Page 1

to B

Le magazine de la mobilité d’entreprise

Mobilité intelligente, mobilité combinée Susanne Ruoff, CEO de La Poste Suisse, pèse avec soin le choix de ses moyens de transport.

Le smartphone devient le pivot de notre mobilité. Il centralise tout!

Jacqueline Scheuner mise sur la mobilité sous toutes ses formes avec le groupe Careerplus.

3/2013


3/2013

Sommaire En deux mots

6

4

Mobilité combinée

Grand format

Susanne Ruoff – CEO de La Poste Suisse Profession: responsable Développement durable

10

Portrait d’entrepreneur

GoodBox: le casier qui fait vos courses!

11

Du côté des CFF

Pendulaires: placer la voiture et les TP sur un pied d’égalité

13

Tendances

Comment combiner plus efficacement demain les moyens de transport d’aujourd’hui

14

Pour Susanne Ruoff, les atouts de la mobilité combinée ne sont plus à démontrer.

Photos: Beat Schweizer (couverture); Zeljko Gataric; Patric Sandri (illustration); Marion Bernet (éditorial).

Mobilité et PME

Pas de parc automobile ni de parking à gérer pour le service de placement en personnel Careerplus

16

En voyage avec Bernhard Heusler, président du FC Bâle

17

Coup de projecteur

Souscrivez un abonnement Mobility et bénéficiez de 100 francs de réduction!

18

Escale à Mannheim

19

Abonnements et changements d’adresse: cff.ch / toB


Editorial

3

14 Stefan Haas, responsable Clientèle commerciale CFF Voyageurs

Chère lectrice, cher lecteur, Mon voisin va tous les jours travailler en voiture. Le genre «jamais sans voiture», me disais-je. Jusqu’au jour où il m’a expliqué qu’en général, il garait sa voiture au parking Park+Ride le plus proche et prenait les transports publics pour se rendre sur son lieu de travail. Et que de temps à autre il utilisait une voiture Mobility. Le genre «automobiliste citoyen», me dis-je aujourd’hui. Les avantages de la mobilité combinée sont de plus en plus évidents. L’attention croissante accordée à l’environnement, mais aussi les enjeux financiers accélèrent cette tendance. Abonnement TP + Car-

11

sharing: pour bien des entreprises, cette équation est aujourd’hui la solution la plus avantageuse. Les bénéfices sont bien là, et pas seulement en termes

Impressum Edité par les CFF, Stefan Haas, Voyageurs, Clientèle commerciale. Paraît trois fois par an en français et en allemand. Réalisation: Infel SA, Zurich Rédaction: Andreas Turner (rédacteur en chef), Bruno Habegger (adjoint) Maquette: Guido Von Deschwanden (directeur de la création), Laetitia Buntschu (directrice artistique) Iconographie: Diana Ulrich (direction), Matthias Jurt, Yvonne Schütz Conseil de rédaction CFF: Fabienne Bernet, David Brunnschweiler, Jonathan Keller, Rahel Meile.

to B Le magazine de la mobilité d’entreprise

Adresse de la rédaction: Chemins de fer fédéraux CFF Voyageurs Clientèle commerciale Rédaction «toB» Wylerstrasse 123/125 3000 Berne 65 toB @ cff.ch

d’image: calculez donc combien vous pourriez économiser en réduisant votre parc automobile. À vous de jouer!

Traduction: UGZ Übersetzer Gruppe Zürich GmbH, Zurich Impression: Hertig + Co. AG, 3250 Lyss Photogravure: Ast & Fischer AG, Wabern

Stefan Haas


En deux mots

La mobilité vue par ...

Marco Piffaretti J’aime rouler en voiture. De préférence avec une batterie n’utilisant que du courant issu d’énergies renouvelables: rien n’est plus propre, ni plus efficace. Ainsi mû par la fée électricité, je passe sans bruit devant des temples du nom de «station-service», m’apitoyant sur ceux qui, alimentant leur véhicule avec d’obscurs mélanges d’hydrocarbures, se soumettent encore au rituel du dieu Pétrole. Vous l’aurez remarqué: en dépit du battage médiatique, la voiture électrique ne tient qu’une place insignifiante parmi les moyens de locomotion. Mais cela va changer. Dans quelques années, la loi limitera les émissions de CO2 à 95 grammes par kilomètre. Les importateurs faisant fi de cette obligation seront sévèrement sanctionnés. Et les taxes sur les véhicules trop gourmands seront telles que même les amateurs fortunés préféreront s’amender plutôt que payer. Le Carsharing a le vent en poupe. Mais si l’on veut que la proportion des voitures électriques partagées augmente, il faut s’en donner la peine. Voilà pourquoi, à partir de l’an prochain, Mobility intégrera à son offre la nouvelle Renault électrique, appelée Zoé. En commençant par le Tessin. La carte Mobility donnera accès à la voiture, mais aussi à la borne de recharge et à son câble. La recharge, jusqu’alors laborieuse, deviendra plus aisée et pourra s’effectuer d’une seule main, évitant à l’automobiliste de tenir son parapluie entre les dents en cas d’averse.

Marco Piffaretti (Protoscar) est un des pionniers les plus engagés de l’électromobilité en Suisse.

Savourer un café américain dans le train: c’est possible grâce aux CFF et à Starbucks.

Starbucks s’invite à bord

Durant les mois d’hiver, les voyageurs CFF seront les premiers à pouvoir se réchauffer dans un salon de café mobile Starbucks. Pour réaliser ce projet unique au monde, deux voitures duplex de l’IC 2000 ont été décorées au design des boutiques de la marque. Prévus pour rouler pendant neuf mois sur la ligne Genève–Saint-Gall, ces «Starbucks sur rails» pourraient rester définitivement en service s’ils étaient plébiscités.

Premières gares dotées de l’Internet gratuit avec «SBB-FREE»

Depuis peu, il est possible de surfer gratuitement sur Internet dans trois gares pilotes: Wetzikon, Berne Wankdorf et Berthoud. Dès novembre, ce service sera étendu à d’autres gares, en Romandie et en agglomération zurichoise. Une seule inscription suffit pour profiter de «SBB-FREE» partout en Suisse, et notamment dans une centaine de gares d’ici à fin 2015. Les 31 gares les plus importantes proposeront l’Internet mobile gratuit dès l’été 2014, à l’expiration des contrats Hotspot avec Swisscom. D’autre part, les CFF et les opérateurs de télécommunication s’associent pour équiper les trains grandes lignes de nouveaux répéteurs, afin que les usagers bénéficient d’un meilleur accès à l’Internet mobile. to B Le magazine de la mobilité d’entreprise

Illustration: Grafilu. Photos: SBB CFF FFS; màd.

4


5

En deux mots

Améliorations de l’offre dans la région de Bienne Le changement d’horaire du 15 décembre prochain prévoit une amélioration des liaisons dans la région de Bienne. L’une des nouveautés concerne le concept coupe-accroche qui sera mis en place entre Bienne et Sonceboz-Sombeval – Moutier d’une part et entre Bienne et La Chaux-de-Fonds d’autre part.

