Page 1

Newsletter n °6 - JANVIER 2012

DOSSIER SPÉCIAL RESSOURCES RESSOURCES POUR LE MÉMOIRE RESSOURCES HUMAINES RESSOURCES POUR PARTIR À L’ÉTRANGER

I ndispen sa b le


ADMINISTRATION Ça s’est fait

Vos élus étudiants présentent Sitôt élus, le 16 novembre dernier, les étudiants se sont mis à l’ouvrage. Un bilan des actions menées par le passé et la définition des objectifs de l’année 2011-2012 soulignent la continuité dans les programmes menés : une amélioration perpétuelle des conditions de vie et de travail au sein de l’IEP. Pour ce faire, un dialogue permanent avec l’administration et les autres élus du conseil d’administration (CA) est nécessaire. La réunion du 21 novembre avec la direction a permis de poser les jalons du nouveau plan d’action. FORCE DE PROPOSITION Entre tous les points défendus l’an dernier par les élus et adoptés au CA, citons par exemple la valorisation de l’engagement associatif ou encore les 98% de dossiers de mobilité acceptés en cinquième année. Ce sont de véritables avancées pour le diplôme qui ont ainsi été autorisées. Forts de leur expérience et de leur réussite, les différents élus se disent prêts à relever les nouveaux défis qui s’offrent à eux. Leur cadre de travail : être à l’écoute des étudiants et présenter les projets réalisables à la direction. C’est en véritable force de proposition que les élus étudiants se sont rendus à la réunion de pré-CA durant le mois de novembre. L’ensemble des points de la profession de foi ont été abordés et feront l’objet de discussion lors des

différents conseils d’administration. Au programme des négociations en cours et en vrac : le projet du renouvellement du fonds documentaire de la bibliothèque, la mise en ligne de plans de cours, l’harmonisation des cours de culture générale ou encore la traduction du site internet de Sciences Po Aix.

Dialogue et coopération La réunion du 21 novembre a ouvert la saison des réformes. A la clé, une refonte pédagogique afin de renforcer la cohérence et l’excellence du diplôme de Sciences Po Aix. Véritable clé de voûte de l’enseignement dispensé au cours du cursus, la culture générale va être la première institution à subir un lifting. L’exemple de l’harmonisation de ses contenus apparaît comme symptomatique de la vague d’efforts que fait l’Institut pour accroître l’efficacité de son enseignement. Les représentants étudiants souhaiteraient une définition commune des thèmes au programme ainsi que l’établissement d’une bibliographie commune. Une prochaine réunion entre la direction, les différents intervenants en culture générale et les élus étudiants devrait permettre la mise en place de la réforme tant attendue, notamment par les élèves de quatrième année qui angoissent à l’idée d’être interrogés au Grand O sur un point qui n’aurait pas été abordé durant leur cours. Rassurez-vous, étudiants, vos élus veillent et nous ont assurés qu’ils feraient tout pour vous éviter tout stress administratif et autres traumatismes post-amphi. Mathilde Frézouls

Nouveaux outils

L’audiovisuel s’installe à Sciences Po AIX Après un audit du matériel de la section infocom, le directeur et Hervé Nédélec, responsable pédagogique du master, ont choisi d’offrir aux étudiants un lieu dans lequel ils pourraient produire du son et de l’image dans de bonnes conditions, afin d’investir la toile sous ces deux formats.

en collaboration avec la radio étudiante Sciences Po Hertz. Pour débuter, dès le 1er trimestre 2012, nous allons produire des petits formats de 2 minutes ».

L’ancienne salle des professeurs, voisine du laboratoire multimédia, abrite désormais un plateau radio/télé. Il servira à réaliser des émissions estampillées Sciences Po Aix mais aussi à accueillir des invités, à l’image de François Bayrou, interrogé après sa dernière conférence dans nos locaux.

Pour lui, néanmoins, « ce n’est qu’un premier pas. Il s’agit maintenant pour les étudiants d’inventer des formats et concepts  adaptés». De plus, une réflexion sur l’acquisition du fil AFP (Agence France Presse) qui permettrait d’avoir de l’info en continu est en cours. Le but avoué du responsable de master est d’égaler les facs américaines où « les étudiants sont parfois aussi compétents que les professionnels ».

En complément du matériel vidéo dont l’école s’est dotée cette année, avec l’achat de cinq appareils photos « qui font de la très bonne image », l’équipement radio va être développé afin de permettre une diffusion de qualité. Dans le même temps, les étudiants pourront utiliser des logiciels de montage audiovisuel mis à leur disposition.

2

« Pour accueillir ces contenus multimédias, le site de Sciences Po Aix va être modernisé », promet le responsable pédagogique. A terme, « le but est de créer des émissions en direct,

Cette évolution fait également suite aux demandes de Thierry Bezer et François-Xavier Ménage, journalistes (à France 3 et à BFM TV, ndlr) qui interviennent en Master 2. Hervé Nédélec confie qu’ils « souhaitent ce type de matériel, afin de reproduire les schémas professionnels qu’ils connaissent ».

