Page 51

41

faire sans doute, répond à celte question ; mais, outre !e côté hideux de l'esclavage, que nous rejetons en entier sur la métropole, dont le privilège lui a été favorable, nous demanderons s'il pouvait être juste de placer le colon , chaque fois qu'il perdait un travailleur, dans l'obligation de perdre une somme de deux mille francs au moins. De cet état de choses, et des abus que, nécessairement, faisait naître l'esclavage, devaient surgir la démoralisation de l'esclave et la déconsidération du travail des terres; puis enfin, sur cet état de choses encore, se modelaient les spéculations des privilégiés pour la traite, qu'une épidémie rendait lucrative, ou qu'une guerre endormait. Mais si, pendant la guerre de 1744, nos négociants n'avaient pu fournir nos Antilles, que rarement, des nègres dont elles avaient besoin, nous avons vu ce que la paix leur avait valu à Saint-Domingue, ce que la lèpre, qui avait ravagé la Guadeloupe, leur faisait espérer, et enfin, nous dirons qu'une épidémie ayant, vers le commencement de 1751, fait périr une partie des aleliers de la Martinique, ne leur laissa plus de souci pour ce commerce. La traite, au sortir de la guerre, allait recevoir de nouveaux encouragements, mais nous n'établirons ses énormes profits, à l'endroit de la métropole, qu'après avoir relaté les événements survenus pendant la guerre de 1756 (1). De Bompar, installé dans son gouvernement, eut à prendre quelques mesures sanitaires; mais sises intentions répondaient à la bonne opinion que les colons avaient de son zèle à leur prouver l'intérêt qu'il leur portait, le mauvais état dans lequel il trouvait les finances des îles de son gouvernement le fit user de rigueur envers ceux qui n'avaient point payé leurs taxes et leurs capitations. Hurson, que nous savons intendant des îles du Vent, sonda le ministère pour l'établissement d'un système monétaire, auquel (1) Mémoire au sujet des gratifications demandées pour le commerce de la traite des noirs. Archives du royaume , section administrative, F. 6197-

Histoire générale des Antilles. T. 5 et 2 de la deuxième série.(1-1)  

Auteur. Dessalles, A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Histoire générale des Antilles. T. 5 et 2 de la deuxième série.(1-1)  

Auteur. Dessalles, A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Profile for scduag
Advertisement