Page 362

( 306 ) porté de Tabago. Il est aussi presque tout vert -, mais les reflets.qui se jouent sur son plumage, au lieu d'imiter l'or pur, comme dans l'oiseaumouche or-vert, ne paraissent que du cuivre. Il a, du reste , le ventre brun et un bande blanche sur les ailes. Plusieurs espèces de merles ont reçu l'épithètc spécifique de brun, tels sont le palikour ( turdus formicivorus ) , le merle brun d'Abyssinie (turdus alyssinicus)) celui de la Jamaïque {turdus leucogenus), etc. Le merle brun dont M. Ledru fait mention (turdus aurantius) , serait peut-être mieux nommé merle orangé, puisque son plumage est piesqu'entièrement d'un jaune orangé. La confusion, suite inévitable des mêmes dénominations appliquées à des animaux d'espèce différente , devient embarrassante pour les naturalistes. Le tangara de Cayenne ( tanagra cayanensis Lath.) est tout noir, avec une tache orangée de chaque côté de la poitrine. Les tangaras ,

oiseaux très - multipliés dans

l'Amérique méridionale, ont à peu près la taille, l'ensemble et les habitudes des moineaux. Celui de Cayenne est un des plus petits ; on l'y appelle aussi tangara nègre. De tous les oiseaux de l'Amérique , il n'en est pas de plus singuliers que ceux auxquels les naturels du Brésil ont donné le nom de toucan-tabouracé. Leur bec est énorme , comparé à la grandeur

Voyage aux îles de Ténériffe, la Trinité, Saint-Thomas, Sainte-Croix et Porto Ricco  

Auteur. Ledru, A.-P. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Voyage aux îles de Ténériffe, la Trinité, Saint-Thomas, Sainte-Croix et Porto Ricco  

Auteur. Ledru, A.-P. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Advertisement