Sa conclusion le démontre. « Il faut que l’on soit affiché comme la radio et la télé de Sciences Po Aix. Se confronter au public est la meilleure manière de découvrir et d’appréhender les réalités du métier». Jérôme Carrère


L’actu d’un service administratif

L’INFORMATIqUE, SERVICE STRATÉGIqUE Au milieu de l’escalier qui mène à la salle du Conseil et à la Direction, une discrète porte blanche se tient sur la gauche. Derrière, Aymeric Lepoint et Ali Boubertekh gèrent l’informatique de Sciences Po Aix. Accueillants et disponibles, ils détaillent leurs missions, dans un discours parfois incompréhensible pour l’utilisateur moyen. Si les deux informaticiens font bien partie du personnel de Sciences Po Aix, une partie de leurs travaux les amènent à collaborer avec leurs collègues de l’université Aix-Marseille III. Pour certains services, ils effectuent le lien technique entre l’université et Sciences Po Aix, comme pour le service communication (mises à jour de l’Intranet). Le développement de l’Environnement Numérique de Travail (ENT), qui offre un espace de stockage de données, de consultation de documents numériques et les résultats des examens, répond à la même logique.

et du câblage informatique, son suivi, son renouvellement, ainsi qu’au partage des ressources en interne. En 2009, par exemple, il a participé à la mise en place d’infrastructures informatiques à l’Espace Philippe Séguin. Aymeric Lepoint définit ainsi la majeure partie de leur travail comme de « l’informatique de proximité », à travers l’installation de postes dans tous les bureaux du personnel administratif, enseignant et chercheur, mais aussi dans de nombreuses salles à destination des étudiants (250 à 300 machines au total). « On fait surtout beaucoup d’aide utilisateur et des réparations en tous genres », confie M. Lepoint.

«TRAVAILLER MAIN DANS LA MAIN AVEC LA DIREC TION»

Le service informatique en pleine action

«INFORMATIqUE DE PROxIMITÉ» En parallèle, le service informatique est en charge de l’entretien et de la gestion du parc informatique et du réseau local de Sciences Po Aix. Cela consiste à la mise en place du parc

Le dernier chantier d’envergure mené par le service informatique a consisté à la mise en commun des identifiants d’authentification entre l’Intranet, le Bureau Virtuel, l’accès Wifi et l’ouverture de session sur les postes. En complément, la connexion Intranet s’effectue désormais par année, afin d’accéder plus rapidement aux informations qui nous concernent. Les projets à venir sont l’intégration du Système d’Information de l’IEP dans l’AMU (Aix-Marseille Université), la migration technique de la plate-forme du CPAG en ligne, et l’étude d’une solution d’archivage de document. Une des autres missions qui leur revient est le suivi du budget alloué par Sciences Po Aix à l’informatique. « Nous achetons et installons tous les logiciels (responsabilité pénale pour celui qui installe un logiciel piraté ndlr). Nous travaillons main dans la main avec la direction et le personnel afin de définir les besoins et essayons d’y apporter les meilleures réponses», précisent-ils. J.C.

Des étudiants travaillent en salle Multimédia

3


ZOOM

E SUROLIRE MÉM

UN MÉMOIRE, DES MILLIERS DE RESSOURCES Dans moins de deux mois (du 6 au 8 mars 2012), les étudiants de 4e année de Sciences Po Aix devront remettre leur mémoire, entièrement rédigé. Fruit d’un processus lancé dès la 2e année avec le choix du sujet, le mémoire est le résultat d’un long travail de rédaction, de recherche et de tri d’une multitude d’informations. Quelles ressources sont disponibles à l’IEP? Comment faire le tri sur Internet? Avec les conseils des enseignants de Culture Générale et des élèves de 5e année, Sciences Po Aix Infos fait le point. « Par où commencer? » Une fois le sujet du mémoire choisi, voici la première question que les étudiants se posent. Légitimement, car face à l’étendue de la tâche se dresse aussi l’obstacle des innombrables ressources bibliographiques et Internet, où il est difficile de faire le tri sans un minimum d’organisation et de pistes à suivre :

A L’INSTITUT D’ÉTUDES POLITIqUES ET SUR L’INTRANET : - Les mémoires les plus récents sont consultables à la Salle de Presse de l’IEP (près de l’Amphi Bruno Étienne). Ils doivent être lus sur place et ne peuvent être empruntés. - L’ensemble du thésaurus des mémoires de Sciences Po Aix (depuis 1993) est disponible sur le site de l’IEP. Jean Paul Gassend précise que « les sujets des mémoires de 2010 et de 2011 ne sont pas en lignes, mais consultables à la scolarité ». - De nombreuses aides sont aussi disponibles sur l’Intranet : •

Un document de méthodologie du mémoire (explications sur le recensement & l’exploitation des ressources) et de présentation de structure du mémoire

Un document de présentation des consignes de mise en page (police, taille, interlignes, impression, pages à insérer)

Un document de modèle de mise en page à télécharger respectant scrupuleusement les consignes (page de couverture, sommaire, annexes, table des matières)

Une FAQ répondant à plusieurs questions générales (organisation des ressources et de la bibliographie, forme de la rédaction, etc) Propos recueillis par Gaétan Scherrer

bON PLAN : Si certains mémoires de Sciences Po Aix sont consultables à l’IEP, sachez que certains travaux des élèves de l’IEP de Lyon et de l’IEP de Toulouse sont disponibles à la lecture en ligne, sur les sites Internet respectifs des établissements. 4


MÉMOIRE : LE PALMARES Chaque année, les meilleurs mémoires réalisés par les étudiants de Sciences Po Aix sont récompensés : Prix de la Ville d’Aix en Provence, Prix du Conseil Général des Bouches du Rhône, Prix de l’Observatoire du Religieux... Si la liste des lauréats est entièrement disponible sur le site de Sciences Po Aix, voici les vainqueurs annuels (depuis 2004) du Prix du meilleur mémoire toutes sections confondues, remis par l’Institut d’Études Politiques d’Aix en Provence: 2004 : Christelle FRANCESCHI, « Le retour des Cendres II : historiographie de Napoléon (ouvrages publiés de 1997 à 2003) » (sous la direction de Jean-Charles JAUFFRET) 2005 : Sébastien FABRE, « Du Jacobinisme: fragments d’une doctrine politique ‘maudite’ » (sous la direction de Jean-Claude RICCI) 2006 : Paul-Emmanuel PASQUALI, « Entre militarisme et sciences sociales. Enquête exploratoire sur les réappropriations des travaux de Pierre Bourdieu parmi les militants de gauche dans la France de années 1990-2000 » (sous la direction de Vincent GEISSER) 2007 : Julien BONNET, « Piazza Fontana, construction conflictuelle d’un ‘lieu de la mémoire’ » (sous la direction de Chiara BASSO-MILANESI) 2008 : Eugénie FORNO, « Cet obscur objet du désir. L’orgasme et la représentation de la sexualité de la femme » (sous la direction de Marie-Sophie DOUDET) 2009 : Charlotte LAMPRE, « La gastronomie politique : les pouvoirs de la table » et Julien DABADIE, « La maladie d’Alzheimer : un enjeu de santé publique » (sous la direction d’Anne MEYER-HEINE)

G.S.

