Page 234

— 224 — Les colonies espagnoles, plus à l'aise sous un régime moins lyrannique, ne virent pas, sans peine, succéder à ce monarque un prince dont l'esprit, moins mûri par l'expérience des choses coloniales, devait, dans la suite, écraser ses provinces du Nouveau-Monde de droits exorbitants. Charles III, déjà roi de Naples, sous le nom d'infant don Carlos, avait donc succédé à Ferdinand VI, et prenait en main un sceptre qui s'étendait sur les pays les plus fertiles et les plus riches de l'Amérique. Tandis qu'en France et qu'à la Martinique, nos corsaires soutenaient seuls, en 1760, l'honneur de notre pavillon sur les mers, en Espagne, on regrettait nos désastres, qui avaient redoublé l'arrogance des Anglais, et on songeait sérieusement h la réprimer. La crainte de voir l'Anglais se montrer plus exigeant, la prise de Belle-Isle, opérée par les ordres de Pitt, qui, au mépris d'un armistice convenu entre la France et l'Angleterre, avait fait surprendre et capituler nos troupes, si prés de notre territoire; et, pins que cela, l'humiliation faite à l'Espagne par l'Angleterre, de ne pas admettre ses négociations, suspendirent toutes les incertitudes du cabinet de Madrid. Don Carlos, ou plutôt Charles III, porté d'ailleurs d'inclination vers la France, accédai un traité, qui, le 15 août 1761,sous le nom de Pacte de Famille, rapprocha les deux nations espagnole et française : une fois encore on put dire : Il n'y a plus de Pyrénées... Certes, la France, quoique affaiblie par les désastres qu'avait éprouvés sa marine, quoique génée par les subsides payés à l'Autriche, quoique morcelée par ses perles en Amérique, en Afrique, où les Anglais s'étaient emparés de nos établissements de Gorée et du Sénégal, dans l'Inde, où nos comptoirs avaient capitulé, pour peu qu'elle se fût occupée des soins uniques que demandait sa guerre maritime, aurait encore pu, avec l'appui de l'Espagne, opposer une résistance suffisante aux projets de l'Angleterre. Un homme d'une haute parlée, souvent employé dans les dis-

Histoire générale des Antilles. T. 5 et 2 de la deuxième série.(1-1)  

Auteur. Dessalles, A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Histoire générale des Antilles. T. 5 et 2 de la deuxième série.(1-1)  

Auteur. Dessalles, A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Profile for scduag
Advertisement