Page 116

(110) mes tous à travailler pour madame Dubourg comme si rien ne fût arrivé autour de nous qui eût pu changer nos idées de soumission. Aussi notre bonne maîtresse réussit-elle à faire quelques économies, bien que son habitation fût peu considérable , et qu'elle n'eût jamais songé à profiler de nos sueurs avec cette âpre té d'ambition si ordinaire aux blancs des colonies. » Yoici quel était son projet à notre égard : Nous aurions travaillé quelques années encore pour elle , puis, quand elle aurait amassé de quoi la faire vivre honnêtement en France, elle eût satisfait le désir qu'elle éprouvait depuis long-temps d'aller finir ses jours dans le pays où elle était née et dont elle parlait souvent et avec beaucoup de charme.

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Profile for scduag
Advertisement