Page 101

ESPÈCES

ET

RACES

DE

CULTURE.

— CAFÉIER

DE

LIBÉRIA.

89

Il me paraît qu'il y a peut-être là une erreur. Le Coffea laurina de Smeath n'est pas en réalité un coffea mais bien un Craterispermum, tandis que le caféier Leroy est incontestablement un vrai caféier appartement bien au genre Coffea.

Maragogipe. — Caféier géant du Brésil. Feuilles atteignant 45 centimètres sur 20 de large. Fleurs comme dans l'Arabica. Préparé à la façon des Indes occidentales, le grain est bleu vert franc et presque aussi gros que celui du Libéria. C'est un caféier à croissance débranchés verticales. Ce caféier a l'avantage de posséder une feuille très large, tout en ayant l'arôme de l'Arabica, sorte à laquelle il appartient d'ailleurs; il parut donc très bien adapté pour résister à l'hémileia (1). De plus, il vient à des altitudes relativement élevées, là où la température ne serait plus assez chaude pour le Libéria. Comme chez la plupart des caféiers qui mûrissent lentement leurs fruits, l'arôme du Maragogipe est agréable. Les grains nettoyés représentent, avant le séchage, 30 % du poids des cerises. Le fruit de 0m,025 possède une pulpe douce et molle. Enfin, dernier avantage, la cerise et la parche ne sont pas aussi adhérentes que le sont celles du Libéria : il est donc très facile à préparer, et l'on sait que la difficulté de la préparation a été bien longtemps un obstacle à la culture du Libéria, voire même une véritable cause de dépréciation. Mais le Maragogipe offre un grand désavantage, c'est l'irrégularité de la production de ses fruits; la verticalité des branches, jointe à la dimension énorme des feuilles, fait que les fruits parfaitement abrités du soleil mûrissent en effet difficilement. Caféier Amarella. — Dans le district de Botucatu, pays du Santos, on a découvert en 1871 un caféier dont la baie est jaune à maturité au lieu d'être rouge comme dans le caféier ordinaire désigné au Brésil sous le nom de caféier Vermelho. Le café produit est riche en caféine, mais il a un goût âpre qui fait du tort aux cafés avec lesquels il est mélangé. (1) Contrairement A ce qu'on avait cru, il est d'ailleurs à peu près aussi attaqué que l'est l'Arabica.

Manuel pratique des cultures tropicales et des plantations des pays chauds. T. 2, 1ère partie  

Auteur. Raoul, E. F. A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commu...

Manuel pratique des cultures tropicales et des plantations des pays chauds. T. 2, 1ère partie  

Auteur. Raoul, E. F. A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commu...

Profile for scduag
Advertisement