L’avis de Marie-Sophie Doudet, enseignante de Culture Générale à Sciences Po Aix : « J’ai lu et dirigé beaucoup de mémoires excellents : un sur le pouvoir dans les Liaisons dangereuses, un sur la représentation de Marie-Antoinette dans les arts, un sur Malraux et la Chine... et bien plus encore! »

LES CONSEILS DE JULIE FAVIER, ETUDIANTE EN 5ÈME ANNÉE SON SUJET DE MÉMOIRE : La «culture banlieue» en France Quels conseils donnerais-tu aux étudiants de 4ème année ? Mon premier conseil est d’utiliser la technique de l’entonnoir pour faire sa bibliographie. Celle-ci n’est vraiment complète que lorsqu’on a épluché toutes les bibliographies de thèses et d’ouvrages traitant de notre sujet et que l’ensemble des titres est épuisé au point que l’on retrouve toujours les mêmes. A partir de là, on peut classer les différents documents entre les ouvrages majeurs et ceux plus annexes. Cette partie du travail étant faite, je conseille de réaliser un plan très détaillé à l’aide de cette bibliographie. Ainsi, la phase de rédaction n’en sera que plus allégée ! Enfin, je recommande de prévoir de longues plages horaires de travail pour s’imprégner au mieux de son sujet. Quelles sont les ressources documentaires qui t’ont été utiles ? J’ai beaucoup travaillé avec Internet. Les sites de ressources documentaires tels que CAIRN sont particulièrement riches. Outre les articles universitaires, j’ai puisé des informations dans la presse. Deux thèses m’ont également aidé dans mon travail, notamment pour leurs bibliographies. Enfin, j’ai lu de nombreux ouvrages, au point d’ouvrir un compte client sur Amazon.fr ! Désormais, le mémoire c’est oublié ou est-ce encore d’actualité ? C’est important de le soigner. Ce sujet m’a permis de préciser mon projet professionnel. De ces heures de travail peut naître une vocation ! Il faut aussi reconnaître qu’une bonne note sert toujours : tant pour la motivation dans le travail que sur un CV. Propos recueilli par M.F

5


ZOOM Les ressources humaines

TOUT CE qUE VOUS AVEZ TOUJOURS RÊVÉ DE SAVOIR SUR SCIENCES PO AIx... SANS JAMAIS AVOIR OSÉ LE DEMANDER SCIENCES PO AIx C’EST : • • •

60 SALARIÉS : PERSONNELS ADMINISTRATIFS TECHNIqUES ET DE bIbLIOTHÈqUE (bIATS) 53 ENSEIGNANTS TITULAIRES PLUS DE 250 VACATAIRES

C’est en 2006, avec l’arrivée de l’équipe du Pr Christian Duval à la direction de l’école, que le service des Ressources Humaines a formellement vu le jour (auparavant, il n’existait rien de tel, si ce n’est un service Gestion du Personnel). Ce service a pour rôle de gérer tout le personnel de Sciences Po Aix, du personnel administratif au personnel enseignant, en passant par les tuteurs et le personnel BIATS. C’est par ailleurs grâce aux 45 agents administratifs recrutés par les Ressources Humaines qu’est assuré le bon fonctionnement au jour le jour et la gestion générale de l’établissement. Ce service est placé sous la direction de Mlle Patricia Rigaud, Secrétaire Générale de Sciences Po Aix, et il se compose de trois personnes : Mme Sophie Barbaza, Mme Carole Thiery et Mme Sylvie Loiseau.

Directeur Christian Duval

Secrétaire Générale Patricia Rigaud

Service des Ressources Humaines Responsable administrative • Sophie Barbaza Gestionnaire • Carole Thiery Secrétariat • Sylvie Loiseau

PRÉSENTATION DE MLLE RIGAUD, SECRÉTAIRE GÉNÉRALE « Faire régner l’harmonie au sein de l’établissement »

6

Chef d’orchestre de tous les services (administratifs, techniques, bibliothèque), la secrétaire générale de Sciences Po Aix est responsable de l’administration sous l’autorité du directeur. Membre de la direction (avec le Directeur, le Directeur délégué et le Directeur des études), elle organise la mise en œuvre de la politique de l’établissement définie par M. Duval et pilote l’organisation des différents services. Au-delà d’un encadrement pur du personnel, sa mission est caractérisée par une dimension relationnelle : écouter, rassembler et impulser un travail d’équipe dynamique pour que tous les services soient à même de fonctionner. Véritable force de proposition, la secrétaire générale veille à mettre en œuvre les moyens humains & financiers de Sciences Po Aix en organisant les services au niveau administratif, mais aussi au niveau humain.


LES RH CHARGÉES DE LA GESTION DES PROFS Le service des Ressources Humaines s’occupe de la gestion du personnel enseignant de Sciences Po Aix. Il existe différentes catégories de professeurs, recrutés selon des modalités variables. Quel statut pour les enseignants de Sciences Po Aix ?

ATER (Attachés Temporaires d’Enseignement et de Recherche) : étudiants préparant le doctorat, qui, après qualification, donnera la possibilité de passer les concours pour enseigner dans le supérieur. Ils disposent d’un contrat d’un an renouvelable une seule fois.

