Page 1

Les phénomènes de Suisse centrale

Les prophètes météo du Muotathal dans leur élément Reine du vin

La vigneronne Madeleine Gay, passionnée de cépages anciens

via 8 | 2012

Mon Lugano à moi Xenia Tchoumitcheva, mannequin et animatrice, nous fait visiter sa ville natale.


Paris Hiver romantique. 20 offres fabuleuses incluant les prestations suivantes, p. ex.: · 3 nuits en chambre double à l’hôtel All Seasons Gare de l’Est · Trajet en TGV Lyria * · Croisière sur la Seine et musée du Louvre · Terrasse panoramique du 56e étage de la Tour Montparnasse * TGV 2e classe, même sans demi-tarif, au départ de Neuchâtel, Vallorbe, Lausanne, Genève, Zurich et Bâle. Certaines restrictions, nombre de places limité.

e à p. d s r u o 4j

79t 2 F H C c TGV e ns

ave restatio sp autre

Détails dans notre prospectus Paris, disponible dans votre agence CFF, dans les succursales Hotelplan ou en appelant le

0848 82 11 11.


8 | 2012 Sommaire

Découvertes

30

5 Un petit air de nostalgie Le musée des automates à musique présente la musique mécanique dans toute sa diversité.

6 Prophètes en leur pays On ne présente plus les six prophètes météo du Muotathal. Avec via, découvrez-les comme vous ne les avez jamais vus!

Éclairages 15 La Flèche Rouge «Churchill» Mise en service en 1939 sur le réseau suisse, elle suscite l’admiration encore aujourd’hui: la Flèche Rouge double.

16 Des envies de randonnées? Profitez des belles journées aux couleurs d’automne.

18 Les jeunes aux commandes À Langenthal, la gare est gérée par des apprentis. Et cela leur réussit.

6

22 Interview Avec passion et succès, la vigneronne Madeleine Gay sauve les cépages anciens de l’oubli.

25 Le débat Est-il acceptable de voyager debout en transports publics pour les courts trajets?

26 Qu’est-ce qui fait avancer un train? Pour la liaison Berne–Aarau, une infographie de via offre un aperçu des différents intervenants.

Escapades 29 Chic et éthique Le beau et le bien ne vont pas toujours de pair. À Winterthour, le salon des produits durables réconcilie les deux.

22

30 Lugano a bien de la chance! Citoyenne du monde, Xenia Tchoumitcheva nous guide dans la ville qui fait battre son cœur.

18

36 Top 10 Tout est bon dans le cochon! Les meilleures cochonnailles de tout le pays.

38 Poumon vert et cœur d’acier La Sarre, un creuset culturel où fusionne le meilleur de deux mondes.

38

42 Agenda et bons plans 44 Jeux 46 Courrier des lecteurs/Impressum

Écoutez si vous ne lisez pas! via existe maintenant en version audio (seulement en allemand). Les textes sont lus par des professionnels mandatés par les CFF et la Bibliothèque suisse pour les aveugles, les malvoyants et les personnes qui ont des difficultés à lire (SBS). via.ch

3 8 | 2012

via


Réservez tôt et économisez jusqu’à

* 36%

Vivez d’inoubliables vacances en famille

Center Parcs vous invite à vivre une expérience fantastique en pleine nature. Cottages originaux, cadre reposant, activités variées en plein air et à l’intérieur – la formule Center Parcs est unique en son genre. Sport ou détente, plaisirs aquatiques ou aventure à ciel ouvert : tout est à proximité, vous n’avez qu’à choisir votre programme. Partez à la découverte des domaines Center Parcs !

www.centerparcs.ch, hotline 0848 11 22 77 (CHF 0.08/min.) ou dans votre agence de voyages *En combinant réservation anticipée et réduction famille, vous économisez jusqu’à 36%* !


Découvertes J’ai raté mon train à ...

Merveilleux ancêtres des vinyles et mp3, les instruments de musique mécanique.

Photos: Bundesmuseen.ch; sennaria.ch; màd

Un petit air de nostalgie Seewen SO _ Ici, une figurine mécanique joue de la musique comme mue par une main invisible; là, l’orgue de foire se met à jouer toutes les heures: le musée des automates à musique de Seewen invite le visiteur à un voyage dans une époque révolue. D’abord privée, cette collection fut ouverte au public en 1990; il s’agit de la plus grande de Suisse et sa réputation dépasse les frontières. Abritée dans un bâtiment à l’architecture moderne au cœur des paysages vallonnés du Schwarzbubenland, ce musée est l’excursion toute trouvée pour les randonneurs et les cyclistes. Remontez deux siècles de musique mécanique, admirez plus de 600 pièces parmi lesquelles de véritables trésors comme l’orgue Philarmonie, prévu à l’origine pour le Britannic, navire jumeau du Titanic. Des petites boîtes à musique aux pianos mécaniques, le musée peut se découvrir au fil d’une visite guidée gratuite qui aborde les nom-

breuses facettes de l’univers des instruments de musique mécanique. Savez-vous comment la haute bourgeoisie a introduit la perfection pianistique dans ses salons? Elle invitait les meilleurs pianistes de l’époque et fixait les morceaux exécutés sur des rouleaux pour instruments mécaniques. Saviez-vous qu’autrefois, le monde entier s’arrachait les boîtes à musique de luxe fabriquées en Suisse, faisant d’elles l’un des principaux produits d’exportation? Ces chefsd’œuvre vous dévoileront leur vie intérieure et vous découvrirez la patience et l’habileté infinies dont il faut faire preuve pour les fabriquer.

Au départ des gares de Liestal et Dornach, le car postal n° 67 vous emmène directement au musée. Heures d’ouverture: ma – di de 11 h à 18 h Visites guidées: ma – di à 12 h 20 et 14 h 40 (exposition permanente); ma – di à 13 h 20 et 16 h (exposition temporaire) bundesmuseen.ch/musikautomaten

... Disentis GR _ Des envies de fromage de montagne? Alors rendezvous vite à la Sennaria Surselva, située à la sortie du village de Disentis en direction du col du Lukmanier. À mi-chemin entre originalité et tradition, la fromagerie mise sur le développement durable pour régaler les gourmets: les fromages et les produits laitiers sont fabriqués exclusivement à base de lait biologique garanti sans ensilage produit par les fermes des villages alentour entre Obersaxen et Rueras, faisant des fromages de vache et de chèvre les ambassadeurs de la Surselva et de son agriculture. La Sennaria, c’est le plaisir des papilles, mais aussi le plaisir des yeux avec 150 vaches à aller observer dans l’étable. sennaria.ch

La photo du lecteur

Une véritable image d’Épinal. Si elle n’était pas vraie, elle n’en ferait pas moins carte postale. Benjamin Sorrentino, via son iPhone

via.ch Chargez votre photo préférée sur la page du courrier des lecteurs ou envoyez-la à: mms@via.ch

Ouvrez grand les yeux et les oreilles.

5 8 | 2012

via


Découvertes Prophètes météo

Karl Hediger, 59 ans Berger, paysan et bûcheron, il a toujours été fasciné par la météo. Plus nature, on ne fait pas, d’où son surnom de «Naturmensch». Arpentant les vastes paysages créés par le Seigneur, il s’attarde surtout sur les escargots et le bois.

6

via

8 | 2012


Prophètes météo Découvertes

Alois Holdener, 57 ans Garde forestier de formation, cet amoureux des arbres ne fait pas grand cas des bulletins météo de la télé ou de la radio. Tannzäpfler se fie plutôt à l’évolution des forêts. Son baromètre personnel: les pommes de pin, qui lui ont valu son sobriquet.

Prophètes en leur pays Deux fois par an, les six prophètes météo du Muotathal se réunissent pour examiner lequel d’entre eux a fait les meilleurs pronostics. Chacun a sa méthode et ses petits secrets. Texte: Claudia Meyr; photos: Simon Zangger

7 8 | 2012

via


Découvertes Prophètes météo

Karl Reichmuth, 59 ans «Kari», c’est l’un des meilleurs chasseurs de la région, diton par ici. Vingt ans qu’il est prophète météo! Le «chasseur de bouquetins», comme il se fait appeler, est un spécialiste des animaux et lit dans leur comportement le temps qu’il fera. Les pattes des renards, particulièrement, ont toute son attention.

8

via

8 | 2012


Prophètes météo Découvertes

Martin Horat, 68 ans C’est assis sur une fourmilière ou en mangeant de la neige qu’il prédit le temps: ses apparitions sont culte depuis bien longtemps. Outre le sens du spectacle, le «missionnaire de la météo» a aussi en tête des chroniques climatiques entières et les records météo des 500 dernières années.

9 8 | 2012

via


Découvertes Prophètes météo

Martin Holdener, 50 ans Son père attrapait les souris. Rien d’étonnant donc à ce que «Musers Märtel» s’y connaisse en taupes, campagnols et lombrics. S’ils retournent la terre et font tout à coup des tas gros et nombreux, neige et froid seront au rendez-vous.

10

via

8 | 2012


Prophètes météo Découvertes

Peter Suter, 85 ans Là où d’autres ne voient que des arbres, lui relève des signes: il trace des traits sur des branches et observe leur évolution au fil du temps. Il sait aussi interpréter le bruit des rivières, et le niveau de l’eau. Le pied toujours agile, il aime randonner et danser.

11 8 | 2012

via


Découvertes Prophètes météo L’auteur des meilleures prévisions remporte un trophée en bois qu’il gardera jusqu’à la session suivante.

Quand la météo se passe de satellites Pommes de pin, renards et fourmis ont bien des choses à dire sur le temps qu’il fera. Voilà plus de 60 ans que deux habitants du Muotathal, Zacharias Föhn et Melk Anton Bürgler, eurent l’idée de créer une association météorologique. Une fois de plus, les spécialistes locaux de la météo en étaient presque venus aux mains. L’un prétendait à l’automne que l’été avait été conforme à ses prédictions, ce qui mettait l’autre en rage. On décida donc de noter désormais par écrit ce que chacun pensait savoir du temps pour les prochains mois, de l’annoncer aux autres membres «avec humour», et de comparer ensuite les pronostics. Quatre-vingt-sept membres s’acquittèrent immédiatement de la cotisation de 60 centimes pour rejoindre l’association météorologique de SchwytzIntérieur. L’idée: passer de savoureuses

Soleil ou pluie?

Photo: gasthaus-kreuz.ch

Assistez en direct à la réunion automnale des six prophètes météo, lors de laquelle ils donneront leurs pronostics pour les six mois à venir. Vendredi 26 octobre 2012 à 20 h, salle polyvalente d’Ilge in Illgau Entrée avec repas: non-membres CHF 15.– (caisse) Membres: entrée libre (cotisation annuelle CHF 10.–) wetterschmoecker.ch

12

via

8 | 2012

soirées, et bien sûr parler du temps. Aujourd’hui, l’association compte près de 4000 membres. Les prédictions des six «Wetterschmöcker» (littéralement: renifleurs de temps) sont célèbres bien au-delà du district de Schwytz, auquel elles sont censées s’appliquer. Et s’ils se qualifient de prophètes, ce n’est pas par présomption, mais parce qu’ils travaillent sur le long terme: deux fois par an, en avril et en octobre, les six originaux délivrent leurs pronostics pour les six mois à venir. Le gagnant se voit offrir deux pièces de cinq francs, et un trophée en bois remis en jeu à la session suivante. Pour prédire le temps, ils n’ont ni station météo, ni instruments de mesure, seulement leurs cinq sens, leurs mains, et leur expérience. Ce qui ne les empêche pas d’atteindre régulièrement un taux d’exactitude de 80%, soit 5 points de plus que les «grenouilles météo», comme ils appellent les météorologues de MétéoSuisse, qui pourtant n’annoncent la pluie et le beau temps que deux à cinq jours à l’avance. En Suisse centrale, et surtout dans la vallée de la Muota, la tradition des prévisions météo ne date pas de la dernière pluie. Làbas, le soleil, le vent et les intempéries se succèdent souvent sans transition. À l’époque où il n’y avait encore ni télévision, ni radio, les paysans s’exerçaient à reconnaître les signes avant-coureurs du temps. Car il n’était pas rare que la

météo soit une question de vie et de mort, de grange bien remplie ou de mauvaises récoltes. Tous ne développaient pas pour autant une intuition authentique ou un véritable don d’observation. «Il faut tout de même avoir un certain talent. Du flair», résume Josef Bürgler, président de l’association. En plus de ces dispositions innées, le prétendant au titre de prophète doit aussi avoir un sens certain de l’humour. Et pas question que ce soit une femme. «Imaginez un peu si elle était meilleure!», s’esclaffe Bürgler. La prédiction météo restera donc une affaire masculine.

