Page 40

( 34 ) pu aurait donner encore l'éveil à ce qui une susceptibilité malheureuse , et se lit un mérite de déployer, devant un nouveau colon , une infinité de connaissances qui avaient rapport à l'état et aux besoins du pays ; car dans les terres espagnoles , c'était encore alors chez les hommes d'église qu'on trouvait le plus d'instruction. « Tous les germes de prospérité , disait-il , furent déposés , par la nature , dans l'île de Cuba ; les productions du tropique et celles de l'Ancien-Monde y peuvent à la fois prospérer, une étonnante variété d'aspects et de terrains favorisant les cultures les plus opposées. Sur les plateaux de Villa-Clara, ouverts au vent du Nord, on a essayé le froment et il a réussi ; les juridictions de

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Profile for scduag
Advertisement