87 300 places de stationnement pour vélos sont mises gratuitement à disposition par les CFF dans 850 gares.

Cap sur...

Les clients de la vallée de Tavannes bénéficieront ainsi de davantage de liaisons directes au départ et à destination de Bienne. Par ailleurs, avec le changement d’horaire, les haltes Biel /Bienne Bözingenfeld/Champs-de-Boujean et Solothurn Allmend entre Bienne et Soleure seront mises en service.

Porrentruy St-Ursanne

Doubs

Delémont Glovelier

Bassecourt

Moutier Saignelégier Tramelan

Le Noirmont

La Chauxde-Fonds

Reconvilier

Solothurn

Tavannes Grenchen -Nord -Süd

SoncebozSombeval

St-Imier

Pieterlen

Biel/Bienne

Les Brenets

Solothurn Allmend

Biel/Bienne Bözingenfeld/Champs-de-Boujean

Neuchâtel

Aare

Les Pontsde-Martel

Lucerne Barbatti: nouveau décor pour une grande table

Zurich gare centrale – Mannheim

36 l

80 kg

27

60

18

9

0

40

Différence Moins 26,2 litres d’essence

20

0

Différence Environ 6 fois moins de CO2

Plus d’exemples: cff.ch/ecocomparateur

to B Le magazine de la mobilité d’entreprise

Voiture: 67,3 kg

Emissions de CO2 Gaz à effet de serre, en kilogrammes par personne et trajet

Train /transports publics: 9,9 kg

Consommation d’énergie Energie primaire, convertie en litres d’essence par personne et trajet

Voiture: 33,8 l

Plus d’informations: http : / /goo.gl / jWp1a8

TRAIN ou VOITURE?

Train /transports publics: 7,6 l

Nouveau décor pour un lieu riche en traditions: la magnifique salle du Barbatti.

Le Restaurant Barbatti se trouve à deux pas du lac et à trois minutes à pied de l’arrêt de bus Luzernerhof. Rudi Bindella, éminente figure de la gastronomie zurichoise, a donné un nouveau souffle à ce lieu riche en traditions, déjà connu pour ses savoureux repas italiens et ses excellents vins. Du paté di tonno au misto di pesce en passant par les spaghetti alle vongole, les classiques figurent à nouveau sur la carte. Le décor est riche et chaleureux: les murs autrefois verts sont aujourd’hui dorés, et la salle accueille plus de 50 sculptures de Rolf Brem. Une amitié de longue date lie l’artiste, déjà récompensé, et Rudi Bindella, collectionneur d’art passionné.


6

Grand format – Mobilité combinée

Balsth

Wange

Burgdo

«Dans le train, je me plonge dans mes dossiers» Lorsqu’elle voyage avec les CFF, elle en profite pour travailler au calme: Susanne Ruoff, CEO de La Poste Suisse, évoque pour nous la fiabilité des liaisons, la «classe jaune» qu’est CarPostal, et le potentiel de la mobilité combinée.

Interview: Simone Ott Photos: Beat Schweizer

Madame Ruoff, en tant que CEO de la Poste, comment voyagez-vous? J’aime emprunter les transports publics quand c’est possible et rapide: entre deux villes, le train; dans une agglomération, le bus et le tramway. J’utilise aussi des moyens de transport combinés pour rejoindre mon lieu de travail à Berne depuis mon domicile, dans le Valais: voiture, train et bus. Une combinaison pratique et efficace. Quels sont vos critères de choix d’un moyen de transport? J’apprécie beaucoup le train, qui me permet d’aller de centre-ville à centre-ville avec rapidité, ponctualité et tranquillité. Je peux me plonger dans mes dossiers et préparer des décisions. La seule chose impossible, c’est de téléphoner, pour des

questions de discrétion. En voiture, c’est plus pratique, à condition d’être équipée d’un dispositif mains libres. La discrétion est souvent la seule raison de prendre la voiture.

Quelle est l’importance des véhicules écologiques à la Poste? J’attache une grande importance à l’écologie, et nous allons résolument poursuivre notre stratégie de protection du climat. En tant qu’établissement de droit public, nous sommes tenus de suivre la politique énergétique et environnementale nationale et internationale, et même d’être exemplaires (n.d.l.r.: voir page 9, bilan écologique). Avec nos 4000 véhicules fonctionnant à l’électricité issue d’énergies renouvelables, nous avons la plus grande flotte électrique d’Europe, et avec nos 160 véhicules au biogaz, le plus grand parc de véhicules à gaz de Suisse. CarPostal SA exploite 18 bus hybrides,

Expérience professionnelle Depuis 2012 Directrice générale du groupe La Poste Suisse, troisième employeur de Suisse 2009 -2012 CEO et Country Manager de BT Switzerland Ltd (British Telecommunications) 2005 -2009 Membre de la direction d’IBM Suisse, responsable de l’activité Global Technology Services 1989 - 2005 IBM Suisse, plusieurs fonctions de direction dans les domaines du marketing, de la vente et des services (Public Sector)

to B Le magazine de la mobilité d’entreprise


Grand format – Mobilité combinée

Portrait Susanne Ruoff, CEO de La Poste Suisse, née en 1958, nationalité suisse, titulaire d’un MBA en télécommunications.

4000 véhicules de La Poste Suisse fonctionnent à 100 % à l’électricité issue d’énergies renouvelables, ce qui en fait la plus grande flotte électrique d’Europe. 2012: mise en service de la première station-service d’hydrogène de Suisse, destinée à 5 cars postaux équipés d’une pile à combustible.

ligemment possible, en utilisant le progrès technique: près de 60 % de notre tonnage de marchandises sont transportés par le rail dans le cadre du trafic combiné, ce qui fait de nous l’un des plus grands clients des CFF.

5 cars à pile à combustible (une première en Suisse!), et la première station-service à hydrogène du pays. Rentabilité et écologie: voilà nos deux mots d’ordre pour l’avenir.

Quel est, à vos yeux, le potentiel du trafic combiné? En tant qu’entreprise de services, nous sommes tributaires des véhicules et de la coordination à la minute près des différents moyens de transport. Nous tentons d’organiser notre mobilité le plus intelto B Le magazine de la mobilité d’entreprise

Cas unique en Europe, La Poste Suisse est restée fidèle à CarPostal. Pourquoi? Les 130 millions de passagers annuels de CarPostal le montrent bien: grâce à ses véhicules et à la qualité de son service, qui allie ponctualité, sécurité et fiabilité, «la classe jaune» a une excellente réputation. Chaque jour, 62 000 collaborateurs de la Poste portent l’image de l’entreprise jusque dans les moindres recoins de Suisse, et CarPostal SA y contribue. Le cor à trois tons des cars postaux, mondialement connu, fait partie de l’identité culturelle de la Suisse, et il est indissociable de La Poste Suisse. Quel est le rôle de CarPostal Suisse dans les transports publics de notre pays? CarPostal est la première entreprise de bus à vocation publique de Suisse. Elle

Dernière innovation, l’automate à colis: Susanne Ruoff, CEO de la Poste.

