Page 334

— 324 — supposer que la simple vue de quelques voiles françaises porterait ombrage à celui qui paraissait décidé â prendre passage sur des bâtiments français Néanmoins, tel fut l'effet de la démarche du marquis de Fénélon, que, dans la crainte de voir s'évanouir les bonnes intentions de Rufane, Saint-Mou ris dépêcha vers son chef un exprès, l'engageant au moins â ne point venir mouiller à Saint-Pierre. Le marquis de Fénélon avait, en premier lieu, résolu d'aller â Saint-Pierre ; mais, l'avertissement de Saint-Mauris lui étant parvenu, il se dirigea vers le Fort-Royal, où il mouilla à côté d'un vaisseau de guerre anglais. Ainsi établi dans une rade qui nous appartenait de droit, revêtu d'un caractère officiel, le marquis de Fénélon comprit le côté fâcheux de sa position, et il se mil aussitôt en devoir de négocier directement avec Rufane la prise de possession de son gouvernement. Une première lettre, adressée pour ce motif àRufane, reçu' une réponse peu polie ; une seconde missive eut le même sort, et le terme marqué pour l'évacuation étant expiré, le marquis de Fenélon voyait s'accroître les embarras qu'il s'était créés, lorsque enfin parvinrent à Rufane les ordres de sa cour. Dès lors s'opéra, bien â contre-cœur de la part des Anglais, l'embarquement de leurs troupes et du matériel qui devait les suivre ; néanmoins, cet embarquement, commencé le 4 juillet 1763, fut retardé par le transbordement du matériel anglais, embarqué sur deux navires français, transbordement nécessité par l'arrivée des transports anglais, le 6 juillet, et l'entière évacuation de la Martinique n'eut lieu que le 8 (1). Ce jour, à jamais célèbre dans les fastes de cette île française, se déployèrent, sur ses forts, ses anciennes couleurs ; le canon de réjouissance retentit dans toute la colonie; son écho alla réveiller, dans tous les cœurs de ses habitants, le sentiment de h' patrie ; et, les forts, les batteries occupés par nos troupes, h* nouveaux officiers, envoyés par le roi pour gouverner la Marti(1) Cartons Martinique, 1763, Archives de la marine.

Histoire générale des Antilles. T. 5 et 2 de la deuxième série.(1-1)  

Auteur. Dessalles, A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Histoire générale des Antilles. T. 5 et 2 de la deuxième série.(1-1)  

Auteur. Dessalles, A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Profile for scduag
Advertisement