Potache, mais équitable Depuis quelques années, le président assisté du jury s’efforce de garantir une certaine objectivité. Méticuleusement, lui et ses quatre collègues consignent jour après jour le temps qu’il fait: «Ainsi, personne ne peut dire après coup que c’était autrement.» Avant qu’il y ait un jury, les prophètes météo en venaient presque aux poings. Aujourd’hui encore, malgré le système de points bien rodé qui permet de désigner le gagnant, personne n’y va de main morte lors de l’annonce des pronostics. Celui qui, rétrospectivement, a quelque peu manqué de flair, s’expose aux quolibets assassins de ses confrères. Sans doute la raison pour laquelle la cérémonie peut attirer jusqu’à 1000 spectateurs, banquiers et paysans confondus. Q


Publireportage

Edgar Degas à la Fondation Beyeler À partir de CHF 96.– seulement avec le forfait Bâle Tourisme Bâle, capitale culturelle de la Suisse, vous propose cet hiver encore de nombreux grands moments de découverte artistique. Du 30 septembre 2012 au 27 janvier 2013, la Fondation Beyeler consacre une exposition à Edgar Degas. C’est la première fois depuis 20 ans qu’une vaste présentation de l’œuvre du peintre français est organisée en Suisse, et c’est même la toute première à être consacrée à son œuvre tardive (à partir de 1886), pourtant riche et variée. Les travaux de Degas ont beau être très appréciés du public, les expositions se limitent généralement à ceux qui virent le jour pendant sa phase impressionniste, ou à certains aspects de son œuvre. La Fondation Beyeler a quant à elle choisi d’aborder, à travers plus de 150 œuvres, tous les thèmes et motifs caractéristiques de la maturité de l’artiste, avec de merveilleuses représentations de danseuses, des nus féminins, des jockeys et des chevaux de course, mais aussi de surprenants paysages et portraits.

Trois danseuses, jupes violettes, vers 1895 – 1898. Pastel sur feuillets de papier assemblés, 73,2 × 49 cm. Collection privée. Photo: Maurice Aeschimann.

La Sortie du bain, vers 1895. Pastel sur feuillets de papier assemblés, 52,5 × 52,8 cm. Collection privée. Photo: Boltin Picture Library / The Bridgeman Art.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.basel.com/degas

Forfait pour l’exposition «Degas» à partir de CHF 96.– par personne En partenariat avec la Fondation Beyeler, Bâle Tourisme vous propose un forfait très avantageux comprenant une nuit d’hôtel avec petit déjeuner, le billet d’entrée à la Fondation Beyeler et un Mobility Ticket pour circuler gratuitement en transports publics (taxe de séjour, TVA et service inclus). Réservez dès maintenant sur www.basel.com ou par téléphone au +41 (0)61 268 68 68.


Visite gratuite à Electrobroc en Gruyère Vous pourrez découvrir l’univers fascinant de l’électricité, de l’énergie et du développement durable d’une manière conviviale et ludique. A 30 minutes de Fribourg, visite guidée et gratuite sur rendez-vous. Possibilité de faire une visite individuelle les premiers samedis du mois ainsi que durant les vacances scolaires. Les dates sont publiées sur notre site internet. Information et réservation : 0840 40 40 30 ou visite@groupe-e.ch

www.electrobroc.ch


Éclairages La question du mois

D’où viennent les gares en cul-de-sac?

Tout droit sortie d’un livre d’images: la Flèche Rouge près de Schaffhouse.

Photos: Fotolia/Joshua Resnick; Keystone / Digital Globe, Eurimage; CFF

Sur les pas de Churchill Zurich _ Légende et fleuron historique de notre industrie ferroviaire, la Flèche Rouge double originale n’existe qu’en un seul exemplaire. Construite en vue de l’Exposition nationale de 1939 à Zurich, elle a traversé la Suisse avec Winston Churchill à son bord en 1946, sous le numéro de série Re 4/8 301. Depuis, on l’appelle la Flèche «Churchill». Il s’en est fallu de peu qu’elle ne disparaisse. Mise au rebut à cause d’une sérieuse avarie en 1979, elle doit sa résurrection à un passionné qui l’a rachetée au prix de la ferraille ainsi qu’à une compagnie ferroviaire thurgovienne qui l’a remise en état. Il y a près de dix ans, elle faisait son retour dans le giron des CFF. À quai, elle éclipse tous les autres trains avec sa livrée rutilante et son nez profilé évocateur de vitesse. De fait, elle roule encore à une allure respectable, avec des pointes à plus de

cff.ch/voyages-decouvertes «Prendre son petit déjeuner en hôte de marque» Itinéraires, menus et dates

100 km/h. Et comme jadis, elle emmène des touristes en excursion. Nous montons à bord pour le voyage agrémenté d’un brunch, qui est organisé tous les derniers dimanches du mois jusqu’à la fin de l’automne. L’itinéraire est le même que celui de novembre. Partant de Zurich pour rejoindre Schaffhouse en passant par Winterthour et Etzwilen avant de revenir à son point de départ, cette automotrice d’exception nous emmène à la rencontre de merveilleux paysages. Entre deux tartines croustillantes, nous admirons la vue depuis le pont enjambant la Thur près d’Ossingen, tandis que la Flèche poursuit sa course en direction des chutes du Rhin…

Waterloo Station, la gare de l’Est à Paris, la gare centrale de Francfort, la gare de l’Ouest à Vienne mais aussi la gare centrale de Zurich... Les gares en cul-de-sac comptent parmi les plus belles et celles qui gèrent le plus de trafic. Édifiées pour leur majorité durant la seconde moitié du XIXe siècle, à une époque où le chemin de fer ouvrait une ère nouvelle, elles permettaient aux voyageurs de n’avoir qu’à traverser leurs gigantesques halls de plainpied pour se rendre en centre-ville, sans emprunter de passerelle ou de souterrain comme dans les gares de passage. Elles étaient la solution à toutes les difficultés, ne nécessitant que le percement d’un seul côté du centre-ville et qu’un espace relativement limité pour les voies d’accès et de triage. Il y était aussi assez facile de manœuvrer et de réapprovisionner en combustible les locomotives à vapeur, puis plus tard celles fonctionnant au diesel. L’apparition des gares de passage a révélé les failles conceptuelles des gares en cul-de-sac. Atteler et dételer les locomotives prenait du temps et exigeait du personnel. On a donc décidé d’agrandir, de préférence en passant sous terre. À Zurich, les quatre voies de RER percées sous la gare centrale en 1991 en sont un exemple, la ligne Elles nous ouvrent le cœur des diamétrale qui villes: les gares en cul-de-sac. accélérera le franchissement de l’axe est-ouest dès 2013 en est un autre. L’utilisation de trains avec locomotive et voiture de commande rend désormais toute manœuvre inutile. Les gares, héritages architecturaux de l’ère industrielle, sont plus que jamais des centres de vie économiques et urbains. Gaston Haas Vous vous posez des questions insolites sur le monde des transports publics? Alors envoyez-nous un e-mail : redaction@via.ch

Petit déjeuner à la Churchill.

15 8 | 2012

via


Éclairages Les essentiels du randonneur

Sans faux-pas Marchez d’un pas sûr avec ce bâton de trekking high-tech, dont la poignée en liège ne glissera pas de votre main, même sous la pluie.

Pour voir plus loin

Petite mais puissante! Cette lunette monoculaire de poche (grossissement 7 ×) vous permettra de découvrir les détails cachés, même à 30 cm! CHF 39.90 transa.ch

CHF 189.– transa.ch

Des envies de randonnées? La nature se pare de couleurs chatoyantes et le vent fait tomber les premières feuilles. Il est temps de mettre le nez dehors!

Durablement belle Tee-shirt grand confort, régulateur de température et 100% fibres textiles recyclées. À vous l’empreinte écologique légère! CHF 110.– odlo.com

Artiste en herbe Un simple sac? Non, tout l’atelier d’un artiste dans une besace. Les motifs d’inspiration ne devraient pas manquer.

Âme d’explorateur

Texte: Claudia Meyr; photos: Kundertvario.ch; CoArt; manufactum.ch; design3000.de; transa.ch; odlo.com; swiss-advance.com

Ce cadran solaire de poche vous donnera l’heure n’importe où dans le monde, sans rouage ni balancier. Vive le soleil!

CHF 129.– zumstein.ch

À partir de CHF 50.– manufactum.ch

Restez dans le droit chemin! «Un kilomètre à pied, ça use, ça use, … Doux cocon

Poivre et sel

Cette belle housse au crochet protégera le matériel des photographes de chic et de choc.

Un flacon design et hermétique pour tous ceux qui veulent mettre leur grain de sel, ou de poivre! Cliquez, assaisonnez, c’est prêt!

À partir de CHF 30.– design-3000.de

CHF 24.90 swiss-advance.com

16

via

8 | 2012

… deux kilomètres à pied, ça use les souliers.» Une appli spéciale randonnée, gratuite, répertorie tous les sentiers balisés de Suisse, vous donnant des informations sur les possibilités d’hébergement, les parcours à vélo, les attractions et les localités. schweizmobil.ch


Éclairages Junior Station

Trois jeunes personnes aux grandes responsabilités: une visite à Langenthal suffit pour s’en convaincre.

18

via

8 | 2012


Hintergrund Erfahren

«Si j’étais la seule apprentie à faire des erreurs, ça serait dur.» Fabienne, 2e année de formation

«Beaucoup de clients pensent à première vue que nous, les jeunes, nous sommes incompétents.»

Jasmin, 3e année de formation

«Le premier jour de ma formation ici, j’étais assez nerveux. Je ne savais pas ce qui m’attendait.» Moreno, 1re année de formation

Ce sont des apprentis qui font fonctionner la gare de Langenthal. Un travail de confiance… qui donne de l’assurance. Texte: Janine Radlingmayr; photos: Markus Forte

Place aux jeunes

O

ngles rose fluo, ombre à paupière dorée, rires sans retenue: dès que l’on entre dans le hall des guichets CFF de la gare de Langenthal, on remarque qu’il y a ici quelque chose de différent. Bien sûr, il y a bien plus de monde qu’ailleurs derrière chaque guichet, mais ce n’est pas tout: ces minois sympathiques sont singulièrement jeunes et décontractés. Pourtant, ce qui ressemble à une franche rigolade implique aussi un travail appliqué: ici, 15 apprentis employés de commerce dirigent euxmêmes la gare. Dans cette Junior Station, ce sont eux qui sont aux manettes: ils vendent les billets, changent des devises, organisent le transport des bagages, réservent des voyages lointains ou des places assises. Ils se relaient à ces postes, et même le planning des tâches est établi par l’équipe des apprentis. Les formateurs, coachs toujours à disposition, restent en retrait.

