Page 115

( 109 ) la personne même contre qui il était venu réclamer. » Quand les troubles de la révolution se manifestèrent à Saint-Domingue, les voisins de ma maîtresse eurent l'infamie de lui reprocher ce qu'ils appelaient l'aristocratie de son pauvre mari ; plus tard , on lui fit un crime de la bonté', de la douceur qu'elle montrait aux nègres. Elle était bonne aussi pour les petits blancs du voisinage, qu'elle secourait dans leurs maladies et dans leurs besoins; mais son humanité envers les pauvres esclaves gâtait tout et semblait un juste titre à l'ingratitude des hommes libres qui avaient eu part également à ses bienfaits. Les noirs se montrèrent plus reconnaissans ; aucun de mes compagnons ne s'éloigna ; nous continua-

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Profile for scduag
Advertisement