7


8

Grand format – Mobilité combinée

«Nous organisons notre mobilité le plus intelligemment possible, en utilisant le progrès technique.»

This or that ...

Madame Ruoff?

s’appuiera sur son expérience plus que séculaire pour participer à l’évolution des transports publics par bus. En plus du transport régional de personnes, qui a fait ses preuves, CarPostal, avec sa flotte de plus de 2100 véhicules et ses 3500 collaborateurs, a l’intention de renforcer sa présence dans le trafic local et en agglomération.

Mac PC Je ne participe pas aux guerres de religion. Gîte rural

Hôtel 5* Hôtel 3 étoiles, cela suffit amplement s’il est bien tenu.

Festival de musique Mon cœur penche pour la croisière, mais le temps dont je dispose n’autorise que le festival.

Croisière sur un voilier

Valais

Jaune Les feuilles de vigne dorées sont magnifiques. E-mail

Tessin Tessin. J’habite dans le Valais! Vert

Lettre Lettre. J’aime donner une touche personnelle à mes messages.

Vignoble Cabane de montagne D’abord travailler au vignoble, puis retourner en montagne dans notre mayen. Escarpins

Chaussures de randonnée Chaussures de randonnée. Les talons n’ont leur place ni en affaires ni en montagne.

Comment CarPostal fait-il la jonction entre le trafic individuel et les transports publics? CarPostal transporte chaque année quelque 130 millions de passagers, qui vont au travail ou à l’école. Dans le schéma actuel de mobilité, la location de courte durée de voitures et de vélos répond aux besoins du «dernier kilomètre». Nous y participons grâce à des coopérations avec Mobility et PubliBike. Du fait de son partenariat avec les CFF et Rent a Bike, CarPostal SA est leader national de la location de vélos en libre-service. Dans plus de 100 stations réparties dans toute la Suisse, ce sont donc plus de 1000 vélos et e-bikes qui sont disponibles en plus des voitures rouges bien connues, et qui font la jonction entre les TP et les besoins individuels de mobilité. Pour promouvoir la mobilité combinée au quotidien, CarPostal s’appuie également sur des résultats de projets de recherche. Qu’en est-il concrètement? Nous collaborons avec l’EPFL, ce qui nous donne des idées pour développer CarPostal. Les dernières conclusions sont claires: quand on augmente la cadence des passages, le nombre de passagers augmente radicale-

ment. C’est ce que montre l’analyse d’un recensement automatique du nombre de passagers sur quatre ans réalisé par l’EPFL sur 147 lignes de cars postaux du Valais, de Suisse orientale et du Nord. Traduit en chiffres: quand on accroît la cadence des passages de 7,5%, on peut obtenir, selon la région et le contexte, une progression du nombre de passagers allant jusqu’à 15%.

Quelles améliorations et innovations avez-vous prévues? Nous allons continuer à axer notre action sur les besoins de la clientèle: grâce au WiFi installé sur plus de 70 % des lignes, plus de 130 000 passagers ont déjà surfé gratuitement sur Internet pendant leur trajet. Nous nous efforçons aussi d’améliorer l’information en temps réel via le téléphone portable. Après un projet pilote en Suisse orientale, nous souhaitons étendre ce système d’information à toute la Suisse. Sur la ligne Saint-Gall – Arbon, un autre système fait apparaître les correspondances de bus et de train en temps réel sur un double écran. Nous aimerions étendre ce service à d’autres lignes de Suisse orientale et aux autres régions de Suisse en 2013. Quels sont les nouveaux services proposés par la Poste pour garantir à ses clients une mobilité combinée sans rupture et un confort accru pendant leur voyage? CarPostal, gestionnaire du système route, et les CFF, gestionnaires du système rail, to B Le magazine de la mobilité d’entreprise


Grand format – Mobilité combinée Susanne Ruoff: «Mon oncle était chauffeur de car postal dans les Grisons. La maîtrise dont il faisait preuve, y compris dans les pires conditions, m’a impressionnée.»

Fiche d’identité Raison sociale Collaborateurs Offices de poste en Suisse

La Poste Suisse SA 62 000 2 200

agences incluses +1200 tournées de service à domicile

veulent développer les transports publics en Suisse en privilégiant les besoins des clients et l’écologie. Les exemples déjà cités le montrent, avec l’affichage en temps réel des cor«Le cor à trois tons respondances roudes cars postaux, tières et ferroviaires dans nos cars posmondialement connu, fait partie de taux, la location de vélos avec PubliBike, l’identité culturelle et aussi de nombreux autres partede la Suisse.» nariats avec des services postaux dans les gares, comme les points de retrait PickPost et les futurs automates à colis baptisés My Post 24.

Votre carrière vous a Transport en trafic combiné 5,6 milliards de lettres, journaux et colis amenée à voyager souvent, Kilomètres parcourus en car postal 107 000 000 y compris à l’étranger. Qu’est-ce qui vous a le plus impressionnée récemment? La serviabilité des voyageurs locaux, quand on se retrouve devant un panneau d’affichage dans un alphabet étranger. En Corée, de parfaits inconnus m’ont aidée à trouver mon chemin dans le métro de Séoul, en traduisant mes questions de l’anglais au coréen, et leurs réponses du coréen Bilan écologique de à l’anglais, le tout via smartLa Poste Suisse phone! Et cela à une vitesse impressionnante. 11 000 tonnes de CO2: rejetées en moins en 2011 et 2012

Tout Suisse qui se respecte a des souvenirs d’enfance liés à CarPostal. Quels sont les vôtres? Mon oncle était chauffeur de car postal, et quand j’étais enfant, il faisait la liaison entre Furna Station et Furna Village, dans les Grisons. À l’époque, la route n’était pas goudronnée. C’était un tronçon périlleux, avec peu de possibilités de croisement, et j’étais impressionnée par la maîtrise dont il faisait preuve, jour après jour, y compris dans les conditions les plus mauvaises. Tout en trouvant le temps de bavarder un peu. Mon oncle était une institution au village.

Performance obtenue grâce à une hausse de l’efficacité énergétique, à des investissements dans des technologies innovantes, et au recours aux énergies renouvelables

to B Le magazine de la mobilité d’entreprise

13 000 tonnes de CO2 en moins: objectif visé pour fin 2013 Sur le site mobitool, les entreprises trouvent toutes les informations nécessaires sur la consommation énergétique, les émissions de CO2, le coût et la durée des trajets liés à leur activité, avec en plus de précieux conseils sur la mobilité durable. cff.ch /ecocomparateur

9


10

Grand format – Mobilité combinée

Le tour du monde 25 fois en un jour Rien qu’en un jour, le personnel de la Poste parcourt un million de kilomètres pour aller travailler. Aux yeux d’Anne Wolf, responsable Développement durable de l’entreprise, une bonne raison de promouvoir les moyens de transport les moins polluants, seuls ou combinés.