«Avez-vous un abonnement demi-tarif?», demande Moreno, 17 ans, à une cliente tandis qu’un autre jeune en uniforme CFF, derrière lui, observe la scène. Moreno est l’un des petits nouveaux, en première année de formation. Si nouveau que son uniforme n’est pas encore prêt. «Le premier jour de ma formation ici, j’étais assez nerveux. Je ne savais pas ce qui m’attendait», raconte-t-il. Aujourd’hui, ce grand brun sûr de lui ne tarit pas d’éloges sur son travail à la Junior Station: «J’aime vraiment bien le contact avec les clients. Le top, c’est quand j’ai bien conseillé quelqu’un. Et je trouve qu’il est très motivant de pouvoir échanger sur mon travail en permanence avec les autres apprentis.» Un avis que partagent ses deux collègues, Jasmin, en troisième année de formation, et Fabienne, 17 ans, en deuxième année, qui d’ailleurs ajoute: «Si j’étais la seule apprentie à faire des erreurs, ça serait dur. Mais là, c’est

19 8 | 2012

via


Éclairages Junior Station

tout à fait normal de poser des questions et de s’entraider.» Et pendant les pauses aussi, tout ce petit monde a bien des choses à se raconter: musique, cinéma, hobbies… encore un avantage à travailler avec des personnes du même âge.

«Je n’en reviens pas»

Cornelia Mösli

Langenthal a la réputation d’être la commune la plus moyenne de Suisse d’un point de vue purement statistique. Ce n’est pourtant pas ce qui a motivé l’implantation de l’une des onze Junior Stations en 2005. C’est plutôt en raison de sa taille optimale que cette gare a été choisie pour devenir un site de formation, explique Cornelia Mösli. La directrice de la gare parle vite, et on comprend tout de suite qu’ici, on ne s’ennuie pas. «Cela dit, je n’en reviens pas de la grande flexibilité que nous avons dans cette Junior Station. De la part de mes collaborateurs comme de la part des apprentis.» Au début de la formation commerciale de trois ans surtout, le besoin d’encadrement est important, à cause notamment de l’immense palette de produits. Mais

les apprentis ne mettent pas longtemps à acquérir une bonne connaissance du système, ce qui leur permet ensuite de travailler avec beaucoup d’autonomie. Leur journée de travail ne diffère en rien de celle des autres employés. «Mais c’est sûr, au début, les apprentis subissent une certaine pression car ils ont de grandes responsabilités», reconnaît C. Mösli. Cette pression, Jasmin en a fait l’expérience: «Beaucoup de clients pensent à première vue que nous, les jeunes, nous sommes incompétents. Je ne me sentais pas très sûre de moi au début quand les clients Les Junior Stations se plaignaient. Avec le temps, j’ai en Suisse appris à convaincre les clients en utilisant les bons arguments.» Outre la Junior Station de Difficile aujourd’hui d’imaginer Langenthal, neuf gares Jasmin manquant d’assurance au en Suisse sont gérées par guichet. Non seulement certains des apprentis: clients lui ont déjà fait de petits caCFF Morges deaux pour ses bons conseils, mais CFF Vevey même Moreno est visiblement imFFS Mendrisio pressionné par sa maîtrise: «Une SBB Bülach cliente vient de réserver un billet SBB Rheinfelden pour Copenhague. Jasmin savait ce SBB Gossau SG qu’elle devait faire et l’a fait avec SBB Schlieren beaucoup d’assurance.» Les apSBB Wetzikon prentis suivent régulièrement des SBB Sargans

Bestel l unser k en Sie ostenf reies Saarlan d-Mag azin!

Besuchen Sie das Saarland!

Tel.: +49(0)681 / 927 20-0

www.tourismus.saarland.de 20

via

8 | 2012


Junior Station Éclairages

formations organisées par leur employeur, «login», la communauté de formation du monde des transports créée en 2001 par les CFF et le BLS.

agence de voyages CFF: «Ici, j’apprends quelque chose tous les jours car le programme est varié.» De quoi lui faire aisément oublier les 40 minutes de trajet pour venir depuis Wangen an der Aare. Quoique l’uniforme lui Junior Station? fasse gagner du temps: «AutreHourrah! ment, je suis du genre à rester des Tous les apprentis des CFF heures devant mon placard sans ne travaillent pas dans une arriver à me décider.» Junior Station. La sélection Quand Jasmin est de l’équipe se fait en fonction du domidu matin, elle se lève à cinq cile et des jours de formaheures. «Ça ne me gêne pas, bien tion. «Ça a été une des au contraire, parce qu’ensuite, j’ai meilleures nouvelles de l’après-midi pour moi.» Moreno, qui ne renoncerait pour rien au toute ma formation quand monde à sa grasse matinée du j’ai appris que pour ma derweek-end, voit ces obligations nière année, je pouvais red’un bon œil. «On peut même venir à Langenthal, se souChaque apprenti doit accomplir scrupuleusement les tâches qui lui sont confiées. indiquer dans quelle équipe on vient Jasmin, qui y avait souhaiterait travailler; le système déjà passé sa première anest très flexible et me permet née. Quand j’ai reçu la réd’aller régulièrement à mes enponse positive, j’en ai emtraînements de basket», dit-il en brassé ma sœur tellement riant, installé dans la salle de j’étais heureuse.» Fabienne repos, avant d’avaler une dernière bouchée des pâtes aussi a fait la fête quand elle a appris qu’elle pourrait que lui a préparées son papa. J suivre sa formation d’employée de commerce en

Les CFF réservent des postes aux personnes en formation. Plus d’infos sur cff.ch/jobs login.org

Pour continuer à papoter. Vous voulez être au courant des derniers potins? Rechargez votre crédit prépayé au distributeur de billets. Vous trouverez ici tous les opérateurs – 365 jours par an, 24h/24.

21 8 | 2012

via


Éclairages Interview de Madeleine Gay

«Pour faire du vin, il faut être chef d’orchestre» Depuis plus de trente ans, Madeleine Gay se bat pour la réhabilitation des vins locaux typiques. Vigneronne de l’année 2008, cette Valaisanne nous parle de cépages traditionnels, de la concurrence étrangère et du changement des mentalités. Texte: Daniel Bach; photos: Beat Schweizer

Portrait

Madeleine Gay, qu’est-ce qu’un bon vin pour vous? Un vin qui a de la finesse, que l’on découvre petit à petit et qui dévoile son caractère au fil de la dégustation. De nombreux vins sont très impressionnants à la première gorgée mais deviennent vite ennuyeux. Les vins intéressants vous accompagnent toute une soirée et ne cessent de révéler de nouvelles facettes et de nouveaux arômes. Durant le voyage en train qui m’a conduit jusqu’à vous, j’ai traversé trois grandes régions vinicoles: le lac de Bienne, le lac de Zurich et la Bündner Herrschaft, aux portes des Grisons. À ma place, où seriez-vous descendue pour boire un verre? Au lac de Bienne, car on y produit des vins très originaux. C’est une région qui est longtemps restée dans l’ombre des grandes appellations mais qui gagne à être connue. Les vignerons y élaborent des blancs frais, authentiques, modérément alcoolisés, qui sont parfaits à l’apéritif ou avec du poisson. J’ai aussi un faible pour leurs pinots noirs. En ce moment, les connaisseurs ne parlent que de vins de terroir. Pouvez-vous nous rappeler ce qui se cache derrière ce mot? Le terroir, c’est d’abord le sol sur lequel pousse la vigne. Mais c’est aussi autre chose: le microclimat, la tradition viticole de la ré«Avec le même raisin, deux vignerons gion, mais aussi la manière le vigneron entretient produiront deux vins différents.» dont sa vigne et fait le vin. Avec le même raisin, deux vignerons produiront deux vins différents. Le terroir, c’est donc également le travail du vigneron dans son chai. Celui-ci doit faire confiance au raisin et le laisser s’épanouir, de la même manière qu’un chef d’or-

22

via

8 | 2012

chestre donne de la liberté à ses musiciens.

Madeleine Gay, 59 ans, est ingénieur en viticulture et œnologie. Œnologue en chef chez Provins, le plus grand producteur suisse de vins, elle a encouragé très tôt la culture d’anciens cépages autochtones et gère aujourd’hui plusieurs gammes de produits. Elle a été élue vigneronne de l’année 2008.

Les Suisses boivent de plus en plus de vins étrangers et délaissent les vins locaux. Comment l’expliquezvous? Les gens sont nombreux à penser que le vin suisse est trop cher. Ce n’est pas faux, les vignerons suisses ne peuvent pas produire de vins véritablement bon marché. D’un autre côté, avec trente francs, vous pouvez vous offrir un vin de grande classe, qui soutiendra aisément la comparaison avec des bouteilles françaises ou italiennes beaucoup plus onéreuses. Dans les dégustations à l’aveugle, les vins suisses sont généralement très bien notés. Je m’étonne parfois que nous ne soyons pas plus fiers de nos vins, comme nous le sommes par ailleurs de nos montres ou de notre chocolat. Vous avez dit un jour que notre chance, c’est ce que nous avons à portée de main et qui n’existe nulle part ailleurs. Que vouliez-vous dire par là? Notre chance, ce sont les vieux cépages autochtones. On trouve du merlot, du cabernet sauvignon et du chardonnay partout dans le monde. En revanche, la petite arvine, le païen ou le cornalin n’existent que chez nous. Ce sont des vins élégants, produits de façon saine, avec une assez faible teneur en alcool. Les vins d’aujourd’hui sont souvent trop alcoolisés à mon goût, cela les rend lourds. En trente ans, vous avez obtenu de très nombreux succès dans votre entreprise de réhabilitation des


Interview de Madeleine Gay Éclairages

Elle voit l’avenir des vins suisses dans les cépages autochtones anciens: Madeleine Gay devant la basilique de Valère à Sion.

23 8 | 2012

via


Éclairages Interview de Madeleine Gay cépages valaisans traditionnels. D’où vous vient cette passion pour les spécialités? Quand j’étais plus jeune, le vin ne me procurait aucun plaisir. J’avais le sentiment que les gens en buvaient pour s’enivrer, et au restaurant les vins me paraissaient assez ennuyeux. Mais un jour, chez mon grand-père, j’ai goûté un vieux cornalin. Ce fut une révélation: oui, on peut faire aussi des vins surprenants! J’ai appelé le directeur de Provins et je lui ai demandé «Le vin nous rend sociables et ouverts. Il enrichit notre vie.» pourquoi ils ne faisaient que du gamay et du pinot noir alors qu’il existait tous ces merveilleux cépages oubliés. À mon grand étonne- Ce prix était surtout la reconnaissance de mes années ment, il s’est montré très réceptif à mes idées et a créé de lutte acharnée pour les vieux cépages et les vins de un poste spécialement pour moi. spécialité. Cette diversité est un cadeau dont nous devons prendre soin. Décrocher un emploi chez Provins est une chose. Vous avez de nombreux contacts avec des Mais comment avez-vous réussi à convaincre tous les producteurs de chasselas valaisans à reve- vigneronnes et des vignerons étrangers. Que pensent-ils des vins suisses? nir aux anciens cépages, dont le rendement est Ils ne les connaissent pas. Mais quand ils les goûtent, inférieur? Avant, les viticulteurs étaient payés au kilo, indépen- ils sont toujours enchantés. À l’étranger, les restaudamment de la qualité du rai- rants commencent à découvrir la typicité de nos vins. sin. J’ai modifié ce système et Ils ne sont pas encore légion, mais la progression est Madeleine Gay, signé avec eux des contrats de réelle. que buvez-vous avec: culture. Depuis, ils sont rémunérés au mètre carré, et c’est Comment expliquez-vous l’amour millénaire de Des chips et un mélange apéritif? nous qui décidons du cépage, l’homme pour le vin? Tout cela est bien trop salé à mon goût! Je bois une petite arvine avec du rendement, du taux de sucre Le vin est une boisson douée d’une vie et d’un caracet de la date des vendanges. tère propres. Il s’accorde à la perfection avec quantité du pain de seigle valaisan, des Lorsque nous pouvons faire de mets et forme avec eux un tout harmonieux. C’est olives et des tomates. des prélèvements de sol, le viti- ainsi qu’il est devenu un de nos fidèles compagnons. Un plateau de fromages? culteur touche encore un peu Le vin nous rend sociables et ouverts. Il enrichit notre Toujours des blancs, un vieux plus d’argent. Cela nous per- vie. chasselas du Léman par exemple. met de planter tel ou tel cépage Du poisson? là où il bénéficiera des meil- Les meilleurs vins sont-ils l’œuvre d’hommes Un païen du Valais, que j’aime leures conditions. ou de femmes? bien aussi avec les sushis. Le sexe n’a rien à voir là-dedans. Ce qui fait le vin, Du poulet? J’ai quand même du mal à c’est la personnalité du vigneron. Un rouge léger, une dôle m’imaginer une jeune femme par exemple. Quelle bouteille emporteriez-vous sur une tout juste sortie de l’école Une saucisse grillée? île déserte? d’œnologie instruire des Un gamay. Le Clos Corbassières 2008 que j’ai assemblé (elle rit). vignerons chevronnés qui ne De la viande séchée? Plus sérieusement, un bon bordeaux avec une belle s’en laissent pas conter… Une humagne rouge. proportion de cabernet sauvignon. J’adore ces vins Évidemment, ce changement Un rôti? rigoureux, bien structurés. de mentalités ne s’est pas fait Un pinot noir du Valais ou du jour au lendemain. Voilà «Au restaurant, je trouvais de la Bündner Herrschaft. quand même trente ans que j’y Pour finir, une question Un curry? les vins assez ennuyeux.» travaille (elle rit)! J’ai eu la à laquelle vous ne Un rosé frais. chance de toujours avoir l’ap- pouviez pas couper: Une pizza? pui du directeur de Provins. Et comment seront les vins suisses de 2012? Un merlot. Jusqu’à présent, l’année a été normale, bien qu’assez je suis assez têtue… Un gâteau aux noix des Grisons? humide. Ceux qui ne se sont pas occupés correcteUn pinot noir vendanges tardives. Votre persévérance a porté ment de leurs vignes doivent s’attendre à des sur… Et par une belle soirée d’été, prises! C’est maintenant que tout va se jouer. Si l’auses fruits: vous avez été élue sur une terrasse avec vue sur la mer? tomne est sec et ensoleillé, avec des journées chaudes vigneronne de l’année 2008. Une seule option possible: et des nuits fraîches, ce pourrait être un très bon milQu’est-ce que vous faites le champagne! lésime. J mieux que les autres?