Professeurs invités : sollicités par les professeurs de Sciences Po Aix, ils sont une douzaine à intervenir chaque année en cours de section, de masters ou en conférences. Ainsi en janvier, Sciences Po Aix accueillera le Professeur John Loughlin, de l’université de Cardiff, éminent chercheur dans le domaine de la politique européenne.

53 enseignants titulaires : (consulter la liste sur le site de Sciences Po Aix, rubrique Ressources Humaines – Équipe enseignante). •

Professeurs des universités : nommés par décret du Président de la République à l’issue de concours (agrégation du supérieur ou procédures spécifiques). Ils sont habilités à diriger des recherches.

Maîtres de conférences : ils sont recrutés par concours sur titre et travaux parmi les titulaires du doctorat, inscrits sur la liste de qualification établie par le Conseil national des universités.

Professeurs agrégés du secondaire. Ils sont recrutés par les concours d’agrégation interne ou externe.

Professeurs associés : il s’agit des enseignants exerçant une autre profession principale.

Plus de 250 enseignants vacataires : souvent issus du monde professionnel privé et/ou public, ils interviennent dans le cadre des cours de section ou de masters où leurs compétences et expérience spécifiques sont très appréciées.

Quel recrutement ?

Les enseignants sont recrutés sur concours au niveau national. Selon les disciplines, peu de postes sont à pourvoir (jusqu’à 300 candidats pour un poste). Les établissements proposant un poste, montent un comité de sélection qui est chargé de choisir le candidat retenu (étude de dossier, audition). Ce choix doit être validé par le conseil d’administration restreint aux enseignants. Le recrutement des enseignants vacataires se fait directement sur CV et entretiens, avec avis de la commission scientifique. L.b.

MICKAËL MERCIER, TUTEUR AU SERVICE COMMUNICATION Pourquoi as-tu pensé déposer ta candidature pour devenir tuteur dans l’administration de l’IEP? En début d’année, j’ai lu les affiches qui précisaient que plusieurs services de l’IEP recherchaient des tuteurs pour aider les personnels administratifs. J’avais eu la chance d’être tuteur en deuxième année et cela m’avait beaucoup plu. J’ai donc naturellement postulé…et je ne regrette pas d’avoir été retenu ! Quel genre de tâches effectues-tu au quotidien? Tuteur au service de la communication de Sciences Po Aix, je m’occupe principalement de l’organisation des salons étudiants et des forums dans les lycées. On pourrait identifier deux dominantes dans les missions qui me sont confiées : une dominante « contact » (dialogue avec les lycées à propos des modalités de chaque salon, briefing des étudiants avant leur participation aux forums) et une dominante purement « administrative ». D’ailleurs, je saisis l’occasion pour informer tous les lecteurs de Sciences Po Aix Infos : Sciences Po Aix sera présent sur de nombreux salons dans toute la région PACA les prochains mois. Si certain(e)s d’entre vous

sont intéressé(e)s et ont envie de présenter Sciences Po Aix aux lycéens, rendez-vous sur la page d’accueil de l’intranet… Qu’en retires-tu aujourd’hui en termes d’expérience professionnelle et de connaissance de l’établissement? En terme d’expérience professionnelle, ce tutorat permet de gagner en maturité et d’étoffer mon C.V. Cette expérience m’apprend à m’adapter à de multiples situations. Le tutorat est l’occasion de mettre déjà un pied dans le monde du travail. Le bénéfice en terme de connaissance de l’établissement n’est pas non plus négligeable. Le tuteur peut approcher les services de l’IEP de l’intérieur et ainsi mieux se rendre compte des difficultés auxquelles doivent faire face les personnels. Pour résumer, le fait d’être tuteur m’a appris à considérer l’ensemble de l’iceberg et pas seulement son côté le plus visible : si, en surface, quelques petits dysfonctionnements arrivent parfois et nous contrarient, il ne faut pas oublier de regarder la partie immergée de ce même iceberg : la plupart des choses fonctionne bien. Tous propos recueillis par Laure Bailly, Anabelle Martini et Gaëtan Scherrer

7


VIE ÉTUDIANTE Le coin étudiant

LES ATELIERS DU CINEMA La venue de Mathieu Kassovitz à Sciences Po Aix et l’avant-première de son dernier film L’ordre et la morale l’ont rappelé : le cinéma est une fenêtre sur le monde. Il se doit donc d’éveiller la curiosité de tout étudiant qui peut observer dans un film bien plus que de simples images séduisantes, touchantes, dérangeantes ou émouvantes. Produit d’une société, l’œuvre cinématographique est révélatrice de certains de ses particularismes et c’est pourquoi Sciences Po Aix invite aujourd’hui les étudiants à se joindre aux Ateliers Cinéma. LA CULTURE AU CENTRE DES PRÉOCCUPATIONS

VOIR ET LIRE UN FILM

Professeur de culture générale et professionnelle de la culture, Roxana Nadim a proposé à Christian Duval de faire du cinéma un objet de rencontres et de discussions entre professionnels et étudiants de toutes les promotions. L’idée de départ est simple : regarder des films et les analyser avec l’aide d’experts. Mais pour organiser ces projections-réunions, il semblait essentiel à l’équipe des Ateliers d’impliquer les étudiants dans les coulisses du projet. « C’est vers les professionnels de la culture en formation que s’est tourné Sciences Po Aix et, très demandeurs en expériences enrichissantes les élèves du Master 2 Affaires et Projets Culturels Internationaux/Mécénat ont répondu présents ». Avec le soutien de Daniel van Eeuwen, l’aventure peut alors commencer. En trois dates d’ici la fin de l’année, Les Ateliers du cinéma espèrent éveiller la curiosité cinématographique des étudiants et mêler le plaisir à la réflexion.

