Page 207

( 201 ) fort pesant sommeil. Sitôt qu'un chef tombe ainsi à terre, ses femmes le prennent et le couchent en son hamac , si auparavant il. le leur a commande. Notre cacique n'avait pas de femmes avec lui ; nous étions, ma fille et moi, les seules personnes de notre sexe dans l'île, et les Indiens qui, à l'égard de l'état où se mettait leur chef avec son labaco, n'avaient reçu aucun ordre, le laissaient étendu sur la terre comme le matelot d'Angleterre ou de France, le plus soûlaud et le plus délaissé. Or, Juanita se trouvait blessée de voir quelquefois le cacique dans un état si humiliant ; elle lui lit entendre que cela n'était pas bien, et elle obtint ce que dans tout notre pays d'Espagne, où pourtant il n'y a guère d'ivrognes, on

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Profile for scduag
Advertisement