Texte: Andreas Turner Photo: Beat Schweizer

Elle enfourche son vélo avec plaisir: Anne Wolf, responsable Développement durable à La Poste Suisse.

Rouler sans polluer D’ici à 2016, la Poste n’utilisera que des scooters électriques. L’avantage? Ceux-ci ne rejettent pas de CO2 et sont pratiquement silencieux. Aujourd’hui, ils permettent déjà d’économiser plus de 2700 tonnes de CO2 par an et l’électricité nécessaire à leur fonctionnement provient entièrement d’énergies renouvelables suisses. La Poste teste également, sur certains sites, l’utilisation de camionnettes électriques pour livrer les colis.

Un million de kilomètres, 25 fois le tour du monde: c’est la distance parcourue chaque jour par les collaborateurs de la Poste pour leurs trajets domicile-travail. «Dans une entreprise comme la nôtre qui emploie beaucoup de personnel, les déplacements des collaborateurs pèsent lourd sur l’environnement», explique Anne Wolf, responsable Développement durable à la Poste, troisième employeur suisse par la taille. «Notre bilan d’émissions de gaz à effet de serre tient compte de ces trajets domicile - travail. Ils représentent plus de 10 % de nos émissions carbone. Nous avons donc décidé de faire baisser ce chiffre autant que possible.» L’objectif de la Poste? Promouvoir la mobilité durable en adoptant une démarche écologique, mais aussi en encourageant l’activité physique. En d’autres termes, son personnel ne doit pas être constamment motorisé. Anne Wolf ajoute: «Nous travaillons actuellement à un concept incitant à se déplacer davantage à vélo et en TP, mais aussi à utiliser le covoiturage et la voiture de manière plus citoyenne.» Pour encourager les collaborateurs à réfléchir à la question et à s’informer sur le coût effectif de leurs trajets domicile - travail, la Poste met à leur disposition un calculateur et des conseils en matière de mobilité. Ils peuvent ainsi découvrir d’autres options plus raisonnées.

Participation aux coûts des TP: efficace Les collaborateurs de la Poste effectuent déjà, en moyenne, la moitié de leurs trajets domicile -travail en TP ou à vélo; un chiffre tout à fait honorable. «Notre participation aux coûts des TP a permis de faire pencher la balance du

bon côté», déclare madame Développement durable. Les apprentis bénéficient d’un AG gratuit, les collaborateurs auxquels s’applique la CCT du demi-tarif gratuit ou de 20 % de rabais sur l’AG. La Poste souhaite privilégier le transport combiné plutôt que le «tout voiture». Les collaborateurs doivent donc habiter un endroit mal desservi par les TP pour bénéficier d’une place de stationnement (payante). En revanche, la Poste a décidé d’augmenter le nombre de places de vélo et de promouvoir des solutions de vélopartage comme PubliBike. Anne Wolf voit également d’un bon œil la mise en commun des moyens de transport individuels. «Nous proposons des voitures électriques et des vélos, électriques ou traditionnels, sur plusieurs sites. Nos collabo«Notre participation rateurs bénéficient en outre au coût des TP de tarifs préférentiels auprès de Mobility.» a permis de faire

Réservations CFF en ligne: pratique

pencher la balance du bon côté.»

«Pour les voyages d’affaires à l’étranger, nous favorisons également les TP dans la mesure où le temps, le coût et les impératifs du déplacement le permettent», souligne Anne Wolf. «Pour les réservations, nous avons créé une interface vers le site de réservation des CFF sur notre intranet.» L’automatisation de la réservation et la facturation incitent encore plus à utiliser les TP. Et comment se déplace Anne Wolf au quotidien? «Je privilégie autant que possible le vélo traditionnel», explique-t-elle. «Voyager écologique est devenu une évidence pour moi, même pendant mes loisirs. Pour les sorties en famille, nous prenons le train ou le car postal.» Elle ajoute en riant: «Mais nous aimons aussi marcher.»

to B Le magazine de la mobilité d’entreprise


Portrait d’entrepreneur

Simple, pratique, GoodBox Faire ses emplettes pendant son trajet en train: un rêve qui devient réalité grâce au GoodBox, un casier malin permettant de (vite) retirer ses courses. Commandez où que vous soyez,…

Texte: Bruno Habegger Photos: Zeljko Gataric

Les consignes des gares, anonymes, ont toujours abrité valises et secrets; la découverte d’une mystérieuse clé a d’ailleurs suscité plus d’un rebondissement dans les films policiers. Elles ont aussi inspiré à Anthony Forsans et Nicolai Prüssmann, deux entrepreneurs berlinois, l’idée et le nom de leur start-up: «einFach», dans la langue de Goethe à la fois «casier» et «simple». Eux-mêmes toujours par monts et par vaux, très occupés et souvent à contretemps pour faire leurs courses, ils ont cherFiche d’identité ché comment éviter les queues Nom einFach GmbH (Berlin) à la caisse et déjouer les heures Collaborateurs (einFach) 7 d’ouverture classiques. La soluPoints de vente GoodBox 3 * tion: un casier! «GoodBox illustre bien notre * Pendant la première phase de test: Zurich, Wetzikon et Berne. nouvelle stratégie d’encouragePendant la deuxième phase, dans ment de l’innovation», explique les grandes gares. Manuel Gerres, depuis peu responsable des relations avec les start-up aux CFF. «Il s’agit d’un projet pilote.» Les CFF ont rebondi sur l’idée d’einFach et l’ont adaptée, en collaboration avec ses inventeurs, à la clientèle suisse. Ainsi un casier pouvant contenir jusqu’à douze cintres a-t-il été créé spécialement to B Le magazine de la mobilité d’entreprise

pour Cosmobutler, une entreprise de blanchisserie et de cordonnerie partenaire du projet. La première phase de test a débuté fin juin sur trois sites: dans les gares de Zurich et de Wetzikon ainsi qu’au Wylerpark, le siège des CFF à Berne, pour que les utilisateurs de ce service puissent être livrés «au bureau».

Une offre variée Alex Benincà, CEO de Cosmobutler, se déclare satisfait des premiers résultats, même si les chiffres sont encore faibles avec seulement trois «points de vente». «Nous voulons nous positionner sur un nouveau segment», nous confie-t-il. C’est pour cela qu’il veut absolument à ce que son entreprise soit de la partie lorsque les GoodBox seront installés dans toutes les grandes gares l’an prochain, si la deuxième phase de test se révèle concluante. Les voyageurs pourront alors acheter un vaste éventail de marchandises et de services par l’intermédiaire de leur smartphone, et retirer leur commande sur leur trajet, grâce aux

… les partenaires de GoodBox déposent votre repas du soir,…

11


12

Portrait d’entrepreneur

L’initiative start-up des CFF GoodBox. Les pendulaires et autres gens très pris peuvent ainsi commander un bouquet de fleurs, de quoi faire le repas du soir ou encore faire réparer leurs chaussures ou nettoyer leurs chemises avec l’app GoodBox CFF. Le casier s’ouvre à l’aide d’un code QR envoyé sur le smartphone du client après paiement, et il est rempli ou vidé – selon la commande – par les collaborateurs CFF chargés de la logistique. Pour une commande passée jusqu’à 10 h, la marchandise est disponible dès 16 h 30. Une idée si simple et tellement séduisante! Car si le laps de temps entre deux trains ne suffit généralement pas pour faire des emplettes, il suffit en revanche amplement pour vider un casier.