Il ne s’agit pas de concurrencer le Club cinéma du Bureau des Arts. Comme chez Truffaut, il y a à Sciences Po Aix, un Jules et un Jim du cinéma étudiant. Les Ateliers du cinéma souhaitent réellement donner aux étudiants les clés de lecture de l’écriture cinématographique. Roxana Nadim doit se charger de la première séance et pour une place demandée, tout étudiant se verra offrir une leçon d’analyse de film. Fort de ces connaissances, il lui sera alors possible de se présenter aux deux séances suivantes et de mettre en pratique les récents acquis. Il ne s’agit pas de voir dans un quelconque Walt Disney une critique acerbe de notre monde contemporain, mais bien d’apprendre à lire un film autrement que par son scénario. Les techniques employées, les choix des sujets, les caractères des personnages sont autant de composantes qui nous communiquent des éléments. A l’étudiant de savoir les interpréter. Rendez-vous en janvier pour la première projection. M.F.

Cursus

CULTURES ET SOCIÉTÉS Le parcours Culture et Société se partage sur l’ensemble du cursus Sciences Po Aix. De la deuxième année au Master 2, la filière est ouverte à tous ceux qui souhaitent s’ouvrir au monde et découvrir des clés de lecture des sociétés contemporaines.

CINq ANNÉES DE FORMATION À L’ExCELLENCE INTELLECTUELLE

8

« L’idée sous-jacente à cette filière est propre à Sciences Po Aix. Il s’agit de former les étudiants à l’esprit critique, à la curiosité intellectuelle et à la créativité ». Tels sont les objectifs de ce parcours présentés par Raphaël Liogier, référent pédagogique pour la filière. A Sciences Po Aix, la formation est pluridisciplinaire : la richesse des matières excite la curiosité intellectuelle des étudiants. Raphaël Lioger précise l’importance de cette caractéristique : « l’intelligence n’est pas innée. Elle se travaille et s’entretient. Réfléchir sur des sujets variés et complexes est un moyen de la maintenir à un niveau d’exigence élevé ». Les étudiants des différents cours du cursus sont séduits. En quatrième année, Cléo Fatoorehchi souligne : « la filière Culture et Société offre un recentrage sur les sciences humaines et permet ainsi de se spécialiser progressivement dans les matières qui nous plaisent ». En Master 2 Professionnel, Management Interculturel et Médiation religieuse, Elodie Joubert partage son enthousiasme pour « des cours toujours passionnants qui nous amènent à réfléchir sur le monde et son actualité ».

GRANDS COURANTS DES SCIENCES HUMAINES L’option Grands Courants des Sciences Humaines de deuxième année permet aux étudiants d’approfondir leurs connaissances en philosophie et en sociologie. L’approche par auteurs est privilégiée afin de cerner les enjeux majeurs et idées-clés des grands théoriciens des sciences sociales tels que Jürgen Habermas ou Karl Popper. Ce cours d’orientation dispensé par Raphael Liogier séduit par les réflexions qui y sont menées sur des phénomènes centraux de nos sociétés, comme par exemple l’analyse détaillée de la Modernité dans la pensée sociologique.

CULTURE ET SOCIÉTÉ Les enseignements généraux comme les relations internationales permettent en outre de maintenir un lien direct avec l’actualité et d’offrir une analyse cohérente des enjeux cruciaux de la mondialisation. Mais au-delà d’un savoir purement théorique, la filière propose également une approche pratique lors des CMS (conférences de méthode spécialisées). Au premier semestre, elles portent sur « L’engagement militant » et permettent aux étudiants d’élaborer des questionnaires, de diriger des entretiens et de prendre part à des observations participatives. De telles expériences constituent de véritables initiations au travail de chercheur, et s’avèrent aussi utiles pour la rédaction du mémoire de quatrième année. L.b. et M.F


À vos agendas ! JANVIER 2012 Date : Du lundi 23 au jeudi 26 janvier 2012 Organisé par : bureau des Arts de l’IEP Présentation : Semaine des Arts sur le thème ‘New York City’ Lieu de la manifestation : IEP Date : Jeudi 26 janvier 2012 à 18h15 Organisé par : L’Association des Amis du Musée Granet et de l’oeuvre de Cézanne Présentation : Conférence sur le thème « Léonard de Vinci, un génie au service des princes de la Renaissance » Intervenants : Remy KERTENIAN, conférencier des monuments historiques Lieu de la manifestation : IEP, Amphi Cassin Date : Mardi 31 janvier 2012 Organisé par : L’Association des Dipômés de Sciences Po Aix Présentation : Forum des Carrières Intervenants : Diplômés de Sciences Po Aix. Lieu de la manifestation : IEP, Amphi Cassin Date : Mardi 31 janvier 2012 à 17h Organisé par : l’IEP Présentation : Forum des Masters, présentation aux étudiants de 2e et 4e année du contenu et des débouchés des spécialités proposées à Sciences Po Aix en 5e année Intervenants : Responsables de Masters Lieu de la manifestation : IEP, Amphi Cassin et Salle du Conseil

