Page 70

58

MANUEL DES CULTURES TROPICALES.

Hullers. — Actuellement, dans toutes les grandes industries, on se sert de machines dites hullers. Dans ces systèmes, les fruits parfaitement secs sont distribués, par un entonnoir* dans un cylindre contre les parois duquel ils sont pressés par une vis tournant de telle façon qu'ils s'épluchent par pression mutuelle et frottement. Ils arrivent alors Automatiquement sur un tamis qui laisse passer les débris des enveloppes, tandis que les grains sont amenés, toujours automatiquement, dans un deuxième cylindre à vis où le nettoyage se termine. Ces instruments offrent cet avantage, que la pression peut être augmentée ou diminuée selon le degré d'adhérence des enveloppes aux grains, degré qui dépend un peu de la variété du café à nettoyer, mais qui dépend surtout du degré de la dessiccation auquel il reste soumis. Semler, que pour les questions de machinerie nous avons consulté avec profit, recommande pour les grandes plantations l'American coffee huiler n" 3. Cette machine, actionnée par une force de 6 à 8 chevaux-vapeur, peut préparer plus de 1.000 kil. de café par jour. Il faut adjoindre à ce huiler une trieuse-vanneuse. Dans les pays où l'on obtient beaucoup de ces petits grains avortés qu'on appelle des caracolis, grains qui se vendent plus cher que les autres, il est aussi utile d'y adjoindre un trieur spécial dénommé moka separator. Enfin, si le planteur veut donner lui-même la dernière main à son café en produisant un café très soigné, il lui faudra se munir de l'American coffee polisher, machine exigeant un moteur de la force de 3 à 5 chevaux et produisant 4,000 livres anglaises de café, poli par le frottement, et débarrassé des restes de la pellicule argentée qui le recouvre. Semler, qui conseille cette machine, reconnaît d'ailleurs que le coffee huiler n° 3 donne des grains assez propres pour qu'on puisse se passer du polisher. Quant aux grains de couleurs tranchées et différentes qui déparent souvent le café et peuvent le déprécier, on ne peut les enlever qu'à la main. On emploie pour cela des femmes et des enfants.

Manuel pratique des cultures tropicales et des plantations des pays chauds. T. 2, 1ère partie  

Auteur. Raoul, E. F. A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commu...

Manuel pratique des cultures tropicales et des plantations des pays chauds. T. 2, 1ère partie  

Auteur. Raoul, E. F. A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commu...

Profile for scduag
Advertisement