Page 244

— 234 — travail, malgré leur abondance, largement cl à grands frais entretenue, connaissait assez le caractère français, pour se laisser prendre à celte tranquillité apparente. Dès lors, sans faire sonner trop haut ses projets contre la Martinique , sans vouloir laisser supposer aux colons de la Guadeloupe qu'on redoutait leurs desseins cachés, qu'on pouvait leur en prêter pour l'insurrection, l'Angleterre, en envoyant des troupes à la Guadeloupe, avait eu pour but principal détenir nos colons en respect, but qu'elle avait, du reste, parfaitement atteint. Plusieurs causes, aussi bien en 1762 qu'aujourd'hui, devaient et doivent encore faire craindre aux Anglais le voisinage des Français aux Antilles. La colonisation des Antilles, opérée ainsi que nous l'avons dit, s'était faite sur le même modèle, à peu près, par tous les peuples de l'Europe. Les compagnies de commerce, l'esclavage et les engagements, les milices, des pouvoirs plus ou moins absolus, remis aux mains des gouverneurs envoyés des métropoles, telles avaient été les bases fondamentales sur lesquelles les colons avaient échafaudé leurs fortunes, avaient bâti leur avenirMais, dans les colonies anglaises, des dissensions de castes entre blancs, provenant de la nationalité irlandaise ou écossaise, des dissentiments religieux, provenant de toutes les sectes, plus ou moins hétérodoxes, enfantées du protestantisme, avaient, plusieurs fois, fomenté des troubles, des haines, qui nous avaient aidé à la conquête. En 1762, aussi bien qu'en 1847, la Martinique, la Guadeloupe et Saint-Domingue (la dernière en 1762 seulement) offraient aux Anglais une compacité redoutable, dans laquelle il» trouvaient: unité de nationalité, unité de sentiments, unité de religion. Malgré ces trois éléments de force, la Guadeloupe avait succombé, et la Martinique allait succomber; malgré le courage subir des Français des Antilles, les Antilles françaises devaient le joug de l'Angleterre, parce que l'Angleterre s'était portée

Histoire générale des Antilles. T. 5 et 2 de la deuxième série.(1-1)  

Auteur. Dessalles, A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Histoire générale des Antilles. T. 5 et 2 de la deuxième série.(1-1)  

Auteur. Dessalles, A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Profile for scduag
Advertisement