Les CFF sont à la recherche de start-up lançant des innovations utiles aux usagers du rail, et de préférence numériques. L’idée doit déjà être en phase de concrétisation et le financement assuré pour six mois, avec un produit prêt à être lancé sur le marché et un solide plan d’affaires. Il va de soi que des partenariats avec des entreprises francophones sont également possibles. Informations et contact: sbb.ch /startups (seulement en allemand)

leur facilitent le quotidien (alimentation, produits de soins, petits souvenirs et cadeaux) à l’issue de la première phase de lancement. Les CFF jouent ici un rôle d’intermédiaire: «Nous apportons à nos partenaires à un grand nombre de clients potentiels, notre nom et notre savoirfaire», analyse Manuel Gerres, précisant ainsi le rôle que les CFF ne jouent pas pour les start-up: celui d’investisseur.

Des avantages pour tous

... vous avez fait vos courses en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

... votre costume nettoyé, vos chaussures réparées ou encore des fleurs dans un casier Goodbox,...

Sans compter que le temps de trajet permet souvent de commander un livre ou un CD. Ramona Bischoff, responsable de projet, voit encore bien d’autres utilisations possibles aux GoodBox, qui pourraient aussi servir aux voyageurs à s’échanger des objets. «À la base, nous nous intéressons aux innovations susceptibles d’être utiles à nos clients à n’importe quelle étape de leur trajet, déclare Manuel Gerres, parce qu’ils attendent de nous plus que d’être simplement transportés d’un point A à un point B.» Et d’expliquer qu’un premier sondage a montré que les usagers attendaient un élargissement de ces offres qui

Cette étroite collaboration profite autant aux CFF qu’aux start-up. «Nous avons été prêts en deux mois; seuls, nous n’en aurions même pas été à la phase de test.» Ayant lui-même l’expérience des startup, Manuel Gerres tente d’apporter aux CFF un peu de la souplesse et de la capacité d’innovation qui font leur force. «En matière de réalisation de projet, les CFF sont une référence», s’enthousiasment les fondateurs d’einFach. Des CFF aux usagers en passant par les entreprises partenaires, chacun y trouve un avantage et les GoodBox devraient coloniser les gares à partir de 2014. Il n’y a bien que les auteurs d’histoires policières qui le regretteront. Commandez où que vous soyez, retirez sur votre trajet: sbb.ch /goodbox (pour le moment seulement en allemand)

to B Le magazine de la mobilité d’entreprise


Du côté des CFF

13

«Je combine le train et Mobility» Monika Schelbert, les entreprises progressistes tentent depuis des années de convaincre leurs collaborateurs de renoncer à la voiture au profit de la mobilité combinée. Qu’en est-il aujourd’hui? Le coût réel de la voiture est trop rarement pris en compte dans sa totalité. Et il n’est quasiment jamais comparé à celui du train, qui est pourtant trois fois moins cher. Or combiner les différents moyens de transport, c’est se déplacer à moindre coût tout en respectant l’environnement. Mais on voit une évolution: aujourd’hui, par exemple, plus de 3900 entreprises utilisent Mobility Carsharing. La voiture a l’avantage d’être privative et d’offrir une entière liberté. Quels arguments peut lui opposer la mobilité combinée? Dans le train, le temps de trajet peut être mis à profit pour travailler. Aucun autre moyen de transport ne le permet aussi bien. Les espaces affaires de la 1re classe sont équipés de places de travail munies de tables, prises électriques et lampes de lecture. Dans la voiture silence, on peut lire ses dossiers et se préparer pour son rendez-vous sans être dérangé. L’offre de transports publics suisse est la meilleure au monde, et des prestations telles que P+Rail, Nos spécialistes des voyages d’affaires parkings pour deux-roues, bikesharing et carvous expliqueront comment intégrer sharing, ou encore location de voitures et de la mobilité combinée à la vie de votre vélos en sont le complément idéal. entreprise. Un entretien personnalisé

Le saviez-vous?

Pour vos loisirs aussi, MobilBonus est intéressant Les titulaires d’un AG ou d’un demi-tarif bénéficient d’offres exclusives, de rabais, ou encore de la possibilité de participer à des concours. Inscrivez-vous sans attendre:

cff.ch /mobilbonus

Monika Schelbert est, depuis 2008, Account Manager Clientèle commerciale aux CFF à Zurich.

Conseils personnalisés

constitue le premier pas vers une transition apportant réduction des coûts et efficacité. Les CFF vous conseilleront également pour la gestion des places de stationnement et pour la mobilité de vos collaborateurs pendulaires. Pour plus d’informations, veuillez prendre contact avec: cff.ch / business

Quelles incitations financières préconisezvous pour accélérer la transition? Pour commencer, les entreprises devraient placer la voiture et les transports publics sur un pied d’égalité, ce qui est loin d’être toujours le cas. Souvent, l’employeur prend en charge la totalité des frais de parking des collaborateurs mais ne participe pas aux abonnements TP des pendulaires. En revanche, si l’entreprise ne paie qu’une partie du parking et injecte une somme équivalente dans les abonnements TP, jusqu’à 50 % des collaborateurs optent pour la mobilité combinée.

Photos: SBB CFF FFS; màd.

Comment vous déplacez-vous dans le cadre de votre travail? Pour me rendre chez les clients, j’utilise les transports publics, que je combine avec une voiture Mobility dans les localités moins bien desservies. Je voyage ainsi en toute sécurité, dans le respect de l’environnement, et j’arrive à l’heure et bien préparée. Pour aller au travail, j’opte pour l’alliance du train et de la voiture, car j’habite à l’écart à 800 mètres d’altitude. Je laisse mon véhicule au P+Rail de la gare et je monte dans le train, la voiture avec chauffeur, qui consomme un litre aux cent kilomètres! to B Le magazine de la mobilité d’entreprise

Le train se prête merveilleusement à faire la fête, car les CFF disposent de voitures-salon et de trains d’apparat pouvant être loués pour un dîner sur un confortable parcours circulaire. Une idée pour votre repas d’entreprise à l’occasion des fêtes de fin d’année!

cff.ch /charter

Vous avez accès à toutes les voitures Mobility même sans abonnement Enregistrez-vous et retirez votre carte Mobility dans l’une des 75 gares proposant ce service. Le service Click & Drive vous permet d’utiliser toutes les voitures Mobility à prix forfaitaire à partir de 3 heures d’utilisation, sans payer d’abonnement annuel, 24 h / 24 et en self-service.

cff.ch /clickdrive


14

Tendances

Se déplacer oui, posséder non À l’avenir, il sera possible de combiner plus efficacement les moyens de transport existants, sur route ou sur rail, grâce à l’informatique mobile. Posséder son véhicule a perdu de son intérêt.

