Page 304

— 294 — au combat. Pocok, comprenant, en présence de la Hotte espagnole et des milices, que de son bord il voyait accourir vers le rivage, l'urgence d'une diversion, tenta un débarquement vers l'ouest de la Havane, tandis que Albermale, masquant sa descente, mettait à terre, sans opposition, toutes les troupes sous ses ordres. Campées entre les rivières de Boca-Nao et de Coximar, les troupes d'Albermale, ne se trouvant qu'à six milles du Morro, songeaient déjà à en faire le siège, lorsque, prévenu par un corps de troupes espagnoles, Albermale vit sa marche retardée. Néanmoins, secourus à temps par une frégate détachée par le coininodore Keppel, les Anglais, avec l'appui des boulets lancés de son bord, purent passer le Coximar, et s'établir sur les hauteurs (les Cavanios), dominant le Morro, après s'être emparés de quelques villages abandonnés à leur approche. Cette posilion inquiétait les Espagnols, et leurs craintes purent être augmentées encore, quand le 10 juin, attaqués par cinq vaisseaux de guerre anglais, ils surent que la première passe de, la baie de la Havane avait été forcée, et que leurs troupes avaient été délogées du château de Chorréra, qui en défendait l'entrée, et qui les rendait maîtres du plateau d'Arostegui, d'où ils dominaient la campagne, et pouvaient couper la communication avec l' intérieur de l'île. Le 12, la situation semblant empirer, et les Anglais ayant pu, des Cavanios, lancer quelques bombes sur la ville, un vaisseau fut, par ordre du gouverneur de la Havane, coulé dans la passe principale. Cette précaution, sur laquelle les Espagnols comptaient, avait été prise déjà par deux fois, et elle retarda effectivement les opérations de Pocok, dont l'avis avait été de forcer d'emblée la passe, avis qui n'avait pas prévalu, el qui, bien certainement, aurait abrégé le temps employé à un siège qu'Albermale n'avait consenti à tenter qu'en employant toutes les formes de la guerre. Quoi qu'il en fût des réflexions que ces difficultés inattendues firent surgir dans l'esprit des chefs, que la saison de l'hivernage

Histoire générale des Antilles. T. 5 et 2 de la deuxième série.(1-1)  

Auteur. Dessalles, A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Histoire générale des Antilles. T. 5 et 2 de la deuxième série.(1-1)  

Auteur. Dessalles, A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Profile for scduag
Advertisement