Page 230

( 224 ) différence en matière religieuse, ni les distractions de l'esprit ; mais un moyen aussi violent, aussi terrible , que la fougue à réprimer, était impétueuse et redoutable ; moyen , qu'en ma qualité de prêtre, je suis loin d'approuver, parce que la bénignité de la religion y était horriblement méconnue ; mais dont la politique ne saurait faire un tort, parce que la politique n'est qu'une science de calcul, et que les maux produits par les dissensions religieuses dépassent, de beaucoup , ceux que l'inquisition a faits L'inquisition! m'écriai-je, eh! n'at-elle pas plongé l'Espagne dans l'état de faiblesse où elle se trouve ? —En tendons-nous d'abord sur le genre de faiblesse qu'on peut reprocher à l'Espagne ; car je n'imagine pas qu'on veuille

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Profile for scduag
Advertisement