Texte: Andreas Turner Illustration: Patric Sandri

Il n’est guère de situation plus propice à la cogitation effrénée qu’un embouteillage ou l’attente anxieuse d’une correspondance qui ne vient pas. Chaque année, la population de Suisse augmente d’environ 80 000 personnes. Un habitant sur deux dispose d’une voiture. 5,6 millions de véhicules motorisés ont toute licence pour encombrer nos routes. Rien que sur les autoroutes suisses, on compte quotidiennement 55 heures d’embouteillages. Les CFF transportent chaque jour près d’un million de passagers, ce qui correspond à 48 millions de voyageurs-kilomètre. La ponctualité des trains a beau être exceptionnelle, 160 millions de minutes de retard s’accumulent tout de même chaque année.

Horizon 2025 Dans les agglomérations, surtout, notre système de transports frôle la saturation. Mais cette asphyxie imminente ne peutelle être empêchée que par de nouvelles routes et une augmentation, une de plus, du nombre de liaisons ferroviaires? Pour approfondir leur réflexion sur le sujet, les CFF ont commandé l’an passé au Gottlieb Duttweiler Institute (GDI) une

étude interdisciplinaire sur la mobilité à l’horizon 2025. Le bilan fait par les auteurs, Frerk Froböse et Martina Kühne, en introduction de ce rapport de 60 pages peut étonnamment se résumer en quelques lignes: «En 2025, le trafic ne sera sans doute pas très différent de celui d’aujourd’hui, mais la mobilité, elle, le sera.» Cette mobilité sera «plus simple, plus rapide, plus flexible et pour beaucoup, quasiment taillée sur mesure». Aujourd’hui, sauf à faire partie des inconditionnels de l’automobile, «mobilité» fait en général penser à «mobilité combinée», c’est-à-dire à l’utilisation successive de différents moyens de transport. Les usagers du train arrivent plus facilement à bon port s’ils peuvent emprunter des moyens de transport combinés que s’ils doivent faire sans. La Suisse a compris cette évidence avant bien d’autres pays: dès la seconde moitié du XIXe siècle, des tramways hippomo-

biles circulaient dans plusieurs villes, on pouvait déjà louer des vélos dans les gares CFF peu après la fin de la Seconde Guerre mondiale, et les précurseurs de l’entreprise leader de l’autopartage étaient à pied d’œuvre dès 1987. «Opter spontanéAujourd’hui, la coopément pour le moyen rative Mobility compte 105 000 clients en de transport Suisse. Aux CFF, c’est le plus adapté.» Beni Rach, responsable Hans-Jörg Dohrmann, m-way du marché mobilité combinée, qui depuis 2006 planifie, organise et relie les interfaces en gare «pour le premier et le dernier kilomètre». La situation actuelle selon lui: «En général, les moyens de transport au départ et à l’arrivée des gares CFF existent en quantité suffisante (voir encadré). Mais leur taux d’utilisation varie encore fortement selon la gare et l’heure.» to B Le magazine de la mobilité d’entreprise


Tendances

Et aujourd’hui, vous combinerez quoi? Voici les moyens de transport pouvant être combinés avec le rail: + 87 000 places de stationnement pour vélos dans 850 gares (+ 20 %)

+ 28 000 places de parking dans 550 gares (+ 21 %)

+ 1000 voitures Mobility dans 380 gares (+ 53 %)

+ 2000 deux-roues de Rent a Bike dans 80 gares (part des e-bikes passée de 2 % à 25 %)

+ 1100 vélos et e-bikes dans 110 stations PubliBike dans 30 villes (2007: offre inexistante) entre parenthèses taux d’augmentation entre 2007 et aujourd’hui

to B Le magazine de la mobilité d’entreprise

850 000 (2011)

1 100 000 (2005)

45 000 litres (2011)

70 000 litres (2005)

À pied jusqu’à la gare, en RER jusqu’à la périphérie, puis en tramway jusqu’au travail. En vélo jusqu’à l’arrêt, puis en car postal jusqu’à l’école. Ou bien en voiture jusqu’au parking P+Rail de la gare, en train jusqu’en centre-ville, puis avec un véhicule loué ou partagé jusqu’au rendez-vous d’affaires: voilà en gros à quoi ressemble, pour un nombre croissant de pendulaires et d’hommes d’affaires, le schéma de déplacement quotidien. Et plus les inconvénients du trafic individuel sautent aux yeux, plus les avantages des moyens de transport combinés ou utilisés en commun apparaissent clairement: coûts moindres, villes moins embouteillées, déplacements plus faciles pour tous.

aussi l’avis de Beni Rach: «Si les véhicules individuels privés ou accessibles à tous doivent devenir les compléments nécessaires des transports publics, il faut que leur disponibilité soit gérée de manière plus intelligente qu’aujourd’hui.» Dans les villes et les agglomérations, surtout, nous nous déplacerons grâce à une combinaison de moyens L’EPFL a tout bon de transport étroitement connectés. Hans-Jörg Dohrmann, CEO de m-way, filiale de Migros dédiée à la nouvelle mobilité connectée, proPour Matthias Horx, futurophétise: «Guidés par des applicalogue allemand, rien d’étonnant tions intelligentes, les voyageurs à ce que les chiffres d’utilisation opteront spontanément pour le des véhicules loués ou partagés moyen de transport le plus adapté augmentent comme par magie: au moment en question.» Technic’est là une conséquence directe Kilomètres quement parlant, les conditions des tendances actuelles de la Consommation de parcourus carburant d’un tel scénario sont déjà là, et société. «La culture du moi se dans le monde entier, les programtransforme en une culture du Profil de mobilité de meurs s’efforcent de perfectionner nous, dans laquelle nous parta- l’EPFL: bien plus écologique aujourd’hui grâce les solutions souvent isolées qui geons les ressources, les compé- à la réduction du parc existent. tences et le temps. Ceci s’ap- de véhicules, la nouvelle En Suisse, les CFF pourraient jouer plique particulièrement aux répartition des responsabilités budgétaires entre les moyens de locomotion. L’accès à différentes unités administra- un rôle clé de gestionnaire de mobilités plurielles, écrivent encore les ces moyens devient plus impor- tives, et l’extension de l’autopartage Mobility auteurs de l’étude du GDI. À méditant que leur possession.» Business. ter aussi: «Les transports publics et (Source: EPFL / Mobility) les transports individuels vont se Mobilité connectée rapprocher pour, au final, ne plus Les experts en mobilité sont unafaire qu’un.» nimes: le smartphone va devenir l’élément-clé pour organiser notre mobilité. Le sésame vers l’avenir: «mobilité http: //gdi.ch /mobilitaet connectée et synchronisée». C’est bien là (seulement en allemand)

15


16

Mobilité et PME

Du siège de Careerplus à Berne, vue sur la place de la Gare, temple des TP.

