Page 93

( 87) à nous. On leur lit croire que Mabiala et son fils avaient été transférés dans une petite pièce séparée, qui servait d'infirmerie. Aux pleurs , aux sanglots de Mouinzé, je compris l'instant où le sort de son frère et de sa mère venait de lui être révélé après moi. Dans ma douleur , que n'aurais-je pas donné, si j'avais eu quelque chose en ma puissance, pour me consoler avec ma fille, pour la serrer dans mes bras et tromper ainsi notre affliction commune par ces épanchemens mutuels de tendresse , devenus si vifs pour des malheureux qui sont l'un à l'autre tout ce qui leur reste de fortune et d'attachement sur la terre. Mais vous pensez bien que ce genre de consolation ne pouvait pas nous être accordé. Tout au contraire,

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Profile for scduag
Advertisement