Page 216

( 160 ) des citoyens les plus recommandables des Canaries, par leur zèle et leurs lumières. Celte société a pour but de travailler à l'instruction du peuple ; de provoquer l'établissement des écoles publiques dans les paroisses qui en sont susceptibles, et d'activer l'agriculture, le commerce et les arts. Chaque année, elle publie un volume de ses actes, et fixe les prix qu'elle doit distribuer à ceux qui auront le mieux résolu les questions proposées. L'annonce suivante des prix, insérée dans les programmes de 1788 et 1790, atteste l'importance des objets dont s'occupe cette utile et savante société : 1° une médaille de 200 réaux à l'auteur du meilleur Mémoire sur les moyens de déterminer les propriétaires et les laboureurs à multiplier les plantations dans leurs terres ; 2° 60 réaux à l'institutrice dont les leçons auront été suivies par un plus grand nombre d'élèves ; 3° 200 au citoyen qui aura indiqué la meilleure méthode pour encourager la pêche aux Canaries ; 4° 60 à celui qui aura exprimé une plus grande quantité d'huile de colzat ; 5° 75 à celui qui aura planté, en 1789, deux cents cotonniers dans l' arrondissement de Taganana; 6° une médaille d'or de quatre onces , à l'auteur du

Voyage aux îles de Ténériffe, la Trinité, Saint-Thomas, Sainte-Croix et Porto Ricco  

Auteur. Ledru, A.-P. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Voyage aux îles de Ténériffe, la Trinité, Saint-Thomas, Sainte-Croix et Porto Ricco  

Auteur. Ledru, A.-P. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Advertisement