Page 87

( 81 ) crainte, dont j'ai parlé, nos gardiens l'éprouvaient quelquefois , et alors , sous peine de châtiment, le plus profond silence nous était imposé. Pendant la durée de ces redoublemens de gène, les cris des petits enfans interrompaient seuls les aspirations monotones de nos poitrines haletantes , et le murmure des flots qui battaient avec plus ou moins de violence contre les flancs du navire. Les petits malheureux, qu'on n'avait pas séparés de leurs mères, n'étaient pas en grand nombre , et je distinguais facilement les cris de mon fils. » Depuis quelques jours , ces cris se réitéraient plus souvent, et paraissaient être plus douloureux. Une infirmité s'était manifestée , sans doute, qui rendait cet enfant un mauvais objet de traite, et

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Profile for scduag
Advertisement