24

via

8 | 2012


Le débat Éclairages

Est-il acceptable de devoir voyager debout? Tous ceux qui utilisent les transports publics aux heures de grande affluence le savent: les voyageurs sont nombreux, pas les places assises. Acceptable ou inacceptable?

«

«

Photos: Stefan Walter; màd

Pourquoi inacceptable? Nous avons tous pris le RER ou le métro à l’étranger. Là-bas, les gens voyagent debout lorsque le trajet dure moins de 20 minutes, comme dans nos trams et dans nos bus d’ailleurs. Dès qu’il est question d’infrastructure, nous devrions nous demander si nous voulons nous offrir un développement des TP circonscrit aux heures de pointe, ou si une offre horaire à prix modérés et dans l’ensemble meilleure ne serait pas plus utile à tous? Il faut considérer toutes les possibilités, sans tabou, si l’on veut éroder quelque peu ces pics d’affluence qui coûtent si «Prévoir des espaces bien pensés cher. À la base néanpour voyager debout pourrait moins, une partie des même être un plus pour les clients.» voyageurs du trafic périurbain devra se faire une raison et voyager debout, ce qui est tout à fait acceptable lors d’un court trajet. Malheureusement, de nombreux véhicules ne sont pas conçus pour. Les passagers qui n’ont pas trouvé de place encombrent le couloir central où ils n’ont souvent rien pour s’accrocher, ou alors stationnent devant les portes, adossés à la poubelle. Il serait pourtant possible de prévoir des espaces pour voyager debout, bien pensés et munis de surfaces confortables où s’appuyer. Ce pourrait même être un plus pour les clients. Plusieurs entreprises de transport sont conscientes de ce problème et essayent d’en tenir compte dans l’agencement de leurs nouvelles voitures, même si elles restent frileuses. Changer d’état d’esprit sur la question pourrait constituer une véritable amélioration pour les passagers contraints de voyager debout.

Il y a 120 ans, les trains allemands avaient une quatrième classe. De l’extérieur, ces voitures ressemblaient à des fourgons à bagages. À l’intérieur, des bancs étaient disposés le long des parois; le reste de l’espace était vide. Elles ont été supprimées. Et j’entends qu’il faudrait les réintroduire en Suisse! Des voitures avec des fenêtres, certes, mais pourvues seulement de banquettes accolées aux murs, comme il y a cent ans. Pour oublier définitive- «Les passagers obligés de ment toute velléité de rester debout paient le même confort dès que le train prix que ceux qui peuvent restera bloqué à cause prendre leurs aises.» d’une panne! Petite piqûre de rappel: en voiture, quand vous êtes coincé dans les embouteillages, vous êtes quand même assis! «Il faut que tous les passagers du RER puissent s’asseoir», avait déclaré le père du RER zurichois, le conseiller d’État Hans Künzi. Cuisant souvenir à l’heure où le remplacement des banquettes par des espaces dits polyvalents scelle l’ère des voyages debout. Dans d’autres régions, le nombre de places assises disponibles dans les RER et les trains régionaux n’a jamais suffi, c’est un fait… déjà justifié à l’époque par des excuses du genre «pour les courts trajets, il n’est pas déraisonnable de voyager debout». C’est une imposture! D’abord parce que les passagers obligés de rester debout paient le même prix que ceux qui peuvent prendre leurs aises. Ensuite parce que les chemins de fer se privent ainsi d’un argument de poids, à savoir que le temps de trajet peut être mis à profit pour travailler. Enfin parce que cela sanctionne ceux qui acceptent des temps de trajet plus longs pour voyager écologique.

«

«

Pour

Contre

Kurt Schreiber Président de Pro Rail Suisse

Dr Peter Vollmer Sociologue et journaliste

25 8 | 2012

via


Éclairages Votre voyage

Chef de train/mécanicien de locomotive. Mobilisation du mécanicien de locomotive pendant le trajet, mais aussi durant la préparation et les activités consécutives, les temps de rebroussement et les tours de réserve.

Entretien du matériel roulant. Les locomotives, les voitures et les trainsnavettes nécessitent de l’entretien, un nettoyage intérieur et extérieur ainsi que des contrôles techniques au cours de l’exploitation. Ils perdent de la valeur par l’usage qui en est fait, sont amortis et doivent souvent être renouvelés en grande partie au bout de 25 ans.

Berne

Préparation des trains. Les voitures, locomotives et trains doivent être mis à disposition et retirés. C’est ce que l’on appelle les manœuvres. La préparation des trains comprend également le nettoyage.

Infrastructure. Chaque entreprise utilisatrice – y compris les CFF – paie à CFF Infrastructure les redevances fixées par la loi pour l’utilisation des sillons. Celles-ci couvrent notamment l’entretien du réseau, la consommation d’électricité et la conduite de l’exploitation. CFF Infrastructure propose aussi d’autres prestations, par exemple le garage de voitures à la semaine, ou encore la fourniture de courant de préchauffage en hiver.

Votre voyage: l’envers du décor Rien de plus simple que de prendre le train. Mais les mécanismes permettant de fournir cette prestation sont, eux, complexes. via vous présente en bref les rouages d’une grosse machine. 26

via

8 | 2012


Votre voyage Éclairages

En bref

Administration. Prestations des services administratifs, de la formation à la réinsertion.

Aarau

Bonnes occasions Vous rêvez depuis longtemps d’acheter au lieu de louer? Pour les amateurs de cycles, le rêve est à portée de main: cet automne encore, Rent a Bike SA vend à des prix intéressants des vélos d’occasion de tout type, du vélo électrique au VTT en passant par le vélo de randonnée. Un e-bike de la marque FLYER avec garantie, boîtier de batterie et chargeur ne coûte par exemple que 2790 francs. Grâce à un entretien régulier, les vélos de marque de Rent a Bike sont en bon état même après avoir été loués. Vous trouverez de plus amples informations et pourrez vous inscrire en ligne à cette vente promotionnelle à l’adresse occasionsvelo.ch Date de clôture des inscriptions pour la participation aux journées de prévente: mercredi 17 octobre 2012. Journées de prévente: du 22 au 24 octobre 2012. Du 25 octobre au 31 décembre, la vente sera ouverte à tous dans 17 gares au total. Les vélos électriques seront vendus dans les gares de Morat, Romanshorn et Sursee du 22 au 26 octobre 2012.

Accompagnement des trains. Mobilisation du personnel d’accompagnement durant le voyage, mais aussi pour la saisie périodique des genres de titres de transport et des itinéraires ainsi que pendant la formation continue.

Autres prestations. Management des événements en cas d’incidents, service clientèle et services pratiques (chariots à bagages, bureau des objets trouvés, etc.), police ferroviaire.

Distribution. Les distributeurs de billets ne représentent qu’une petite partie du système. La distribution recouvre l’ensemble de l’organisation commerciale: des guichets et centres de vente voyageurs aux systèmes informatiques, en passant par la vente en ligne et mobile.

Un bureau dans la gare Le train permet de travailler efficacement. Néanmoins, pas de vidéoprojecteur, de chevalet de conférence ni même d’imprimante possible, faute de place. Dès 2013, le problème sera réglé avec l’apparition des Businesspoints dans les gares. Quiconque voudra utiliser judicieusement son temps entre deux rendez-vous ou même organiser une réunion dans un endroit très central pourra alors louer rapidement et de manière flexible des salles de réunion et de travail équipées d’outils modernes. Grâce aux nouveaux Businesspoints des CFF, travailler pendant ses déplacements sera encore plus efficace. Le bureau mobile sera lancé dès le printemps 2013 dans la gare de Berne et à l’automne 2013 dans celle de Genève, avec à disposition des bureaux individuels ou collectifs ainsi que des salles de réunion pouvant accueillir jusqu’à 36 personnes. L’offre comprendra également des espaces cafétéria pour se détendre, lire ses e-mails ou attendre la prochaine réunion.

27 8 | 2012

via


om

2C

de

23

co

pr

o ti o n N K A P

1


Escapades Le carnet de voyage

Un aller simple pour la vie, s’il vous plaît !

Au Casinotheater, labels établis et petits nouveaux présentent un design sans reproches.

Photos: Stefan Kubli; designgut.ch

Chic et éthique Winterthour _ Vous aimez le beau linge? formes suisses. Ils fabriquent des objets qui Pas seulement bien repassé, mais aussi fa- se caractérisent par leur grande qualité, tant briqué dans le respect de critères éthiques au niveau du design que des matériaux, et et écologiques? Alors rendez-vous à Design- qui d’autre part sont fabriqués dans la megut, le salon des produits durables, où plus sure du possible localement, écologiquede 50 exposants présenteront des créations ment et pour durer longtemps. Ce sont des à la fois design et respectueuses de notre pièces uniques ou de petites séries; beauplanète. Et le textile n’est pas la seule ma- coup sont patiemment fabriquées à la main, tière au menu: pour la troisième édition du parfois dans le cadre de projets sociaux, ou salon, les visiteurs pourbien à partir de produits recyront acheter meubles, clés. Un petit tour suffit dans accessoires, céramique, cet univers pour découvrir Winterthour bijoux. un mix de labels établis et de à l’heure Loin de la producnouveaux arrivants. Aux faéthique. tion de masse, le sabricants suisses connus tels lon mise sur les obqu’Hélène Clément, Criz ou jets manufacturés de Superform, se joignent dégrande qualité. «Nous sormais de jeunes collections sommes certains que pimpantes, avec des meubles Designgut notre concept – assoneufs ou redécouverts, des cier design, swissness accessoires en cuir faits main Du 2 au 4 novembre 2012 et durabilité – est tout à pour tous les jours... Trois Casinotheater Winterthur fait porteur», dit Katrin jours durant, du 2 au 4 noStadthausstrasse 119 Ambühl, l’une des cinq vembre, au Casinotheater 8400 Winterthour fondatrices du salon. de Winterthour, un seul mot Horaires: ve de 14 h à 21 h, Les exposants sont des d’ordre: créer la tendance en sa de 10 h à 21 h, di de 10 h à 17 h créateurs ou des platestoute bonne conscience. designgut.ch

