Page 102

90

MANUEL

DES CULTURES

TROPICALES.

C. Angustifolia. —A été introduit de Java à la Trinidad en 1877 et étudié par Preston. Il se prêterait éminemment à la culture des sols pauvres, rocheux, graveleux, et résisterait aux sécheresses d'une façon tout à fait remarquable. Grains presque aussi gros que ceux du Libéria. Croissance lente. Production abondante. Je n'ai pas eu l'occasion de cultiver ce caféier; je donne ces renseignements sous toutes réserves.

Caféier Rio-Nunez. — Ce caféier est rapporté à tort ou à raison au Coffea Stenophylla G. DON. — Il a le feuillage peu écarté du tronc, le grain petit, lenticulaire à bord arrondi, d'une couleur variant du brun à l'isabelle clair. On le rencontre à l'état sauvage dans Je Diwal du Bambaya (Foutah Djallon) et plus particulièrement dans la vallée du Compony, les montagnes de Sierra-Léone et les régions avoisinantes au nord et au sud; il produit moins que le Libéria, et met plus de temps pour venir en fruits. Sol. — Il vient bien dans le gneiss ou les sols granitiques et se rencontre à l'état sauvage à des altitudes comprises entre 150 et 450 mètres; il atteint jusqu'à 10 mètres de hauteur. Le café de Rio-Nunez est parfumé et possède un léger goût vireux très apprécié par les amateurs. Est-ce par défaut d'éducation du goût? Est-ce par ce qu'il perdrait ses qualités parle voyage? Estce plutôt, comme je le crois, par le fait de la substitution, à ce café en somme assez rare, de cafés de fort mauvaise qualité récoltés dans des contrées beaucoup plus au sud, toujours est-il que ce café si prisé sur la côte d'Afrique est absolument déprécié dans le commerce européen, où on est bien loin de lui réserver les hauts cours que justifierait l'enthousiasme des traitants. C'est surtout dans les comptoirs du Rio-Pongo qu'on peut s'en procurer, d'où le nom tout aussi employé de Caféier RioPongo. « Les caravanes l'apportent dans les factoreries par petits paquets de 500 à 800 grammes, à demi décortiqué et empaqueté dans des feuilles (1). » On paie ce café dans les facto(1) Drevon, « Contribution à la géographie médicale », Archives de médecine navale cl coloniale, mai 1894.

Manuel pratique des cultures tropicales et des plantations des pays chauds. T. 2, 1ère partie  

Auteur. Raoul, E. F. A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commu...

Manuel pratique des cultures tropicales et des plantations des pays chauds. T. 2, 1ère partie  

Auteur. Raoul, E. F. A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commu...

Profile for scduag
Advertisement