Page 190

178

MANUEL DES CULTURES TROPICALES.

COMPTOIRS FRANÇAIS DE L'INDE.

Nous ne mentionnons que pour mémoire les comptoirs de Mahé, de Karikal et de Pondichéry; leur territoire est des plus limités et leur exportation particulière très restreinte. Le port de Marseille reçoit de faibles quantités de cafés qui en proviennent et qui n'ont pas de classement distinct de celui des cafés des Indes anglaises. ANNAM-TONKIN.

Le C. arabica vient admirablement bien au Tonkin et peut être le point de départ d'une ère de grande prospérité pour ce pays; aussi depuis 1885 n'avons-nous pas cessé de conseiller la création de plantations; mais si les importations imprudentes de plantes de pays contaminés (Java) effectuées il y a quelques années (1886) se continuaient, on introduirait certainement l'Hemileia vastatrix. Ve GROUPE. — Cafés de la Malaisie et des Philippines.

Renseignements statistiques. — La culture du café dans les Indes hollandaises s'est développée à partir de 1806. Le tableau suivant donne la marche de l'exportation, en distinguant l'exportation totale des Indes hollandaises, la part de l'exportation directe vers la Hollande et celle de l'exportation directe vers la France. En quintaux métriques : ANNÉES

Exportation Vers totale. la Hollande.

1826

204.000

?

1835 1840

271.000

1850

289.200 701.000 630.000 750.810

1855 1860

? 562.500

1865

492.850

1845

646.000

?

Vers la France. ?

2.795 16.500 31.729

G54.750

35.570

?

520.000

42.304 37.150

354.660

1.185

Manuel pratique des cultures tropicales et des plantations des pays chauds. T. 2, 1ère partie  

Auteur. Raoul, E. F. A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commu...

Manuel pratique des cultures tropicales et des plantations des pays chauds. T. 2, 1ère partie  

Auteur. Raoul, E. F. A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commu...

Profile for scduag
Advertisement