Au bout d’une heure de jeu de l’oie, les enfants commencent à s’ennuyer. Certains adultes se contentent d’une soirée de jeu tous les six mois, d’autres sont plus souvent d’humeur ludique. Mais il est un jeu dont aucun d’entre nous ne se lasse. Il s’appelle «et si?», et c’est un jeu d’imagination. On en connaît deux versions. Dans la variante 1, on recule de quelques cases, et on se demande par exemple: que se serait-il passé si j’avais épousé mon chéri de l’école? Si ma femme et moi avions décidé d’avoir des enfants? Et si j’avais accepté cette mutation à l’étranger? Jeu charmant, tout indiqué pour vous rendre mélancolique ou aigri. Dans la variante 2, au contraire, on se projette plusieurs cases en avant. Exemple: et si j’allais m’installer dans une autre ville avec ma famille? Si je m’excusais pour cette faute que j’ai commise autrefois? Si aujourd’hui je ne descendais pas à l’arrêt Tanja Kummer auquel je descends d’ordinaire? Vous aussi, vous connaissez les deux variantes, n’est-ce pas? Alors décidons ensemble aujourd’hui de changer les règles du jeu et d’éliminer purement et simplement la variante 1. Car non, nous n’en avons pas besoin. Dans la vie, nous ne pouvons qu’avancer, pas revenir en arrière. Le jeu de la vie est comme un voyage en train: nous pouvons aller où nous voulons, à condition de savoir où. Et quand la voie est barrée, on prend la déviation, il suffit de la trouver. Que ce soit au petit trot ou à toute berzingue: la seule option, c’est d’aller de l’avant. Et pas de retour possible! Tanja Kummer, chroniqueuse pour via, est également spécialiste de littérature pour la radio DRS 3 et écrivain. kummer@via.ch

29 8 | 2012

via


Escapades Lugano

30

via

8 | 2012


Lugano Escapades

Photo: swiss-image.ch / Roland Gerth

Une vue unique sur le lac et les Alpes.

Sous le charme d’une Méditerranéenne du Nord Elle est jeune. Elle est exceptionnellement belle. Et tout lui réussit. Originaire de Russie, citoyenne du monde, Xenia Tchoumitcheva travaille à Londres et à Milan. Mais c’est à Lugano qu’elle est chez elle. Texte: Gaston Haas; photos: Ornella Cacace

S’y rendre Lugano est très bien raccordée au réseau des CFF.

L

’idéal, pour moi, ce serait d’avoir toujours 19 ans», dit-elle avec un grand sourire. «Aucune obligation, la vie est belle, toutes les portes te sont ouvertes, les fêtes te tendent les bras. C’est génial!» Xenia Tchoumitcheva a 24 ans. Les portes du monde lui sont encore grandes ouvertes. Mais visiblement, elle a nettement plus d’obligations qu’ avant… on y reviendra. «Lugano, c’est ma ville, c’est ici que j’ai grandi, que j’ai mes amis, ma famille. Ici, je suis chez moi.» C’est à Lugano qu’elle se repose de ses engagements à Milan, Londres, ou ailleurs. Le weekend, en général, elle vient voir ses parents, et toute la famille part à l’ascension du Monte Brè. Pas de tout repos, mais pas question de prendre le funiculaire au départ de Cassarate. «Chez nous, on est sportif», dit Xenia, qui ne se lasse pas de la vue splendide sur le lac de Lugano et les Alpes. Ce dimanche, c’est plutôt option détente. Le Sentiero di Gandria part de Castagnola, à 20 minutes de bus à peine de la gare de Lugano. Ce chemin en bord de lac longe de ravissants jardins et de magnifiques villas, se faufile au pied de parois abruptes, et offre un panorama à couper le souffle sur les montagnes et le lac. Depuis plus d’un siècle, Lugano attire des visiteurs du monde entier. Son climat déjà presque méditerranéen et ses splendides paysages ont l’effet d’un

aimant sur les «gens du Nord».

Bons baisers de Russie

Destination:

Lugano est une ville universitaire, culturelle et de congrès, et la plus grande ville du Tessin.

Cette fascination, les Tchoumitchev l’ont éprouvée aussi Nombre d’habitants: en quittant Magnitogorsk, 55 000 une ville industrielle russe. Xenia avait six ans quand sa lugano.ch famille vint à Lugano pour lugano-tourism.ch raisons professionnelles. «En descendant de l’avion à Agno, j’ai dit à mes parents que je voulais rester ici. La chaleur, la lumière, l’air pur, c’était extraordinaire.» Ses parents ne se font pas prier: les deux années initialement prévues se prolongent. L’italien devient sa deuxième langue maternelle. «Je me sens très proche de l’Italie. À Lugano, on grandit avec des Italiens, avec les journaux italiens, la télé italienne, la cuisine, la mode, la musique. Lugano offre tous les privilèges de la Suisse et en même temps, la beauté insouciante de l’Italie», s’enthousiasme Xenia. Qui, quand elle se réjouit de toute la beauté qui l’entoure, ressemble à une enfant découvrant ses cadeaux de Noël. «Si vous avez plus qu’un week-end, il faut

31 8 | 2012

via


Escapades Lugano

Dolce farniente sur la Piazza Riforma, à Lugano.

Photos: luganoturismo.ch; elvetialago.ch; iStockphoto

Le funiculaire du mont San Salvatore (883 m d’altitude).

Hôtel Elvezia al Lago.

32

via

8 | 2012


Lugano Escapades

Xenia aime le côté authentique de Lugano et la proximité avec l’Italie.

La renaissance de l’olive Le sentier de l’olivier a été créé en 2002 afin de redynamiser la culture de l’olive, autrefois très importante dans la région. Sur près de 2 km, 18 panneaux offrent aux visiteurs quantité d’informations intéressantes sur l’olive et l’huile qu’on en tire. L’entrée du sentier se trouve près de l’hôtel Fischer, et le parcours est bien balisé («Parco degli Olivi», «Sentiero dell’Olivo»). Des arbrisseaux plantés de frais alternent avec des oliviers centenaires tels que l’Olivo del Carlin, juste à côté de l’embarcadère de Gandria. Avec ses 10 m de hauteur et un tronc de près de 50 cm de diamètre, cet ancêtre dépasse de loin ses collègues.

«Lugano offre tous les privilèges de la Suisse et en même temps, la beauté insouciante de l’Italie.»

absolument aller à Morcote, un peu plus au sud. C’est un petit monde très particulier, les montagnes sont toutes proches du lac, il y a le Lido, c’est comme dans – come si dice fiaba? – un conte de fées. Super restaurants, promenades, sport, que voulez-vous de plus?»

Finance et art Lugano est une beauté aux multiples visages. Après Zurich et Genève, c’est la troisième place financière de Suisse. On s’en aperçoit aux boutiques de luxe de la vieille ville, aux voitures hors de prix qui circulent dans les rues, et aux nombreuses personnes bien habillées dans les magasins. Ceux qui vivent ici ont su se faire une place au soleil. Et manifestement, il y en a de plus en plus chaque année: où que l’on regarde, des grues s’élèvent dans le ciel, des appartements en terrasse montent à l’assaut des collines. Depuis toujours, les riches et les artistes ont succombé au charme de Lugano. Le plus célèbre «habitant d’adoption» de la région a été sans conteste Hermann Hesse. En 1919, l’auteur du «Loup des steppes», du «Jeu des perles de verre» ou de «Siddhartha» s’installa à Montagnola, un petit village au sud-ouest de Lugano.

Ce chemin fait partie du parc naturel qui s’étend sur 20 000 m² au pied du Monte Brè, sur la rive du lac de Lugano. L’orientation au sud est propice aux oliviers, mais aussi aux cyprès, lauriers, myrtes, grenadiers et pins. Au sol, le thym, la sauge et l’origan, au printemps les tulipes sauvages, les marguerites et les narcisses forment un tapis fleuri et odorant comme on en voit rarement.

L’écrivain y reçut la visite de grands intellectuels de son temps, comme Thomas Mann, André Gide ou Stefan Zweig. Lugano a toujours attiré les êtres en quête de sens avant de les renvoyer dans le vaste monde. «C’est difficile pour une jeune Russe du sud de l’Oural de débarquer dans une école tessinoise?» «Pas du tout», répond Xenia en riant. «À mon Situé entre Gandria et Castagnola, ce chemin arrivée, je ne parlais que russe, j’ai appris est accessible en quelques minutes à pied seulement depuis le centre de Lugano (bus 2 et l’italien à l’école primaire, et ensuite 4 au départ du centre-ville ou de la gare de l’allemand, l’anglais et le français.» La Lugano). On peut aussi s’y rendre en bateau. maturité en poche, direction l’université pour des études d’économie à l’Università della Svizzera Italiana. En parallèle, premiers pas dans le showbiz: Xenia (plus jeune participante de tous les temps) est élue première dauphine de Miss Suisse en 2006, décroche ses premiers contrats de mannequin en Suisse et à l’étranger. «À cette époque, j’étudiais surtout dans le train», dit-elle malicieusement, «entre Lugano, Zurich et Genève. Les professeurs ont parfois dû fermer les yeux pour me soutenir dans ma carrière.» Avec ses livres et ses papiers, il lui arrivait de

33 8 | 2012

via


Escapades Lugano se répandre dans tout le compartiment, énervant sans doute à l’occasion les autres passagers par ces étalages de documents. Aujourd’hui, Xenia Tchoumitcheva fait la navette entre Lugano, Londres et désormais Milan, à une heure à peine de Lugano. Elle y produit et anime l’émission «L’Italia che funziona». Et un million et demi de téléspectateurs la regardent présenter des entreprises florissantes dans une Italie secouée par la crise. Où cette battante se sent-elle vraiment chez elle? «Difficile à dire», rit-elle. «C’est à Lugano que j’ai grandi. Je connais tous les recoins de la ville, j’ai des souvenirs partout. Mes parents vivent ici, beaucoup de mes amis aussi. Mais je vis et je travaille aussi à Londres et à Milan.» Xenia Tchoumitcheva, ou le cosmopolitisme fait femme. Chez elle dans le monde entier. Mais tout de même, surtout en Suisse. À Lugano. Q

Scène de marché pittoresque vers 1900.

Du village de pêcheurs à la cité lacustre Placée sous la domination de puissances italiennes, puis suisses, comme tout le Tessin, la ville de Lugano ne conquit son indépendance qu’en 1798, avec l’entrée des troupes napoléoniennes. Il y a 150 ans, ce n’était encore qu’un humble village de pêcheurs avec quelques maisons de maître, des routes poussiéreuses et cahoteuses, et un environnement qui ravit les romantiques et lança les inves-

tissements dans le tourisme. Lugano voulut très tôt jouer un rôle politique de premier plan, et fut en compétition avec Locarno et Bellinzone pour la position de capitale cantonale. La question fut tranchée définitivement en 1878 en faveur de Bellinzone. Mais dans l’esprit des Luganais, c’est leur ville la plus belle. Et la plus mondaine, ça ne fait aucun doute.

Bons plans à Lugano

Ristorante Argentino Les meilleures pizzas de toute la ville: pâte fine, garniture savoureuse. «Et service toujours cordial», dixit Xenia. «Avec tout le monde.» Sur la Piazza Riforma, dans le centre.

34

via

8 | 2012

Musées

Musée du chemin de fer Lugano– Ponte Tresa Un musée pour découvrir les cent ans d’histoire de la compagnie; pour aller à Ponte Tresa, prendre la ligne en face de la gare de Lugano.

Musée suisse des douanes Le «musée des contrebandiers» se trouve en face de Gandria, sur la rive. Le trajet en bateau depuis Lugano vaut à lui seul le détour. Ouvert d’avril au 21 octobre. ezv.admin.ch/ezv

largentino.ch

Flpsa.ch

Hôtel Walter

Musée Hermann Hesse

Parc de la Villa Heleneum

Les touristes y descendent depuis 1888. Prix modérés, petit déjeuner copieux, chambres avec vue sur le lac. Et sur le toit-terrasse, un jacuzzi pour la détente.

