Page 87

du Commerce maritime. 81 mune 8 à 10 mille : depuis 1748 le Chef des Negres de Fantin , ( Etat le plus paillant qu'il y ait à cette Côte) nous avoit invités à bâtir un Fort à Anamabou qui est de son territoire , où les Anglois en avoient ci-devant un , qu'ils abandonnèrent en 1730 , & qui fut détruit aussi-tôt par les Negres du pays. Par une fatalité inconcevable , nous n'avons point profité de l'offre de ce Chef ; & les Anglois, viennent de nous y supplanter , en élevant un Fort sur le terrein qui nous étoit destiné , de forte que nos Vais-

Essai sur les intérêts du commerce maritime. Par M. D***.  

Auteur. Heguerty, Pierre-André d'. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université...

Essai sur les intérêts du commerce maritime. Par M. D***.  

Auteur. Heguerty, Pierre-André d'. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université...

Profile for scduag
Advertisement