Page 179

560

31. Glenlora Quatre jours d'observation sanitaire en rade à l'arrivée à Pointe-à-Pitre.

32. Barham Envoyé 21 jours en quarantaine aux Saintes à son arrivée en Guadeloupe.

33. Glenduror Très mauvais temps entre Karikal et Le Cap, qui explique la longueur du voyage, et début d'épidémie de choléra à bord. Pas de quarantaine à l'arrivée en Guadeloupe.

34. Clyde Bloqué une semaine en rade à Karikal sans pouvoir embarquer ses passagers à cause du mauvais temps. Des calmes plats en franchissant l'équateur vers le Sud, puis grosse tempête vers Le Cap. Placé en observation sanitaire puis envoyé aux Saintes pour une quarantaine de 15 jours à son arrivée en Guadeloupe.

35. Allahabad Quatre jours d'attente en rade de Karikal pour cause de mauvais temps. Placé en observation sanitaire pendant cinq jours à son arrivée en Guadeloupe.

36. Duguay-Trouin N'appartient plus à la Transat, qui l'a vendu en 1864. Envoyé aux Saintes pour 15 jours de quarantaine à son arrivée en Guadeloupe.

37. Dunphaïle Castle Abordé par un autre navire lors de l'escale de Sainte-Hélène ; a dû aller à Ascension pour se faire réparer. A l'arrivée en Guadeloupe, envoyé aux Saintes pour 15 jours de quarantaine.

38. Thérèza Six jours de quarantaine lors de l'escale à Maurice et grosses difficultés (neuf jours) pour doubler le cap de Bonne Espérance.

40. Indus La surmortalité s'explique par une épidémie de rougeole survenue en cours de route. A l'arrivée en Guadeloupe, placé en observation sanitaire en rade, puis envoyé en quarantaine aux Saintes pendant dix jours.

41. Sussex Envoyé pour douze jours en quarantaine aux Saintes à son arrivée en Guadeloupe.

43. Jumna La longueur du trajet semble s'expliquer par la date tardive du départ, à l'extrême limite possible, et les difficultés de navigation qui en sont résultées.

L'immigration indienne en Guadeloupe (1848-1923). Partie 2  

Auteur . Christian Schnakenbourg. Document de la bibliothèque numérique Manioc.

L'immigration indienne en Guadeloupe (1848-1923). Partie 2  

Auteur . Christian Schnakenbourg. Document de la bibliothèque numérique Manioc.

Profile for scduag
Advertisement