Page 42

30

MANUEL DES CULTURES TROPICALES.

inflammation locale du tissu parenchymateux, causée par des nématodes qui dévorent le tissu des radicelles plus tendres. Les nodosités sont occupées par les générations de jeunes anguillules produites par ce nématode. Voici le processus de cette maladie contagieuse. La femelle adulte s'enkysterait dans l'intérieur d'une radicelle où il se forme des sacs reproductifs; les œufs contenus dans ces sacs passent par un cycle de segmentation et donnent enfin naissance à une nouvelle génération. Le nématode adulte femelle possède une partie pointue postérieure et un suçoir, et une partie pointue sur le devant.

Le Ver, « The worm ». — .l'ai donné la priorité à l'Hemileia, parce que c'est la maladie la plus récente; mais il est une autre maladie qui, à mon avis, est de beaucoup la plus dangereuse, car on n'a pas trouvé contre elle de moyen de défense : c'est celle qui est désignée sous ce nom « le Ver », « the worm », « the borer ». Nous avons toujours soutenu que l'habitude de cultiver les caféiers en plein soleil était la grande cause qui les prédisposait aux attaques du ver, et que les plantations abritées ne seraient pas atteintes; l'expérience m'a constamment donné raison; mais je dois loyalement reconnaître que, dans quelques pays où le ver est très fréquent, les caféiers même parfaitement abrités n'en sont pas indemnes pendant quelque temps, une plantation en plein soleil suffisant à contaminer une plantation scientifiquement établie. Néanmoins, il m'a paru que les larves du Xylotrechus quadrupes, qui cause cette maladie, ne se développaient que si le caféier qui les recèle avait sa tige très échauffée par le soleil direct; l'animal a d'ailleurs, lorsqu'il en a le choix, l'instinct de ne choisir, pour déposer ses larves, que les caféiers et les parties de caféiers qu'il ressent arrivés à une température très élevée par le fait de l'insolation directe. Le « Ver » n'est pas, comme son nom semble l'indiquer, un nématode; il provient d'un insecte ailé ressemblant un peu à une guêpe, mais plus beau de formes et de couleurs. Des colons

Manuel pratique des cultures tropicales et des plantations des pays chauds. T. 2, 1ère partie  

Auteur. Raoul, E. F. A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commu...

Manuel pratique des cultures tropicales et des plantations des pays chauds. T. 2, 1ère partie  

Auteur. Raoul, E. F. A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commu...

Profile for scduag
Advertisement