Page 281

— 271 — quelques entreprises partielles sur les côtes de Saint-Domingue. Mais, rappelés presque aussitôt par les désordres que commettaient leurs nègres insurgés; ayant à craindre nos projets, et Litlleton, qui, à cette époque, était gouverneur de la Jamaïque, voulant s'y opposer par une diversion, forma, pour contenir les rebelles qui l'empêchaient d'agir, trois compagnies de troupes noires. Les hommes qui les composaient, choisis parmi l'élite des ateliers de la colonie, devinrent une garantie contre les tentatives des nègres marrons. Dès lors, quelques descentes partielles, opérées par les Anglais au môle Saint-Nicolas, donnèrent à penser à Bart que des projets mieux concertés se tramaient chez nos voisins (t). Mais les discussions soulevées par l'Espagne, ayant relardé les secours attendus de Londres, les révoltes survenues aux Bermudes, et tramées par les nègres, qui avaient résolu de s'emparer du pays, ayant porté Littleton à prendre quelques précautions intérieures, et puis, enfin, les préparatifs faits à la Guadeloupe contre la Dominique et à la Barbade contre la,Martinique, n'avaient point permis aux Anglais de réaliser leurs projets contre Saint-Domingue. La révolte de la Jamaïque n'était pas, du reste, Ja seule cause de trouble qui tint, en 1761, ses milices sous les armes. Une fermentation sourde agitait, à cette date, la population mixte, les mulâtres de la Jamaïque. Dans les colonies anglaises, comme dans les nôtres, des distinctions entre les classes s'étaient établies, et le gouvernement anglais, aussi bien que le gouvernement français, y avait prêté la main ; mais les mulâtres des colonies anglaises, ayant la chance d'arriver à se faire entendre par les organes des deux Chambres, à Londres, des discussions s'étaient élevées et tendaient à réviser les lois prohibitives ù leur endroit. Après de longs débats, il leur fut seulement permis d'hériter d'un blanc jusqu'à concurrence de treize mille six cent vingt-neuf livres (2). (1) Gazettes, 1761. (2) Voir ce que nous avons dit de ce fait, à notre tome IV.

la note de la page 233 de

Histoire générale des Antilles. T. 5 et 2 de la deuxième série.(1-1)  

Auteur. Dessalles, A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Histoire générale des Antilles. T. 5 et 2 de la deuxième série.(1-1)  

Auteur. Dessalles, A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Profile for scduag
Advertisement