Une mobilité pleinement vécue Vivacité d’esprit et mobilité physique: deux éléments fondamentaux pour Jacqueline Scheuner, CEO du groupe Careerplus. Les spécialistes du recrutement apprécient le rail.

Texte: Bruno Habegger Photos: Beat Schweizer

Des trains qui entrent en gare, un flot de passagers s’écoule vers le sous-sol de la gare de Berne. Les couloirs et le hall central s’emplissent de pendulaires. De la fenêtre d’une salle de conférence, Jacqueline Scheuner a une vue plongeante sur la place de la Gare. Parmi tous ces gens qui se pressent, certains sont satisfaits de leur travail, mais d’autres cherchent un nouveau poste, veulent évoluer: «De plus en plus, les gens recherchent une nouvelle qualité de Fiche d’identité vie au travail, fondée Raison sociale Careerplus Gruppe non pas sur le temps Collaborateurs en Suisse 130 de présence, mais sur Sites en Suisse 14 une harmonie optimale avec la vie privée Nombre d’AG entièrement financés par Careerplus: 15 et la vie de famille», en partie financés par Careerplus: 41 explique la dirigeante Nombre d’abonnements demi-tarif (entièrement financés par Careerplus) 43 du groupe Careerplus. Nombre d’abonnements Mobility 37* Voilà plus de dix ans que cette ancienne * 84 069 km en 2012 conseillère clientèle d’une grande banque a bifurqué vers le placement de personnel chez Contaplus, la petite entreprise dédiée aux spécialistes de la finance de ce qui est aujourd’hui le groupe Careerplus. Elle a ensuite participé activement à l’expansion du groupe en Suisse alémanique. C’est par goût du défi qu’elle avait à

l’époque opté pour ce domaine: elle voulait faire bouger les choses au sein d’une PME. Evoluer, donner de l’élan à sa carrière: le groupe Careerplus offre aux diplômés et aux parcours atypiques de véritables chances. «J’en suis un bon exemple», dit-elle en riant.

Le groupe Careerplus

Pour voyager? Le train et Mobility

Le groupe a ses racines en Suisse

Et elle continue à développer en romande et dans la branche financière: permanence ce service de pla- la société Contaplus, créée en 1995, cement flexible et ultraspécia- s’est rapidement imposée comme leader lisé. Nouveaux secteurs d’ac- dans la recherche et la sélection de tivité, nouvelles succursales: personnel spécialisé en comptabilité et l’exigence de mobilité s’accroît en contrôle de gestion. Peu à peu, en conséquence. Les 14 agences son modèle d’affaires a été utilisé pour du groupe se trouvent toutes à d’autres entreprises et d’autres proximité des TP. Si les candi- secteurs. En 2010, toutes les filiales dats apprécient ce côté pratique, spécialisées ont été rassemblées les 130 collaborateurs encore au sein du groupe Careerplus sous la plus. C’est dans les gènes de l’en- direction de Jacqueline Scheuner. treprise. L’abonnement demitarif est de règle, offert par la société. Les membres de la direction, les responsables de division et les collaborateurs qui passent beaucoup de temps dans le train bénéficient eux d’un AG: le temps de transport devient du temps de travail. Et Jacqueline Scheuner se déclare ravie de n’avoir ni parc automobile à entretenir ni places de parking à gérer. Lorsqu’un véhicule s’avère indispensable pour aller chez un client, le collaborato B Le magazine de la mobilité d’entreprise


Mobilité et PME

17

En voyage avec...

«Les gens recherchent une nouvelle qualité de vie au travail.»

Bernhard Heusler, ler, président du FC Bâle

teur peut utiliser une voiture Mobility. Mais dans plus de 90 % des cas, les collaborateurs voyagent en train, en tramway ou en bus. Le compte Businesstravel CFF, qui sert aux collaborateurs sans AG à acheter leurs billets, allège les procédures internes et permet de comptabiliser sans peine les frais de déplacement au bon poste.

Vous ne voyagez jamais sans... … mon Blackberry. Hélas. Comment occupez-vous votre temps pendant vos voyages en train? Je lis le quotidien espagnol «El País», je téléléphone, j’étudie des documents. Le plus bel endroit sur Terre? J’hésite entre Bâle et Zermatt.

Recherche travail motivant

to B Le magazine de la mobilité d’entreprise

Le meilleur moyen pour vous changer les idées? Jouer au foot avec mon fils, à la maison, dans le jardin. Votre chanson préférée quand vous voyagez? Une chanson de Milow. À quoi aimez-vous consacrer du temps? À un bon petit-déjeuner en famille. Qu’est-ce qui vous met en train? Un café dans le calme du matin après un petit jogging, puis un peu de natation. Avec quelle célébrité aimeriez-vous partir en voyage? Uli Hoeness. Qu’iriez-vous chercher au bout du monde? Le soleil et la chaleur. Votre destination favorite dans le cadre du travail? Londres.

FC Bâle 1893

Photo: Sacha Grossenbacher.

Reconversion? «J’en suis un bon exemple», s’exclame Jacqueline Scheuner.

La mobilité, Jacqueline Scheuner l’exige d’ellemême, mais aussi de ses collaborateurs. À tous les niveaux: dans la recherche et la sélection des spécialistes, mais aussi par une réflexion permanente sur les moyens d’améliorer les processus opérationnels. Mère de deux petites filles, elle travaille à 80 %, ce qui fait d’elle un exemple vivant des bouleversements du monde du travail. Vivacité d’esprit, capacité d’adaptation, responsabilité, esprit social: «Quand on veut des spécialistes, il faut leur proposer un environnement motivant, explique Jacqueline Scheuner, les candidats veulent avoir des responsabilités et être précieux pour l’entreprise.» Un parcours irréprochable ne fait pas tout: les compétences sociales sont aussi examinées, ainsi que le profil psychologique. Cela concerne d’ailleurs le spécialiste en vente qui passe à l’instant la porte. Jacqueline Scheuner lui adresse un sourire encourageant: «C’est la personne qui nous intéresse, pas le diplôme.»

Bernhard Heusler est président du FC Bâle depuis 2012. Le club utilise le portail Businesstravel CFF pour ses déplacements professionnels depuis 2006.


