Page 205

RETOUR EN FRANCE.

415

sont les blancs qui ont tort et ses cannibales qui sont de vrais progressistes. Toujours d’après les pêcheurs. Nous sortons du rio Branco le 1 mars, après huit jours d’égaritea depuis Boa-Vista. N’étaient les Jauapiris, nous pourrions nous rendre de la bouche du rio Branco à Manàos par les paranas intérieurs. A l’époque du grand hi vernage au rio Branco, époque qui coïncide avec la grande sécheresse du rio Negro, à peu près vers juin ou juillet, les eaux du fleuve des savanes remplissent tous ces paranas jusques et y compris celui d’Anavillana. Maintenant c’est l’étiage dans ces paranas qui ont pourtant encore un minimum de un mètre dans les chenaux . Après Carvoeiro et Moura, l’Inini et le Jahu, nous arrivons à Ayrão. De là, nous traversons, et un peu en aval du lac où débouchent le Cunamahuaú et le Curiuahú, nous prenons le parana d’Anavillana. Le parana d’Aravillana est le chemin des montarias, des batelões et des chaloupes à vapeur qui le prennent non seulement parce qu’il est un peu plus court, mais surtout pour éviter les trovoadas, fréquentes dans la grande rivière. Le vapeur de la Compagnie de l’Amazone prend par la Bahia de Boyassú, immense épanchement peu profond du rio Negro qui s’étend de la pointe de Tatucuara au village deTauapeçaçu. Le parana d’Anavillana est coupé de trois rivières : l’Anavillana, le Piaú et le Coieira. A la bouche sud du parana se jette l’Arara, puis en aval, avant d’arriver à Manáos, sur la même rive, le Taruman Mirim et le Taruman Assú. Les plus importants de ces cours d’eau sont la Coieira et le Piaú ; l’Anavillana, l’Arara et lesTarumans sont beaucoup moins considérables. C’est aux sources de ces rivières qu’habiteraient les Assahys. On trouve de petites campinas le long de ces cours d’eaux, dans la partie moyenne et peut-être aussi dans er

La France équinoxiale. Voyage à travers les Guyanes et l'Amazonie. 2  

Coudreau, Henri A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. C...

La France équinoxiale. Voyage à travers les Guyanes et l'Amazonie. 2  

Coudreau, Henri A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. C...

Profile for scduag
Advertisement