Page 171

( 165 )

et si brave, fut le second castillan par qui se propagea la dévotion à la Vierge. Alonso , par témérité , ou pour n'avoir pas une certaine connaissance des lieux, s'était jeté dans une entreprise où il rencontra les plus grandes misères que des hommes puissent éprouver. Il avait débarqué , venant aussi de l'île de Santiago, à Xagua, dans la partie du Sud , et son intention était de se rendre dans les provinces occidentales vers Baracoa. Au lieu de gagner d'abord le haut pays , en s'approchant d'Espiritu - Santo , il voulut suivre la côte, passa près des lieux où l'on voit aujourd'hui la ville de Trinidad , puis se trouva à l'entrée de cette immense cienaga (I) que forment, avec les eaux du Rio-Cauto, infestées d'é(I) Fondrière.

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Profile for scduag
Advertisement