18

Coup de projecteur

Les avantages de Mobility: + 1380 emplacements en Suisse 2650 véhicules sur 1380 emplacements disponibles 24 h / 24

+ Economie Vous ne payez que l’utilisation réelle

.– 00chrift/ n 1 F s io

B13 TO G F : t t Lors de votre 9inscription sur ula tion 013 ngu 09 0 . rte e circ mo .12.2 h o r a d 1 F p mobility.ch/basic_fr, t 3 i e : d d u de Cré u’a il vous suffit d’entrer le code promotionnel /co jusq e d e l -Co alab figurant sur la carte ci-jointe. o Fahrtengutschrift/ m /v Pro ig bis t Crédit de circulation l Gü 1

CH

CHF 100.–

ndd ef.i 3_d 201

+ Tarifs tout compris Centrale de services 24 h / 24, carburant, nettoyage régulier intérieur et extérieur, contrôle technique, entretien, réparations, changement des pneus, toutes les assurances, im impôt sur les véhicules, vignette d’autoroute, administration admin et TVA

Bonne route!

Promo-Code/code de promotion: FGTOB13 CHF Gültig bis/valable jusqu’au:F 31.12.2013 10

0.–

ahrte nguts Créd chrift it de / circu lation Prom oGültig Code/cod e bis/v alable de promo tion: jusqu FG ’au: 3 1.12.2 TOB13 013

moC ode_ Card _201 3_de f.indd

1

Offre spéciale d’une valeur de 100 francs Vous désirez allier la ponctualité du train à la flexibilité de la voiture tout en optimisant vos frais de location?

Avec Mobility car sharing, vous faites le bon choix. Plus de 3900 entreprises utilisent déjà l’offre novatrice de Mobility Business car sharing. Profitez-en vous aussi et libérez des ressources pour votre activité principale.

Trajets combinés avantageux pour les lectrices et lecteurs de «toB» Bénéficiez d’une réduction de CHF 100.– pour toute souscription d’un abonnement MobilityBasic (personnel ou transmissible) au plus tard le 31 décembre 2013. Grâce à l’offre Basic, vous accédez à l’utilisation de Mobility pour CHF 120.– par an avec la

formule de l’abonnement personnel. La cotisation annuelle s’élève à CHF 250.– pour le premier abonnement Basic transmissible, puis à CHF 150.– par abonnement supplémentaire. L’abonnement Mobility donne accès à toute la flotte de véhicules. Lors de votre inscription sur mobility.ch/basic_fr, il vous suffit d’entrer le code promotionnel figurant sur la carte ci-jointe. Si vous vous intéressez à d’autres offres telles que MobilityPlus, Mobility-Master ou Mobility-Exclusive, Mobility vous conseillera volontiers au numéro 0848 824 812 ou par e-mail à office@mobility.ch. N’oubliez pas de mentionner le mot-clé «toB».

Plus d’infos et abonnements sur mobility.ch / basic_fr

to B Le magazine de la mobilité d’entreprise


Coup de projecteur

Escale à... Zurich

19

Mannheim

3 h14 Mes astuces préférées

Mannheim

Instruments de mobilité Vélo électrique Haibike eQ Xduro L’alternative sympa au vélo d’appartement pour les gens d’affaires: permet d’arriver frais et dispos au travail et de rouler sportif sans moteur au retour. Tesla S La «Bentley» des voitures électriques familiales, avec un design soigné, beaucoup de puissance et une autonomie maximale. Autrement, selon les besoins, la Chevrolet Volt ou la smart electric drive. AG La Suisse peut être fière de sa «carte bleue» autant que de ses montagnes. Aucun pays au monde ne propose une telle utilisation des transports publics à si bas prix. Snowboard L’aventurier qui sommeille en moi adore: dévaler un champ de poudreuse vierge… mais toujours avec une bonne préparation et du matériel de sécurité.

Photos: Elsa Hennseler-Etté; Engelhorn Unternehmensgruppe; Haibike; Musikvertrieb AG; màd.

sharoo Une plate-forme de partage indépendante créée par m-way pour le partage de véhicules, ouverte aux entreprises et aux privés. À classer parmi vos favoris! Ford GT 40 La version route de la voiture de course du Mans des années 1960 possède selon moi l’une des plus belles carrosseries jamais créées. Universal Mobility App N’existe pas, mais j’en rêve: l’application me proposerait pour chaque voyage les meilleures combinaisons de moyens de transport en fonction de mes préférences, comme «le plus rapide», «le plus écologique», «avec/sans bagages».

Hans-Jörg Dohrmann, CEO de m-way, spinoff de Migros pour une nouvelle mobilité en réseau

to B Le magazine de la mobilité d’entreprise

(3)

(1)

(2)

Les Söhne Mannheims (fils de Mannheim) (photo 3) viennent d’achever une tournée réussie. Avant la sortie de leur cinquième album, ces icônes de la pop-soul nous font partager leurs coups de cœur dans leur ville. Plaisir des yeux

Le coin détente

Planétarium

Oasis sonore du Luisenpark

Il est étrangement situé au milieu du trafic, mais offre tant de découvertes sur notre planète et au-delà, qu’on y reste bouche bée et la tête dans les étoiles.

(photo 2) Le Luisenpark est l’un des plus beaux parcs d’Europe, et pas seulement en été. Ses espaces variés offrent à chacun un endroit à son goût. L’oasis sonore est un merveilleux lieu de détente où écouter les exquises compositions du musicien local Peter Seiler et les bruits de la nature.

planetarium-mannheim.de Wilhelm-Varnholt-Allee 1 À cinq minutes à pied de la station Mannheim Planetarium, ligne de tramway RNV9

Le bon plan shopping

Engelhorn (photo 1) Mannheim possède une agréable zone piétonne, nommée Planken, avec d’innombrables commerces. Pour ceux qui n’aiment pas marcher: quoi que vous cherchiez, vous le trouverez dans l’un des magasins Engelhorn.

luisenpark.de / freizeit / erholung / klangoase Theodor-Heuss-Anlage 2 Arrêt de tramway Luisenpark/Landesmuseum

Plaisir des papilles

Le Corange

engelhorn.de La rue commerçante Planken part de l’arrêt de tramway Wasserturm en direction du nord-ouest

Ça vaut le détour

Château de Schwetzingen Ancienne résidence des princes-électeurs, il mérite son surnom de «petit Heidelberg». Son parc magnifique donne directement accès à la vieille ville pleine de charme. Ne pas manquer le château lui-même avec ses somptueux intérieurs. schloss-schwetzingen.de Schloss Mittelbau, 68723 Schwetzingen De la gare de Mannheim, 11 minutes en train régional jusqu’à Schwetzingen, puis 10 minutes à pied

Elégant restaurant moderne avec cuisine ouverte au sixième étage du fameux magasin Engelhorn, le Corange offre une vue panoramique sur la ville. Excellente cuisine, tous les plats sont à recommander. corange-restaurant.de Quadrat O5 9-12

Arrêt de tramway Strohmarkt, en plein centre


Ma gare est mon bureau. Businesspoint CFF: des salles de rĂŠunion et des postes de travail sur demande. Central, Ă la gare de Berne. cff.ch/businesspoint

toB édition 3-2013  

Le magazine de la mobilité d'entreprise.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you