FÉVRIER 2012 Date : Jeudi 2 février 2012 à 17h Organisé par : Epiceum (Agence de Communication) / Le Groupe La Poste / l’Institut d’Etudes CSA et Cap’Com (réseau national des professionnels de la communication publique et territoriale) Présentation : Conférence sur le thème « quelle crédibilité pour la communication locale? » Intervenants : Christian de la GUERONNIERE, Directeur d’Epiceum Isabelle PANHARD, Directrice d’étude du Pôle « Opinion, Image et Stratégie » à CSA ; un représentant du réseau Cap’Com ; un représentant du Groupe La Poste et d’autres intervenants professionnels Lieu de la manifestation : IEP, Amphi Cassin Date : Jeudi 9 février 2012 à 14h Organisé par : Le Cercle Politique Aixois (association Sciences Po Aix) Présentation : Conférence sur le thème « La France doit-elle sortir de l’Euro? » Intervenants : Nicolas DUPONT-AIGNAN, maire d’Yerres (Essonne), député de l’Essonne et candidat à l’élection présidentielle pour le parti « Debout la République » Lieu de la manifestation : IEP, Amphi Cassin (et retransmission vidéo en Salle Vidéo) Date : Jeudi 16 février 2012 à 18h Organisé par : LE CHERPA et l’IREMAM Présentation  : Dans le cadre du cycle de conférences Cherpa/Iremam, « Thawra », conférence sur le thème « Egypte, Tunisie, Yémen : l’ancien régime et la révolution » Intervenants  : Tewfik ACLIMANDOS, chercheur, Collège de France et Michel CAMAU, chercheur et professeur Lieu de la manifestation : Sciences Po Aix, Salle 206.

Organisé par : le CHERPA et Parcs Nationaux de France Présentation : Séminaire « Gouvernance des espaces protégés. La gouvernance, un concept répandu dans la nature ? » Intervenants  : Jean-Pierre GIRAN, Président, Parcs Nationaux de France  ; Michel SOMMIER, Directeur, Parcs Nationaux de France  ; Jean-Marie PETIT, Parcs Nationaux de France Lieu de la manifestation : Sciences Po Aix, Amphi Cassin Renseignements  : le nombre de places étant restreint, nous vous invitons à vous inscrire rapidement (date limite : 8 février 2012), sur le lien suivant : http://aix2012.espaces-naturels.fr Date : Jeudi 23 février 2012 à 14h Organisé par : l’IEP Présentation : Conférence sur le thème « Les grands défis des industries régionales, enjeux du développement durable en période de crise économique » Intervenants  : Marc bAYARD, délégué général de l’Union des Industries de la Chimie (UIC) PACA ; Serge bORNAREL, délégué général de l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie (UIMM) Provence ; Jacques GARNIER, enseignant-chercheur en Sciences de l’Education et en Economie, Président du Conseil Scientifique, Co-Président du Schéma Régional d’Aménagement et de Développement Durable du Territoire (SRADDT) de PACA  ; Roland RIZOULIERES, Maître de Conférence en Economie à Sciences Po Aix Lieu de la manifestation : IEP, Salle D 101 – Espace Philippe Séguin, 31 rue Jean Dalmas, Aix-en-Provence. Date : Jeudi 23 février 2012 à 18h Organisé par : APF Evasion (Association des Paralysés de France) Présentation : Présentation d’APF et recrutement de bénévoles Intervenants  : Eric HELMSTETTER, accompagnateur APF Evasion  ; Céline LORENZI, responsable activités APF ; Cyril DOUTRE, Président de l’association Handipro (IEP) Lieu de la manifestation : Sciences Po Aix, Salle Vidéo.

MARS 2012 Date : Jeudi 8 mars 2012 à 18h Organisé par : Le service pilotage de Sciences Po Aix Présentation : Dans le cadre des conférences Métiers 2e année, conférence sur le thème « Les métiers de la Grande Distribution » Intervenants : (en attente) Lieu de la manifestation : IEP, Amphin Cassin Date : Vendredi 16 mars 2012 à 17h Organisé par : L’association « Les amis de bruno Etienne » Présentation : Rencontre autour de l’oeuvre maçonnique de bruno Etienne Intervenants : Guy ARCIZET, Grand Maître du Grand Ordre de France ; Michel MIAILLE, Professeur émérite, Université de Montpellier ; Thierry ZARCONE, historien. Lieu de la manifestation : IEP, Amphi bruno Etienne Date : Jeudi 22 mars à 18h15 Organisé par : L’Association des Amis du Musée Granet et de l’oeuvre de Cézanne Présentation : Conférence sur le thème « Le Musée Jean Cocteau et la collection Séverin Wunderman » Intervenants : Célia bERNASCONI, conservateur et directrice du Musée Jean Cocteau de Menton Lieu de la manifestation : IEP, Amphi Cassin

Date : Jeudi 16 février 2012 à 18h15 Organisé par : L’Association des Amis du Musée Granet et de l’oeuvre de Cézanne Présentation : Conférence sur le thème « Regard sur le nu en art et en littérature » Intervenants : Yves STALLONI, Professeur de littérature et membre de l’académie du Var. Lieu de la manifestation : IEP, Amphi Cassin Date : Vendredi 17 février 2012, 9-17h

Renseignements : 04 42 17 01 60

9


INTERNATIONAL Vue d’ailleurs

qUELqUES bONS CONSEILS POUR PRÉPARER AU MIEUx LA TROISIÈME ANNÉE Si je veux partir aux Etats-Unis, quelles sont les démarches à effectuer pour obtenir un visa ? Mathilde Brunon – Stage à l’Alliance Française de Seattle « C’est une démarche qui peut sembler longue et compliquée. Il faut avant toute chose postuler dans un organisme américain qui va parrainer votre candidature auprès du gouvernement des Etats-Unis. Attention ! Vous devez déjà être en possession de votre passeport lors de cette première étape. Cet organisme délivre un document nécessaire pour obtenir le visa. Recourir à cet organisme coûte cher : pour une durée de 9 mois, il faudra débourser 1 200€ environ. Une fois ce papier obtenu, vous pourrez solliciter un rendez-vous à l’Ambassade américaine de Paris. Il faudra fournir un dossier complet avec des papiers d’assurance et les billets d’aller et de retour de votre voyage notamment. Le prix du visa est de l’ordre de 100€. A la suite de ce rendez-vous, vous recevrez votre visa chez vous en quelques jours ». Une fois que j’ai trouvé mon stage, que dois-je faire ? Ludivine Tomasso – Stage à Oatwell Limited, Auckland « Après avoir obtenu la confirmation de l’entreprise ou de l’organisation de la possibilité d’y effectuer son stage, il faut se rapprocher du Service des Stages qui va lui-même se mettre en contact avec votre futur maître de stage. C’est le Service des Stages qui enverra la convention de stage directement au maître de stage, à charge pour lui de la remplir et la signer. C’est dans la convention de stage que se trouvent tous les détails de votre stage (durée, missions confiées...).

