Page 194

— 184 — Saint-Louis lui fut arrachée, il fut traité de lâche, alors que Beauharnais, cent fois plus coupable, accumulait contre cet officier malheureux et inhabile, des pièces qui devaient lui servir à l'accabler et à se justifier des torts qu'il avait. Mais, comme nous aurons occasion de parler plus au long de ce procès et des suites qu'il eut, nous allons, avant de passer outre , voir ce qui survenait à la Grande-Terre, alors qu'à la Basse-Terre , les habitants et le gouverneur Nadau, capitulaient. De Baulès, auquel était confiée la défense de celte partie de l'île, se trouvait en face d'événements critiques. A la GrandeTerre comme à la Basse-Terre, les colons avaient opposé une résistance opiniâtre aux attaques des .Anglais; à la GrandeTerre comme à la Basse-Terre, les colons étaient fatigués d'une guerre désespérée. Mais à la Grande-Terre, les colons, sachant la capitulation des habitants de la Basse-Terre, voyaient près d'eux un secours, et se trouvaient dans un embarras d'autant plus grand, que de Beauharnais avait la parole haute, alors que la désertion, la désunion et le découragement avaient ôté aux braves qui restaient sous le drapeau, cette énergie, qui, un mois plus tôt, eût aidé ce gouverneur-général des îles du Yent à chasser l'ennemi d'une terre française. y De Jorna et Hurault, députés vers de Beauharnais lui avaient Ne soyons point battants, de peur d'être battus. Scoffey, dans un instant, par force révérences, Applaudit à du Treil. Entrez en conférence, Dit-il, et dès ce soir, bien à l'abri du feu, Tâchez de retirer votre épingle du jeu. L'Anglais est généreux, libéral, sociable, Mais quand ou le rebute, il devient intraitable, Et je répondrais bien que leurs conditions Seront pour vous au moins de quatre millions. Etc. (Extrait d'un vieux manuscrit du temps.) Cette seule exagération suffirait pour blanchir Nadau d'une pareille accusation, si, comme nous le rapporterons plus bas, un jugement ne l'eut acquitté, en 1765 , de toutes les infamies qu'on lui reprochait, et dont on ne put fournir les preuves.

Histoire générale des Antilles. T. 5 et 2 de la deuxième série.(1-1)  

Auteur. Dessalles, A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Histoire générale des Antilles. T. 5 et 2 de la deuxième série.(1-1)  

Auteur. Dessalles, A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Profile for scduag
Advertisement