Page 81

(75 ) » Les desastres que devait amener cette expédition n'étaient pas à leur lin. Les pluies avaient été peu abondantes cette année, et les eaux du fleuve qui devaient féconder nos bananeries et nos rizières , n'arrivèrent pas, bien s'en fallait , à la hauteur nécessaire. D'un autre côté, la plantation du manioc , les semailles de pois, la mise en terre des patates avaient été négligées en leur temps par nos vieillards et par les femmes, à l'exception de quelques-unes , au nombre desquelles il fallait compter la mienne. » Mabiala, malgré deux enfans à élever, s'était occupée de tous les soins qui étaient auparavant mon partage, et nous n'avions pas à craindre une disette

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Profile for scduag
Advertisement