Soyez donc particulièrement attentif au moment de signer à ce qu’elle soit en totale adéquation avec ce qui a été défini au préalable avec votre maître de stage ». N’oubliez pas que cette convention de stage est le papier officiel qui liera les trois parties : vous-même, votre maître de stage et Sciences Po Aix. Il faut donc veiller à ce qu’elle respecte les impératifs de chacun. Une fois la convention de stage signée par les trois parties, vous n’avez plus qu’à vous projeter dans votre année à l’étranger et préparer votre départ ! Est-il conseillé de chercher un logement à l’avance pour l’année à l’étranger ? Laure Boiville – Université de Tallinn « Le problème en s’assurant un logement dans son pays d’accueil à l’avance c’est qu’on est souvent déçu ou surpris par des coûts qui n’étaient pas prévus, et comme généralement on s’est engagé pour une année on doit ensuite faire avec ». Il est donc conseillé de chercher son logement sur place, une fois arrivé. Même si cela peut paraître plus stressant, ça évite pas mal de mauvaises surprises ! Il vaut mieux arriver quelques jours avant le début des cours ou du stage et entamer des recherches sur place. Pour faciliter votre arrivée en terre inconnue vous devriez cependant prévoir un endroit où passer les premières nuits (auberge de jeunesse, hôtel, etc) mais aussi connaître les sites de location et colocation du pays où vous êtes. Après, il ne vous reste plus qu’à éplucher les petites annonces locales et enchaîner les visites pour trouver votre « Home Sweet Home » ! L.b . et A.M.

Si vous avez besoin de plus amples informations sur les visas et les conditions d’entrée dans d’autres pays, n’hésitez pas à vous reporter sur le site internet du Ministère des Affaires Etrangères, www.diplomatie.gouv.fr. Vous y trouverez également un grand nombre de conseils utiles relatifs par exemple aux systèmes de santé, comme la possibilité d’obtenir une carte européenne d’assurance maladie. Un dossier de bourse de mobilité pour la troisième année sera à retirer au Service des Stages à une date ultérieure. Veillez enfin à activer votre adresse email sur votre bureau virtuel (si ce n’est déjà fait!), car c’est sur cette adresse que vous seront envoyées toutes les informations relatives à votre stage au cours de votre troisième année (les modalités du rapport de stage notamment).

10

Sachez que pour d’autres pays également, l’obtention d’un visa de stage peut être sollicitée, comme au Canada. Il suffit de déposer un dossier à l’Ambassade de France au Canada.

Pour ceux qui seraient tentés par les halls d’universités, pensez à vous renseigner auprès des anciens 3A, voire sur des forums, pour avoir des avis éclairés sur des services souvent présentés de façon idyllique sur les sites officiels des facs. En d’autres termes, si vous avez décidé de partir aux Etats-Unis pour votre troisième année, n’oubliez pas que les démarches peuvent être longues, veillez donc à vous y prendre à l’avance.


EVENEMENTS Retour sur

Le 22 novembre dernier, Christian Duval, devant une foule en délire (150 personnes selon l’Asso Crit, 1500 selon la Loge), a enfin dévoilé le nom du Crit’ 2012. Sous le regard de Claude Abel, inspirateur de ce rendez-vous incontournable à la fin des années 80, la bâche « Apéricrit’. Tu Crit’ ou tu pointes » est tombée. Si ce nom a été choisi pour rappeler le côté convivial et festif de notre région, la pétanque, sport local par excellence aura également droit aux honneurs qu’elle mérite. Le directeur ne s’y est pas trompé, lorsqu’il s’est déclaré « fier et heureux d’accueillir (…) ce gros évènement ». S’il a félicité l’équipe organisatrice pour le travail déjà abattu, il n’a pas manqué de rappeler qu’il fallait « une prise de conscience collective et un investissement de tous (…) pour que [le Crit’] s’inscrive dans la continuité », notamment en évitant des débordements.

SEULS MANqUENT LES bÉNÉVOLES

l’on a l’application et le sérieux pour organiser cet évènement, 70 à 80 bénévoles sont nécessaires en complément de l’asso» avoue Jérémy Benages, président de l’Asso’ Crit’ 2012, qui comprend déjà une petite trentaine de membres. « Sans eux, il n’y a pas de Crit’ » ajoute-t-il, déterminé. Avant toute chose, le bénévole se doit d’être « fiable, motivé et disponible ». Petite précision du président, « plus il y en aura, moins ils seront sollicités. Il nous faut 20 à 30 personnes par jour, donc s’ils sont 90, une seule journée de labeur et ils seront libérés (sic) ». Concernant les tâches à effectuer, elles s’étendent du guidage des bus des délégations aux distributions de repas, en passant par le nettoyage des infrastructures ou l’aide en soirées. Côté stratégie, Jérémy aimerait un « recrutement par groupe d’amis afin qu’ils soient bien ensemble et qu’ils se motivent. Il y a eu pas mal de défections les années précédentes donc on cherche des solutions ». Et termine : « Plus on sera sérieux et calés dans l’organisation, plus la fête sera belle ». POUR POSTULER OU AVOIR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS : • Se rendre aux permanences Asso’ Crit’ dans le hall • Contacter Gauthier (06.68.98.02.66) ou Nordine (06.20.12.14.94) • Envoyer un mail à crit2012@gmail.com

