Page 261

( 255 ) des intérêts sociaux. Les craintes du père Félix et des autres Espagnols dont le patriotisme était plein de sagesse , ne se réalisaient point, et la colonie, comme la métropole , offrait le phénomène d'un état en dissolution, où des idées démagogiques s'étaient introduites, sans y porter les troubles qu'elles traînent d'ordinaire à leur suite. Il me semble qu'on peut assigner plusieurs causes à cette modération, toujours honorable , de quelque manière qu'elle ait été inspirée. Dans la Péninsule, les idées de la révolution française s'étaient principalement offertes comme ennemies de l'homme qui les avai t étouffées en France, Elles ne furent employées par les Espa-

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Profile for scduag
Advertisement