseil d’Administration

Christine Lagarde a été élue, le 3 juillet 2010, Présidente du Conseil d’Administration de Sciences Po Aix, organe qui fixe les orientations stratégiques et adopte le budget de notre Grande Ecole en Provence. Seule une personnalité de premier plan pouvait succéder à Philipe Séguin qui occupa ses fonctions de septembre 2007 au 7 janvier 2010 – date de son décès – et qui était, comme elle, ancien élève de l’IEP d’Aix-en-Provence. Madame le Ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, a été diplômée de l’Institut en juin 1977. Etudiante de la section économique et financière, son mémoire (« Les moyens de défense des consommateurs américains ») manifestait déjà un intérêt pour les Etats-Unis où elle deviendra avocate d’affaires, accédant au classement des femmes de pouvoir les plus importantes dans le monde. Ses responsabilités actuelles la situent au cœur de la gouvernance de l’économie mondiale et son nouveau rôle à l’IEP confirmera l’excellence et la vocation internationale de l’Etablissement. Rentrée : ouverture et innovation pour préparer l’avenir

La rentrée 2010-2011 se caractérise par un souci de régulation et de recherche de la satisfaction des demandes étudiantes, par une véritable amélioration de la communication interne et par une démarche de la nouvelle mission « qualité », notamment en matière d’organisation de la scolarité. Le cursus en 5 ans se stabilise et l’ouverture se poursuit, tout comme la quête de l’innovation. Le prochain contrat quadriennal s’axe autour de l’égalité des chances, du développement des partenariats avec les entreprises et à l’international, de l’offre de nouvelles formations autour de la création de chaires, ainsi que de la restructuration des thématiques de recherche du CHERPA. Christian Duval, Directeur

Portrait Christine Lagarde

Daniel van Eeuwen, Vice-président du Conseil d’Administration

• Diplômée de l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence • Diplômée de la Holton Arms School de Bethesda (Etats-Unis) • Avocate à la cour d’appel de Paris, spécialiste de la législation du travail et du droit de la concurrence • De 1981 à 2004 : avocate puis présidente du comité stratégique mondial de Baker & Mc Kenzie (Chicago, Etats-Unis) • Ministre déléguée au Commerce extérieur (2005-2007) • Ministre de l’Agriculture et de la Pêche (mai-juin 2007) • Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi (juin 2007-mars 2008) • Ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi (depuis mars 2008)

CULTURE Les spectacles à Aix-en-Provence Page 12

DOSSIER SPECIAL RENTREE

Témoignages et Interviews Nouveautés Infos pratiques

Newsletter n°2 - novembre 2010  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you