Pour tenir ces engagements, et « montrer aux autres directeurs d’IEP, réticents voire opposés au Crit’ que

J.C.

lu, vu, et entendu La Bataille de Poitiers de Jurji Zaydan, traduit de l’arabe par Jean-Marie Lesage. Jean-Marie Lesage est maître de conférences à l’Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence où il enseigne la langue arabe. Enseignant-chercheur à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM), ses travaux portent sur certaines confréries musulmanes reliées au soufisme, et concernent aussi des traductions, comme ce roman historique. 2011, Paris, Non Lieu-IREMAM, Coll. « arabiques », 326 p

Parutions du Pr Daniel-Louis Seiler :

« Parties » in B.Badie, D. Berg-Schlosser et L.MORLINO (eds) International Encyclopedia of Political Science, Vol.6, 11 pages, Los Angeles, Sage, 2011. Clivages et familles politiques en Europe, Bruxelles, Editions de l’Université de Bruxelles, 2011. Les partis de la gauche anticapitaliste en Europe, Paris, Economica, 2011(direction en collaboration avec J.-M. De Waele)

11


CULTURE Par ici la sortie

les bons plans du bda Spécialement pour les étudiants de Sciences Po Aix, le Bureau des Arts se met en quatre pour offrir une programmation culturelle riche et variée à petit prix. Le BDA conseille pour la rentrée trois spectacles à succès qui se tiendront au Théâtre du Jeu de Paume et au Pavillon Noir d’Aixen-Provence, ainsi qu’au Grand Théâtre de Provence de Marseille. Alors tous à vos agendas et rendez-vous en 2012 ! « Chroniques de la haine ordinaire » de Pierre Desproges au Théâtre du Jeu de Paume «Pierre Desproges savait comme personne provoquer pour dénoncer. Provoquer en utilisant cette arme imparable qu’est l’humour. Un humour noir, violent, seul capable, selon lui, de combattre la bêtise, le mensonge, la vulgarité de tous ceux qu’il inclut dans la catégorie des « cons ». Mais au delà de ce combat c’est surtout à la mort qu’il s’attaque, car il est luimême atteint d’un cancer. Elle l’insupporte, il y voit l’ennemi à abattre tout en sachant bien que son combat est vain. C’est cette tentative désespérée, menée avec jubilation et élégance, qui nous le rend si proche, une sorte de grand frère qui se permet de tout dire, s’affranchissant des contraintes d’un pseudo code de conduite sociale qui interdirait d’aller trop loin. Cette liberté revendiquée, affichée, traverse tous les textes composant ces Chroniques de la haine ordinaire qui sont interprétés par deux des plus grandes actrices du théâtre français contemporain : Dominique Valadié et Christine Murillo». Mardi 24 janvier à 20h30, 13€, 10 places. Source : www.lestheatres.net

PAUSE CAFÉ La fin du monde étant annoncée par les Mayas pour le 21 décembre 2012, qu’aimeriez-vous faire avant que cela n’arrive ?

« Tout va bien » d’Alain Buffard au Pavillon Noir «Avec cette pièce pour huit interprètes, Alain Buf-

fard retourne à l’un de ses thèmes favoris : le dressage, le conditionnement tendus par la haine de l’autre et le désir de l’asservir. Tout va bien progresse dans un tournoiement de jouissance et de cruauté en entonnant la chanson, celle des Marines, « Mon fusil est mon meilleur ami ». Avec cette pièce inconfortable, inspirée par le film Full Metal Jacket du réalisateur Stanley Kubrick, Alain Buffard veut répondre «aux machines de guerre par des pieds de nez»». Samedi 4 février à 19h30, 8€, 10 places. Source : www.preljocaj.org

« Suivront mille ans de calme » au Grand Théatre de Provence «Le chorégraphe utilise la trame de l’Apocalypse de saint Jean et mène une réflexion sur l’homme et son flottement intime face à l’universel. Preljocaj ne prophétise pas, il évoque les replis secrets de l’existence humaine dans ses angoisses et ses espérances, dévoilant ainsi l’art de la danse et sa capacité à explorer la véritable profondeur de l’âme. Immense succès lors des représentations au Grand Théâtre en 2010, Angelin Preljocaj reprend sa dernière création avec les danseurs de sa compagnie. Une nouvelle chance de revoir ce ballet fort et troublant !» Jeudi 9 février à 20h30, 20€, 10 places. Source : www.grandtheatre.fr/

Monsieur Liogier : « Je partirais dans un monastère de l’Himalaya pour méditer et échapper à ma condition matérielle ; un moyen d’échapper à la fin du monde en sorte ». Mme Doudet : «J’arrêterais immédiatement de corriger des copies et je passerais le plus de temps possible avec ceux que j’aime en jouissant de la beauté de tout ce qui nous entoure».

Retrouvez Sciences Po Aix Infos sur l’intranet de Directeur de la publication : Christian Duval. Responsable du comité éditorial : Daniel van Eeuwen. Rédacteurs : Laure Bailly, Jérôme Carrère, Mathilde Frézouls, Anabelle Martini, Benjamin Raynaud, Gaétan Scherrer. Relecture : Marie-Laure Cittanova, Hervé Nedelec, Noëlline Souris. Remerciements : Sophie Barbaza, Antoine Carmona, Marie-Laure Cittanova, Yves Lefloch, Raphael Liogier, Sylvie Loiseau, Hervé Nedelec, Noelline Souris, Carole Thiery, Patricia Rigaud. Crédits photos : Laure Bailly, Benjamin Raynaud, Service Communication de Sciences Po Aix, Wikipédia. Mise en page : Philippe Marchon-Arnaud. Sciencespo aix Infos : 25 rue Gaston de Saporta- 13625 Aix-en-Provence cedex 1 http://www.intranet.sciencespo-aix.fr/

Newsletter n°6 - janvier 2012