Page 143

— 133 — colonies, l'avait compris, et voulant porter un coup décisif à la puissance anglaise, tandis que d'Aché, à la tête de notre flotte, bloquait le fort Saint-David, réputé l'une des plus redoutables positions des Anglais dans l'Inde, il l'investissait par terre, lorsque parut une escadre anglaise que nous savons être partie d'Europe aux ordres de Pocock. L'Angleterre, en 1757, se trouvait clans une position alarmante. Minée par la famine, des troubles l'agitaient-, ses ouvriers, manquant de pain et d'ouvrage, proféraient des menaces sanglantes, mais Pitt, employant tous les moyens que mettait à sa disposition le patriotisme anglican, comme nous le voyons, savait faire face à l'orage qui, partout, grondait sur sa tête. Dans l'Inde, en 1757, la fortune avait donc semblé favoriser les armes anglaises, et quoique les Anglais eussent éprouvé, comme nous l'avons dit, un échec à l'île d'Aix, qu'ils avaient espéré surprendre ; qu'ils eussent compté, dans le but de balancer la perte de Minorque, sur la prise de la Corse, où des troupes françaises avaient été débarquées dés 1756; qu'ils eussent encore rêvé la destruction de nos vaisseaux jusque dans nos ports ou dans ceux de l'Espagne; que leurs amiraux, Hawke et Holbourne, eussent vainement poursuivi la Clue et Duquesne, chargés de surveiller nos côtes, et qu'ils eussent éprouvé de nombreux revers en Canada, une expédition formidable se préparait, vers la lin de 1757, contre cette colonie. Cette expédition, aux ordres de Boscawen, devait porter douze mille hommes de débarquement et le général Abercombrie. Elle devait aider à changer la face des choses dans le Canada, où, jusqu'alors, des succès avaient couronné les armes françaises et le courage de nos colons. Mais tandis qu'en Angleterre, malgré les maux que valait à la nation la pénurie de son commerce, partout gêné, on levait des matelots qui servaient à armer de nouvelles escadres, et des impôts qui servaient a payer des subsides à la Prusse, la célèbre bataille de Rosbach réparait les pertes de la bataille d'Has-

Histoire générale des Antilles. T. 5 et 2 de la deuxième série.(1-1)  

Auteur. Dessalles, A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Histoire générale des Antilles. T. 5 et 2 de la deuxième série.(1-1)  

Auteur. Dessalles, A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Université des Antilles et de la Guyane, Service commun de...

Profile for scduag
Advertisement