Page 108

( 102 ) vre cordonnier qui avait employé' tout son avoir à se faire passer aux îles avec sa femme et son enfant. » Un autre motif de regret pour mon maître fut l'impuissance totale où je fus quand le calme revint, de l'aider au sauvetage d'une partie des marchandises , opération où il aurait beaucoup gagné. Aussi, quand je pus supporter les coups , il ne me les épargna point, et j'appris, une fois pour toutes, que ne m'appartenant pas, je n'avais aucun droit de risquer ma vie pour x ien ; le courage, les talens , l'esprit et l'âme d'un esclave ayant été vendus ensemble avec son corps, » Mon maître, jusqu'à ce jour, m'avait assez bien traité ; aussi la punition injuste qui venait de m'être infligée me

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Profile for scduag
Advertisement