Page 128

( 72 ) bientôt une relâche pour les navires mouillés précédemment dans la rade de Garachico. La Laguna ne put soutenir fa concurrence avec la nouvelle ville, qui avait pour elle l'avantage d'une heureuse position, et son commerce y passa tout entier. Celle triste capitale est aujourd'hui la résidence d'une partie de la noblesse de l'île, de quelques négociants retirés du commerce, et des tribunaux supérieurs. Une autre cause contribue à la dépeupler : on y compte plus de 200 ecclésiastiques séculiers ou réguliers, qui jouissent des meilleures terres de l'île, et n'en*tirent cependant pas la moitié des produi ts qu'elles fourniraient à des propriétaires plus actifs. Les rues de la Laguna sont assez droites, ' plus larges que celles de Sainte-Croix, et ses places publiques sont ornées de fontaines d'où jaillissent des eaux limpides fournies par un aqueduc en bois. Cette ville, la plus élevée de l'île au-dessus du niveau de la mer, jouit d'une atmosphère très humide : de là ce grand nombre de plantes grasses et de fougères qui en tapissent les murailles. Depuis décembre jusqu'en mars, on éprouve ici un froid d'autant plus vif, que l'usage des cheminées de société y est inconnu. Il y tombe

Voyage aux îles de Ténériffe, la Trinité, Saint-Thomas, Sainte-Croix et Porto Ricco  

Auteur. Ledru, A.-P. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Voyage aux îles de Ténériffe, la Trinité, Saint-Thomas, Sainte-Croix et Porto Ricco  

Auteur. Ledru, A.-P. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Advertisement