Page 215

— 205 —

ments de crise, ne se borna pas à les exciter aux corvées nécessaires pour la défense de l'île, il encouragea la course et lit un appel aux corsaires , dont nous allons raconter les exploits (1). Ce n'était pas un aliment nouveau offert aux armateurs de la Martinique ; habitués, dès longue date, à courir les chances de la course, ils en avaient froidement récapitulé les dangers et les profits. Mais la course, qui, au début de la colonisation, était devenue un métier monopolisé dans nos îles du Vent, entre les mains de quelques braves dont le nom seul servait de drapeau de ralliement aux colons guerriers et aventureux, s'était ralentie. Depuis le traité d'Utrecht, la paix avait à peu près toujours plané sur nos îles. Les négociants de la Martinique, n'ayant plus ce genre lucratif de commerce à exercer, avaient alors dirigé leurs spéculations vers les colonies espagnoles du continent américain. En 1744, néanmoins, lors de nos discussions avec l'Angleterre, quelques descendants de ces anciens corsaires avaient, à la Martinique et à la Guadeloupe surtout, rappelé les exploits des Pinel, des Bourdet et des Bréart. Mais, en 1744 , comme nous le savons, et jusqu'à la paix d'Aix-la-Chapelle, nos convois avaient nécessité de la part de nos ennemis, une surveillance telle, que la course s'était souvent trouvée horriblement génée par la présence des vaisseaux anglais obligés d'y faire face. Si ce motif avait quelquefois mis en défaut la hardiesse et le courage de nos corsaires, durant celte première guerre, il nous est facile de comprendre combien, a fortiori, ils avaient, dans celle-ci, à méditer leurs attaques, leurs surprises, d'autant plus urgentes, qu'eux seuls pouvaient approvisionner nos îles. Leur activité, néanmoins, avait répondu aux divers appels faits par nos gouverneurs; et, comme nous l'avons dit, les corsaires de la Guadeloupe, se trouvant plus rapprochés des éta-

(1) Cartons Martinique, 1760, Archives de la marine.

Histoire générale des Antilles. T. 5 et 2 de la deuxième série.(1-1)  

Auteur. Dessalles, A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Histoire générale des Antilles. T. 5 et 2 de la deuxième série.(1-1)  

Auteur. Dessalles, A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Profile for scduag
Advertisement