Page 207

CAFÉIERS.

CAFÉS.

PARTIE

COMMERCIALE.

195

terme, d'une marchandise déterminée par une désignation de type, que l'un et l'autre des deux contractants peut ne pas posséder et dont, le plus souvent, aucun des deux ne compte prendre ou effectuer livraison. La différence d'appréciation de la variation des cours, dans un délai déterminé, par le vendeur et par l'acheteur, forme la base de la spéculation ; la perte ou le gain se règle par le payement des différences, sans que la livraison intervienne. En ce qui concerne les cafés, la spéculation a eu longtemps un champ assez restreint; le type d'une provenance ou d'une qualité de café étant très difficile à fixer et étant essentiellement variable, cette denrée, en outre, ayant surtout une valeur d'emploi, il paraissait très délicat, pour ne pas dire impossible, de déterminer le cours exact d'un type fictif, à deux époques déterminées. Mais la fièvre de la spéculation aidant, on est parvenu à franchir cet obstacle longtemps insurmontable. Jusqu'en 1883, la spéculation sur le café consistait en opérations d'achat ou de vente de quantités déterminées de cette denrée, existant réellement en entrepôt, dont la qualité était connue de deux contractants, mais avec la pensée de revendre ou de réacheter cette marchandise, une ou plusieurs fois pendant son séjour en entrepôt, avant de la livrer à la consommation. Une opération plus hasardeuse était l'achat ou la vente d'une quantité de café, d'une provenance déterminée, sous la seule condition d'être de qualité loyale ou marchande, à livrer par tel ou tel exportateur, par steamer ou par voilier, devant quitter le port d'exportation dans un délai fixé. Encore ce genre de spéculation était-il assez rare; il portait généralement sur les provenances de la côte de Malabar. Cette série d'opérations ne constituait pas, à proprement parler, la spéculation, mais elle s'en rapprochait par son essence très aléatoire (1). Mécanisme de la spéculation actuelle. — La spéculation (1) Paria, les centres industriels des départements du Nord et de l'Eure, les places de Bordeaux cl. de Marseille prennent aujourd'hui une part très importante à la spéculation des cafés, sur la place du Havre.

Manuel pratique des cultures tropicales et des plantations des pays chauds. T. 2, 1ère partie  

Auteur. Raoul, E. F. A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commu...

Manuel pratique des cultures tropicales et des plantations des pays chauds. T. 2, 1ère partie  

Auteur. Raoul, E. F. A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commu...

Profile for scduag
Advertisement