C’est à Montagnola que Hermann Hesse passa la fin de sa vie. Certaines des œuvres les plus célèbres de l’écrivain et peintre allemand virent le jour ici.

La villa accueille le Musée des cultures. Le parc, de style Art nouveau, est un bijou botanique.

walteraulac.ch

hessemontagnola.ch

luganoturismo.ch

Fotos: Keystone / Fotochrome Collection; màd

Manger et dormir


SPINAS CIVIL VOICES

Une triste réalité pour des millions d’enfants en danger et sans protection. Vous pouvez aider: www.tdh.ch · CCP 10-11504-8

aide à l’enfance

tdh.ch


Escapades Notre top 10

Tout est bon dans le cochon! L’automne, c’est la saison des cochonnailles: voici dix idées de sorties pour carnivores. Bözen Argovie

Porrentruy

6

7

Winterthour

3

Zurich

Wila

4

Jura

Siebnen Schwyz

Säntis

1

5

Appenzell, Saint-Gall

Glaris

8

Oberthal

Zurich

10

Berne

2 Rinerhorn Grisons

Saas Balen

9

Valais

1 | Säntis, les 16/17 et 23/24 novembre

6 | Bözen, du 8 oct. au 2 déc. (du je au di)

Spécialités de cochon d’alpage à déguster à volonté! Le prix comprend également la montée et la descente en téléphérique.

Taverne créée en 1517, le Gasthaus zum Bären est réputé pour ses délicieuses saucisses de foie, son pain paysan maison et ses rösti à l’argovienne.

saentisbahn.ch

baeren-boezen.ch

2 | Rinerhorn, le 14 octobre de 12 h à 16 h 45 Venez déguster une cuisine généreuse à base de cochon au restaurant Rinerhorn Jatzmeder au son des Davoser Ländlerfründa. davosklosters.ch

3 | Winterthour, du 24 au 28 octobre

Photos: wikimedia.org / Guido Gerding; fotolia.com / SchenkArt

Le restaurant-théâtre Essen & Kunst fera le bonheur des amateurs de viande de veau qui surveillent leur ligne. Son plus? Son ambiance littéraire. essenundkunst.ch

4 | Wila, du 18 au 21 oct. et du 1er au 4 nov. Élevés en liberté, les porcs ont la belle vie dans cette ferme avec restaurant. Et cela se ressent dans l’assiette! heubode.ch

7 | Porrentruy, les 10 et 11 novembre Le 11 novembre, c’est la Saint-Martin. À table, c’est le cochon qui est à l’honneur. Les rues de Porrentruy se transforment en un marché de produits régionaux. juratourisme.ch

8 | Glaris, du 15 au 17 octobre Situé en plein centre-ville au Zaunplatz 6, le Glarnerstübli accueille les ripailleurs dans un décor rustique.

On n’oublie pas ... ... qu’un bon charcutier se reconnaît à la qualité de sa saucisse et une bonne cochonnaille à celle de ses boudins et saucisses de foie. ... qu’autrefois, les cochonnailles étaient des jours de réjouissance où il y avait de la viande pour tous; on en distribuait même aux pauvres du voisinage. ... qu’une association destinée à promouvoir le boudin et la saucisse de foie a vu le jour en 1968, à Unter Albis (ZH).

9 | Saas Balen, le 11 novembre, à 11 h Dans la salle polyvalente, cette cochonnaille traditionnelle qui célèbre le cochon d’alpage fera le bonheur des petits et des grands. riedhof-wallis.ch

5 | Siebnen, du 19 au 21 octobre Située au diable vauvert, cette sympathique auberge sert des boudins et des saucisses de foie qui régaleront vos papilles.

10 | Oberthal, 1er décembre, à 19 h

kapelle-schwendenen.ch

eintracht-oberthal.ch

36

via

8 | 2012

Buffet typique de cochonnailles et d’accompagnements en tout genre.

La choucroute, un incontournable pour toute cochonnaille digne de ce nom.


La fibre du bien-être

OFFRE SPECIALE DÉCOUVERTE LE DUFFLE-COAT EN POLAIRE à partir de

= À MOITIE PRIX

3995

VOUS ÉCONOMISEZ Fr. 39.95!

.

Fr.

+ +

LES FRAIS D’ENVOI GRATUITS Vous économisez en plus Fr. 6.95!

VOTRE CATALOGUE GRATUIT

240 pages de mode et de bien-être... Laissez-vous tenter par par notre sélection de matières innovantes, de couleurs chaleureuses, et de modèles faciles à vivre pour votre plus grand bien-être!

Camel

Marine

Ciel

3 couleurs au choix 100% Polyester l lavable machine

COMMANDEZ DÈS AUJOURD’HUI! IMPORTANT: Sans toutes ces informations nous ne pourrons pas traiter votre commande! Code Avantages: (1)

Mme

M.

(1)

Nom

Tailles:

36

B2361

Cochez la case correspondante. Ecrivez en majuscules SVP.

Prénom

Voie - N°

54

Npa

camel

Lieu

Votre taille: 36, 38, 40 42, 44, 46, 48 50, 52, 54 Qté

Attention STOCKS LIMITÉS! Commandez dès aujourd’hui avec votre code B2361:

Tel. 071 274 68 61 www.damart.ch

Damart Swiss Swiss AG, AG, Case Case Postale, Postale, 9029 9029 St. St. Gallen Gallen Damart Fax 071 071 274 274 68 68 63 63 Fax

Avant: Fr. 79.90 Fr. 89.90 Fr. 99.90

Couleur

Maintenant: Fr. 39.95 Fr. 39.95 d’économie! Fr. 44.95 Fr. 44.95 d’économie! Fr. 49.95 Fr. 49.95 d’économie!

Référence.

camel

M6802.008

ciel

M6802.033

marine

M6802.021

TaŠle

Prix

Participation aux frais de port et d’envoi, y compris assurance:

Total

Fr. 6.95

GRATUIT Total:

La maison Damart Swiss AG est membre de l’association suisse de vente par correspondance (ASVPC). Avec ce label, nous nous engageons à respecter son code d’honneur et vous garantissons que chaque article est contrôlé avec soin. Si un modèle ne devait pas répondre à votre attente, vous pouvez l’échanger ou nous le retourner, dans les 10 jours, dans un état irréprochable et sans qu’il n’ait été porté.

A renvoyer à:

- Case Postale - 9029 St. Gallen


Escapades Sarre

Le meilleur de deux mondes Cœur en acier, poumon vert et papilles en effervescence: promenade frontière dans le Land de Sarre, entre nature et culture industrielle, monts et vallées, cuisine rustique allemande et gastronomie française. Texte: Silke Bender

I

l faut se lever tôt pour admirer dans toute sa splendeur le plus célèbre paysage de la région: le méandre de la Sarre, une boucle pittoresque de 180 degrés au milieu de la forêt de Mettlach. Quand les feuillages d’automne s’embrasent et qu’un cordon de brume flotte au-dessus de l’eau, on se croirait plongé dans l’âme romantique d’un Caspar David Friedrich. L’impression est encore plus vive lorsqu’on monte vers le belvédère de Cloef à 180 mètres au-dessus de la rivière – à pied ou avec S’y rendre l’assistance moderne d’un vélo électrique. L’autre emblème incontournable de la Durée: le voyage en train Sarre est une œuvre humaine aux contours pour Sarrebruck prend nettement plus anguleux: l’usine sidérurquatre heures depuis Bâle, gique de Völklingen de nuit, artistiquecinq heures depuis Zurich ment illuminée par l’installation de Hans et Berne et six heures Peter Kuhn. Dans ce gigantesque enet demie depuis Genève. semble architectural de hauts-fourneaux, de cheminées et de tours d’acier battait autrefois le cœur de la région. Le miracle économique s’est produit au XIXe siècle, grâce au travail du fer, de la houille et de l’acier. En 1986, les hauts fourneaux se sont éteints, puis la culture a investi les lieux, avec des expositions, des concerts et de l’art. Le complexe a été classé au patrimoine mondial de l’Unesco en 1994, rejoignant d’autres sites d’exception comme les pyramides d’Égypte et la muraille de Chine.

Influence française Photos: Tourismus.saarland.de

Aux confins du Luxembourg, de la France et de l’Allemagne, ce Land de petite taille séduit par ses contrastes. Ce n’est qu’en 1957 que la Sarre a réintégré le giron allemand en vertu d’une votation populaire et en 1959 que le mark a remplacé le franc. Aujourd’hui, la frontière est invisible, et l’euro a cours des deux

38

via

8 | 2012

côtés. Le long de la Sarre et de la Blies, seule la langue permet de savoir si l’on se trouve en terre allemande ou française.

Quenelles chevelues, nèfles et pissenlit Même si le Sarrois et le Lorrain rechignent à parler la langue de l’autre, il suffit pour les mettre d’accord de les réunir autour d’une table. Dans les bars du vieux Sarrebruck, vers la place du marché SaintJean, le crémant d’Alsace pétille dans les verres aussi souvent que le Hugo, boisson branchée mêlant prosecco, menthe et sirop de fleurs de sureau. Pour leur part, les Français viennent volontiers boire une bière à la brasserie Stiefelbräu, propriété de la famille du maître brasseur Thomas Bruch depuis huit générations. Sur la carte, la fameuse bière non filtrée Zwickelbier côtoie essentiellement des plats sarrois rustiques et roboratifs, dont la dénomination en dialecte est pour le moins suggestive: le Dippelappes, une sorte de rösti à base de pommes de terre, de poireaux et d’œufs, servi avec de la compote de pommes; certainement le plat national sarrois. Le Hoorische (le chevelu) est une quenelle de pomme de terre pochée, ainsi baptisée par le bon sens populaire en raison des filaments de tubercule râpé qui se hérissent à la cuisson. Elle est servie avec une sauce au lard ou, en saison, des champignons. Tout aussi affriolant, le bien nommé Bettsäächer (celui qui s’oublie au lit), une salade printanière de jeunes pousses de pissenlit réputées pour leurs vertus diurétiques. En digestif, on ne saurait trop recommander le Hundsärsch: une délicieuse eau-de-vie de nèfle, fruit dont certains détails font songer à l’arrière-train d’un chien et que le dialecte sarrois, jamais à court d’imagination, ne craint pas de nommer sans détour.


Sarre Escapades

Le méandre de la Sarre à l’automne, un paysage magique.

Cliff Hämmerle, figure étoilée de la haute cuisine sarroise.

Une région pas comme les autres: un mouchoir de poche entre le Luxembourg, la France et l’Allemagne.

Début de soirée au marché Saint-Jean à Sarrebruck.

39 8 | 2012

via


Escapades Sarre

Entre la capitale, Sarrebruck, et la ville baroque de Blieskastel, la réserve de biosphère de Bliesgau offre des paysages alluviaux doucement vallonnés et un réseau de pistes cyclables qui en font un eldorado des randonnées à vélo. Ici, Cliff Hämmerle, 41 ans, officie aux fourneaux depuis 17 ans, et a vu son travail récompensé l’an dernier par une étoile Michelin. «Selon moi, le vrai gastronome d’Allemagne, c’est le Sarrois», s’amuse-t-il. «Je dis cela car ce gourmet-là n’existe pas vraiment. L’industrialisation a attiré ici des ouvriers français et italiens qui cherchaient du travail. Ils ont apporté avec eux le goût du bien manger.» La Sarre s’enorgueillit d’un total de 9 étoiles Michelin, soit le plus grand nombre d’étoiles par habitant en Allemagne.

