Page 102

( 96 ) Cependant j'obtenais toujours un pourboire. Ne fait-on pas de la soupe au chien de Terre-Neuve qui vient d'arracher un homme à la fureur des flots! « Un jour que le mulâtre était absent, un brick venant d'Europe se brisa suides rescifs qui sont à quelque distance de Saint-Marc. La mer était affreuse; les vagues, contrariées par les courans , étaient courtes et brusques ; elles engloutissaient promptement tout ce qui semblait vouloir lutter à leur surface. La chaloupe, mise à la mer, avait été en un instant submergée ; ceux qui étaient dedans avaientpéri, à l'exception d'un seul homme , qui réussit à gagner le rivage , mais tellement meurtri par les secousses , tellement épuisé par ses efforts, qu'il paraissait hors d'état d'y survivre.

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Ossolinski, ou Marseille et St-Domingue, après 1794 et en 1815 : mémoires contemporains. T.3  

Auteur. Masse, E.-M. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique de manioc. Université des Antilles et de la Guyane, service commun d...

Profile for scduag
Advertisement