Page 38

248

LE RIO BRANCO.

Après avoir trouvé, sur la rive droite, la bouche du grand lac Musú, et sur la gauche, celles des lacs Aricurá, Assahytuba et Capitari, on arrive au confluent de l’Anauá et du rio Branco. L'Anauá est désert dans son cours moyen et son cours inférieur. Au siècle passé, Gama d’Almeida fit de cette rivière, jusqu’aux environs des sources, un excellent relevé. Aujourd’hui Cucoachis et Chiricumos défendent le haut Anauá. On trouve des campos de peu d’extension au moyen Anauá et au Barauana. C’est dans ces campos que s’établirent quelques Uapichianas, il y a une quarantaine d’années, mais ils durent se retirer à cause de la longueur et de la difficulté des communications avec le rio Branco. Ces campos de l’Anauá et du Barauana ne se rattachent pas à ceux du Takutú. On y rencontre, assuret-on, une quantité considérable de bœufs sauvages qui se seraient enfuis des fazendas au commencement de ce siècle. En montaria, on remonte l’Anauá cinq jours sans rencontrer de cachoeiras, puis elles se succèdent sans interruption jusqu’aux sources. On en compte plus de cinquante principales. Dans cette région, la rivière est étroite de vingt-cinq à quinze mètres; l’hiver, elle n’a pas plus d’un mètre d’eau, et l’été elle est à peu près à sec. Au siècle passé, les Indiens du moyen Anauá communiquaient avec ceux des sources. Ils comptaient dix jours par terre, des premières cachoieras au Uachara. L’Anauá, disent les pêcheurs d’aujourd’hui, est la casa des tartarugas et des mutums. Un Indien uapichiana, Bento, qui habite aujourd’hui le Cahuamé, fut pris enfant par les Cucoachis, qui massacrèrent son père et sa mère, imprudents visiteurs venus de Carmo chez ces canaémés. Les Cucoachis élevèrent l’orphelin. Ils vivent, dit celui-ci, dispersés dans les bois, habitant de petites huttes, très peureux des civilisés, se réunissant

La France équinoxiale. Voyage à travers les Guyanes et l'Amazonie. 2  

Coudreau, Henri A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. C...

La France équinoxiale. Voyage à travers les Guyanes et l'Amazonie. 2  

Coudreau, Henri A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. C...

Profile for scduag
Advertisement