La plus haute densité d’étoiles Michelin du pays Le père de Cliff Hämmerle était charcutier, tout comme son grand-père. Sur cet héritage familial – un savoir-faire, une boutique –, le chef a bâti petit à petit un temple de la gastronomie: «Mes clients fidèles m’ont suivi dans mon évolution et ils sont toujours plus nombreux.» Après un apprentissage chez la cuisinière étoilée Margarethe Bacher à Sarrebruck, il a fait ses gammes au Schweizerhof à Lenzerheide, dans les Grisons. Fidèle à ses origines et passionné de belle cuisine, il joue aujourd’hui avec délectation sur les deux tableaux. Au restaurant Landgenuss, il sert des plats régionaux raffinés en accord avec les saisons. «La Sarre regorge de produits sensationnels. J’adore trouver de nouvelles manières de les mettre en valeur.» Ses obsessions: le chèvre frais d’Erfweiler, qu’il emploie sucré ou salé, chaud ou froid, de l’entrée au dessert, et l’omble chevalier, ce cousin de la truite fourni par un pisciculteur bio du village de Ballweiler. Sans parler de la pomme de terre Quarta, à la chair ferme et savoureuse.

De la cuisine du terroir à la table étoilée

Photos: Tourismus Saarland.de

Dans son restaurant gastronomique Barrique, il revisite les classiques de la haute cuisine française avec une originalité du meilleur goût. Un turbot, oui, mais escorté de chanterelles, de céleri et de nougatine. Fort d’une créativité sans limite, le chef est le fier inventeur du sushi sarrois, confectionné avec de l’omble chevalier et de l’orge pochée dans un fond de bœuf. Son dessert fétiche du moment? Le chevalier rouillé (Rostiger Ritter), une glace aux miettes de pain caramélisées, accompagnée de poires compotées et de caramels au beurre salé. À tomber! La saveur de son enfance est pourtant des plus simples. «À la cave, mon père cuisait son boudin et sa saucisse de foie. Du pain frais et de la saucisse toute chaude, voilà de quoi sont faits mes premiers émois culinaires.» De la cuisine du terroir au firmament de la gastronomie, il n’y a qu’un pas… En Sarre, les chemins sont courts et mènent souvent au paradis. Q tourismus.saarland.de

40

via

8 | 2012

Bons plans en Sarre Gîte et couvert

Annahof

Hämmerle’s

À quelques pas de la gare de Würzbach, dans un cadre naturel splendide où miroite un étang, ce château romantique du XVIIIe abrite un hôtel*** S. Certaines chambres ont un sauna privatif.

Déjà récompensé par une étoile pour son restaurant Barrique, Cliff Hämmerle surprend au Landgenuss avec une cuisine régionale créative et de saison qui ravira aussi les végétariens. Réservation indispensable!

annahof.de

haemmerles-restaurant.com

Industrie et culture

Usine de Völklingen

Mine de Reden

Un patrimoine époustouflant: cette ancienne usine sidérurgique où travaillaient autrefois 17 000 ouvriers est aujourd’hui un centre européen pour l’art et la culture industrielle qui reçoit 400 000 visiteurs par an.

Une mine de houille qui donne la mesure de l’effort fourni jour après jour par les mineurs de fond. Tout aussi informatif mais plus divertissant, un autre voyage dans le temps vous emmène à la découverte des dinosaures.

voelklinger-huette.org

gondwana-praehistorium.de

Effort et réconfort

eVelo

Huiles et confitures

La manière la plus agréable d’explorer la campagne sarroise est sans doute d’enfourcher un vélo électrique. Une appli pour iPhone et smartphone indique les plus beaux itinéraires. Forfaits semaine et week-end intéressants.

Rien que du fait maison! À la ferme Hartungshof, Christine Breyer et Jörg Hector se partagent la tâche: à elle la confection de marmelades, pestos et chutneys, à lui l’élaboration d’huiles rares comme celle de cameline, récemment redécouverte.

evelo-saarland.de

malis-delices.de bliesgauoele.de


!V HO ECM RLO Ă?C GE ANI RS SM UIS E SE

Des valeurs toujours actuelles

Edition spÊciale à l’occasion du dernier vol de ligne Swissair

La montre Ă tirage limitĂŠ pour le monde entier "SR145 – Le Dernier Vol" Volera toujours dans nos cĹ“urs‌ Pendant 70 ans, elle a ĂŠtĂŠ le fleuron de notre nation: la Swissair – un nom qui comme aucun autre ĂŠveillait en nous des rĂŞves et suscitait la nostalgie. Nostalgie pour le vaste monde, les autres pays et continents. Et pourtant on se sentait toujours un petit peu chez soi quand, en voyage, on voyait briller la croix suisse sur l’aile d’un avion Swissair. Il y a 10 ans, le lundi de Pâques 1er avril 2002, se posait Ă  ZĂźrich le dernier vol de ligne Swissair: le SR145 de Sao Paulo. Ainsi se fermait un brillant chapitre de l’histoire de l’aviation suisse. s!VECMĂ?CANISMEHORLOGERSUISSE s4IRAGELIMITĂ?POURLEMONDEENTIERĂŒEXEMPLAIRES s'RAVUREAUDOS s-Ă?CANISMEĂŒQUARTZ s"OĂ”TIERETBRACELETPLAQUĂ?SOR sÂłTANCHEJUSQUĂŒMĂ’TRES s'ARANTIEDEREPRISEDEJOURS s,ARGEURMM Prix du produit: Fr. 169.95 ou 3 mensualitĂŠs de Fr. 56.95 (+ Fr. 13.90 ExpĂŠdition et Service) 51600

BON DE COMMANDE EXCLUSIF RĂŠpondez avant le 16 novembre 2012 U Oui JERĂ?SERVELAMONTRE„SR145 – Le Dernier Vol“ *EDĂ?SIREUUNEFACTURETOTALEUMENSUALITĂ?S U0AR6ISAOU-ASTERCARD %XPIRE

--!!

Nom/PrĂŠnom

Sur le cadran figure le dernier itinĂŠraire du vol Swissair

Gravure au dos

Pour commander en ligne, veuillez saisir le numĂŠro: TĂŠlĂŠphone:

À complÊter en caractères d’imprimerie

NÂş/Rue #0,OCALITĂ? % MAIL 4Ă?LĂ?PHONE

3IGNATURE

WWWBRADFORDCH

The Bradford Exchange, Ltd. UĂŠÂ&#x;VÂ…Â?iĂ€Ăœi}ĂŠĂ“ĂŠUĂŠĂˆĂŽ{äÊ >>ÀÊUĂŠ/jÂ?°Êä{ÂŁĂŠĂ‡ĂˆnĂŠxnĂŠxnĂŠUĂŠ>Ă?Êä{ÂŁĂŠĂ‡ĂˆnĂŠx™Ê™ä i‡“>ˆÂ?\ĂŠÂŽĂ•Â˜`i˜`ˆiÂ˜ĂƒĂŒJLĂ€>`vÂœĂ€`°VÂ…ĂŠUĂŠÂ˜ĂŒiĂ€Â˜iĂŒ\ĂŠĂœĂœĂœÂ°LĂ€>`vÂœĂ€`°VÂ…

A retourner Ă : The Bradford Exchange, Ltd. *ĂšCHLERWEGs"AARs4ELs&AX E MAILKUNDENDIENST BRADFORDCHs)NTERNETWWWBRADFORDCH


Escapades L’art de voyager

Voyager en toute liberté, avec le passeport vacances et le billet accompagnant En collaboration avec Suisse Tourisme, les CFF et les transports publics vous proposent de sillonner la Suisse cet automne, au gré de vos envies et à des prix encore jamais vus. Aperçu de deux offres promotionnelles exceptionnelles. Cet automne, les CFF et les transports publics se mettent en quatre pour vous faire profiter de leur réseau unique. Si vous envisagez un long périple, c’est le passeport vacances qui se révèlera le plus avantageux. À partir de 129 francs pour quatre jours, il permet de circuler dans tout le rayon de validité de l’AG, même sans abonnement demi-tarif. En revanche, pour un trajet plus court ou pour une excursion d’une journée, nous vous recommandons le billet accompagnant/e. Pour seulement 33 francs, il permet de voyager toute une journée en compagnie d’une personne ayant un AG ou un demi-tarif associé à une carte journalière ou une carte 9 heures. Du coup, voyager à deux n’a jamais été aussi

42

via

8 | 2012

bon marché, en plus d’être deux fois plus agréable! Profitez donc de l’occasion pour vous offrir des vacances d’automne qui sortent de l’ordinaire et où rien ne vient entraver votre envie de voir du pays. Grâce au réseau unique des transports publics, vous pouvez vous rendre confortablement en train, en car postal ou en bateau dans tous les magnifiques lieux et régions de Suisse. L’horaire cadencé assure des liaisons entre les grands centres à intervalles d’une demi-heure, entre les villes et les régions à intervalles d’une heure, et les heures de départ et d’arrivée des correspondances sont parfaitement coordonnées. Impossible de faire mieux pour vous offrir des loisirs et des vacances sans souci!

Prix du passeport vacances* Passeport vacances 15 jours 2e / 1re classe 199.– / 299.– Passeport vacances Flexi 4 jours en 1 mois 2e / 1re classe 129.– /199.– * Le passeport vacances est réservé aux personnes domiciliées en Suisse ou dans la Principauté de Liechtenstein. La présentation d’une pièce d’identité (passeport, carte d’identité, permis de séjour) au moment de son achat est donc obligatoire. * Prix en CHF cff.ch/loisir


L’art de voyager Escapades

Agenda

Inscrivez-vous et gagnez

Sorties à prix malin

3 abos demi-tarif à gagner!

1 | English breakfast 28 octobre, au départ de Zurich gare centrale

4 | Foire de Zoug Du 20 au 28 octobre, Zoug

Pour un dimanche pas comme les autres: prenez place à bord de la légendaire Flèche Rouge «Churchill» et savourez un petit-déjeuner typiquement anglais au cours d’un voyage de 3 heures. À réserver dès maintenant.

Un canton mis à l’honneur, Bâle-Campagne, et des animations aussi nombreuses que passionnantes. Bonne humeur et ambiance garanties avec des spectacles variés, des célébrités et de sympathiques restaurants.

cff.ch/petitdejeuner

cff.ch/foire-zoug 10% de réduction sur le voyage en train, 20% sur le billet d’entrée ordinaire

2 | Le temps d’une pause Hôtels en Suisse, toute l’année Faites un break, en Suisse de préférence! Offrez-vous un week-end randonnée à deux, une petite excursion dans les montagnes ou quelques jours de détente dans un superbe cadre. cff.ch/hotel Offres spéciales avec bonus CFF

3 | Comédie musicale: «Ich war

noch niemals in New York»

Du 1er novembre 2012 au 10 février 2013, Theater 11, Zurich La première comédie musicale d’Udo Jürgens passe au Theater 11 à Zurich. Savourez les vingt plus grands succès d’Udo Jürgens dans une histoire électrisante. Pour rêver, rire et chanter en même temps. cff.ch/newyork 20% de réduction sur le voyage en train à destination de Zurich gare centrale, 10% sur le trajet dans la communauté tarifaire ZVV et 10% sur l’entrée

5 | Europa-Park À partir du 4 novembre, Rust Comptez les battements de votre cœur que déchaîneront les plus de 100 attractions et spectacles, voyagez à travers 13 pays et dormez au tout nouvel hôtel «Bell Rock». cff.ch/europa-park Excursion d’un ou plusieurs jours à Europa-Park avec ou sans voyage en train

6 | La jeunesse est un art Du 1er septembre au 18 novembre, Musée des Beaux-Arts d’Argovie, Aarau Avec «La jeunesse est un art», le Musée des Beaux-Arts d’Argovie présente une exposition à multiples facettes, qui permet de découvrir la production contemporaine des jeunes artistes suisses. cff.ch/aargauer-kunsthaus 10% de réduction sur le voyage en train à Aarau et retour, 10% sur l’entrée

MobilBonus est le plus de votre AG ou de votre abonnement demi-tarif. Les membres bénéficient de bons exclusifs et de prestations utiles. MobilBonus les prévient automatiquement par e-mail ou SMS de l’arrivée à échéance de leur abonnement. Inscrivez-vous gratuitement dès à présent sur mobilbonus.ch/via, vous participerez d’office au tirage au sort de 3 abonnements demi-tarif. Participation par carte postale (sans oublier de mentionner le nom de l’expéditeur) à: CFF Voyageurs, MobilBonus, Wylerstrasse 125, 3000 Berne 65 Clôture des inscriptions: 30 novembre 2012 Avec votre smartphone, scannez ce code et inscrivez-vous sans plus attendre!

