Page 120

330

A TRAVERS LES FORÊTS VIERGES.

ces Indiens que tous les blancs ne sont pas de la même nation (I). Et toujours c’était l’étude de la parure. Je notais, pour ainsi dire sur le vif, la façon dont les beautés du Namatchi portaient leurs colliers de perles. Elles en ont au-dessus du genou, lesquels sont presque toujours de perles de couleur bleue; à la cheville, à la ceinture, généralement bleues comme celles du genou; au poignet, au bras touchant l’aisselle; le tout large comme la main et souvent épais comme le doigt. Au cou, elles portent des colliers ovales, simples ou doubles, de perles plus grosses. Les vieilles femmes n’en sont pas moins friandes que les jeunes. C’est fort drôle de voir la passion d’enfant de ces vieilles sauvagesses nues pour les perles fausses et les bijoux de cuivre. Toutes, beautés fraîches ou fleurs séchées, rivalisaient de zèle. Elles m’apportaient ananas et papayes par douzaines, et tout ce qu’elles avaient. On ne saurait rien refuser à de si séduisants bijoux. Je trouvais aisément le placement de mon cuivre comme celui de mon verre. Hommes et femmes ont les oreilles, la lèvre inférieure et la cloison du nez percées pour y passer des ornements quelconques. Partout où je voyais un trou j’y accrochais un de mes pendants d’oreilles à dix centimes. C’est ainsi que je devins populaire chez les Atorradis du Namatchi Ouâ. La fin du campo. —Enfin, on m’a arrangé six porteurs de Chouna, trois hommes et trois femmes, et nous partons. Trois hommes du Namatchi nous accompagnent. (1) Ah! les nations indiennes de Guyane, de notre Territoire indien, de notre grand-sud guyanais ! Si elle n’est pas pour jamais éteinte, la race des Champlain, des Cartier, des Cavelier de la Salle, des Villegagnon, et de cent autres ignorés dans notre France trop riche en grands hommes, — s’il s'en manifestait jamais un seul de ces fondateurs d’empire qui, en passant, ont jeté au monde le Canada, la Louisiane, le Brésil, — on en reparlerait de nos nations indiennes de la France équinoxiale...

La France équinoxiale. Voyage à travers les Guyanes et l'Amazonie. 2  

Coudreau, Henri A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. C...

La France équinoxiale. Voyage à travers les Guyanes et l'Amazonie. 2  

Coudreau, Henri A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. C...

Profile for scduag
Advertisement