Page 23

CULTURE

DU

11

CAFÉIER.

on pousse môme le soin jusqu'à trier soigneusement les graines préalablement dépulpées, mais conservant leur parche, de façon à ne semer que les graines grosses, bien formées et séchées à l'ombre, en éliminant toutes les graines rondes. On sait que les graines rondes sont celles qui proviennent d'un fruit où l'une des deux graines plates qui devaient être normalement produites, a avorté. Un boisseau de ces graines peut fournir de 20 à 30.000 pieds; un pikul peut fournir plus du double. De Ryk indique qu'un pikul peut donner 150.000 graines. Je dois d'ailleurs déclarer qu'en plantant la cerise, c'est-àdire la graine entourée de sa pulpe, on a beaucoup moins de manquants qu'en dépulpant le fruit. J'ai même vu des semis pratiqués avec des graines dépulpées depuis un certain temps et ayant voyagé, ne pas lever du tout. Les graines se sèment en pépinières à 0 ,06 les unes des autres; dans les pays où le pouce est encore adopté, on sème même à deux pouces, soit 58 millimètres, l'embryon placé en bas. On recouvre d'un peu plus d'un pouce de terre, si la terre est légère, et d'un peu moins si la terre est compacte. S'il ne pleut pas, on devra arroser au moins un jour sur deux un peu avant le lever ou après le coucher du soleil. Dans beaucoup de pays, on sème deux ou trois mois avant la fin de la saison des pluies, ce qui dispense d'arroser. Le plus souvent, avant qu'il ne se soit écoulé un mois et demi, l'immense majorité des graines a levé. Dès que les jeunes pieds ont deux ou au plus quatre feuilles développées, on les enlève soigneusement au moyen d'une sorte de truelle ; on coupe obliquement la partie charnue des racines pivotantes, déjà trop longues, qui en se recourbant feraient mourir le plant, puis on les plante à nouveau en pépinière à 25 centimètres l'un de l'autre. Dans les pays où le prix de la main-d'œuvre est très élevé, on supprime ce repiquage et on sème en pépinière les graines à 0m,25 ou 0 ,30 de distance. m

m

Jalonnage et creusement des trous. — La distance à conserver entre les pieds dépend de l'altitude et de la vigueur

Manuel pratique des cultures tropicales et des plantations des pays chauds. T. 2, 1ère partie  

Auteur. Raoul, E. F. A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commu...

Manuel pratique des cultures tropicales et des plantations des pays chauds. T. 2, 1ère partie  

Auteur. Raoul, E. F. A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commu...

Profile for scduag
Advertisement