Page 205

( 199 )

ver encore de la perfidie dans ces premiers dons des Castillans, et disait qu'ils avaient donné l'ombre en se réservant Je soleil. Il s'applaudissait beaucoup d'avoir enlevé Juanita , puis, tombant toutà-coup à genoux et croisant les mains sur sa poitrine avec humilité, il se remettait à crier Ave Maria ! et les autres Indiens, quand ils étaient à portée de l'entendre, répétaient en Choeur : Ace M (tria ! Il ne m'était pas difficile d'apercevoir qu'à ce respect, à ce zèle religieux , se mêlaient déjà des sentimens qui ne l'étaient point. Juanita put éprouver bientôt qu'il ne tenait qu'à elle d'exercer sur le cacique un empire immense. Ce chef avait une passion extrême pour le tabaco , c'est ainsi que les Indiens appellent,

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Profile for scduag
Advertisement