Studi recommande

Les délices de la voiture-restaurant Lentilles corail en salade Lentilles corail, dés de pommes et de carottes, vinaigrette à l’huile de colza et au vinaigre de vin blanc.

1

4

Braisi ajoulot Un classique du Jura: pièce de bœuf fumée cuite dans une sauce au vin rouge et servie avec de la purée et des petits légumes. Conseil du sommelier Fendant du Valais AOC. Flan de semoule et coulis de framboise Flan de semoule aux raisins secs et son coulis de framboise.

2

5

Photos: CFF; màd

Accédez à toute la carte sur votre smartphone.

3

6

Cuisinier star du petit écran, Andreas C. Studer imagine les recettes des CFF.

43 8 | 2012

via


Jeux

À vos stylos ! Jouez aux mots fléchés et gagnez de superbes prix!

1er prix Week-end cocooning à Lugano

2e – 5e prix Concert hollywoodien à Lucerne

6e – 9e prix Habillé pour l’hiver

Au creux des collines de Lugano, ressourcez-vous durant un week-end pour deux personnes à l’hôtel 4 étoiles Villa Sassa, Residence & Spa. Hébergement en Royal Suite avec balcon et vue panoramique. Superbe buffet de petit déjeuner, libre accès au Wellness Club Sassa avec piscine couverte et vaste zone fitness, transfert gratuit entre la gare de Lugano et l’hôtel.

En décembre, les pirates montent à l’abordage du Centre Culture et Congrès de Lucerne. Un spectacle à ne pas manquer! À gagner, 2 places pour «Disney Live in Concert: Pirates of the Caribbean». La musique du 2e volet de la saga sera jouée en première mondiale par le 21st Century Symphony Orchestra.

Pour un look élégant mais pas collet monté: enfilez un polo CFF pour homme ou femme. Ce modèle manches courtes en coton gris clair est animé de détails contrastants blancs au col et au bas des manches. Logo CFF blanc et rouge brodé à gauche sur la poitrine.

villasassa.ch

pirates-symphony.ch artproductions.ch

Pour jouer

Mots fléchés Erreurs

Trouvez le mot mystère Remplissez la grille et reconstituez le mot mystère en rangeant les lettres entourées d’un cercle dans l’ordre des chiffres.

cffshop.ch



Friandises



Acteur





Flétries



Loi

Courante

Affabule

Notre Seigneur







Abîmèrent





Esclave

Crochet





3 Outils



Défrichées

Petite pluie

Vous avez la solution? Alors participez au tirage au sort ! 1 | Composez le 0901 800 777 (CHF 0.90 par appel), attendez le signal sonore, puis indiquez la solution ainsi que vos nom et adresse.

2 | Envoyez une carte postale

à Rédaction via, Jeux, case postale, 8021 Zurich.

3 | Envoyez un SMS au 966 (CHF 0.90 par SMS), en mentionnant via (espace) solution et votre adresse.







Buste Ignoble

Vareuses





Au golf

Revolver

Ligotes







Couteau Bois

Terres ceintes Brame



1







Secourue

Demifrère

Rigolé





Élimina

Idem

Beige





Sansgêne Voiture







Tour



4 Femme de raja

Branché Décent





 

Mois

Inusité





Mariée



4 | Par e-mail à jeux@via.ch Date limite d’envoi: 31 octobre 2012

Les gagnants seront informés par écrit. Tout recours juridique est exclu. Le tirage au sort ne fera l’objet d’aucune correspondance. Les prix ne peuvent être convertis en espèces. Le personnel des CFF, de l’UTP et d’Infel n’est pas autorisé à participer au concours.

44

via

8 | 2012

Dévêtu



À rendre

«Fléau de Dieu»

Sujet







Filtres

 

2 

Baie du Japon



1

2

3

4


Jeux

Sudoku 8

4 6

9

1 5

3

3

Le jeu des 10 différences

2

3

7 8

5

4

4

8

1

6

5

3

8

6

2

9

7

Remplissez la grille avec des chiffres de 1 à 9, sachant que chaque chiffre ne doit apparaître qu’une fois par ligne, par colonne et par carré de 9 cases.

Bimaru 2 0 0 1 2

Regarde bien

5 2 3 1 3

Illustration: iStockphoto / Milorad Zaric

2

4

1

3

0

4

0

3

1

2

Le chiffre en bout de ligne ou de colonne indique le nombre de cases occupées par des bateaux. Ceux-ci ne doivent pas se toucher et doivent être entièrement entourés d’eau, sauf s’ils touchent le bord.

Cherche quelles otaries sont exactement les mêmes.

Archäologiepark und -museum Hauterive - Neuchâtel

500 JAHRHUNDERTE UR-UND FRÜHGESCHICHTE 45 8 | 2012

via


Courrier des lecteurs

«Merci à tous les constructeurs de voies! Si nous, passagers, pouvons nous rendre d’un endroit à un autre en toute sécurité, c’est aussi grâce à eux!» Esther Schär Hasler, Interlaken

Gorges aux sombres légendes

Idées d’excursions pour les téméraires

via 6 | 2012

Rousseau à Neuchâtel

Rêveries sur les traces du grand penseur suisse

L’art selon Koons Samuel Keller, directeur de la Fondation Beyeler, sur la beauté, le jardinage et l’exposition en cours.

via 6 / 2012, page de couverture

En tennis pour une couverture? J’en profite pour vous dire combien je trouve la photo de couverture déplaisante. Cet homme est photographié en tennis, vêtu d’un jean froissé et avachi, et de surcroît avec les mains dans les poches! Un directeur de la Fondation Beyeler n’a pas à poser comme ça! Helen Kron, Buchrain

Poseur! Décidément, le type en couverture ne respire pas la modestie. On trouve encore deux photos de lui dans les pages intérieures. L’article portait pourtant sur l’art et Jeff Koons, pas sur Sam Keller. Jan Kansy, Zurich via 6 / 2012

Val Venosta: les toponymes, une question sensible Dans l’article «Un voisin à (re)découvrir» (via 6/2012), les noms de lieux et de localités de cette région germanophone en Italie figurent «tout naturellement» en allemand. Par contre, dans la version française, ils sont écrits en italien. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, les Tyroliens du Sud furent rattachés contre leur gré à l’Italie qui tenta de les italianiser, principalement durant la période fasciste. Actuellement encore la question demeure sensible chez «nos voisins à (re)découvrir» et il eût été plus délicat de mettre ces noms de lieux et de localités en allemand, avec entre parenthèses la traduction en italien… Michel Calame, La Tour-de-Peilz

46

via

8 | 2012

via 6 /2012

«Mettez le contact !» J’en conviens tout à fait, un contact discret et bienveillant établi au bon moment peut nous apporter l’énergie et l’assurance dont nous avons besoin. Mais vous rêvez avec votre histoire de tête posée sur l’épaule du voisin! C’est bien joli mais cela n’a rien à voir avec la réalité. Un homme qui oserait se comporter ainsi s’exposerait plutôt à des poursuites pour harcèlement… Andi Widmer, par e-mail via 7/2012

Travail de force en équipes Merci aux constructeurs de voies! Si nous, passagers, pouvons nous rendre d’un endroit à un autre en toute sécurité, c’est aussi grâce à ces nombreux travailleurs de la nuit. Ils accomplissent un travail formidable dans des conditions souvent très difficiles. Un grand merci à tous! Esther Schär Hasler, Interlaken

Impressum Edité par les CFF, Stefan Nünlist, Communication et affaires publiques, en collaboration avec l’Union des transports publics suisses (UTP). Paraît dix fois par an en français et en allemand. Édition: Consortium via Infel SA, Zurich et Berne, et Vogt-Schild Druck AG, Derendingen Réalisation: Infel SA Rédaction: Gaston Haas (rédacteur en chef), Janine Radlingmayr (adjointe), Claudia Meyr. Directeur de la création: Guido Von Deschwanden. Maquette: Beni Spirig, Diana Lischer (layout et production de la version pour iPad). Iconographie: Diana Ulrich (direction), Matthias Jurt, Yvonne Schütz Conseil de rédaction: CFF / UTP Reto Kormann, Patricia Claivaz, Rahel Meile, Reto Meissner, Martin Zehnder, Roger Baumann Traduction Übersetzer Gruppe Zürich GmbH Secrétariat/ Assistance de rédaction Sandra Weibel, Infel SA Adresse de la rédaction Rédaction via Case postale 3080, 8021 Zurich Tél. 044 299 41 41 Fax 044 299 41 40 redaction@via.ch Marketing des annonces/ Régie des annonces Publicitas Publimag AG Philip Muther Mürtschenstrasse 39 Case postale, 8010 Zurich Tél. 044 250 38 13 Fax 044 250 31 32 philip.muther@publicitas.com Abonnements et changements d’adresse AZ Fachverlage AG Neumattstrasse 1, 5001 Aarau Tél. 058 200 56 78 Fax 058 200 55 56 via@azmedien.ch CHF 35.–/an (Suisse) CHF 45.–/an (étranger) CHF 69.–/2 ans (Suisse) CHF 87.–/2 ans (étranger) Impression Vogt-Schild Druck AG, Derendingen ISSN: 1422-6499

via en général

Votre avis nous intéresse! Écrivez-nous: Rédaction via Case postale 3080 8021 Zurich ou envoyez-nous un e-mail: lecteurs@via.ch sans oublier d’indiquer vos prénom, nom et adresse! La rédaction se réserve le droit de raccourcir les textes.

Lire via, c’est stimulant Tous mes compliments pour la qualité de votre magazine. Et aussi un grand bravo pour votre travail. Vous montrez notre merveilleux pays sous son plus beau jour, incitant ainsi les lecteurs à partir à son exploration. H.-P. Bosshart, Wädenswil

Solution des jeux de la page 45 Il s’agit du film «Walk the Line». Les 10 différences sont:

Application via

Fantastique ! L’application pour iPad de via est vraiment fantastique! Un magazine à portée de clic, une navigation très agréable et une mise en page à l’avenant. Je n’ai qu’une chose à dire: félicitations! Uwe Blumenthal, par e-mail

Le prochain numéro de via paraîtra le 2 novembre


Partager les plaisirs d’automne. cff.ch/billetaccompagnant

BILLET ACCOMPAGNANT/E CHF

33.–

*

PAR JOUR

* Une seule personne est autorisée à voyager avec le billet accompagnant/e par voyageur titulaire d’un AG, d’une carte journalière pour le demi-tarif ou d’une carte 9 heures pour le demi-tarif. De plus amples informations sur cff.ch/billetaccompagnant.


RAIN ET T N E E VOYAG TIONS A T S E R P TAIRES N E M É L COMP AVEC MIN.

10DU%CTION

DE RÉ

Musée Suisse du Jeu, La Tour-de-Peilz. 1er avril au 31 octobre 2012 cff.ch/musee-jeu

Maison Cailler – La Chocolaterie Suisse. 1er avril au 31 octobre 2012 cff.ch/cailler

Pilate – Le circuit argenté. 1er avril au 31 octobre 2012 cff.ch/pilate

Bernaqua – parc aquatique. Plaisir et détente. 1er avril au 31 octobre 2012 cff.ch/bernaqua

RailAway propose des idées de loisirs inoubliables dans toute la Suisse avec minimum 10% de réduction sur le voyage en train et la prestation complémentaire à prix réduit. Informations et achats à votre gare ou en ligne sur cff.ch/excursions.

RailAway

Destination loisirs. Les plus belles excursions avec RailAway

«via» Magazine 8/12  

Interview: Madeleine Gay se bat pour la réhabilitation des vins locaux typiques. Rencontre avec la vigneronne de l’année 2008.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you